Beauchesne Éditeur

  • ESPAGNE

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • FRANCE

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • ESPRIT SAINT

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • ITALIE

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • Table des matières

    Bernard Pouderon – Préface
    Andrea Villani – Introduction
    Andrea Villani – Cristoforo Persona et la première traduction en latin du Contre Celse d’Origène
    Emiliano Fiori – La perte du centre sacramentel et l’ordre du monde. Un point crucial de la réception de Denys l’Aréopagite chez Marsile Ficin
    Mickaël Ribreau – Luther lecteur du Contra Iulianum d’Augustin. Du Commentaire de l’Épître aux Romains au traité Du serf arbitre
    Luciano Bossina – Tradurre un titolo. Nilo di Ancira e il suo Discorso ascetico fra Cinque e Seicento
    Barbara Villani – Trois traducteurs du De Adoratione de Cyrille d’Alexandrie au XVIe siècle. Jean Œcolampade, Bonventure Vulcanius et Antonio Agelli
    Matthieu Cassin – Le discours Sur la divinité du Fils et de l’Esprit de Grégoire de Nysse. Intérêt littéraire et controverse religieuse



  • Le pouvoir

    Collectif

    Sommaire

    Présentation par D. DUBARLE
    I. LE CHAMP RELIGIEUX
    J . CHATILLON : L'exercice du pouvoir doctrinal dans la chrétienté du XIIIe siècle : Le cas d'Étienne Tempier
    D. DUBARLE : Pouvoir et autorité dans l'Église chrétienne
    II. LE CHAMP PHILOSOPHIQUE
    B. QUELQUEJEU : « Démiurge de persuasion » - Recherches sémantiques, sophistiques et rhétoriques sur les sémantiques, sophistiques et rhétoriques sur les rapports entre langage et pouvoir
    P COLIN: Le pouvoir de la philosophie
    J. GREISCH : Le pouvoir des signes. les insignes du pouvoir - Notes sur les nouvelles questions du pouvoir
    III. LE CHAMP POLITIQUE
    P.-J. LABARRIÈRE : La rationalité du pouvoir ou comment gérer l'héritage hégélien
    H. FAES : Pouvoir politique et forces productives

    />

  • « L´oeuvre gigantesque » de saint Alphonse - l´homme qui a changé le cours de la théologie morale - méritait bien qu´on célébrât par un livre le deuxième centenaire de la mort d´un personnage d´aussi grande stature.
    Les contributions rassemblées

  • Salué par Paul Ricoeur comme un de ses maîtres mais souvent ignoré du public, Jean Nabert (1881-1960) est un des plus grands moralistes du XXe siècle. Son oeuvre est habitée à la fois par une haute exigence philosophique et par une affirmation éthique qui rejoint tout lecteur dans son cheminement existentiel.
    Les quinze études réunies dans le présent ouvrage conjuguent la volonté de rendre plus accessible la lecture de ce penseur difficile et, en le confrontant à d'autres pensées (Heidegger, Bergson, Ricoeur et d'autres), d'attester de la fécondité d'une oeuvre qui nous permet de penser l'éthique aujourd'hui.
    Ont participé à cet ouvrage :
    Paul Naulin, Frédéric Worms, Emmanuel Doucy, Yasuhiko Sugimura, Maria Villela-Petit, Laszlo Tengelyi, Fabio Rossi, Carla Canullo, Jean-Christophe Goddard, Jean Greisch, Stéphane Robilliard, Philippe Capelle.
    Textes inédits de Jean Nabert
    Morphologie du temps (1941)
    De l'exigence d'une certitude suprême en philosophie (1940)
    Dialectique des vertus (1972)

  • Extrait

    Préface des organisateurs du Colloque Y.-M. BLANCHARD, Bernard POUDERON et Madeleine SCOPELLO, LE BIEN ET LE MAL : UNE PROBLEMATIQUE PHILOSOPHIQUE
    Bernard POUDERON : L'origine du mal chez les Apologistes grecs : matière et esprit
    Jerônimo LEAL : L'inrationale comme explication du mal moral chez Tertullien
    (De anima XVI)
    François CASSINGENA-TREVEDY : Le rationalisme théologique comme mal radical à travers les Hymnes sur la Foi d'Ephrem de Nisibe
    Jean-Marc VERCRUYSSE : L'herméneutique comme arbitre du combat entre les forces du bien et du mal chez Tyconius
    Vincent ZARINI : Les forces du bien et du mal dans la poésie de Corippe
    LA TENTATION ET LE CHOIX
    Charlotte TOUATI : Les métaphores métalliques du discernement. Réception de 1 Co 3 :11-15
    Claudio GIANOTTO : L'endurance comme stratégie de lutte contre les puissances du mal dans le Psautier manichéen copte
    Madeleine SCOPELLO : La tentation d'Allogène (Codex Tchacos, traité IV)
    Lorenzo PERRONE : "Chasser les chiens au moment de la prière". L'image de l'orant entre les démons et les anges : d'Origine à Evagre le Pontique
    Cristian GASPAR : Monk Meets Blond Boy : Constructing Homoerotic Temptation in the Philotheos Historia of Theodoret of Cyrrhus
    PierFranco BEATRICE : Péché et libération de l'homme chez Jean Damascène
    FIGURES ET TYPES
    Smaranda BADILITA : Caïn, figure du mal chez Philon d'Alexandrie
    Yves-Marie BLANCHARD : Le diable homicide et menteur : les figures du mal dans l'Evangile selon Jean
    Claude TASSIN : Les adversaires de la mission de Paul selon la deuxième lettre aux Corinthiens
    Jean-Daniel KAESTLI : La figure de l'Antichrist dans l'Apocalypse de saint Jean le Théologien (Première Apocalypse apocryphe de Jean)
    Enrico NORELLI : L'adversaire eschatologique dans l'Apocalypse de Pierre
    Adele MONACI-CASTAGNO : Origine et les anges des Nations
    Régis COURTRAY : La figure de l'Antichrist chez Jérôme
    Sylvain SANCHEZ : Anges et démons chez Priscillien : A propos de deux listes angéliques dans les Traités de Wurzbourg
    Jacques-Noël PERES : Le Christ et l'Antéchrist dans le Testamentum Domini syriaque et éthiopien
    Cristian BADILITA : Judas : quelques lectures des Pères à partir du Nouveau Testament
    Jorunn J. BUCKLEY : Selected Enoch-traditions in the Mandaean Ginza

  • Le diocèse de Nantes : un diocèse rassemblant une dizaine de « pays » bien particuliers, pays d´Ancenis, de Clisson, de Retz ou de Châteaubriant, marais de Brière, vallée de la Loire, côte atlantique, mariant les bocages et le vignoble, avec au centre une ville qui, à chaque époque, entretient des rapports complexes avec les campagnes environnantes.
    Un diocèse profondément marqué par la Guerre de Vendée et la Chouannerie, mais aussi par les troubles du XVIè siècle, le jansénisme, les problèmes sociaux des XIXè et XXè siècles, qui a fourni nombre de zouaves pontificaux, mais également des militants à la C.F.D.T. Un diocèse parmi les plus féconds en France et dans le monde : plus de 7000 vocations sacerdotales et religieuses ente 1914 et 1966 ; sans oublier l´apostolat d´outre-mer pour lequel la générosité des Nantais s´est dépensée sans compter. Un diocèse où la part de l´enseignement libre est considérable : près de la moitié des élèves scolarisés.
    Au total, un champ d´enquête exceptionnel pour l´analyse des comportements religieux et des engagements au service de l´Eglise et de la foi.

  • Le Père Henri Crouzel à qui cet ouvrage rend hommage s'inscrit dans la lignée des Pères et des théologiens qui, par leur travail régulier et souvent discret, n'ont pas manqué le rendez-vous avec leur temps.
    La double compétence de Henri Crouzel en histoire et en éthique, ainsi que sa fidélité à la mission spirituelle de la Compagnie de Jésus ont maintenu dans sa vie de chercheur et de prêtre une réelle unité. Familier du dialogue des cultures et des traditions, d'abord par sa formation « européenne » puis par ses nombreux déplacements ou ses chaires d'enseignement dans le monde, le P. Crouzel assurera régulièrement une activité pastorale, par ses prédications, en paroisse ou en aumônerie.
    Son oeuvre comporte plus de trois cents titres d'articles et livres - auxquels s'ajoutent d'innombrables recensions. Si les thèmes couvrent bien évidemment la patristique mais également l'histoire générale de l'Église, la morale (personnelle et sociale), la spiritualité, la théologie dogmatique et sacramentaire, son oeuvre est dominée par l'un des représentants les plus prestigieux des premières générations chrétiennes, Origène. Celui-ci est une intelligence hors du commun et un visage emblématique de cette période où les repères les plus stables étaient constamment passés au feu des cultures mais s'appuyaient sur l'expérience intérieure de Dieu, Origène, si proche de nos recherches autant que de nos hésitations et de nos hardiesses.
    Henri Crouzel lui a consacré une grande partie de son oeuvres devenant par le sérieux et la pertinence de ses recherches - parmi lesquelles une bibliographie origénienne complète l'un des meilleurs spécialistes mondiaux de la question.

  • Table des matières

    Présentation par Jean-Claude SCHMITT
    Liste des collaborateurs
    Première partie. RÉCITS À PLUSIEURS VOIX
    - Paulin de Nole et Sulpice Sévère hagiographes, et la culture populaire, par Aline ROUSSELLE
    - Narration cléricale et narration populaire: la légende de Placide Eustache, par Alain BOUREAU
    - Religion du texte et texte religieux : une vie de saint dans la Bibliothèque Bleue, par Geneviève BOLLÈME
    - Le roi du chœur, par Marie-Claire GROSHENS
    - Saint-Exupère d'Arreau, par Raymond FOURASTÉ
    Deuxième partie. LE VOYAGE ET LA FETE
    - Hagiographie sans texte: le culte de saint Diboan en Cornouaille armoricaine, par Sylvette DENEFLE
    - Genèse d'une nouvelle hagiographie aux confins de l'Anjou (XIXe siècle), par Jehanne ROCHE
    - Saint Vidian entre l'Église et la République, par Daniel FABRE
    - Le rôle du texte hagiographique dans la coutume de saint Nicolas dans le Nord-Est de la France, par Colette MÉCHIN
    - Les miracles du « Bon Père Gaschoo », par Jacques GÉLIS
    - Hymnodie de pélerinage (1873-1969) et air pérégrin : regards sur la singularité et l'ubiquité d'une mélodie, par Jacques CHEYRONNAUD
    Troisième partie. LES IDOLES ÉLECTRIQUES
    - Texte hagiographique, rock n'roll et politique: notes sur la tournée de Patti Smith en Italie (septembre 1979), par Jacques BERLIOZ
    - Sentiment religieux et show business : Claude François objet de dévotion populaire, par Marie-Christine POUCHELLE



  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de À jusqu´à Z, avec un index particulièrement utile.
    À beaucoup de points de vue, c´était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l´idée et assurer la réalisation d´un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... À cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d´un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l´expérience et sur la liberté qui président à l´invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions...
    Cette révolution tranquille s´est faite lentement, sans bruit, sans excès. À sa place, avec d´autres éléments similaires, elle a préparé l´éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd´hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l´originalité et le dynamisme de ce concile...
    Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu´il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l´évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d´intérêt pour tous les curieux. Ainsi s´est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • Depuis une vingtaine d´années, Gilbert Adler et Gérard Vogeleisen ont, avec beaucoup d´autres, parcouru le chemin de la catéchèse française : comme catéchèses d´enfants, d´adolescents ou d´adultes, comme responsables diocésains d´enseignement religieux, comme enseignants à l´Institut de Pédagogie religieuse de la Faculté de théologie catholique de Strasbourg. Ils ont vécu de l´intérieur les évolutions récentes de la catéchèse et y ont pris une part active. Il leur a donc semblé utile, à l´heure où les pionniers du renouveau disparaissent, de dresser le bilan de leur expérience, et de le livrer à ceux qui, pour leur action actuelle t future, ont besoin de retrouver leurs racines.
    Dans une première partie, cet ouvrage se place au point de vue des évolutions actuelles. Il étudie les fondements théologiques, anthropologiques et culturels du Catéchisme National de 1937-1947. Il en dévoile les ressorts secrets et les impasses qui rendent nécessaire un changement. La seconde partie s´attache à décrire cet immense effort, fait de textes, de documents, de livres et de personnalités courageuses, appelé mouvement catéchétique. Elle accompagne ce dernier, de ses origines à la parution du Catéchisme National en 1966-1968.
    Quels sont les principes directeurs de cet élan novateur, les références culturelles, les implications théologiques ? mais pourquoi vers 1970 apparaissent les signes d´un essoufflement ? Echec ou nécessité d´engendrer une nouvelle étape catéchétique ? c´est évidemment vers cette deuxième solution que s´orientent les auteurs.
    Ce livre sera nécessaire à ceux qui portent une responsabilité catéchétique, à ceux qui veulent connaître l´histoire récente de la catéchèse et de la pastorale. Le type de réflexion mis en oeuvre intéressera les spécialistes de la théologie pratique et les chercheurs en sciences de l´éducation.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • ÉGLISE

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • JÉSUITES

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • CHARITÉ

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

  • MONACHISME

    Collectif

    OEuvre monumentale, parue de 1932 à 1995, voici donc Le Dictionnaire de Spiritualité enfin publié intégralement de A jusqu'à Z, avec un index particulièrement utile. A beaucoup de points de vue, c'était un défi. Le pari a été tenu. On peut même dire que les fruits dépassent le projet primitif, car très vite les perspectives du début ont été amplifiées et précisées. Dans les années 30, lancer l'idée et assurer la réalisation d'un tel dictionnaire pouvait paraître, face au bloc solide du dogme catholique, une entreprise marginale concernant les techniques de prière, les états mystiques et les divers phénomènes qui parfois les accompagnent... A cette époque, la réflexion chrétienne, encadrée et limitée par une théologie dogmatique, en grande partie déductive et obligatoire, avait besoin d'un nouveau souffle. Voici que la spiritualité, fondée en même temps sur l'expérience et sur la liberté qui président à l'invention des divers chemins conduisant à Dieu, renouvelait toutes les questions... Cette révolution tranquille s'est faite lentement, sans bruit, sans excès. A sa place, avec d'autres éléments similaires, elle a préparé l'éclosion irrésistible de Vatican II ; et aujourd'hui, patiemment, elle aide à bien comprendre l'originalité et le dynamisme de ce concile... Des milliers de collaborateurs, provenant du monde entier et de tous les horizons, ont contribué à faire de ce Dictionnaire ce qu'il est : particulièrement utile à tous ceux qui veulent mieux connaître les auteurs spirituels de divers pays, suivre l'évolution des mentalités, des institutions, des grandes notions fondamentales... et plein d'intérêt pour tous les curieux. Ainsi s'est-il répandu à travers le monde entier et dans tous les milieux.

empty