SER

  • Prendre soin

    Collectif

    • Ser
    • 25 September 2020

    SOMMAIRE


    Prendre soin - Préface de Patrick Verspieren
    Pour une médecine de l'incurable - Emmanuel Fournier, Marie-Odile Frattini et Jean-Christophe Mino
    Violences de la maladie - Entretien avec Claire Marin
    Former de vrais thérapeutes - Céline Lefève et Jean-Christophe Mino
    L'éthique du care - Agata Zielinski
    Pour une société du care - Fabienne Brugère

    L'exigence de « prendre soin » a pris une nouvelle ampleur durant la pandémie de Covid 19. Elle a contribué à renouveler le sens du soin en ne le réduisant pas à la seule dimension d'une expertise technique. Les grèves des agents de soins hospitaliers ou en Ephad notamment, bien avant la pandémie, nous avaient alertés sur la nécessité d'enrichir la collection des Essentiels d'Etudes sur la thématique du « prendre soin ». Après avoir commencé la collection en abordant les questions bioéthiques du début et de la fin de vie, un ouvrage sur les relations de soin s'imposait pour mieux en comprendre les enjeux dans le domaine médical.
    La médecine se présente avant tout comme une activité curative dont le but est de guérir. Cette orientation exclusivement curative est mise à rude épreuve par le développement de maladies incurables (maladies chroniques, dégénératives, génétiques ou orphelines, cancers, etc.) qui réoriente le sens de la médecine et suggère d'autres modèles de soin, de relations entre soignants et patients. Une nouvelle organisation des soins est nécessaire pour prendre en considération non seulement les particularités d'une maladie, mais aussi pour se montrer plus attentifs aux besoins et aux souhaits des patients.
    Venues du monde anglo-saxon au début des années 1980, les éthiques du care participent de ce renouvellement qui met le « prendre soin » au coeur de la vie en société. Elles ont fait leur apparition sur la scène politique française il y a une dizaine d'années sans véritable succès, car elles furent confondues avec du paternalisme ou du maternage. Pourtant, il n'est pas question d'infantiliser, mais de rendre autant que possible sa dignité à la personne en situation de vulnérabilité et de considérer comme inestimables toutes ces relations, ces minuscules attentions qui soutiennent la vie.
    Il est intéressant de constater dans cet ouvrage que la philosophie française du soin et les éthiques américaines du care se rejoignent dans cette reconnaissance centrale de la vulnérabilité humaine, en veillant à se garder de tout abus de pouvoir. Nous sommes convaincus que ces idées vont faire leur chemin bien au-delà du seul champ médical dont il est ici question. La crise sanitaire que nous venons de traverser leur donne une nouvelle actualité.

  • La question animale

    Collectif

    • Ser
    • 13 May 2020

    Notre manière de considérer les animaux a changé. La question animale, pendant longtemps négligée, est devenue un sujet de débat éthique et politique majeur. Les recherches en éthologie montrent les liens de plus en plus étroits entre l'homme et l'animal. Aussi nous ne supportons plus la souffrance que nous leur infligeons. Le gaspillage des vies animales dans des expérimentations médicales, dans des tests cosmétiques ou dans une alimentation ultra-carnée, suscite toujours plus d'indignation, tant de la part des militants animalistes que des consommateurs écoresponsables. Les humains ne gagneraient-ils pas en humanité à développer de meilleures relations avec les animaux ?
    Tout cela est le signe d'une profonde mutation du rapport entre les hommes et les animaux. Pour faire le point sur cette mutation, la revue Etudes a rassemblé de façon accessible les regards divers de sociologue, philosophe, anthropologue, scientifique et bibliste. Cet ensemble de réflexions est enrichi d'un lexique, d'une chronologie et d'une bibliographie pour mieux se repérer dans ce débat intellectuel et public.

    SOMMAIRE
    Vers un nouveau regard sur les animaux - Préface d'Éric Charmetant
    Les alternatives aux abattoirs industriels - Jocelyne Porcher
    Faire la paix avec l'animal - Dominique Lestel
    Le visage de l'animal - Laurence Devillairs
    L'homme est-il le seul animal moral ? - Entretien avec Alain Prochiantz
    L'humain face à l'animal - André Wénin
    Lexique

  • Imaginer l'Eglise

    Collectif

    • Ser
    • 20 November 2019

    Le livre : L'Eglise catholique a connu récemment une série de crises, en particulier celle des abus sexuels. Cela entraîne une perte de crédibilité de sa parole, dans un contexte de sécularisation croissante de nos sociétés.
    Comment redessiner une figure d'Eglise qui soit à la fois fidèle à l'Evangile et capable d'entrer en relation féconde avec le monde actuel ? Cela suppose une réforme du fonctionnement de l'Eglise, de revoir le rapport entre "clercs" et "laïcs", de repenser la place des femmes et d'imaginer de nouveaux lieux.
    Les auteurs :
    Enzo Bianchi. Fondateur et prieur émérite de la communauté monastique, oecuménique et mixte, de Bose (Italie). A notamment publié Don et pardon (Albin Michel, 2015), Raconter l'amour : sept paraboles de miséricorde (Fidélité, 2016) et Le discernement (Fidélité, 2019).
    Étienne Grieu. Jésuite, président du Centre Sèvres, conseiller de la revue Études, investi dans la pastorale en milieu populaire. A publié Un lien si fort. Quand l'amour de Dieu se fait diaconie (Éditions de l'Atelier, [2009] 2018) et codirigé Qu'est-ce qui fait vivre encore quand tout s'écroule ? Une théologie à l'école des plus pauvres (Lumen vitæ, 2017).
    Arnaud Join-Lambert. Théologien, professeur à l'Université catholique de Louvain (Belgique) où il enseigne la théologie pratique et la liturgie. A publié dans Études « Vers une Église "liquide" » (n° 4213, février 2015) et « La mission chrétienne en modernité liquide » (n° 4241, septembre 2017). A notamment publié Les liturgies des synodes diocésains français 1983-1999 (Cerf, 2004), Synodes et concile en France (CEF, Documents épiscopat, n° 5, 2016) et dirigé Donner du goût à nos liturgies (Lumen vitæ, « Trajectoires », 2018).
    Hervé Legrand. Dominicain, ecclésiologue et oecuméniste, professeur honoraire à l'Institut catholique de Paris. A notamment publié Le ministère des évêques au concile Vatican II et depuis (avec Christoph Theobald, Cerf, 2001) et Enjeux ecclésiologiques des réformes institutionnelles du pape François. Le grand tournant (Cerf, 2014).
    Véronique Margron. Dominicaine, théologienne moraliste, présidente de la Conférence des religieux et religieuses de France (Corref). A notamment publié La parole est tout près de ton coeur (Bayard, 2017) et Un moment de vérité (avec Jérôme Cordelier, Albin Michel, 2019).
    Anne-Marie Pelletier. Agrégée de lettres modernes, docteure d'État en science des religions, professeure émérite des universités. A publié dans Études « Sacerdoce baptismal et ministère presbytéral » (n° 4261, juin 2019). A notamment publié Le christianisme et les femmes (Cerf, 2004) et récemment L'Église, des femmes avec des hommes (Cerf, 2019).
    Christoph Theobald. Jésuite, professeur de théologie au Centre Sèvres, conseiller de la revue Études. A notamment publié, dans Études, « Éduquer à la liberté » (n° 4245, janvier 2018). A récemment publié Paroles humaines, parole de Dieu (Salvator, 2015), Urgences pastorales. Comprendre, partager, réformer (Bayard, 2017) et L'Europe, terre de mission. Vivre et penser la foi dans un espace d'hospitalité messianique (Cerf, 2019).

  • Ces 36 fiches pratiques, de quatre pages chacune, présentent avec une pédagogie active des paroles et des gestes de la messe du dimanche. De façon simple, concrète et suggestive, ...

  • Le livre : « La crise des migrants marque avant tout la faillite de la solidarité européenne et celle des États, dont la France, à satisfaire leurs obligations internationales. [...] Tout se passe comme si la volonté d'assurer la maîtrise sur le flux des personnes permettait de faire l'économie d'un débat sur ce que devrait être le droit d'asile. Les différentes contributions que l'on lira dans ce volume des "Essentiels" le démontrent à leur manière. »

    Les auteurs : Anne Dufourmantelle était philosophe et psychanalyste ; Véronique Fayet est présidente du Secours catholique - Caritas France depuis juin 2014 ; Antoine Paumard est jésuite et à la direction du Service jésuite des réfugiés (JRS - France) ; François Sureau est avocat et écrivain, membre de l'Association d'aide aux réfugiés Pierre-Claver ; Catherine Wihtol de Wenden est politologue, spécialiste des migrations, professeure à Sciences Po Paris.

  • Refaire société

    Collectif

    • Ser
    • 6 November 2019

    Le livre : Les manifestations des « gilets jaunes », commencées en novembre 2018, mettent en question certains fonctionnements de la société. Elles révèlent de profondes fractures sociales, géographiques, économiques, culturelles. En dépit des débordements de violence, des citoyens de différentes catégories sociales ont exprimé une exigence de plus grande justice fiscale, un désir de se retrouver ensemble et d'être associés à la vie politique. Des expériences menées au sein de collectivités locales montrent que de nouvelles procédures démocratiques sont possibles.
    Les auteurs :
    Christophe Guilluy. Géographe, consultant indépendant pour les collectivités territoriales.
    Hervé Le Bras. Démographe, historien, directeur de recherches émérite à l'Institut national d'études démographiques (INED) et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS).
    /> Martine Legris. Sociologue au Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales, Université de Lille.
    Dominique Quinio. Journaliste, directrice de La Croix (2005 à 2015), présidente des Semaines sociales de France depuis 2016 et membre du Comité consultatif national d'éthique depuis 2016.
    Nathalie Sarthou-Lajus. Philosophe, rédactrice en chef adjointe d'Études depuis 2007.

    Jo Spiegel. Maire de Kingersheim (Haut-Rhin) depuis 1989, et cofondateur de Place publique (2018).

  • Le livre : « Les quelques textes ici rassemblés ont l'ambition d'apporter quelques éléments importants de réflexion éthique. En effet, si la procréation n'a jamais été un domaine uniquement réservé à l'intime du couple puisque toutes les sociétés ont établi des systèmes coutumiers ou juridiques de structuration et de régulation du mariage et de la filiation, l'extension des techniques de fécondation et de sélection pose des problèmes nouveaux. Comment prendre la mesure de ces nouveautés du recours aux techniques biomédicales et de leurs enjeux éthiques personnels, conjugaux, médicaux, sociaux et politiques ? »

    Les auteurs : Agnès Mannooretonil est normalienne, agrégée de lettres classiques, docteure ès Lettres et responsable de la « Revue des livres » d'Études. Clarisse Picard est philosophe et enseignante au Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris. Bruno Saintôt est jésuite et directeur du Département d'éthique biomédicale du Centre Sèvres - Facultés jésuites de Paris. Didier Sicard est médecin et professeur de médecine (Université Paris - Descartes). Il est l'ancien président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE). Myriam Szejer est pédopsychiatre et psychanalyste, ancienne disciple de Françoise Dolto. Jean-Pierre Winter est psychanalyste et écrivain, président du Mouvement du Coût freudien.


  • Éditorial

    L'intime à l'épreuve du numérique - N. Sarthou-Lajus


    International

    Comment refonder le Parti démocrate ? - L. Nardon
    La Bolivie d'Evo Morales : vers la dictature ? - P. Boulanger


    Société

    Philanthropies contemporaines en France - N. Truffinet
    Nos vies parmi les machines - F. Damour
    Sciences et politique - C. Villani

    Religion

    Vers une Eglise hospitalière - C. Theobald
    Pourquoi on ne va plus à la messe - J.-L. Schlegel

    Culture

    Hector Belioz, du symphoniste au dramaturge - V. Anger
    Sans oublier les chroniques, expos, films, livres...

  • Il s'agit de 36 « fiches » de 4 pages chacune, développant, dans un style direct et abordable, soit des conseils inspirés par Ignace de Loyola et ses Exercices Spirituels, tels que « Entrer dans la prière », « Tenir dans l'adversité », « Se décider avec Dieu », « Un juste rapport à la nourriture »..., ...

  • Que sommes-nous prêts à respecter ensemble quand des événements violents agitent le monde au nom d'appartenances multiples ? La violence révèle la fragilité des liens qui fondent notre vivre ensemble. Aujourd'hui, la société ne fait plus appel à un « référent sacré » de type religieux pour construire un avenir commun. Dès lors, que va-t-on choisir de respecter sans condition, sinon les hommes ?

  • Que serait une vie sans humour et sans rire ? Le rire est une expression spontanée de la joie et peut célébrer la vie dans sa légèreté comme dans sa gravité.

    Cependant, s'il y a un bon rire dont le fruit, une allégresse partagée, est un signe de la présence de l'Esprit, il y a aussi des rires mauvais.


    La tradition spirituelle apporte des éléments de discernement pour que nous trouvions dans le rire le moyen de goûter et faire goûter au bonheur d'être sauvés.


    Nous n'avons pas fini de rire !

  • Vital pour le corps et l'esprit depuis la nuit des temps, le repos est pourtant bien difficile à vraiment trouver et honorer. Cela suppose d'abord d'en reconnaître le besoin, dans un monde où il est aussi difficile de s'accepter fatigué que de suspendre une activité.Le vrai repos est celui du coeur, qui apaise, ...

  • Se nourrir est un des actes les plus quotidiens qui soient. Et pourtant, le rapport que nous entretenons avec la nourriture est souvent problématique, voire désordonné. Différents excès peuvent nous entraîner jusqu'à la gloutonnerie d'un côté ou au régime intempestif de l'autre, ...

  • Alors que Diaconia 2013 mobilise l'Église de France, ce numéro évoque - avec de nombreux témoignages - la joie du service, comme rencontre de Dieu et du frère. Servir ne peut se faire sans précaution d'autant que, avec de bonnes intentions, cela peut induire une dette chez le donataire ou contribuer à accroître ses difficultés.

  • Exercer des responsabilités demande, plus que jamais, d'être à l'écoute de l'Esprit. Les sentiments si contrastés qui accompagnent nos actes comme nos réactions sont les portes par lesquelles le Christ nous conduit quotidiennement vers une liberté pacifiée. Ce hors-série se présente comme une relecture spirituelle, étape par étape, ...

  • Le premier pas de l'accroche de ce hors-série nous amène à accueillir ce regard du Créateur qui donne aux hommes sa parole et son souffle. Se recevoir de l'environnement naturel qui ouvre à la confiance, telle est la toute première position de l'homme au monde.Ajuster son regard sur l'environnement ouvre aussi au discernement.

  • Edition revue et complétée Ce hors-série est né d'un désir de revenir aux sources spirituelles de la pédagogie ignatienne. Tout part en effet de l'expérience de saint Ignace de Loyola telle qu'il la fait partager dans les Exercices spirituels.On verra dans ce volume comment, malgré la distance dans le temps, ...

  • La façon dont nous comprenons nos propres « choix de vie » a profondément évolué ces dernières décennies. Poids des circonstances, enjeux affectifs, changements culturels ont leur part. Pourtant, ce sont bien des choix audacieux - anciens ou récents - qui orientent, à tout âge, nos existences.Dans ce hors-série, ...

  • Proposer un regard spirituel sur le corps répond à une double nécessité. Fortement valorisé et mis en scène, le corps est en effet devenu un véritable enjeu scientifique. Pour autant, n'assiste-t-on pas à un nouvel oubli du corps ? Derrière l'objet médical, derrière la performance inlassablement recherchée, derrière la foison d'images désincarnées, ...

  • La formule est provocante. Pourtant, toute la tradition spirituelle témoigne du bonheur fécond et de la liberté accrue qu'il y a à « chercher et faire la volonté de Dieu ». Expression de l'amour créateur pour nous, cette volonté ne se déchiffre qu'au prix d'une démarche de foi. La volonté de Dieu est d'abord un appel, ...

  • Etudes Juillet-Août 2013

    Collectif

    L'école catholique au service du bien commun de François Euvé ; L'enfant unique en Chine d'Isabelle Attané ; L'accès à l'eau, un droit pour tous d'Antoine de Ravignan ; La génération Y, ...

  • Etudes Juin 2013

    Collectif

    La part d'ombre de Nathalie Sarthou-Lajus ; Dilma présidente : les défis d'une succession de Raphaël Gutmann ; Somalie année zéro de Dominique Decherf ; En fin de vie, ...

  • Etudes Mai 2013

    Collectif

    Un nouveau pape de François Euvé ; Intervenir au Mali : le retour du politique de François Gaulme ; L'ancrage européen du Royaume-Uni en question de Frédéric Sarter ; La lecture à l'ère numérique de Sylvie Octobre ; Les familles recomposées de Julien Damon ; L'argent, ...

  • Etudes Avril 2013

    Collectif

    La liberté d'un retrait de François Euvé ; L'esprit de la dissidence, Entretien avec Vladimir Boukovski, ...

empty