Jean Béliveau

  • "Le 18 août 2000, jour de mon anniversaire, allait être celui de ma métamorphose. Jean le marcheur laisserait derrière lui Béliveau le poseur d'enseignes pour avaler le monde ou s'offrir à lui, l'avenir le dirait."
    C'est sur un coup de tête que Jean Béliveau décide de quitter son Québec natal pour une marche autour du monde. Lorsqu'il se sépare de sa famille, il n'a que quelques dollars en poche et l'envie folle de se "frotter" au monde. Onze années plus tard, il aura réalisé la plus longue marche ininterrompue autour de la planète : plus de 75 000 kilomètres parcourus à travers 64 pays.Il tombe amoureux au Mexique, porte turban au Soudan, mange des insectes en Afrique et du chien en Corée, est escorté - lui, marcheur pour la paix - par des soldats aux Philippines. Il ne tombe sérieusement malade qu'une fois et se fait soigner en Algérie, n'est attaqué que par deux voleurs ivres en Afrique du Sud, et arrêté à Addis-Abeba sans savoir pourquoi. Il a certes dormi sous les ponts, dans des foyers pour sans-abri, voire dans des prisons, mais a souvent été invité à dormir chez des gens séduits par son aventure. Il témoigne aujourd'hui de cette fabuleuse odyssée terrestre et de ses plus belles rencontres aux quatre coins du monde.

  • Le mode de vie joue un rôle prépondérant sur les risques de développer des cancers. Près d'un tiers d'entre eux est directement lié à la nature du régime alimentaire.
    En compilant des milliers de publications de recherche, les docteurs Richard Béliveau et Denis Gingras démontrent qu'une alimentation équilibrée et variée, bien sûr, et la consommation de baies, de choux, d'épices comme le curcuma, de thé vert, d'agrumes ou encore de noix - possédant des propriétés anticancéreuses naturelles - contribuent à réduire les risques de développer un cancer.
    Cet ouvrage clair et détaillé fait prendre conscience du pouvoir des aliments, qui représentent actuellement une des meilleures armes à notre disposition pour lutter contre le cancer.

  • The Internet, World Wide Web, and digital devices have fundamentally changed the way people communicate, affecting everything from business, to school, to family, to religion, to democracy. This textbook takes a well-rounded view of the evolution from media literacy to digital literacy to help students better understand the digitally filtered world in which they live. The text explores digital literacy through three lenses: o Historical: reviews snapshots of time and space to delineate how things were in order to lend context to how they are; o Cultural: explores how values and ideals are constructed and conveyed within a given cultural context - how humans absorb and share the informal rules and norms that make up a society; o Critical: illuminates how social changes - particularly rapid ones - can put certain people at a disadvantage. All three angles are helpful for better understanding the myriad ways in which our identities and relationships are being altered by technology, and what it means to be a citizen in a society that has become individualized and is in constant flux. Written in a conversational and approachable style, the text is easy to navigate, with short chapters, short paragraphs, and bullet points. Comics and images illustrate complex topics and add visual interest. The text is ideal for media literacy, digital information literacy, and technology courses that seek to integrate human impact into the mix. It is also a good starting point for anyone wanting to know more about the impact of communication technologies on our lives.

  • Le contenu de ce livre, illustré de photographies de chefs-d'oeuvre de l'art, est médical et scientifique, cependant il soulève des questionnements de nature culturelle et philosophique. Il est généreusement parsemé de citations drôles et iconoclastes sur la mort, favorisant un rapprochement avec les grands penseurs et écrivains et remettant ainsi en perspective nos peurs viscérales. Premier ouvrage à proposer une telle réflexion sur la compréhension scientifique et philosophique (ou transcendante) de la mort, il vise à nous transformer dans notre humanité la plus profonde, en nous permettant de mieux apprécier la vie.

empty