Éditions Druide

  • Écrit dans une prose simple mais minutieuse aux contours existentialistes, rappelant parfois les fantaisies à la Boris Vian, ce roman s'intéresse à Xavier et à Hollywood, des « blasés magnifiques », et à leurs quotidiens parfois bien plats, sans aspérités, parfois rocambolesques et invraisemblables. Les univers incompatibles des deux personnages oscillent entre le réel et l'inquiétante étrangeté. Entre un striptease désolant et un accouchement en pleine rue, entre l'explosion d'un hôpital de Chicago et celle d'un hôtel de Toronto, au cours d'une partie de balle molle en Alabama ou dans la piscine d'un grand hôtel de Londres, les personnages s'accrochent à la poésie et aux mots afin d'essayer, chacun à sa manière, dans toute leur inaptitude à être au monde, de ne pas se laisser aller complètement à la folie.

  • Voici une fascinante réflexion sur le temps. Celui qui passe. Celui qui stagne. Celui que l'on voudrait maîtri­ ser, mais dont on connaît l'imparable chemin. Roman à la fois accessible et expérimental, roman d'une génération, mais aussi de toutes les générations, L'équation du temps devrait séduire par son sujet et aussi par son indéniable qualité d'écriture. Un premier roman étonnant !

    L'équation du temps raconte l'histoire d'Émile, de Francis et d'Ariane, trois personnages gouvernés par les pôles magnétiques à la fois du néant et de la transcen­ dance. L'univers de fiction qui est mis en place se situe à mi­chemin entre le roman de la route, l'étrange et le réalisme psychologique et permet aux trois personnages d'évoluer dans des quotidiens qu'ils tentent parfois de rendre meilleurs, parfois de fuir.

empty