Éditions Thélème

  • Donc, une revue qu'on écoute. Une qui mêle des voix. Parce que les voix, ça porte loin. Jusqu'au coeur de chacun. Des voix nouvelles, des assurées, des qui font leurs premiers pas, des d'humbles géants, des qui poussent jusqu'au chant. En vers, en prose, entre les deux. Des voix de poètes, de chanteurs, un petit peu d'hier et beaucoup d'aujourd'hui. Un numéro inaugural imaginé au coin d'une table, réalisé dans l'euphorie, entre amis et avec beaucoup d'inédits. De la poésie concrète ou lyrique, énigmatique, douce ou violente, tranchante ou apaisante. Des mots. Des mots dits. Parce que la poésie, ça s'adresse à tout le monde. Ça peut changer le monde. À commencer ici. Alors, vous offrir une revue. Un grand spectacle. Juste entre nous. Qui commence, Donc, Le numéro 1 avec : Arthur H, Julien ALLOUF, Linda Maria BAROS, Alain BASHUNG, Stéphane BATAILLON, Victor BLANC, Yves BONNEFOY, Mâya DE FAY, Brigitte FONTAINE, Perrine GRISELIN, Philippe JACCOTTET, Aurélia LASSAQUE, Michaël LONSDALE, James NOËL, Christian OLIVIER, Juanito SANCHEZ, Les frères SUAREZ-PAZOS & Sylvain CLÉMENT et Jean-Pierre VERHEGGEN.

  • Les Illuminations ont été publiées en 1886, sous forme de feuilletons, dans la revue La Vogue. Rimbaud a remis ces poèmes à Verlaine lors de leur rencontre à Stuttgart en mars 1875. C'est Verlaine qui s'est occupé de publier ces vers. Il y insère une préface dans laquelle il annonce que ces "ornementations colorées" se composent de "prose exquise ou vers délicieusement faux exprès."

  • Publié en 1839, La Chartreuse de Parme a été écrit en 53 jours par Stendhal. L'oeuvre a pour décor l'Italie si chère à Stendhal. La Sanseverina possède toutes les dimensions de la femme amoureuse et objet d'amour passionné, tandis que le héros, Fabrice del Dongo, est un enfant béni des dieux. Mais leur fougue et leur sentimentalisme vont les mener à un destin tragique

  • Quand sa fille Paloma déserte sans prévenir la somptueuse villa familiale, Vida Izzara croit en deviner la raison : elle serait partie avec son amant vivre une vie moins conventionnelle. Jusqu'au jour où Vida comprend que c'est peut-être elle aussi que Paloma fuit. Aidée par Taïbo, qui enquête sur un couple de jeunes gens habitant clandestinement les demeures inoccupées de la région, elle part à la recherche de sa fille. Ce périple la conduira de l'Irigoy de son enfance aux recoins secrets de son coeur. Les vies d'oiseaux, ce sont celles que mènent ces quatre personnages dont les trajets se croisent sans cesse. Chacun à sa manière, par la grâce d'un nouvel amour, est amené à se défaire de ses liens - conjugaux, familiaux, sociaux - pour éprouver sa liberté d'exister.

  • Est-ce parce qu'elle attend un enfant que l'agent du FBI, Kimberly Quincy, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d'une prostituée enceinte ? Un serial killer s'attaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou s'agit-il de crimes imaginaires ?
    ©2011 Albin Michel (P)2012

  • Grand Prix des Lectrices ELLE Policier.
    À Boston, la famille Jones donne toutes les apparences d'un foyer ordinaire, jusqu'au jour où surgit le drame : Sandra Jones, jeune femme de 30 ans, mère de famille et professeur, disparaît subitement de chez elle sans laisser de traces.
    Adoptant tour à tour les points de vue des suspects qui se multiplient au fil de l'histoire, l'auteur fascine et manipule son auditeur jusqu'à la dernière page.
    © 2010 Albin Michel (P) 2011 Éditions Thélème

  • Misery

    Stephen King

    Paul Sheldon est l'auteur à succès des aventures de Misery Chastain, héroïne romantique, qu'il finit par faire mourir dans son dernier roman. Au cours d'un voyage, il est victime d'un accident de voiture, et se réveille chez Annie Wilkes, ancienne infirmière, qui s'occupe de lui avec dévouement. Elle se révèle si passionnément obsédée par Misery, qu'elle refuse sa mort, et oblige Paul Sheldon à écrire une suite... sous peine de châtiments et de tortures cauchemardesques ! Prix Bram-Stoker du meilleur roman 1957 ©1989 Albin Michel (P) Traducteur : William Olivier Desmond

  • Christine

    Stephen King

    Arnie est un lycéen fragile et mal dans sa peau. Quand il découvre Christine, abandonnée dans un terrain vague, il en tombe amoureux. Mais Christine est une vieille voiture, une Plymouth Fury 58, animée d'une personnalité démoniaque ! Jalouse, inquiétante, elle s'empare peu à peu d'Arnie et devient maître du jeu... Christine est un roman de Stephen King, paru en 1983, John Carpenter l'a adapté pour le cinéma en 1984. ©1984 Albin Michel (P) Traductrice : Marie Milpois

  • 1947, à Los Angleles. Elizabeth Short est découverte morte dans un terrain vague, nue et mutilée d'un rictus tracé au couteau. Ce crime ébranle l'Amérique et James Ellroy en particulier, pour qui ce meurtre fait écho à celui de sa mère, perpétré quand l'auteur n'avait que dix ans. Le roman qu'il en fit par la suite met en scène deux policiers du LAPD, dont l'obsession pour la jeune fille légère que fut la victime révèle le goût pour le morbide. L'ambiguïté des personnages et la noirceur des motifs de ce livre en font un des sommets du genre. Une lecture féminine de ce texte rend d'autant plus fascinant le tourment semé par la mort du « Dahlia noir ». ©1992 Rivages/Noir (P)  Traduction Freddy Michalski

  • Un enfant venu du bout du monde dont le passé mystérieux resurgit peu à peu. Des tueurs implacables lancés à sa poursuite. Une femme prête à tout pour le sauver. Même au prix le plus fort. Un voyage hallucinant jusqu'au coeur de la taïga mongole. Là où règne la loi du Concile de pierre : celle du combat originel, quand l'homme, l'animal et l'esprit ne font plus qu'un. Tous prêts à l'apocalypse. ©2000 Albin Michel (P)

  • Par cette fresque aux allures de roman policier, Balzac dépeint et fustige les incohérences sociales, politiques et judiciaires de son époque. Paru sous forme de feuilleton entre 1838 et 1847, Splendeurs et misères des courtisanes est un roman foisonnant de personnages hauts en couleur mêlant intrigues amoureuses et policières dans le Paris interlope du XIXème siècle. Le jeune et beau Lucien, monté à la capitale avec des ambitions littéraires sera confronté aux milieux du crime et de la prostitution, tombera sous l'emprise d'un ancien bagnard dont les intentions équivoques le conduiront loin de ses rêves initiaux...

  • Le passé ne meurt jamais. Chargée de la défense d'une femme que tout accuse, une jeune avocate voit resurgir un autre crime jamais élucidé : celui de sa propre mère, quand elle était enfant.
    La Rigole du diable n'a pas livré tous ses secrets... ©2011 Albin Michel (P)

  • Une violoniste virtuose commande à un peintre brisé le portrait du magnat des finances qui a tué son fils. Elle veut déchiffrer sur son visage la marque de l'assassin. Pour soigner ses propres blessures, elle ouvre grand la porte de la maison des chagrins dont personne ne sort indemne.  ©2013 Actes Sud (P) traduit de l'espagnol par : Claude Bleton

  • Underworld USA constitue la troisième partie de la trilogie de James Ellroy, où se dévoile en trois moments-clefs la construction d'une Amérique sombre, pantin effrayant dont les fils sont tirés depuis les profondeurs de la terre. Entremêlant les personnages historiques de la présidence de Nixon, avec la plus inventive des fictions, Uderworld USA livre un portrait panoramique et paranoïaque d'une déchéance annoncée, celle de l'Amérique des vainqueurs, de l'image lisse d'un monde d'illusions, voué au suicide. Paru en 2010, Underworld USA est le treizième roman de James Ellroy.  ©2010 Rivages (P) Traduction Jean-Paul Gratias

  • À Little Tall, un meurtre reste inexpliqué depuis trente ans. Joe, le mari de Dolores a disparu le jour de l'éclipse solaire, en 1963. Aujourd'hui, une seconde mort rappelle la première, celle de Vera Donovan, une femme cruelle qui employait Dolores Claiborne comme dame de compagnie. La culpabilité de Dolores semble ne faire aucun doute, pourtant l'horreur n'est pas simplement dans le geste criminel mais plutôt dans tout ce qui, années après années, a pu porter une telle noirceur dans l'existence de ces femmes. ©1993 Albin Michel (P) Traducteur : Dominique Dill

  • Persona

    Erik Axl Sund

    La psychothérapeute Sofia Zetterlund suit deux patients particulièrement difficiles : Samuel Bai, un ancien enfant-soldat de la Sierra Leone et Victoria Bergman, une femme profondément meurtrie par un violent traumatisme d'enfance. Tous deux présentent des signes de personnalités multiples. Un jeune garçon est retrouvé mort derrière des buissons, près d'une bouche de métro, le corps momifié et sauvagement mutilé. Pour l'inspecteur Jeanette Kihlberg, l'enquête s'annonce compliquée : il est d'origine étrangère et personne ne semble se préoccuper de sa disparition. Bientôt une nouvelle victime impose l'horrible évidence d'une série... Avec le premier volume de la trilogie Les Visages de Victoria Bergman, acclamé par la presse suédoise, Erik Axl Sund entame une plongée vertigineuse dans les tréfonds du psychisme humain et signe un polar brut et rageur. ©2013 Actes Sud (P) traduit du suédois par : Rémi Cassaigne

  • Paul et Virginie est un roman de Bernardin de Saint-Pierre, écrit en 1787. Ce texte est aujourd'hui un grand classique réunissant les thèmes de l'amour impossible et de l'ailleurs exotique et sublimé. Deux femmes se retrouvent par le hasard de la vie à l'île de France, et doivent élever seules leurs enfants. Elles décident qu'ils grandiront ensemble, et ainsi Paul et Virginie sont comme frère et soeur. Mais l'innocence et la pureté des lieux les engagent à l'adolescence vers des sentiments d'une plus grande profondeur. Face à cette situation, la mère de Virginie envoie sa fille en France pour étudier. Le jour où Virginie doit revenir, Paul l'attend, mais le bateau fait naufrage devant ses yeux.

  • Sous Louis XIII, Le Baron de Sigognac s'ennuie dans son grand château en ruine, lorsqu'une troupe de théâtre frappe à sa porte et demande à se loger pour la nuit. Il accepte alors de les accueillir chez lui. Le lendemain, le Baron décide de prendre la route avec eux. Une série d'aventures les attend et le Baron va remplacer au pied levé le comédien qui jouait le Capitaine Fracasse ! Capitaine Fracasse, roman de cape et d'épée paru en 1863, est considéré comme l'un des chefs-d'oeuvre de Théophile Gautier. © Nathan (P)

  • Alexandre Dumas écrit La Route de Varennes dans un souci de vérité historique. Reprenant tour à tour les différents récits historiques pour en montrer les erreurs, l'auteur s'attache à reprendre la même route que Louis XVI et sa famille lors de leur fuite de Paris, pas à pas, pour trouver traces et témoignages de ce grand fait historique. Alexandre Dumas signe ici un un petit roman aussi instructif que réjouissant.

  • La femme de trente ans évoque la condition féminine au travers du récit d'un mariage qui échoue. Julie de Chastillon est une jeune femme poussée trop vite dans le mariage et en quête permanente d'une rencontre amoureuse digne d'être vécue, elle devient adultère. Entre les déceptions dans l'intimité conjugale et le devoir de garder les apparences en société, Balzac nous fait le récit parfaitement réaliste d'une jeune femme "à qui le mariage ne [...] réussit point". Il est le peintre des femmes et révèle dans un décor brutal, ce que certaines n'osent pas avouer. Parue en 1842, La Femme de trente ans appartient aux "Scènes de la vie privée" de La Comédie humaine.

  • Boule de suif est la nouvelle qui a fait connaitre Guy de Maupassant et reconnaître comme un grand auteur.Le texte parle de l'injustice sociale, à laquelle l'auteur ajoute la description d'une femme si attachante dans son sacrifice qu'on y lit toutes les misères silencieuses de son siècle.

  • Marcel Proust fut un correspondant maniaque. Dès l'enfance, puis dans le monde, jusqu'à sa mort, sans trêve il a écrit : à ses proches, à ses amis, aux lecteurs de ses livres, à ses éditeurs, ses banquiers... Les milliers de lettres qu'il a écrites traitent des sujets les plus variés : souvenirs, confidences intimes, politique, impressions de lecture, critiques d'art. Ce livre audio rassemble ses premières lettres depuis son enfance jusqu'à son adolescence.

  • Victor Hugo publie en 1827 sa pièce Cromwell qu'il présente comme le premier drame romantique. S'inspirant de l'art théâtral de Shakespeare, il propose une démarche nouvelle débarrassée des conventions passéistes de la tragédie, dont principalement celle de l'unité de temps, de lieu et d'action. Le drame raconte une histoire réelle, les héros sont humains et le vil côtoie le noble. L'espoir peut se transformer en actions, en tentatives de jouer son propre destin, mais le héros romantique est souvent maudit car la société et le peuple, qui font alors leur entrée sur scène, imposent une forme de fatalité et empêchent les hommes de réaliser leurs désirs. Cette conception de la nouvelle littérature fait l'objet de la Préface à Cromwell, où Victor Hugo explique la nécessité de refléter la société moderne telle quelle est : la scène de la vie, grotesque et misérable, noble et pleine d'espoir. Ce court texte rappelle les différents âges de la littérature et signe la rupture définitive qu'opère le Romantisme tel que Victor Hugo le fonde ici par écrit, et tel qu'il se révélera lors de la bataille d'Hernani, en 1830. C'est le mouvement littéraire qui réunira sous son drapeau des auteurs tels que Chateaubriand, Lamartine, Musset, Sand, ou encore Nerval...

  • Buck est un chien de compagnie qui vit une paisible existence chez son maître. Tout bascule lorsqu'il est enlevé puis vendu à un maître de chiens de traîneau qui l'emmène dans le grand Nord. Il doit alors apprendre à se battre contre le froid et contre les autres, pour imposer sa place dans la meute. Peu à peu, ses instincts naturels refont surface et Buck devient ce qu'il a toujours été sans le savoir : un animal sauvage qui ne cherche pas la compagnie des hommes. L' Appel de la forêt est le roman le plus célèbre de Jack London. © Nathan (P)

empty