Archipoche

  • « Deux ou trois fois Elinor usa doucement de ses droits de soeur aînée et d'amie pour adresser quelques tendres exhortations à Marianne et lui faire sentir la nécessité de prendre de l'empire sur elle-même. Mais Marianne détestait, abhorrait la dissimulation ; elle la regardait comme une fausseté impardonnable, et cacher des sentiments qui n'avaient rien en eux-mêmes de condamnables lui paraissait non seulement un effort inutile, mais une ridicule prétention de la raison. Willoughby pensait de même, et leur conduite à tous égards montrait clairement leur opinion. Quand il était présent, elle n'avait d'yeux que pour lui ; tout ce qu'il faisait était juste ; tout ce qu'il disait était charmant. Si dans la soirée on jouait aux cartes, il trichait pour la favoriser ; si l'on dansait, il était son cavalier la moitié du temps. Une telle conduite excitait, comme on le comprend, les railleries de la société, mais ils s'en embarrassaient fort peu et cherchaient plutôt à les provoquer. »

  • Mrs Dalloway

    Virginia Woolf

    « Mrs Dalloway dit qu'elle se chargerait d'acheter les fleurs. » De cet incipit, resté aussi célèbre que ceux de Camus ou Nabokov, découle la journée d'une femme, Clarissa Dalloway, au rythme des heures qui s'égrainent, entraînant le lecteur dans les sinuosités joyciennes de son inconscient et de ses monologues introspectifs. À contre-sens des canons de la littérature victorienne, Mrs Dalloway n'en reste pas moins, en dépit de son avant-gardisme, un des romans les plus appréciés de Virginia Woolf, celui dont elle dira, dans son Journal d'un écrivain, qu'elle y avait exprimé « bien plus complètement que de coutume ce qu'elle voulait dire ». Outre une technique d'écriture novatrice, Mrs Dalloway se propose de « critiquer le système social, le montrer à l'oeuvre dans toute son intensité ». Virginia Woolf pose un regard critique sur la condition bourgeoise, l'évolution des moeurs, l'avenir des femmes, mais aussi sur la folie à travers le personnage de Septimus. Mrs Dalloway, qui n'a rien perdu de sa modernité, ouvre par effet de miroir quelques portes d'entrée dans la psyché de son auteur.

  • Mr et Mrs Bennett ont cinq filles à marier. À l'arrivée d'un nouveau et riche voisin, la famille espère que l'une d'entre elles pourra lui plaire... Au-delà des aventures sentimentales des cinq filles Bennett, Jane Austen dépeint les rigidités de la société anglaise au tournant du XIXe siècle. Le comportement et les réflexions d'Elizabeth Bennett, son personnage principal, révèlent les problèmes auxquels sont confrontées les femmes de la gentry campagnarde pour s'assurer sécurité financière et statut social : la solution passe en effet par le mariage.
    Drôle et romanesque, ce chef-d'oeuvre de Jane Austen continue à jouir d'une vive popularité et a donné lieu à de nombreuses adaptations.

  • 1894. Terreur sur Terre : des météores venus de Mars se rapprochent dangereusement. Le comté de Surrey, en Angleterre, est le premier touché. Les badauds s'attroupent autour d'un énorme objet cylindrique de près de 30 mètres émergeant d'un cratère... lorsqu'un puissant « rayon ardent » projeté par l'engin pulvérise les humains alentour ! D'autres « ovnis » s'écrasent sur le reste du pays. À l'intérieur, des machines contrôlées par d'étranges créatures tentaculaires. Ces tripodes sèment la panique et la désolation sur leur passage, désintégrant tout ce qui pourrait entraver leur désir de conquête. Prêtes à lutter, les populations sont incapables de rivaliser contre ces envahisseurs qui aspirent le sang humain et laissent dans leur sillage un monde ravagé, où plus aucune vie n'est possible. Les dernières heures des Terriens sont-elles arrivées ? Premier roman de science-fiction faisant cas d'une invasion martienne, le chef-d'oeuvre de Wells laissera un héritage considérable à la littérature d'anticipation, jusqu'à inspirer le cinéma, puisque le roman sera adapté une nouvelle fois en 2005 par Steven Spielberg, avec Tom Cruise.

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    En 1923, Arsène Lupin a délaissé son costume de cambrioleur pour celui de détective. Mais est-ce bien lui, ou le prince Rénine, qui s'éprend de la jeune Hortense ? Et qui, pour la séduire, promet de résoudre huit énigmes sanglantes - comme autant de coups d'horloge ?
    Six ans plus tard, il mène cette fois l'enquête sur l'enlèvement d'une chanteuse, prisonnière d'un mystérieux châtelain et dépouillée de ses diamants avant d'être relâchée. Un scénario qui ne va pas tarder à se répéter...

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur. Opération " 2 achetés = Les Milliards d'Arsène Lupin offert ".
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    L'Île aux trente cercueils (1919) mêle intrigue policière, fantastique et horreur. Venue retrouver son fils après quatorze ans d'absence, Véronique d'Hergemont prend la mer jusqu'à l'île bretonne de Sarek, défendue par trente récifs redoutés des marins. La jeune femme va apprendre à ses dépens que la malédiction attachée à cette terre n'est pas une légende. Quant à Lupin, il lui faudra arracher Véronique aux griffes de l'infâme comte Vorski. Mais saura-t-il empêcher que sa raison ne vacille ?

  • Salué par la critique comme un ''miracle littéraire'', La chartreuse de Parme roman improvisé en 52 jours, est considéré aujourd'hui comme l'un des plus grands romans de la littérature française.
    La duchesse Gina de Sanseverina est prise d'une passion dévorante non partagée pour son jeune neveu, Fabrice. Parti à Waterloo pour combattre aux côtés de Napoléon, il est désormais considéré comme un traître. Pour épargner Fabrice et arriver à ses fins, Gina devient la maîtresse du Premier ministre Mosca, éperdu d'amour pour elle. Fabrice souhaite quant à lui oublier l'amour interdit de sa tante en enchaînant aventure sur aventure, jusqu'à la rencontre... L'action a pour cadre les enjeux du pouvoir dans les États italiens dominés par l'Autriche.

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    Le Bouchon de cristal (1912) le met aux prises avec le député Daubrecq, maître-chanteur sans vergogne, détenteur d'un document explosif. La tête d'un innocent en dépend... mais que contenait le bouchon égaré dans sa fuite ?
    Quinze ans plus tard, nous le retrouvons dans les rues de Paris, sur les traces d'un homme élégant qui lui- même suit une blonde Anglaise aux yeux verts. Sous le nom d'emprunt de " Raoul ", Lupin court cette fois le risque... de tomber amoureux.

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    C'est toutefois un autre Lupin que l'on découvre dans 813 : plus sombre, presque effrayant. Confronté au machiavélique et invisible L. M., il lui faudra s'innocenter d'unmeurtrecrapuleux:celuidumilliardaireKesselbach. Et, pour cela, retrouver un lot de lettres au contenu politique explosif et décrypter la signification de ce " 813 ", dont la clef pourrait avoir de profondes répercussions sur l'Europe tout entière, sur fond de rivalités franco-allemandes...

  • Alors que Netflix s'apprête à diffuser une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy dans le rôle-titre, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les plus célèbres aventures du gentleman cambrioleur. Opération " 2 achetés = Les Milliards d'Arsène Lupin offert ".
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    Paru en 1907, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur regroupe les sept premières aventures de l'homme aux mille apparences, déjà aux prises avec son ennemi juré, l'inspecteur Ganimard.
    /> Jamais là où on l'attend, ce justicier en frac réapparaît en 1911 pour livrer ses premières confidences et résoudre les énigmes les plus coriaces... sans renoncer à son penchant pour le beau sexe. " Ce que c'est que d'être joli garcon ! "

  • JANE EYRE

    Charlotte Bronte

    Jane Eyre, orpheline à dix ans, est maltraitée par les Reed chez qui elle a été placée. Envoyée à Lowood, une institution rigide, elle y souffre de privations et de nouvelles brimades. Elle s´y fait une amie, Helen Burns, emportée par une tuberculose due

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy dans le rôle-titre, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les plus célèbres aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    Accusé de deux cambriolages et d'une escroquerie, il doit faire face en 1908 au redoutable détective Herlock Sholmès, venu d'outre-Manche faire la lumière sur ces affaires... au risque de causer sa perte !
    Dans L'Aiguille creuse, l'année suivante, il est cette fois confronté à la sagacité d'un jeune étudiant, Isidore Beautrelet, sur la piste du trésor des anciens rois de France. Une quête qui les mènera tous deux sur les falaises d'Étretat chères à Leblanc.

  • OLIVER TWIST

    Charles Dickens

    Pour les 150 ans de la disparition de Charles Dickens, les éditions Archipoche rééditent 6 de ses plus grands romans dans nouvelles couvertures modernes et stylisées.
    Exploité plutôt qu'élevé dans un orphelinat, Oliver endure les privations et les brimades. Au comble du désespoir, il choisit de s'enfuir dans les bas-fonds de Londres et trouve refuge parmi une bande de jeunes pickpockets agissant pour le compte du vieux Fagin. À cette école du crime et du vice, Oliver apprend toutes les ruses pour fausser compagnie à la misère.
    Présumé coupable d'un vol qu'il n'a pas commis, il est recueilli comme son propre fils par le vieux Mr Brownlow. Mais la bande de Fagin le retrouve et le force à participer à un cambriolage...
    Tableau saisissant de la condition des enfants abandonnés dans l'Angleterre victorienne, Olivier Twist (1839) est un des romans les plus populaires de Dickens, hanté par ses propres terreurs d'enfant.

  • DAVID COPPERFIELD

    Charles Dickens

    Pour les 150 ans de la disparition de Charles Dickens, les éditions Archipoche rééditent 6 de ses plus grands romans dans nouvelles couvertures modernes et stylisées.
    David menait une enfance heureuse auprès de sa mère, avant que celle-ci se remarie avec un homme cruel et tyrannique, Mr Murdstone. N'écoutant que son coeur rebelle, il décide de s'enfuir pour retrouver une grand-tante qui pourrait bien s'occuper de lui...
    C'est le début d'un voyage tragi-comique vers l'âge adulte, entre amitiés et trahisons, au cours duquel le jeune garcon fera la connaissance de personnages hauts en couleur, issus pour la plupart de milieux populaires.
    Récit de jeunesse et roman d'apprentissage, l'oeuvre la plus autobiographique de Dickens (1850) était aussi son " enfant préféré ". L'un des chefs-d'oeuvre de la littérature anglaise, qui offre une fresque foisonnante de la société londonienne de son temps.

  • Mistress Branican

    Jules Verne

    Roman clé pour tout amateur de Jules Verne, Mistress Branican suit les aventures d'une jeune femme partie à la recherche de son mari, navigateur au long cours, jusque dans les steppes arides de l'Australie. Un roman préfacé par l'arrière-petit-fils de l'auteur.
    Trois mois ont passé depuis le départ du Franklin, le navire du capitaine John Branican, et son épouse Dolly est sans nouvelle de l'expédition. Convaincue qu'il n'a pu périr en mer, mue par la force invincible de l'amour, la jeune femme décide de partir à sa recherche à bord d'un rafiot avec son fils unique, le petit Walter.
    Mais un drame survient : l'enfant se noie, et sa mère, dont la raison vacille, est séquestrée par son propre cousin, qui compte sur un mirobolant héritage. Une foi inébranlable, une détermination hors du commun la conduiront pourtant, au-delà des mers, jusqu'au coeur du bush australien...

  • Cet ouvrage retrace les phases essentielles de l'affaire Eichman, depuis la capture du criminel de guerre en Argentine jusqu'à son exécution en Israël, en 1962. Annette Wieviorka, historienne et auteure de nombreux essais consacrés à la mémoire de la déportation, analyse les conséquences retentissantes de ce procès sans précédent.
    Le 11 avril 1961, à Jérusalem, s'ouvre le procès d'un ancien dignitaire nazi : Adolf Eichmann, responsable logistique de la " Solution finale ", retrouvé l'année précédente en Argentine et enlevé par les services secrets israéliens. Au-delà d'un " Nuremberg du peuple juif ", il s'agit pour Israel de donner au monde une lecon d'histoire.
    Était-il légitime d'enlever Eichmann ? Devait-il être jugé par un tribunal israélien ? Ses droits fondamentaux furent-ils bafoués ? Quelles furent ses responsabilités réelles dans le génocide des Juifs ? Et sa vraie personnalité : haut fonctionnaire loyal, antisémite fanatique, exécutant discipliné, ou simple rouage de la " banalité du mal ", comme l'a suggéré Hannah Arendt ?
    De l'arrestation d'Eichmann, en mai 1960, jusqu'à son exécution dans la prison de Ramla, le 31 mars 1962, Annette Wieviorka retrace les phases essentielles d'un événement qui fit entrer la Shoah dans l'Histoire. Elle examine aussi les polémiques qui s'ensuivirent quant à l'appréciation des degrés de responsabilité dans la nébuleuse administrative nazie.

  • PERSUASION

    Jane Austen

    Anne est la seconde fille de l'honorable Sir Elliot de Kellynch. Persuadée par son amie Lady Russel, elle a dû rompre ses fiançailles avec le jeune Frederick Wentworth, un officier de marine pauvre, car il ne présentait pas les assurances d'un bon parti. Huit ans plus tard, sa famille connaît des revers de fortune. Son père décide alors de louer le château familial à l'amiral Croft, qui se trouve être le beau-frère de Frederick. Anne appréhende de revoir celui qui est resté son grand amour. Alors que s'achève la guerre avec la France, le capitaine Wentworth, fortune faite, revient avec le désir de se marier pour fonder un foyer. Il a conservé du refus d'Anne la conviction que la jeune fille manquait de caractère et se laissait trop aisément persuader...
    Dernier roman complet de Jane Austen, achevé en août 1816, un an avant sa mort, Persuasion offre la satire d'une société engoncée dans ses principes, ainsi qu'une galerie de personnages croqués sans aménité : un père futile qui ne pense qu'à son apparence, un soeur cadette égoïste et hypocondriaque, un cousin arriviste, une veuve manipulatrice... Comme dans Northanger Abbey, la vie mondaine et superficielle de Bath sert d'arrière-plan.
    Publié à titre posthume en 1818, Persuasion est aussi le seul roman de Jane Austen écrit pendant la période où l'action se situe : il est entrepris le 8 août 1815, le jour même où la population britannique apprend l'exil de Napoléon à l'île d'Elbe. En toile de fond, on trouve donc la défaite, l'abdication et l'exil de l'Empereur.

  • « Il commença par la blouse, il arracha les agrafes métalliques du col, coupa les boutons des manches ainsi que ceux qui fermaient le devant de la blouse, puis il fendit entièrement les boutonnières, ensuite de quoi Camus fit sauter ce vêtement inutile ; les boutons du tricot et les boutonnières subirent un sort pareil ; les bretelles n'échappèrent point, on fit sauter le tricot. Ce fut ensuite le tour de la chemise : du col au plastron et aux manches, pas un bouton ni une boutonnière n'échappa... T'as pas de caleçon ? Non ! repris Lebrac, en vérifiant l'intérieur de la culotte qui dégringolait sur les jarrets. Eh bien, maintenant, fous le camp ! » Deux bandes d'enfants de deux villages rivaux, Longeverne et Velrans, dans la campagne française à la fin du dix-neuvième siècle, s'affrontent : coups de pied et de poings, jets de cailloux et de bâtons, dans le but de couper les boutons qui retiennent leurs vêtements. L'humiliation est inévitable pour ceux qui tombent aux mains de l'ennemi. En outre, ils risquent une correction des parents s'ils reviennent dépenaillés.

  • Cranford

    Elizabeth Gaskell

    Traduit et préfacé par Domnique Jean
    Soudées par une profonde amitié, les humbles dames de la petite communauté agricole de Cranford se contentent d'un mode de vie simple et hors du temps. Mais l'urbanisation qui gagne du terrain et la construction d'une voie de chemin de fer, ainsi que l'ordre masculin et les conventions sociales, menacent leur fragile microcosme...
    Les craquements du vieux monde se font aussi entendre à la ferme de l'Espérance où le jeune Paul Manning, revenu de la ville, emménage chez son oncle, le pasteur Holman. Là, il se lie d'affection avec sa cousine Phillis. Quand celle-ci tombe sous le charme d'un bel ingénieur, porteur de valeurs modernes, la nouvelle harmonie familiale menace de s'effondrer...
    Les héroines d'Elizabeth Gaskell, face à la férocité du monde, s'inscrivent dans la métamorphose de l'Angleterre victo- rienne, où la désuétude des anciens codes laisse place à la solitude des êtres et à l'espoir de temps meilleurs. La ro- mancière les observe avec ce mélange de tendresse et d'iro- nie qui sont sa marque.

  • EMMA

    Jane Austen

    Emma Woodhouse vit avec son père veuf. D'une grande beauté et pleine d'assurance, elle évolue en toute indépendance à Highbury, sans aucun souci financier et entourée d'amis fidèles. Mais le mariage de son ancienne gouvernante avec M. Weston la ramène à sa solitude. Pour se distraire, elle décide de s'occuper du mariage des autres, persuadée d'avoir des talents d'entremetteuse. Elle se consacre à sa nouvelle protégée, la très jolie Harriet Smith, qu'elle destine à M. Elton, le vicaire de Highbury. Les plans de la jeune fille semblent en bonne voie, mais ses certitudes vacillent lorsque les événements prennent un tour inattendu : ses propres émotions amoureuses lui vaudront bien des déconvenues...

  • La jeune Catherine Morland visite pour la première fois la ville de Bath, en Angleterre. Elle y rencontre son amie Isabella Thorpe et son frère, mais également le captivant Henri Tilney. Ce dernier l'invite à séjourner à l'Abbaye de Northanger, propriété de son père, lieu que Catherine s'imagine à tort mystérieux et effrayant, tout droit sorti des Mystères d'Udolphe d'Ann Radcliffe.
    Une idylle se développe entre Catherine et Henry Tilney. La confrontation de leurs points de vue sur la littérature et leurs discussions sur l'Histoire et le monde amènent Catherine à gagner en maturité, au travers d'un parcours initiatique. Roman d'apprentissage, Northanger Abbey offre un tableau ironique des moeurs de la gentry de Bath.
    Rédigé en 1798-1799, Northanger Abbey fut publié de façon posthume, en 1817. Cette traduction, Félix Fénéon l'a réalisée en prison en 1894, dans l'attente de son procès pour anarchisme présumé. Elle est la plus élégante de ce chef-d'oeuvre de Jane Austen.

  • Les dames de Missalonghi Nouv.

    " Colleen McCullough, à sa manière, plaide pour la cause des femmes : même quand on est pauvre, le bonheur peut passer à notre porte, il suffit de savoir le saisir. " Sylvie Genevoix, Jours de FranceSans beauté ni fortune, Missy, 33 ans, mène une vie terne auprès de sa mère, de sa tante et de leurs travaux d'aiguille, tout en rêvant du grand amour...
    ... lorsqu'une chance s'offre à elle, la dernière peut-être. Il s'appelle John Smith et c'est l'homme le plus séduisant que l'on ait vu en ville depuis longtemps. On prétend qu'il serait un ancien forçat.
    Missy, jusqu'ici si soumise, n'entend pas laisser échapper ce clin d'oeil du destin...

  • Préface de Roger Martin
    Philippe Cayrol, jeune aventurier républicain, sans fortune mais plein d'audace, a soustrait Blanche de Cazalis aux griffes de son oncle, richissime et tout-puissant député royaliste de Marseille.
    Son frère Marius, intègre et pugnace, va tout faire pour pro- téger les deux amants de la colère de Cazalis - ainsi que leur enfant à naître. Et, bientôt, pour organiser l'évasion de Philippe, qui encourt la peine de mort...
    Scandales, enlèvements, trahisons, affaires louches, meurtres en cascade, rebondissements en tous genres... Ce "roman historique contemporain", paru en feuilleton dans Le Messager de Provence, s'inscrit dans la lignée des Mystères de Paris d'Eugène Sue.
    Les barricades de 1848 et l'épidémie de choléra servent de décor historique à ce roman qui entraîne le lecteur des bas- fonds de la ville jusqu'aux collines de la Provence chère au jeune Zola.

  • Depuis son arrivée chez les Earnshaw, qui l'ont adopté, Heathcliff, enfant abandonné, semble attirer le malheur sur la maisonnée. Hindley, l'aîné, l'a pris spontanément en grippe. Et tandis que l'orphelin s'est épris de sa soeur Catherine, celle-ci décide de quitter les Hauts de Hurlevent pour se marier, dans l'espoir qu'elle pourra soustraire le malheureux aux colères de son frère aîné...Au comble du tourment, Heathcliff s'enfuit. Mais il reviendra accomplir sa vengeance et détruire ceux qui l'ont fait souffrir...L'unique roman d'Emily Brontë, publié en 1847 sous pseudonyme, se présente comme la chronique d'un amour contrarié. Au climat passionnel qui ravage ses personnages, répondent les paysages de lande balayés par les vents, emblématiques de ce chef-d'oeuvre de la littérature anglaise, « le plus beau roman d'amour de tous les temps » selon Georges Bataille.

empty