Alexandre C

  • À la banque, à l'école, au travail, au chômage..., partout, nous sommes tenus de présenter des projets, qu'ils soient immobiliers, pédagogiques, professionnels, ou plus personnels... Pourtant, paradoxalement, rares sont ceux qui songent encore à construire un projet de société, ou à élaborer un projet de vie. Trop d'échecs, politiques ou affectifs, ont, semble-t-il, sanctionné ces tentatives. Comment faire ? Se contenter de micro-projet, vivre dans l'instant, en faisant son deuil des espérances et des utopies ? Posée à chacun, la question concerne en fait toute la société. Dans une passionnante présentation de la pensée actuelle, Christian Alexandre analyse, en philosophe, les difficultés auxquelles nous nous heurtons pour nous projeter dans le temps : précarisation, mobilité, flexibilité accrues, fatalisme devant le chômage, désarroi devant l'ampleur des mutations, échec des perspectives politiques. Tout au long de sa réflexion, ancrée dans le quotidien, l'auteur soumet à la critique des philosophes comme André Comte-Sponville, Luc Ferry, Hans Jonas, Ernst Bloch, Emmanuel Levinas... Les uns défendent la nécessité d'une espérance, d'autres soutiennent qu'elle est une illusion néfaste. Au terme de ce parcours au style alerte, au ton original, Christian Alexandre propose un chemin, non une recette : pour lui, si tout n'est pas possible, le réalisme et l'utopie peuvent faire cependant bon ménage, à condition... d'oser des projets.

  • « Une seconde passe.
    A priori, rien n'explose,
    ou c'est imperceptible, infra-sonore. »

    De retour dans la forêt des Landes suite à l'incarcération de son frère aîné, rattrapé par ses souvenirs d'enfance, harcelé par les SMS & SOS du détenu, bouleversé par l'agonie du père, cerné par les huissiers, Alexandre Labruffe oscille entre stupeur et parano, non-dits et délires. Via cette généalogie du désordre, ponctuée de moments burlesques ou de phases paniques, il brise le miroir, parle à ses fantômes.

  • « Comme on se souvient d'un chien perdu, c'est ainsi qu'il pense à la littérature. Il cherche à se convaincre qu'il en est débarrassé, que la vie sans elle serait plus douce et plus facile ; qu'il pourrait tout bonnement la remplacer, cette habitude tyrannique, par une autre moins exigeante, un passe-temps, comme il convient à ceux qui n'attendent plus rien du temps sinon qu'il passe. »

    En 1875, miné par des problèmes de santé et d'argent, Flaubert se considère fini. Espérant reprendre goût à la vie, il se rend à Concarneau pour passer l'automne auprès de l'un de ses amis savants. Les bains de mer et les nouvelles, les promenades sur la côte et les rencontres se succèdent, en vain. Un jour pourtant, dans sa petite chambre d'hôtel, l'envie de l'écriture le saisit. En est-il encore capable ?

  • Un concentré de sagesse à la portée de tous Trois amis en quête de sagesse et À nous la liberté rassemblent presque mille pages.
    Un concentré de sagesse à la portée de tous
    Trois amis en quête de sagesse et À nous la liberté rassemblent
    presque mille pages. L'idée de ce bréviaire est d'extraire la
    substantifique moelle de ces deux livres en la présentant sous forme
    de petits textes concis et accessibles, classés par ordre alphabétique.
    150 clés pour naviguer par tous les temps : Angoisse, Argent, Colère,
    Écologie, Mal-être, Optimisme, Paix, Solidarité etc. Au total, 150
    mots pour trouver les clés de la sagesse et avec quelques conseils
    pratiques.
    La vulnérabilité, l'interdépendance, la solidarité, la sobriété, l'anxiété,
    la résilience...nombre des notions de cet Abécédaire ont une acuité
    particulière en ces moments de fragilité et d'incertitude. Plus que
    jamais, nous avons besoin de lâcher prise et de revenir à l'essentiel.

  • 1/ Bannir de son vocabulaire les mots suivants : modération, précaution, limitation...2/ Refuser la moindre dépense raisonnable3/ Apprendre par coeur tous les poèmes de Ronsard4/ Faire l'amour sans pudeur et sans retenue5/ Ne plus jamais parler des choses sans importance6/ Se quitter 58 fois7/ Se retrouver 59 fois
    Voici quelques-unes des règles de la nouvelle vie de Frédéric Sauvage, romancier, dont la rencontre avec Alice va bouleverser la trop tiède existence. Lui qui ne croyait plus à l'amour sauf dans ses romans, il va le réinventer avec Alice. Ce livre-là, ils vont l'écrire à quatre mains et improviser ensemble une passion folle qui les mènera jusqu'aux confins très oubliés du Pacifique Sud.
    Les vraies histoires d'amour existent.

  • Edition enrichie (Introduction, chronologie et bibliographie)1815. Louis XVIII rétabli sur le trône se heurte à une opposition dont l'Empereur, relégué à l'île d'Elbe, songe déjà à profiter. Dans Marseille livrée à la discorde civile, le moment est propice aux règlements de comptes politiques ou privés. C'est ainsi que le marin Edmond Dantès, à la veille de son mariage, se retrouve, sans savoir pourquoi, arrêté et conduit au château d'If... Paru en 1844-1846, Le Comte de Monte-Cristo connut un succès qui ne s'est pas démenti, ce qui en fait une des oeuvres les plus populaires de la littérature mondiale. L'abbé Faria, l'évasion inouïe, le trésor grâce auquel les bons seront récompensés et les traîtres punis le fabuleux destin d'Edmond Dantès possède la simplicité et la force des grands mythes. Conteur éblouissant, aussi à l'aise dans l'action que dans le dialogue, Dumas nous entraîne sans nous laisser reprendre souffle du cabinet de Louis XVIII à la Méditerranée des contrebandiers, des îles toscanes aux catacombes de Rome, puis aux salons parisiens où le mystérieux comte de Monte-Cristo se dispose à accomplir sa vengeance...

  • Le jeune d'Artagnan, gentilhomme fougueux et téméraire, rêve de devenir mousquetaire du roi. Dès son arrivée à Paris, il est plongé au coeur d'un terrible complot contre la reine, ourdi par le cardinal de Richelieu. Duels, traquenards, enlèvements : le danger menace à chaque instant. Mais d'Artagnan peut compter sur ses nouveaux amis, Athos, Porthos et Aramis. Tous pour un, un pour tous!

  • « Je me dis que si la station-service explosait par accident, si je mourais sur mon lieu de travail et qu'un archéologue découvrait, dans cent ans, sur les ruines de son chantier, les morceaux de mon squelette d'athlète, il me déclarerait trésor national et je serais exposé au musée des Arts premiers. »

    Pour tromper l'ennui, un jeune pompiste regarde le monde passer depuis sa boutique. Tour à tour empêtré dans une histoire d'amour chaotique, organisateur d'expositions clandestines ou décodeur de messages dissimulés dans des romans par des clients-espions, le narrateur devient le héros d'intrigues déjantées.
    Dans ce récit drôle, à l'imagination débordante, Alexandre Labruffe transforme la station-service en théâtre de notre existence contemporaine.

  • "Je rêve d'un itinéraire qui m'apprenne à danser, à me départir de la dictature du on, pour progresser vers une complète déprise de soi. L'homme qui écrit ces lignes, pourquoi le cacher, a sombré au fin fond d'une addiction qui a bien failli le perdre. Dans son errance, il s'est souvent cassé la figure contre d'inefficaces injonctions, toujours cette orthopédie mentale, cette camisole de force qu'on voudrait refiler à celui qui révèle notre impuissance. À bout, il a dû emprunter des voies peu fréquentées et, pour tout dire, pas très orthodoxes. D'où le carnet de route qui suit, sorte de récit clinique, de tentatives de trouver un équilibre...
    C'est que la grande santé ne saurait être créée in vitro. Elle se vit, elle s'expérimente, elle s'incarne dans des êtres de chair, de larmes, de pulsions et de joies. C'est cette aventure que je m'apprête à retracer, convaincu que le philosophe ne plane pas en dehors de la cité, dans le ciel des idées, mais qu'il s'assigne pour tâche de traverser les tourments d'une vie, de scruter ce qui met en échec sa volonté et le tire vers le bas, d'aider tout un chacun à ne plus craindre le chaos pour l'habiter, allègrement."
    Ce voyage au fin fond de la dépendance, cette invitation au gai acquiescement de soi emprunte deux versants. Sous la forme d'un traité, sont explorées les voies qui conduisent à la grande santé, au joyeux dire oui. En contrepoint, dans des fragments, une autre voix se donne à entendre. À la troisième personne, lointaine et pourtant si intime, l'auteur narre sa singulière quête de liberté en plein chaos. Chemin faisant, Alexandre Jollien nous livre un carnet de route, un véritable traité de déculpabilisation. Cet essai de philosophie pratique dessine un lumineux art de vivre surgi du fond du fond.

  • Edition enrichie (Commentaires sur l'oeuvre)1838. Un seigneur étranger, le comte de Monte-Cristo, intrigue le grand monde parisien par son faste extraordinaire, ses manières, raffinées et fantasques, la jeune femme orientale qui vit dans son ombre. Qui - hormis peut-être la belle et mélancolique comtesse de Morcerf - pourrait reconnaître en lui le pauvre marin Dantès, arrêté à Marseille vingt-trois ans plus tôt ? A travers les péripéties d'une vengeance implacable, c'est le Paris de Balzac qui revit dans ce second volume. Dandys, femmes du monde, personnages patibulaires ressurgis du bagne, se croisent autour d'inoubliables figures - le banquier politicien Danglars, le sévère procureur de Villefort, le hautain comte de Morcerf, pair de France. Romancier de l'histoire, l'auteur des Trois Mousquetaires et de La Reine Margot révèle dans ce chef-d'oeuvre une autre facette de son génie : le roman de moeurs et de critique sociale, servi par un sens inégalé de l'action et du suspense. 

  • Un Français ravagé par un deuil débarque à Atmore, Alabama, et va rôder autour de la prison, à l'écart de la ville. Est-il en quête de dépaysement, de sensations fortes, de vengeance ? Il s'installe chez l'habitant, commence à prendre des habitudes dans la bourgade et rencontre une jeune Mexicaine à la dérive qui semble la seule à pouvoir le comprendre. Un roman noir dense, ramassé, aiguisé.

  • " Les silences de Valmy, au bout du fil, avaient résonné dans leurs oreilles comme le sifflement d'un corps qui tombe droit dans l'abîme. Pourtant quand le chef de la Crim' avait prononcé les mots " meurtre ', " poupée criblée de cicatrices ', " vaudou ' et " bois de Vincennes ', une tension inhabituelle avait envahi la pièce. Jean et le commissaire ne surent dire si c'était sa respiration qui avait changé, ou s'il était habité d'une force inconnue, mais le Valmy qu'ils connaissaient avait repris le dessus. "
    Des faubourgs de Barbès aux dorures des ambassades, entre prostitution et magie noire, le groupe de Philippe Valmy se reforme pour traquer un tueur sanguinaire qui met à vif les cicatrices du passé.
    Des faubourgs de Barbès aux dorures des ambassades, entre prostitution et magie noire, le groupe de Philippe Valmy se reforme pour traquer un tueur sanguinaire qui met à vif les cicatrices du passé.

  • Française

    Alexandre Jardin

    Une effrontée qui se donne le droit d'être elle-même.Une amoureuse qui consent à toutes ses contradictions. Une frondeuse assez sage pour être imprudente.Une Française.

  • Le syndrôme de Beyrouth Nouv.

    Le syndrôme de Beyrouth

    Alexandre Najjar

    • Plon
    • 2 September 2021

    Rentrée littéraire 2021." Je n'ai pas fui, je me suis sauvée. "
    Confinée dans un hôtel à Saint-Malo, Amira Mitri, ancienne combattante devenue reporter au quotidien libanais An-Nahar, rescapée de l'explosion du port de Beyrouth, rassemble ses souvenirs, depuis son retour au Liban en l'an 2000, à l'orée d'un nouveau siècle, jusqu'à la tragédie du 4 août 2020. Durant cette période de vingt années, les événements se sont succédé : bien des vicissitudes ont secoué le pays du Cèdre, et sa vie amoureuse a connu de multiples rebondissements. Avec lucidité et franchise, elle se confie, sans mâcher ses mots.
    Un livre foisonnant, dans la veine du
    Roman de Beyrouth, où se mêlent habilement fiction et réalité, aventures et réflexions politiques, héros imaginaires et personnages célèbres, pour nous dévoiler l'âme d'une femme et celle d'une ville, Beyrouth, sans cesse malmenée, mais toujours debout.

  • Nouvelle histoire de la shoah Nouv.

    Les questions soulevées par l'histoire de la Shoah méritent des réponses claires. Or depuis trente ans l'historiographie sur le nazisme et la Shoah a profondément évolué, et nombre d'interrogations ont trouvé leur réponse grâce aux travaux d'une nouvelle génération de chercheuses et chercheurs. C'est pourquoi, sans délaisser les questions cruciales des origines, du déroulement et de la géographie de la Shoah, les auteurs fournissent ici des éléments clés pour comprendre des sujets essentiels : le rôle des ghettos, les centres de mises à mort, Vichy et la Shoah, les résistances juives face à la répression et aux déportations, le sort des Roms et des Sinti, ce que savaient les Alliés, mais aussi les défis de l'enseignement de la Shoah, les enjeux des voyages sur les lieux de mémoire, ou encore le négationnisme et le lien entre complotisme et antisémitisme... Tous ont accepté de se prêter à l'exercice délicat de la synthèse, leurs chapitres répondant à une volonté assumée de proposer aux lecteurs une approche précise, actualisée, accessible et concise de l'histoire de la Shoah.

  • Ce premier album nous permet de faire connaissance avec les personnages principaux et habituels de Kaamelott de manière à les présenter aux lecteurs non initiés tout en proposant aux inconditionnels une situation inconnue jusque là. L'Armée du Nécromant, composée de zombies, défie le Royaume d'Arthur. Après l'avoir compris, le Roi mène au combat ses chevaliers formant malgré lui sa garde rapprochée et éminemment experte en nécromancie. Joutes verbales et combats prétendument effroyables donneront lieu à des situations cocasses et loufoques avant de rentrer au Royaume fiers du travail quasi accompli. Mais à vaincre sans péril on gagne sans gloire.

  • « Hello, je suis une "impliquée". Greg, mon meilleur ami, mon pilier, est toujours hospitalisé. C'est dur, très dur... » : le 8 décembre 2015, une certaine Flo rejoint le groupe Facebook de l'association des victimes des attentats du 13 novembre 2015. Elle se présente comme une styliste ayant travaillé dans l'événementiel, passionnée de rock et de tatouages. Bénévole infatigable, Flo devient vite un membre incontournable de l'association et finit par y décrocher un CDD. Sauf qu'un jour, un contrat falsifié fait tiquer une bénévole. D'autant que personne n'a jamais réussi à rencontrer le fameux Greg, ami de Flo blessé au Bataclan.

    Né en 1975, Alexandre Kauffmann a suivi des études de philosophie avant de rejoindre l'IEP de Paris. À la fois romancier (Mauvais Numéro, Le Faux fuyant ou encore Black Museum) et reporter indépendant pour la presse (Géo, Le Monde, Les Echos...), il a réalisé de nombreux sujets à l'étranger. Après avoir vécu deux ans en Tanzanie, il revient vivre à Paris en 2014 et s'investit dans des récits et des reportages sur les questions de drogues et de police (Surdose, Goutte d'or, 2018).

  • C'est tout naturellement sous la direction et l'implication d'Alexandre Astier que la bande dessinée reprend les mêmes recettes qui font le succès de la série TV. Ainsi, le format 48 pages va permettre de créer des aventures totalement inédites : le Roi Arthur et ses pénibles Chevaliers pourront sortir de leur quotidien et du royaume de Kaamelott en privilégiant les semi-extérieurs rarement traités à l'écran. Le début d'une grande saga et sans aucun doute d'un nouveau classique de la BD.ccompli.

  • Un coucher de soleil, un ciel étoilé, une vallée verdoyante peuvent nous laisser muets d'admiration. Pourquoi le spectacle de la nature a-t-il autant d'effet sur nous ?
    Pour le savoir, Alexandre Lacroix nous embarque dans un voyage philosophique à travers les disciplines, les âges et les continents. On y croise Épicure et Thoreau, mais aussi des peintres, des poètes et des spécialistes de l'évolution. Selon l'auteur, notre sensibilité à la beauté des paysages est une véritable expérience métaphysique, aussi vertigineuse qu'apaisante : elle est constitutive de notre humanité.
    Aujourd'hui, nous ne vivons plus autant que nos ancêtres au rythme du soleil et des saisons ; nos sens s'émoussent. La modernité nous éloigne de la nature. La crise écologique est donc liée à une crise esthétique.
    Aussi érudit que jubilatoire, cet essai permet à chacun de poser un regard plus lucide et plus émerveillé sur les paysages qui nous entourent. Un livre nécessaire, qui nous aide à renouer avec la nature, ses rythmes et sa majesté.

  • Arthur et ses sujets de Kaamelott pénètrent dans le mystérieux Antre Du Basilic pour une de ces odyssées souterraines périlleuses qui peuplent la carrière des aventuriers en quête de gloire et de trésors. Cette fois, le labyrinthe est habité par le terrible Basilic, une créature capable, si vous avez le malheur de croiser son regard, de vous changer en pierre...

  • Plus d'or à Kaamelott ! Les convois sont-ils attaqués ? Quelqu'un manigance-t-il leur détournement ? Arthur et ses hommes mènent l'enquête et remontent la piste des chargements jusqu'au village minier. Pour résoudre l'Énigme Du Coffre, il leur faudra s'aventurer dans de lugubres galeries de mine et se transformer en cambrioleurs...

  • Une philosophie de l'action limpide et concise pour permettre à chacun de mieux gouverner sa vie.Nous sommes de plus en plus nombreux à en rêver: échapper au système, à cette maximisation du profit, partout, tout le temps, qui ravage nos sociétés et la planète. Mais rompre avec le mode de vie dominant exige des sacrifices que peu d'entre nous sont prêts à consentir. Entre la pleine adhésion et la fuite, un chemin existe-t-il ?
    Oui, répond Alexandre Lacroix, qui plonge aux racines de notre malaise en dévoilant la logique de notre modernité connectée, ce monde où l'auto-entrepreneuriat, le télétravail et les vérités alterna- tives déclinées sur les réseaux sociaux effacent les frontières entre sphère publique et sphère privée, temps de travail et temps de loisir, exploiteur et exploité, vrai et faux.
    Mettre à nu cette mécanique donne à chacun de nouveaux repères et nous permet d'introduire du jeu. En s'affranchissant de l'utilitarisme dominant, en se donnant un idéal non négociable qui guidera notre action, il est possible de reprendre en main les rênes de nos existences.

  • Célèbre série à succès, Kaamelott nous fait découvrir les coulisses de la légende du Roi Arthur. Mais la platitude du quotidien du Roi, entouré d'une équipe de bras cassés (sa propre famille et ses propres chevaliers) n'est pas de tout repos et rend très difficile sa noble et divine tâche : mener son peuple vers la Lumière.
    Petites histoires médiévales (intrigues familiales, situations professionnelles...) et dialogues contemporains génèrent un anachronisme hilarant à chaque épisode. 
    Alexandre Astier en est l'auteur et le réalisateur. Il est également comédien et compositeur de la musique.

  • éloge de la faiblesse

    Alexandre Jollien

    • Audiolib
    • 15 February 2012

    Éloge de la faiblesse retrace un itinéraire intérieur, une sorte de conversion à la philosophie. L'auteur, handicapé de naissance, imagine recevoir la visite de Socrate en personne. Dès lors, s'ensuit un échange où de proche en proche émergent des outils pour apprendre à progresser dans la joie, garder le cap au coeur des tourments et ne pas se laisser déterminer par le regard de l'autre.
    La philosophie est ici un art de vivre, un moyen d'abandonner les préjugés pour partir à la découverte de soi et bâtir sa singularité. Peu à peu, une conversion s'opère, le faible, la vulnérabilité, l'épreuve peuvent devenir des lieux fertiles de liberté et de joie.
    La connaissance qu'a Bernard Campan d'Alexandre Jollien lui permet d'exploiter toutes les nuances d'un texte aussi généreuxet sensible qu'intelligent.
    Avec la participation de Michel Raimbault dans le rôle de Socrate
    Durée : 1 h 08

empty