Bertrand Schmitt

  • Cet ouvrage examine la place, le rôle et les fonctions qu'occupent aujourd'hui les agriculteurs et l'agriculture dans les territoires ruraux français. Il fait le point sur les mutations qu'ont subies ces territoires au cours des dernières décennies, tant d'un point de vue démographique qu'économique.
    En s'appuyant sur un ensemble de données statistiques récentes, les auteurs proposent une analyse renouvelée des dynamiques rurales contemporaines.

  • Cet ouvrage vise à éclairer le débat sur la façon dont la forêt et ses filières bois peuvent contribuer à atténuer le changement climatique. Il s'appuie sur trois scénarios de gestion forestière, se différenciant par les modalités des prélèvements de bois en forêt et par leur mode de gestion des boisements, et sur la projection de leurs bilans carbone à l'horizon 2050.

  • Les besoins en produits agricoles de l'Afrique du Nord et du Moyen- Orient sont aujourd'hui couverts à 40 % par des importations, alors qu'au début des années 1960, seuls 10 % de ces besoins provenaient d'importations. Croissance démographique et évolution des régimes alimentaires se sont combinées pour entraîner une forte hausse de la demande alimentaire alors que la production agricole a connu une croissance certes importante mais de bien moindre ampleur. Dans cette région géopolitiquement complexe, les importations agricoles et les politiques alimentaires pèsent lourd dans le budget des États et leur niveau actuel peut devenir un frein au développement et à la lutte contre la pauvreté. À l'avenir, la pression démographique se sera encore renforcée et les impacts du changement climatique pourraient modifier sensiblement les potentialités agricoles de la région.
    Dans ce contexte, une étude visant à examiner le devenir agricole et alimentaire de cette région du monde à l'horizon 2050 a été réalisée. Après une analyse fine des déterminants de la situation actuelle, les effets d'un simple prolongement des tendances passées sur la dépendance alimentaire ont été simulés. Ce scénario central, qui intègre les effets d'un renforcement du changement climatique, a été complété par plusieurs scénarios alternatifs renforçant ou allégeant la dépendance aux importations. En tendances, la dépendance aux importations de la région pourrait s'accentuer et devenir extrême au Maghreb, au Moyen-Orient et au Proche-Orient. Aucun des différents leviers examinés pour limiter cette dépendance ne peut, pris isolément, en enrayer significativement la dérive. Seule leur combinaison, qui nécessite des politiques agricoles et alimentaires ambitieuses, et leur association à un effort mondial d'atténuation du changement climatique pourraient permettre de maintenir la dépendance alimentaire de la région à des niveaux raisonnables.



  • Considérée comme un des principaux facteurs d'érosion de la biodiversité, l'artificialisation des sols désigne la diminution globale de la part des sols affectés aux activités agricoles et forestières ou aux espaces naturels. Cet ouvrage permet d'identifier les déterminants économiques et sociaux de l'artificialisation des sols, ses impacts sur l'environnement et sur l'agriculture. Il propose des leviers d'action susceptibles d'en limiter le développement et les effets négatifs.

  • This volume covers the Middle-Eastern and North African regions who are increasingly dependent on imports from abroad for covering their domestic food needs. Results of this study show that this import dependence is likely to increase further by 2050. Some sub-regions hardly reach sustainable levels; the Maghreb, Near and Middle-East could import 60 to 70% of their food needs. These results are indicative whatever the considered scenario, but especially if climate change impacts become more severe.

  • This work identifies the decisive economic and social factors in land take and its impact on the environment and agriculture. It carries out a summary of the state of knowledge - as complete as possible - of the determinants and impacts related to land take in France and attempts to identify policy tools through a multidisciplinary approach combining life sciences and economic sciences. It highlights the specific problems associated with this phenomenon.

  • Forests and forestry in temperate regions face what may appear to be contradictory goals: to increase atmospheric carbon capture through sequestration in biomass and soils, while providing a growing share of the resources needed to produce essential material goods and energy for human societies as well as gradually renewing forests to enable them to adapt to future climate conditions. INRAE and IGN, at the request of the French Ministries responsible for agriculture and forestry, have jointly undertaken a scientific assessment to shed light on the details of this debate.

empty