Bingo Morihashi

  • "Ce qu'il n'est pas", est signé par Bingo Morihashi, le scénariste désormais connu de "Celle que je suis". Si le manga plaçait une femme transgenre au centre de l'histoire, et en narratrice principale, la série de romans fonctionne "en miroir", en mettant en scène un personnage principal hétérosexuel, qui va vivre aux côtés d'un homme transgenre. Le tout se déroulant, cette fois-ci, de nos jours...
    Shirô, fatigué de vivre entouré de ses soeurs et de sa mère, a décidé de finir ses études en internat, loin de Tokyo ! C'est donc très enthousiaste qu'il part à Hiroshima, pour vivre ses années lycée dans l'indépendance et l'insouciance. Pourtant, ce nouveau quotidien lui réserve une surprise de taille : Mirai, son colocataire, se révèle être un homme transgenre. Mis dans la confidence, Shirô devra l'aider à protéger son secret, tout en menant de front révisions, vie amoureuse et petit boulot...

  • Ce qu'il n'est pas, est signé par Bingo Morihashi, le scénariste désormais connu de Celle que je suis. Si le manga plaçait une femme transgenre au centre de l'histoire, et en narratrice principale, la série de romans fonctionne "en miroir", en mettant en scène un personnage principal hétérosexuel, qui va vivre aux côtés d'un homme transgenre. Le tout se déroulant, cette fois-ci, de nos jours...
    Shirô, fatigué de vivre entouré de ses soeurs et de sa mère, a décidé de finir ses études en internat, loin de Tokyo ! C'est donc très enthousiaste qu'il part à Hiroshima, pour vivre ses années lycée dans l'indépendance et l'insouciance. Pourtant, ce nouveau quotidien lui réserve une surprise de taille : Mirai, son colocataire, se révèle être un homme transgenre. Mis dans la confidence, Shirô devra l'aider à protéger son secret, tout en menant de front révisions, vie amoureuse et petit boulot...

  • Ce qu'il n'est pas, est signé par Bingo Morihashi, le scénariste désormais connu de Celle que je suis. Si le manga plaçait une femme transgenre au centre de l'histoire, et en narratrice principale, la série de romans fonctionne "en miroir", en mettant en scène un personnage principal hétérosexuel, qui va vivre aux côtés d'un homme transgenre. Le tout se déroulant, cette fois-ci, de nos jours...
    Shirô, fatigué de vivre entouré de ses soeurs et de sa mère, a décidé de finir ses études en internat, loin de Tokyo ! C'est donc très enthousiaste qu'il part à Hiroshima, pour vivre ses années lycée dans l'indépendance et l'insouciance. Pourtant, ce nouveau quotidien lui réserve une surprise de taille : Mirai, son colocataire, se révèle être un homme transgenre. Mis dans la confidence, Shirô devra l'aider à protéger son secret, tout en menant de front révisions, vie amoureuse et petit boulot...

  • "Ce qu'il n'est pas", est signé par Bingo Morihashi, le scénariste désormais connu de "Celle que je suis". Si le manga plaçait une femme transgenre au centre de l'histoire, et en narratrice principale, la série de romans fonctionne "en miroir", en mettant en scène un personnage principal hétérosexuel, qui va vivre aux côtés d'un homme transgenre. Le tout se déroulant, cette fois-ci, de nos jours...
    Shirô, fatigué de vivre entouré de ses soeurs et de sa mère, a décidé de finir ses études en internat, loin de Tokyo ! C'est donc très enthousiaste qu'il part à Hiroshima, pour vivre ses années lycée dans l'indépendance et l'insouciance. Pourtant, ce nouveau quotidien lui réserve une surprise de taille : Mirai, son colocataire, se révèle être un homme transgenre. Mis dans la confidence, Shirô devra l'aider à protéger son secret, tout en menant de front révisions, vie amoureuse et petit boulot...

  • "Ce qu'il n'est pas", est signé par Bingo Morihashi, le scénariste désormais connu de "Celle que je suis". Si le manga plaçait une femme transgenre au centre de l'histoire, et en narratrice principale, la série de romans fonctionne "en miroir", en mettant en scène un personnage principal hétérosexuel, qui va vivre aux côtés d'un homme transgenre. Le tout se déroulant, cette fois-ci, de nos jours... Shirô, fatigué de vivre entouré de ses soeurs et de sa mère, a décidé de finir ses études en internat, loin de Tokyo ! C'est donc très enthousiaste qu'il part à Hiroshima, pour vivre ses années lycée dans l'indépendance et l'insouciance. Pourtant, ce nouveau quotidien lui réserve une surprise de taille : Mirai, son colocataire, se révèle être un homme transgenre. Mis dans la confidence, Shirô devra l'aider à protéger son secret, tout en menant de front révisions, vie amoureuse et petit boulot...

  • Celle que je suis met en scène une femme trans à une époque où les questions sur l'identité de genre n'étaient pas aussi connues qu'aujourd'hui. En effet, au début de l'histoire, Yûji Manase commence à comprendre pourquoi iel se sent mal dans son corps...
    Années quatre-vingt, Tokyo. Yûji Manase est étudiant. Mais il vit au quotidien avec deux secrets dont il n'a jamais parlé à personne : d'une part, les sentiments qu'il éprouve pour son ami de longue date Masaki Matsunaga, et de l'autre, le malaise qu'il ressent vis-à-vis de son corps. Un jour, Yûji pose la main sur une robe que sa soeur a laissée dans son appartement, sans savoir que cet acte allait bouleverser sa vie...À noter que ce résumé est pour le moment genré au masculin, car au début de l'histoire, Yûji Manase se considère encore homme. Yûji comprend son identité au fil des pages. Le résumé du second opus de la série sera par conséquent genré au féminin. Il aurait été bien évidement possible de l'écrire de manière inclusive, mais l'histoire se déroulant dans les années quatre-vingt, cela nous a semblé hors contexte. Nous espérons sincèrement que ce choix ne heurtera pas les personnes concernées.

  • Celle que je suis met en scène une femme trans à une époque où les questions sur l'identité de genre n'étaient pas aussi connues qu'aujourd'hui. En effet, au début de l'histoire, Yûji Manase commence à comprendre pourquoi iel se sent mal dans son corps...
    Années quatre-vingt, Tokyo. Yûji Manase est étudiant. Mais il vit au quotidien avec deux secrets dont il n'a jamais parlé à personne : d'une part, les sentiments qu'il éprouve pour son ami de longue date Masaki Matsunaga, et de l'autre, le malaise qu'il ressent vis-à-vis de son corps. Un jour, Yûji pose la main sur une robe que sa soeur a laissée dans son appartement, sans savoir que cet acte allait bouleverser sa vie...À noter que ce résumé est pour le moment genré au masculin, car au début de l'histoire, Yûji Manase se considère encore homme. Yûji comprend son identité au fil des pages. Le résumé du second opus de la série sera par conséquent genré au féminin. Il aurait été bien évidement possible de l'écrire de manière inclusive, mais l'histoire se déroulant dans les années quatre-vingt, cela nous a semblé hors contexte. Nous espérons sincèrement que ce choix ne heurtera pas les personnes concernées.

empty