Charles Perrault

  • Lecture au format numérique en français langue étrangère (FLE) dans la collection Graine de lecture destinée aux enfants niveau 3 (500 mots).
    Le Chat bottéUn meunier ne laisse pour tous biens à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Ce dernier revient à son plus jeune fils qui est bien déçu par ce maigre héritage. Il ignore que ce chat malin va faire sa fortune et le métamorphoser en Marquis de Carabas... Un conte qui ravit ses lecteurs depuis plus de trois cents ans.
    Le Chat botté est un des contes les plus célèbres de Charles Perrault. Il enchantera les petits grâce une histoire adaptée à leur niveau et leurs connaissances de français.

  • Édition illustrée et enrichie (Illustrations de Gustave Doré, introduction, notes, chronologie et bibliographie)« Il était une fois un roi et une reine... », « il était une fois une petite fille de village... » Il suffit de cette clé magique pour que s´ouvre à nous le monde où paraissent tour à tour la belle au bois dormant, le petit chaperon rouge, la barbe bleue ou Cendrillon. Perrault puise dans le folklore ancien pour nous conter dans des récits courts et alertes des histoires qui nous éloignent délicieusement du monde, avant que la morale finale nous y reconduise. Des contes de fées ? Sans doute. Mais, autant que le merveilleux, ce qui nous enchante, c´est le naturel et la savante simplicité d´un art d´écrire qui, à chaque page, séduit notre imagination.
    D´abord parus séparément en 1694 et 1697, ce n´est qu´à la fin du XVIIIe siècle que les contes en vers et en prose seront réunis en un même volume, signe que l´engouement qu´ils avaient suscité du vivant de Perrault ne se démentait pas, en dépit du jugement sévère des gens de lettres, à l´époque des Lumières, pour ces puériles bagatelles. Mais le public le plus large demeurait fidèle à ces contes - et ce public, c´est aujourd´hui nous dont l´esprit d´enfance ne s´est pas perdu.
    Édition de Catherine Magnien.

  • «Elle aurait attendri un rocher, belle et affligée comme elle était ; mais la Barbe bleue avait le coeur plus dur qu'un rocher.»

    Le loup qui croqua le Petit Chaperon rouge, le malicieux Chat botté, l'ogre ignoble du Petit Poucet ou encore la terrifiante Barbe bleue... Que seraient les contes qui ont fasciné des générations d'enfants sans la présence des monstres qui les font trembler? Qu'elles soient tendres ou méchantes, féeriques ou angoissantes, terribles ou attachantes, les créatures merveilleuses défilent sous la plume de Perrault et continuent de ravir petits et grands.

    Ce recueil rassemble La Belle au bois dormant, Le Petit Chaperon rouge, La Barbe bleue, Le Maître Chat ou le Chat botté, Les Fées, Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre, Riquet à la houppe, Le Petit Poucet, Griselidis, Peau-d'Âne et Les Souhaits ridicules.

    o Objet d'étude : Le monstre, aux limites de l'humain
    o Dossier pédagogique spécial nouveaux programmes
    o Prolongement : Découvrir un autre conte (La Princesse sur un pois, Hans Christian Andersen)

    Classe de sixième.

  • Lecture au format numérique en français langue étrangère (FLE) dans la collection Graine de lecture destinée aux enfants niveau 1 (200 mots).
    Le Petit Chaperon Rouge Une petite fille de huit ans, toute habillée de rouge, transporte à travers la forêt un pot de confiture pour sa grand-mère. Mais dans la forêt...il y a le loup. Que va-t-il se passer?
    Outre le récit adapté, cet ouvrage contient des activités de compréhension variées, telles que des exercices à trous, des QCM, des mots cachés, des exercices d'association...
    Les corrigés sont disponibles à la fin du livre.
    Un lexique est également inclus.

  • Le Petit Chaperon Rouge, La Belle au bois dormant, Le Maître chat ou le Chat Botté, Cendrillon ou la petite pantoufle de verre, Peau d'Âne, Barbe-Bleue, Le Petit Poucet, Riquet à la houppe Dans le texte intégral de Charles Perrault, les plus fabuleux contes de l'enfance Un incontournable de la littérature française.

  • «La Barbe bleue», «Le Petit Chaperon rouge», «Cendrillon» ou «Le Petit Poucet» appartiennent depuis longtemps à la tradition folklorique quand Perrault s'en empare et les renouvelle. Grâce à une parfaite maîtrise du récit, à un savant mélange de profondeur et de légèreté, il fait de ce fonds naïf et populaire un chef-d'oeuvre de conteur et de moraliste : rien qui pèse ou qui pose en ces pages pleines d'humour, souvent, et d'ironie, écrites en une langue dont le naturel ni la grâce n'ont vieilli.
    Lorsque Perrault les fait paraître sous forme manuscrite en 1695, puis en volume deux ans après, ces histoires rencontrent un succès immédiat qui doit beaucoup à la mode que le conte de fées connaît alors dans les salons et à la cour. Mais la mode est passée, et cette littérature qu'on disait destinée aux enfants a ouvert à l'intemporel la présence devenue familière de ses personnages que chaque époque adopte comme s'ils étaient les siens.

    Edition de Nadine Jasmin. 

  • La Belle au Bois dormant dans l'attente de son prince, le Petit Poucet aux mains de l'Ogre, le Chat botté assurant la fortune de son maître... Les histoires féeriques de ces personnages devenus légendaires font resurgir la magie des contes d'enfance et ravissent, aujourd'hui encore, petits et grands...

    La Belle au Bois dormant, Le Petit Chaperon rouge, La Barbe bleue, Le Maître Chat ou le Chat botté, Les Fées, Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre, Riquet à la houppe, Le Petit Poucet, Griselidis, Peau-d'Âne, Les Souhaits ridicules : couronnés de succès dès leur parution, ces récits inspirés de contes populaires furent récrits et publiés par Perrault sous un pseudonyme. Ils sont restés un pilier de la culture enfantine européenne.

    Couverture : La princesse endormie sur son lit, illustration par Arthur Rackham du conte de Charles Perrault, La Belle au bois dormant, 1920. © Rue des Archives © E.J.L., 2014 pour le supplément

  • « Miracle de culture », comme on l'a dit des Fables de La Fontaine, les Contes de Perrault sont aussi un miracle de savant style naïf, le chef-d'oeuvre qui résume, mieux encore que les beaux Mémoires du principal collaborateur de Colbert, l'essentiel de ses convictions et la juste fierté d'une existence entièrement consacrée aux belles-lettres, aux beaux-arts, et à l'État royal. Marc FumaroliCe volume contient :GriselidisPeau d'ÂneLes Souhaits ridiculesLa Belle au Bois dormantLe Petit Chaperon rougeLa Barbe bleueLe Maître Chat ou le Chat bottéLes FéesCendrillon ou la Petite Pantoufle de verreRiquet à la HouppeLe Petit Poucet

  • Trois versions très différentes du conte de « Barbe bleue », où l'on découvre une riche variété dans les motifs : des cultures très éloignées les unes des autres, mais une trame bien identifiable qui permet un beau travail de comparaison.
    O France - La Barbe bleue de Charles Perrault : Femmes et filles s'enfuient devant Barbe bleue, effrayées par cet homme si laid. Néanmoins, l'une d'elles accepte de l'épouser. Barbe bleue lui donne un trousseau de clés : elle peut faire ce que bon lui semble dans la maison, excepté entrer dans un certain petit cabinet...
    O Jérusalem - Abu Freywar : Zerendac est mariée par son père à un étranger, Abu Freywar. Hélas, l'homme est un ghul, un mangeur de chair humaine ! Heureusement, la jeune fille est très maligne. "Mais tôt ou tard, Abu Freywar apprend toujours la vérité !" o Ecosse - Le cheval gris : Depuis quelque temps, un grand cheval gris vient dévorer les choux d'une veuve et de ses trois filles. L'aînée promet à sa mère de s'en débarrasser mais, clap, clip, elle se retrouve prisonnière et contrainte d'épouser le cheval gris !
    Pour aller plus loin : une postface de Nicole Belmont, grande spécialiste du conte.

  • Crédits artistiques :
    Conte de Charles Perrault
    Musique : Bach (4ème concerto brandebourgeois) et Debussy (Après midi du faune)
    Comédien : Lydie Lacroix
    Illustration de Gustave Doré
    Durée : 14 minutes 26 sec
    Résumé :
    Cendrillon est une jeune fille, douce et bonne, qui sert de domestique et de souffre-douleur à sa méchante belle-mère et aux filles de celle-ci. Aidée par sa marraine la fée, elle apparaîtra cependant, resplendissante et mystérieuse, au bal du Prince. Aussitôt séduit, il la retrouvera grâce à la "petite pantoufle de verre" qu'elle a laissée sur place en s'enfuyant trop vite, à minuit...

    Charles Perrault, l'auteur
    Charles Perrault, né le 12 janvier 1628 à Paris où il est mort le 16 mai 1703, est un homme de lettres français, resté célèbre pour ses Contes de ma mère l'Oye. Né dans une famille bourgeoise, il est reçu avocat en 1651 après avoir obtenu sa licence de droit, il s'inscrit au barreau mais, s'ennuyant bientôt de « traîner une robe dans le Palais », il entre en qualité de commis chez son frère qui était receveur général des finances.
    Bras droit de Colbert, il est chargé de la politique artistique et littéraire de Louis XIV en 1663, puis en tant que contrôleur général de la Surintendance des bâtiments du roi. Dès lors, Perrault usa de la faveur du ministre au profit des lettres, des sciences et des arts.
    En 1683, Perrault, ayant perdu à la fois son poste à l'Académie et sa femme, décide de se consacrer à l'éducation de ses enfants et écrit les Contes de ma mère l'Oye (1678).
    Le genre des contes de fées est à la mode dans les salons mondains où les contes sont à la fois d'inspiration orale et littéraire. Le travail que Perrault opère sur cette matière déjà existante, c'est qu'il les moralise et en fait des outils « à l'enseignement des jeunes enfants ». Ainsi, il rajoute des moralités à la fin de chaque conte, signalant quelles valeurs il illustre.

  • A relire ou à découvrir ces 52 contes classiques qui bercent l'imaginaire des petits et des grands depuis des siècles.Des plus connus (Cendrillon, Blanche neige, Le Petit Chaperon rouge) aux plus confidentiels (Le briquet, La Vieille maison..), qu'ils soient d'Andersen, de Perrault ou de Grimm, la magie des contes opère toujours. Soutenu par des illustrations variées, ce recueil constitue un véritable trésor à lire seul ou à relire pour des moments de complicité.

  •  Qui ne connaît pas les contes de Perrault ? C'est comme les fables de la Fontaine, un patrimoine quasi originel.  Mais ce qu'on connaît, c'est les histoires. Comme infiniment reprises, déclinées, racontées. Quand ce n'est pas remplacées par les adaptations filmiques, parfois chargées de tout le merveilleux de l'enfance.  Mais, comme dans la Fontaine aussi, c'est ce creuset de la langue française au 17ème: comme Racine, comme Bossuet, comme Sévigné ou un peu plus tard Saint-Simon. La langue s'aventure dans des terrains neufs, s'y ébroue, et ne peut y tenir que par ce parfait équilibre, cette respiration. Elle découvre qu'ici, dans ce terrain neuf, elle entre en possession de son bien - mais elle ne reconnaît plus sa propre peau, sa propre forme.  Perrault a écrit en prose (on rassemblera bientôt ici les contes en prose), et en vers. Un conte de facture peut-être plus classique, où se forge l'outil: Griselidis. Et Peau d'Âne.  Dans Peau d'Âne, on retrouve les figures sans lesquelles il n'y a pas le conte: la gueuse à la fin épouse le prince.  Mais ceux qui lisent Saint-Simon savent bien la dimension et le déséquilibre que prend, au temps de Louis XIV, le mariage forcé. Les Mémoires du "petit duc" sont remplis de ces récits pathétiques, vies sacrfiées.  Perrault attaque ici. Non seulement on va marier la fille du Roi de force, mais c'est son père qui veut l'épouser. Débordement de l'ordre: l'inceste s'ajoute à l'autorité imposée. Il n'y a pas de recours, que se détruire: Peau d'Âne, en gagnant ce nom, construit sa destruction.  C'est ce qui rend si beau le vers, sa coupe, sa syncope. Depuis combien de temps n'avez-vous pas lu Peau d'Âne ?  Et si vous préférez écouter, version audio (26') à télécharger...
     

  • Texte intégral de huit contes :«La Belle au bois dormant»,«Le petit Chaperon rouge»,«Barbe bleue», etc., accompagnés d'outils pédagogiques (présentation, réflexions sur le conte, jeux) permettant de faciliter la lecture et la compréhension de l'oeuvre de Perrault.

  • Mère-grand est malade.
    Le petit chaperon rouge lui apporte des galettes et un petit pot de beurre.
    Sans crainte, elle traverse la forêt. mais le loup rôde. présenté dans son intégralité, ce texte de charles perrault est restitué dans sa version originale publiée en 1697.

  • Mère-grand est malade.
    Le petit chaperon rouge lui apporte des galettes et un petit pot de beurre.
    Sans crainte, elle traverse la forêt. mais le loup rôde. présenté dans son intégralité, ce texte de charles perrault est restitué dans sa version originale publiée en 1697.

  • Mère-grand est malade.
    Le petit chaperon rouge lui apporte des galettes et un petit pot de beurre.
    Sans crainte, elle traverse la forêt. mais le loup rôde. présenté dans son intégralité, ce texte de charles perrault est restitué dans sa version originale publiée en 1697.

  • Il était une fois deux soeurs qui vivaient seules avec leur mère. La plus âgée lui ressemblait trait pour trait : comme elle, elle était laide et méchante. Au contraire, la plus jeune des filles n'était que douceur, gentillesse et grâce.

    La mère adorait la fille aînée ; elle la gâtait et lui passait tous ses caprices. Elle était très dure avec la plus jeune qu'elle punissait sans raison et qu'elle forçait à travailler toute la journée.

    Jusqu'au jour où une fée malicieuse entendit bien punir cette injustice.
    «Tu es si bonne et si honnête que je veux t'offrir quelque chose en retour. Dorénavant, à chaque parole que tu prononceras, il sortira de ta bouche une fleur ou une pierre précieuse. »

  • Charles Perrault's versions gave classic status to the humble fairy tale, and it is in his telling that the stories of Little Red Riding-Hood, Sleeping Beauty, Cinderella and the rest have been passed down from the seventeenth century to the present day. Perrault's tales were enjoyed in the salons of Louis XIV as much as they were loved in the nursery, and it is their wit, humour, and lively detail that capture the imagination of adult and child alike. They transmute into vivid fantasies the hidden fears and conflicts by which children are affected: fears of abandonment, or worse, conflicts with siblings and parents, and the trials of growing up. This new translation by Christopher Betts exactly captures the tone and flavour of Perrault's world, and the delightful spirit of the originals.

    In addition to the familiar stories, this edition also includes the three verse tales - the troubling account of patient Griselda, the comic Three Silly Wishes, and the notorious Donkey-Skin. The introduction explores the nature of the stories and how they have been interpreted; Gustave Doré's wonderful illustrations add a further dimension to their imaginative power.

  • "Puss in Boots," "Blue Beard," "Tom Thumb," and other beloved fairy tale classics, as set down by the man who first rescued them from the oral tradition in the 17th century. Contains six color plates and 30 black-and-white illustrations.

empty