Christian Authier

  • Houellebecq politique

    Christian Authier

    • Flammarion
    • 16 March 2022

    Dans la lignée du Houellebecq économiste de Bernard Maris, Christian Authier propose un Houellebecq politique en s'appuyant sur ses romans, depuis Extension du domaine de la lutte jusqu'à son dernier, Anéantir, mais aussi sur les entretiens de celui qu'on a cru voir dériver de la gauche antilibérale à la droite néoréac.
    Mais qui est donc le Houellebecq politique ? Est-il de droite ? De gauche ? Néoréac ? Islamophobe ? Pourfendeur de Mai 68 et de la libération des moeurs ? Apologue d'une sexualité débridée ? Souverainiste ? Décliniste ? Conservateur ? Dénonciateur implacable du libéralisme économique et de la mondialisation ?

  • Demi-siecle

    Christian Authier

    • Flammarion
    • 5 May 2021

    Pour Patrick, journaliste dans un grand hebdomadaire parisien, cela ne va pas très fort. À 48 ans, il se rend plus souvent à des enterrements qu'à des mariages. Les années ont filé à la vitesse de la lumière. Un divorce, une carrière de romancier avortée, un fils bientôt bachelier : le bilan n'est pas encombrant. La civilisation du papier à laquelle il appartient cède la place au numérique et aux algorithmes. Une solitude à couper au couteau semble avoir vitrifié les êtres. Heureusement, la compagnie de quelques camarades, des films vus et revus, des bonheurs simples l'empêchent de verser dans la mélancolie et le cynisme.
    En attendant, quelque part dans Paris, une autre âme seule, blessée avec discrétion, se sent elle aussi à l'étroit dans l'époque. Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer et prendre l'air du large. Pour le meilleur ?

  • Des heures heureuses

    Christian Authier

    • Flammarion
    • 2 May 2018

    "Parce que c'était lui, parce que c'était moi" : Thomas, vingt-six ans, pourrait dire cela à propos de Robert Berthet, vibrionnant quinquagénaire agent en vins naturels, qui vient de l'embaucher comme assistant. À rebours du salariat classique et des aspirations de son jeune âge, Thomas découvre l'univers du "vin naturel", bio ou bio-dynamique en même temps qu'un monde de fêtes, de dégustations et de frasques. Dans leur ville de province et sur leur route à travers l'Hexagone, ils vont croiser une ribambelle de personnages truculents et improbables. Des heures heureuses les attendent, mais bien plus encore.
    Dans ce roman empreint de clins d'oeil à la littérature, Christian Authier nous offre une plongée savoureuse dans l'univers du vin naturel où se noue, au fil des ivresses et des humeurs vagabondes, une amitié filiale entre deux hommes en rupture avec leur époque.

  • Enterrement de vie de garcon

    Christian Authier

    • Stock
    • 25 August 2004

    En septembre 1984, le narrateur effectue sa rentrée au lycée Toulouse-Lautrec. Il fait la connaissance d'Éric, jeune homme singulier dont la scolarité est perturbée par une grave maladie. Durant sept années, liés par une amitié inébranlable, ils partagent tout : les heures gaspillées dans des cafés ou des fêtes improbables, une forte passion pour le cinéma dans lequel ils puisent modèles et espérances, mais aussi les admissions d'Éric à l'hôpital dont la santé décline. Un septennat mouvementé qui voit défiler contre le Front national ou la loi Devaquet la génération Mitterrand, fleurir les radios de libre antenne et résonner les chansons de The Cure ou de Nougaro. La disparition d'Éric marque la fin de cette époque tout à la fois insouciante et amère. Vingt ans plus tard, le narrateur s'aperçoit qu'il n'en a pas fait le deuil. Telle une cicatrice, elle hante sa mémoire, pèse sur chacune de ses histoires d'amour et d'amitié. À travers l'évocation de sa jeunesse toulousaine, il se réconcilie avec lui-même, avec l'homme qu'il fut et qu'il est devenu.      

  • Christian Authier en est convaincu : il y a de la place pour un dictionnaire de littérature française loin des sentiers battus et résolument contemporain. Guidé par le goût et la curiosité qu'il exerce depuis quelque vingt ans de critique et d'écriture, il nous invite au vagabondage.Dans ces trouvailles d'un promeneur solitaire, il y a les auteurs morts trop tôt (Frédéric Berthet, Jean-Marc Roberts), ceux depuis trop longtemps (Roger Nimier). Si la part belle est faite aux " hussards " (Blondin, Déon) et à leurs héritiers (Besson, Neuhoff), on trouvera également dans cette anthologie des prix Nobel, des auteurs d'un unique roman ou encore ceux pour happy few. Le trop méconnu Éric Holder côtoie Michel Houellebecq, à l'anarchiste Michel Ragon succède le royaliste Jean Raspail, l'ex-mao Daniel Rondeau croisera le gaulliste Jean Dutourd.Le lecteur en quête de découvertes devrait avoir de quoi se satisfaire. Connaissez-vous Éric Tellenne, Guillaume Clémentine, Eva Kristina Mindszenti, Michael Sebban, Sophie Maurer ? Sans doute pas. Ils sont là. Ils sont cent. Ils vous attendent.

  • De chez nous

    Christian Authier

    • Stock
    • 27 August 2014

    « Les frontières de notre pays sont mouvantes. Elles viennent du passé et ne cessent de se renouveler en guettant l'horizon, elles n'épousent pas une identité nationale réduite à des papiers officiels, une feuille d'impôts ou une carte d'électeur. Pour les dessiner et peindre les visages qui en composent le coeur battant, nous aurons recours à l'Histoire, à la littérature, aux poètes, aux amis, aux vivants et aux morts, à des sentiments ordinaires et rares, à des souvenirs et à des espérances. Nous emprunterons des chemins buissonniers et d'autres plus balisés, des raccourcis et des digressions, des tangentes et des lignes droites.
    Bienvenue chez nous. »

  • Le sarkozysme en 40 pages

    Christian Authier

    • Uppr editions
    • 1 March 2014






    Extrait
    Le sarkozysme
    Le sarkozysme ? Il peut paraître périlleux de faire l’étude d’un « phénomène » dont le présent et surtout le futur politique de l’intéressé paraissent ouverts à bien des possibilités. Nous tenterons cependant d’en faire un portrait et un bilan provisoires. Le sarkozysme est-il une idéologie, une politique, une pratique du pouvoir ou de sa conquête, un mélange de valeurs et d’attitudes imprimé par sa personne ? Nous n’écarterons ici aucune dimension tout en privilégiant la période 2002-2012, c’est-à-dire celle qui vit Nicolas Sarkozy devenir ministre de l’Intérieur du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin sous la présidence de Jacques Chirac (mai 2002-mars 2004), ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (mars 2004-novembre 2004), président de l’UMP (novembre 2004-mai 2007), ministre de l’Intérieur du gouvernement et de l’Aménagement du territoire de Dominique de Villepin (mai 2005-mars 2007), président de la République (mai 2007-mai 2012). L’homme souleva autant d’espérance et d’enthousiasme qu’il suscita de rejet voire de haine. Sa politique et ses prises de position provoquèrent des commentaires, des critiques, des soutiens paradoxaux, contradictoires, mouvants. A l’image de ce sarkozysme quelquefois insaisissable, clivant, inattendu, fascinant ou caricatural.

  • Les liens defaits prix nimier 2006

    Christian Authier

    • Stock
    • 1 February 2006

    Un jour, Christophe a lâché prise. Il n'en pouvait plus. La vie le minait, elle lui a explosé au visage. Pourtant il avait tout pour réussir : des amis, un travail et une famille. Pourquoi s'est-il coupé du monde et de la réalité ? Le narrateur, qui l'a connu lors de ses études, a partagé avec lui la passion du football, des relations fortes, des sorties et des voyages à l'étranger. Il recompose ici les événements des dernières années pour trouver des explications. En retraçant l'histoire tragique de son ami, il brosse le portrait d'une génération désabusée, celle de l'après-68, qui a vécu les années Mitterrand, la fin du communisme, les assauts du capitalisme, et se laisse à présent gagner par le cynisme ambiant. Le 11 septembre 2001 a secoué le monde, la peur a envahi la planète et les solitudes se sont multipliées. Aujourd'hui, plus que jamais, c'est « chacun pour soi et tous contre tous ». Certains n'en sortent pas vivants.

  • Soldat d'Allah

    Christian Authier

    • Grasset
    • 5 March 2014

    A 22 ans, Olivier se convertit à l'islam. Avec quelques compagnons, il se lance dans des braquages et des actions spectaculaires, jusqu'à ce que le RAID intervienne à Lille pour mettre fin à cette sombre épopée. Mais Olivier échappe à ses poursuivants et rejoint les Balkans pour mener le djihad...Devenu un soldat d'Allah, traversant un quotidien de cruauté et de vengeance, il croit qu'il va rendre la Bosnie à la communauté des croyants, mais dans l'ombre, des puissances et des intérêts plus importants que lui décident...Soldat d'Allah est un roman d'apprentissage. L'histoire d'un jeune homme idéaliste, à la fois délinquant et combattant, rêvant d'un monde à sa mesure. Cela a un prix.

  • Une certaine fatigue

    Christian Authier

    • Stock
    • 22 August 2012

    À quarante-huit ans, Patrick Berthet vient de perdre son père. Pour cet architecte en vue dans une grande ville de province, lui-même père de deux adolescents et amoureux comme au premier jour de celle qui partage sa vie depuis près de vingt ans, vient le moment d'une remise en question. Un temps refoulées, la tristesse et la fatigue provoquées par le deuil s'invitent. Pire : Patrick apprend qu'il est frappé d'une maladie ne lui laissant que quelques mois devant lui. Stoïque, il organise le plus froidement possible son départ jusqu'à ce que les médecins lui annoncent une erreur de diagnostic.Au soulagement succède immédiatement une immense lassitude. Comment vivre encore quand la mort programmée et attendue laisse place à une vie supplémentaire ? Patrick choisit de se cloîtrer dans une chambre d'hôtel, loin des siens, de sa famille, de ses amis. Commence alors une retraite cocasse et propice aux désirs les plus inattendus.

  • L'ouverture des hostilités Nouv.

    L'ouverture des hostilités

    ,

    • Presses de la cité
    • 19 May 2022

    Sur fond de guerre en ex-Yougoslavie et de trafic d'armes, un roman trépidant où se croisent un sage prof de fac toulousain, un étudiant croate traqué et des factions rivales des services secrets français qui investissent la Ville rose.
    Toulouse, 1993. Alors qu'une guerre fratricide déchire la Yougoslavie, Frédéric Berthet, tranquille professeur de lettres à la fac du Mirail, et l'un de ses étudiants, d'origine croate, sont mêlés malgré eux aux ramifications inattendues du conflit sur le sol français. Hypothétiques trafics, dossiers secrets, morts suspectes : les services du renseignement sont de la partie, mais la DST et la DGSE ne poursuivent pas les mêmes objectifs. Hommes de l'ombre et de pouvoir, agents traitants, policiers, espions, barbouzes s'affrontent au gré de règlements de comptes aussi surprenants que violents.
    Dans une Ville rose à la couleur rouge sang, au coeur de ce Sud-Ouest dont le passé détient peut-être une part de l'énigme, une guerre se déroule, invisible aux yeux du commun des mortels. Et si, derrière cette enquête qui prend l'allure d'une course-poursuite et d'une course contre la montre, se jouait l'ouverture des hostilités d'un conflit encore plus décisif ?

  • Dossier : Michel Houellebecq, politique et littérature

    Laurent Wauquiez - Michel Houellebecq, notre dernier romantique

    Grand admirateur de Michel Houellebecq, Laurent Wauquiez explique en quoi ses romans apportent un éclairage lucide et féroce sur la société française. Son oeuvre littéraire vaut toutes les analyses politiques, affirme-t-il : elle reflète l'image de notre époque pétrie d'absurdités et de contradictions.


    Dossier : La fin du droit d'ingérence ?

    -> Entretien avec Renaud Girard : « Expéditions occidentales en terres d'islam : attention à l'hubris ! »

    Correspondant de guerre et géopoliticien, Renaud Girard a couvert pour Le Figaro les principaux conflits internationaux, de l'ex-Yougoslavie à l'Afghanistan. Il revient sur son expérience et dresse le bilan mitigé de différentes interventions occidentales.


    -> Jean-Marie Guéhenno - Pour un universalisme modeste : l'avenir de la responsabilité de protéger

    Jean-Marie Guéhenno examine comment le concept de « responsabilité de protéger » a évolué en en détaillant les étapes. Après l'abandon de Kaboul en août 2021, il est nécessaire de fixer une politique étrangère interventionniste moins ambitieuse et plus réfléchie.


    -> Bertrand Van Ruymbeke - États-Unis : diplomatie et guerre (1898-2021) Bertrand Van Ruymbeke raconte cent vingt ans de diplomatie américaine. D'une politique de neutralité et d'arbitrage, l'Amérique s'est progressivement immiscée dans les affaires du monde au fil du XXe siècle, cherchant à imposer ses normes démocratiques. Aujourd'hui, la donne change.


    -> Entretien avec Hameed Haami - Le fiasco afghan est dû aux erreurs des Américains et à la corruption du régime

    Le diplomate Hameed Haami décrit vingt ans de présence américaine dans son pays. Il dénonce l'illusion occidentale du nation building et les malversations du régime en place qui ont conduit à une impasse.


    -> Dmitri Trenin - Interventionnisme russe : 2021, une année charnière

    La politique étrangère russe recourt de plus en plus aux outils militaires. Après un tour d'horizon historique, Dmitri Trenin décrypte la stratégie que poursuit la Russie, ses objectifs et ses ambitions.


    -> Alain Karsenty - « L'ingérence environnementale » : le cas des forêts

    Face à l'urgence écologique, la question se pose de créer un droit d'ingérence environnemental. Seulement comment articuler gestion internationale et souveraineté des états ? Alain Karsenty s'intéresse aux cas des forêts.

    Et aussi : TonyCorn,SergeSur,ÉdouardGuillaudetThierryMoulonguet
    Littérature

    -> Laurence Debray - L'esprit de Santiago du Chili

    L'auteure de Fille de révolutionnaires (Stock, 2017) retrace le destin d'une famille chilienne riche et excentrique.

empty