Perrin

  • 2020, centenaire de la canonisation de Jeanne d'Arc.
    Ce remarquable volume se propose, en quelques chapitres très clairs, de couper court aux pires bêtises qui circulent encore sur Jeanne. Car depuis plusieures années, les recherches ont permis d'établir de façon scientifique et incontestable la vie de la " Pucelle d'Orléans ". Face aux hypothèses sensationnalistes que l'on peut lire ou entendre encore, Colette Beaune, avec la rigueur et l'exigence d'une grande historienne, rétablit ici la vérité : Jeanne fut-elle bergère ou fille d'un roi caché? Avait-elle des pouvoirs spéciaux puisqu'elle a été condamnée pour sorcellerie ? A-t-elle vraiment libéré le royaume ? A-t-elle fait couronner le roi de France à Compiègne ? Était-elle vierge ? A-t-elle péri sur le bûcher ?Un livre utile et passionnant pour les curieux..."Un petit bijou d'érudition et de colère qui traque, une par une, les idées reçues sur la Pucelle." L'Histoire"Court, dense, personnel, maniant l'humour, l'ouvrage est polémique - au sens étymologique du terme." Le Figaro Magazine"En [...] chapitres thématiques, un par élucubration, l'historienne répond point par point, documents à l'appui." Le Monde des livres

  • La biographie qui fait autorité. Une sortie utile alors que circulent comme jamais les plus obscures sottises sur le sujet.
    Morte à moins de vingt ans, Jeanne occupe une place à part dans l'histoire de France. Reprenant sa vie depuis sa naissance jusqu'à sa réhabilitation en 1456, Colette Beaune s'interroge sur l'image de cette petite paysanne dans le monde médiéval. Son étude conduit à bien des mises au point. Une réévaluation politique d'abord. Même si son dévouement au roi est total, la Pucelle est autant à inscrire au sein d'un parti politique ? les Armagnacs ? que de la nation France. Une réévaluation religieuse ensuite. Jeanne est dans la lignée du prophétisme féminin. Avant elle, d'autres femmes ont prétendu pouvoir sauver la France. Aucune n'a eu l'obstination de Jeanne. Enfin, Jeanne brouille les limites sociales ? paysanne, elle a fait carrière à la Cour -, sexuelles ? vêtue en homme, elle fait la guerre -, ou celle du profane et du sacré ? elle prêche et crée des objets sacrés. Ce charisme féminin est la source d'un pouvoir informel qui finira pas gêner, même ceux qu'il avait servi. Cette biographie passionnante et novatrice a reçu le prix du Sénat du livre d'histoire. Colette Beaune est professeur émérite d'histoire médiévale à l'université de Nanterre. Elle a notamment publié Naissance de la nation France et Jeanne d'Arc, vérités et légendes.

  • Après Jeanne d'Arc dont Colette Beaune est l'incontestable spécialiste, la grande médiéviste entreprend ici de nous conter l'histoire du premier héros paysan de l'histoire de France.
    En pleine guerre de Cent Ans, le Grand Ferré, un paysan picard athlétique et courageux, repoussa victorieusement une troupe de soldats anglais qui attaquait son village. Entre érudition et enquête, Colette Beaune retrace la vie réelle et rêvée de ce Robin des Bois français. Un simple fait divers au début. Personne sinon un chroniqueur n'y a d'abord prêté attention. La mémoire de cet exploit, quasi absente des chroniques royales sous l'Ancien Régime, persiste en Beauvaisis où le Grand Ferré devient au fil du temps un personnage populaire. Pour écrire le récit de cette vie enfouie sous de multiples légendes, Colette Beaune a enquêté ; elle a retrouvé sa trace dans les archives de l'abbaye de Compiègne et suivi le fil de son histoire jusqu'au XIXe siècle. Dès les premières heures de la Révolution, Ferré sort de l'oubli. Michelet fait de sa geste légendaire l'acte de naissance de la nation. Désormais, les historiens la déclinent pour tous les combats patriotes. Symbole de la revanche après 1870, personnifié par Gambetta puis par Jaurès, il fut longtemps le héros de tous les petits Français, l'archétype du Gaulois qui résiste à l'envahisseur à la manière d'un Obélix... Après l'analyse du consensus au sein des élites, fil conducteur de sa Naissance de la nation France, Colette Beaune démontre dans cette étude magistrale toute la force du non dans l'histoire. Un livre qui rend au Grand Ferré sa dimension historique.

empty