Edmond Rostand

  • Le nez de Cyrano s'est mis en travers de son coeur. La belle Roxane aime ailleurs, en l'espèce un cadet sans esprit mais de belle apparence, Christian de Neuvillette. La pièce de Rostand met en scène la tragique complicité entre deux moitiés d'homme, et s'achève sur une évidence en forme d'espérance : sous les traits de Christian, ce n'était pas moins que l'âme de Cyrano qu'aimait Roxane. Avec ce drame en cinq actes, au travers des reprises ou des adaptations cinématographiques, Rostand a connu et connaît un succès ininterrompu et planétaire. Pourquoi ? A cause des qualités d'écriture, des vertus dramatiques ou de la réussite du personnage principal de la pièce ? Sans doute, pour une part. Mais la raison profonde tient à son art de caresser l'un de nos plus anciens mythes : il n'est pas de justice ici-bas, ni d'amour heureux. Presque pas. Et tout est dans cette manière de nous camper sur cette frontière, entre rêve et réalité, entre lune et terre.Introduction, commentaires et notes de Pierre Citti. 

    3 Autres éditions :

  • Le nez de Cyrano est «  un pic  », «  un cap  », «  une péninsule  »... Comment alors oser aimer Roxane, «  la plus belle  », «  la plus brillante  », «  la plus fine  »  ? Impensable  ! En effet, Roxane, convoitée par le puissant comte de Guiche, aime le beau Christian de Neuvillette. Tout se complique quand Cyrano, habile poète, propose à Christian, dénué d'esprit, de lui prêter son talent  : qui des deux jeunes gens Roxane aime-t-elle en définitive quand elle lit les lettres de Christian écrites par Cyrano  ?
    Cyrano de Bergerac est encore aujourd'hui une des oeuvres les plus jouées au monde. Depuis sa première représentation en 1897, notre condition humaine, entre amour et amitié, misère et courage, larmes et rires, continue d'y vibrer avec «  panache  ».
     
    o  De larges extraits annotés
    o  Des questionnaires au fil du texte
    o  Des documents iconographiques exploités
    o  Un dossier Lecture d'images et histoire des Arts
    o  Une présentation d'Edmond Rostand et de son époque
    o  Un aperçu du genre du drame romantique
    o  Un groupement de textes  : «  La lettre d'amour  »
     
     

  • OEuvre en texte intégral, suivie de lettres de Cyrano de Bergerac.  En lien avec l´objet d´étude « Le texte théâtral et sa représentation : du XVIIe siècle à nos jours » du programme de français en première (1re).Le texte  o Poète au physique disgracieux, Cyrano aime en silence « la plus belle qui soit ». Mais si Roxane n´a d´yeux que pour le séduisant Christian, celui-ci n´a pas la verve de Cyrano. Ainsi l'amour et le panache finissent par triompher des jeux de séduction.  o Cette « comédie héroïque » est suivie de lettres du véritable Cyrano de Bergerac qui permettent de découvrir le style tendre et ironique de l´écrivain qui inspira à Rostand le personnage de Cyrano.L´édition Classiques & Cie lycée  Une édition annotée et commentée par Mathilde Levesque, professeur agrégée de lettres modernes, docteur en langue et littérature françaises.
     Le texte est associé à un dossier critique, qui comprend :  o des repères historiques et biographiques ;  o des fiches permettant de dégager les principaux axes de lecture de l´oeuvre ;  1. Une comédie héroïque ?  2. Cyrano, de l´homme au mythe.  3. Cyrano et son panache.  o deux groupements thématiques composés de textes complémentaires et de documents iconographiques en couleurs ;  o des sujets de type bac, pour l´écrit et pour l´oral.

  • L'aiglon

    Edmond Rostand

    Après la chute de son père, le fils unique de Napoléon Ier, héritier présomptif de l'Empire qu'on surnomme «l'Aiglon», est éduqué en prince autrichien à la cour des Habsbourg. Autour de lui, au château de Schnbrunn, on conspire pour le ramener en France et le porter sur le trône. Mais le jeune homme, hanté par le souvenir de ses glorieux ancêtres, vacille. Sans nom ni royaume, il mourra avant d'avoir accédé au pouvoir.

    Créée en 1900, alors que la défaite de Sedan a attisé un certain regain bonapartiste dans la société française, L'Aiglon, grand drame romantique, est un triomphe. L'écriture lyrique de Rostand magnifie l'échec de ce naufragé de l'Histoire, prince déchu dans un monde sur le point de disparaître.

  • Chantecler

    Edmond Rostand

    Théâtre de la Porte-Saint-Martin, 7 février 1910 : le rideau se lève sur Chantecler. Depuis plus de cinq ans, la nouvelle pièce de l'auteur de Cyrano est sans cesse annoncée, puis reportée : ce jour-là, le Tout-Paris s'est déplacé et la découvre enfin. Mais très vite, la perplexité gagne la salle. Point de décor historique ni de personnage héroïque : la scène est une basse-cour ; les personnages, des poules, des dindons, des canards, des lapins, des crapauds. Et le héros? Un coq, Chantecler, persuadé que c'est son chant qui, chaque matin, fait lever le soleil...

    Chantecler connut tout au plus un succès d'estime ; après cette pièce, le «roi de la Belle Époque», incompris et déçu, se détourna peu à peu du théâtre. Pourtant, la poésie de Rostand, nourrie du Roman de Renart et des Fables de La Fontaine, y apparaît dans toute sa splendeur, et fait de cette féerie animalière détonante et cocasse une réflexion sur les affres de la création artistique, digne d'un véritable chef-d'oeuvre.

  • On a trop souvent fait d'Edmond Rostand l'homme d'une seule pièce, Cyrano. Certes, il y a bien eu l'Aiglon et Chantecler, mais ce ne sont là que des demi-succès, dixit la critique, que l'histoire littéraire ne saurait retenir puisque de cette époque elle ne voudrait se souvenir que des Maudits. De cette méprise vont naître deux lacunes: en isolant Cyrano de l'ensemble de l'oeuvre, cette pièce s'est vue amputer de ses principales dimensions, tandis que le lecteur est privé, depuis cent ans déjà, des autres univers du poète. C'est cette injustice qu'il s'agit ici de réparer avec la publication de La Samaritaine.

  • Poet and soldier, brawler and charmer, Cyrano de Bergerac is desperately in love with Roxane, the most beautiful woman in Paris. But there is one very large problem - he has a nose of stupendous size and believes she will never see past it to return his feelings. So when he discovers that the handsome but tongue-tied Christian is also pining for Roxane, generous Cyrano offers to help by writing exquisite declarations of love for the young man to woo her with. Will she ever recognize who she is really falling in love with? Set during the reign of Louis XIII, Rostand's Cyrano de Bergerac (1897) was one of the great theatrical successes of its time and remains as popular today for its dramatic power and, above all, for its good-natured, passionate and swashbuckling hero.

  • Une édition de référence de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, spécialement conçue pour la lecture sur les supports numériques. DE GUICHE. Personne ne va donc lui répondre ?... LE VICOMTE Personne ? Attendez ! Je vais lui lancer un de ces traits !... Il s'avance vers Cyrano qui l'observe, et se campant devant lui d'un air fat. Vous... vous avez un nez... heu... un nez... très grand. CYRANO, gravement Très. LE VICOMTE, riant Ha ! CYRANO, imperturbable C'est tout ?... LE VICOMTE Mais... CYRANO Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... Oh ! Dieu !... bien des choses en somme... En variant le ton, - par exemple, tenez : Agressif : « Moi, Monsieur, si j'avais un tel nez, Il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse ! » Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse : Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! » Descriptif : « C'est un roc !... c'est un pic !... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ?... C'est une péninsule ! » (Extrait acte I, scène 4)

  • Comédie héroïque en cinq actes et en vers, c'est l'oeuvre la plus populaire du théâtre français de la fin du XIXesiècle. Cyrano de Bergerac, poète bizarre, polémiste ardent, philosophe d'avant-garde, auteur dramatique et homme d'armes, est ici évoqué d'une façon très vivante, dans un cadre et dans une action qui contribuent à mettre son caractère en relief. Dès le premier acte, à l'Hôtel de Bourgogne, il révèle les traits essentiels de sa nature : son caractère querelleur et bravache qui le pousse à empêcher une représentation pour l'unique raison qu'un acteur lui déplaît, la tournure littéraire de son esprit qui lui inspire une ballade au moment même où il va se battre en duel, et le côté romantique de son amour pour sa cousine Roxane. Roxane, elle, aime un jeune cadet de Gascogne, beau mais peu spirituel : Christian de Neuvilette. Redoutant pour celui-ci les brimades violentes de ses compagnons d'armes, elle cherche à le faire protéger par son terrible cousin dont elle ignore la passion. Cyrano accepte et Christian, conscient de son manque d'esprit dans une époque où l'esprit est tant apprécié par les femmes, s'adresse à lui pour lui demander conseil. Et voici notre Cyrano embarqué dans une aventure qui à la fois le ravit et l'angoisse...
    Cyrano, le héros au grand nez et au coeur d'enfant, terrible spadassin et amant ingénu, est un personnage cher à l'esprit français et que chaque siècle a représenté sous une forme ou sous une autre. Il incarne ici, dans sa plénitude, le héros romantique du XIXe siècle.

  • Cyrano de Bergerac

    Edmond Rostand

    Cyrano, poète doté d'un très grand nez et de beaucoup d'esprit, n'a pas un physique particulièrement avenant. Il est amoureux de Roxane, sa cousine, qui aime Christian, beau mais peu intelligent. Les deux hommes décident de séduire Roxane en alliant leurs qualités.

  • La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir de Cyrano de Bergerac de Edmond Rostand grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.

    La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.

    Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d´enseignants.

    Ce livre numérique contient :

    - Un sommaire dynamique - La biographie de Edmond Rostand - La présentation de l´oeuvre - Le résumé détaillé (scène par scène) - Les raisons du succès - Les thèmes principaux - L'étude du mouvement littéraire de l´auteur

  • Extrait :
    "Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... Oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... En variant le ton, - par exemple, tenez : Agressif : « Moi, monsieur, si j'avais un tel nez, Il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse ! » Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! » Descriptif : « C'est un roc ! ... c'est un pic ! ... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ? ... C'est une péninsule !"

  • L'Aiglon

    Edmond Rostand

    L´Aiglon est un drame d'Edmond Rostand écrit en 1900 et représenté pour la première fois à Paris, au Théâtre Sarah Bernhardt, le 15 mars 1900. Interdite sous l´Occupation, la pièce fut jouée pendant deux ans consécutifs au Théâtre du Châtelet devant des salles combles. L´Aiglon, fils de Napoléon, cherche qui il est par rapport à son père, et cherche à marcher dans ses traces. Extrait : Ce que je suis ? Je ne sais pas. Voilà mon mal.--- Suis-je ? Je voudrais être, -- et ce n'est pas commode,--- Je lis Victor Hugo. Je récite son emph{Ode}--- emph{A la Colonne} . Je vous conte tout cela--- Parce que tout cela, mon Dieu, c'est toute la--- Jeunesse ! Je m'ennuie avec extravagance ;--- Et je suis, Monseigneur, artiste et Jeune-France.--- De plus, carbonaro, pour vous servir. L'ennui--- Ne me laissant jamais deux minutes sans lui,--- J'ai porté des gilets plus ou moins écarlates,--- Et je me suis distrait avec ça les cravates--- J'y fus très compétent. Voilà pourquoi d'ailleurs--- On me charge aujourd'hui de jouer les tailleurs.

  • L'Aiglon

    Edmond Rostand; Ligaran

    • Ligaran
    • 24 September 2015

    Extrait : "LES DAMES, au clavecin, parlant toutes à la fois, et riant comme des folles. Elle manque tous les bémols. - C'est un scandale ! - Je prends la basse. - Un, deux ! - Harpe ! - La. la !... - Pédale ! BOMBELLES, à Thérèse. C'est vous ? THÉRÈSE. Bonjour, Monsieur de Bombelles. UNE DAME, au clavecin. Mi... sol. THÉRÈSE. J'entre comme lectrice, aujourd'hui. UNE AUTRE DAME, au clavecin. Le bémol ! THÉRÈSE. Et grâce à vous : merci." À PROPOS DES ÉDITIONS LIGARAN Les éditions LIGARAN proposent des versions numériques de qualité de grands livres de la littérature classique mais également des livres rares en partenariat avec la BNF. Beaucoup de soins sont apportés à ces versions ebook pour éviter les fautes que l'on trouve trop souvent dans des versions numériques de ces textes. LIGARAN propose des grands classiques dans les domaines suivants : o Livres rares o Livres libertins o Livres d'Histoire o Poésies o Première guerre mondiale o Jeunesse o Policier

  • L'Aiglon

    Edmond Rostand

    BnF collection ebooks - "LES DAMES, au clavecin, parlant toutes à la fois, et riant comme des folles. Elle manque tous les bémols. - C'est un scandale ! - Je prends la basse. - Un, deux ! - Harpe ! - La. la !... - Pédale ! BOMBELLES, à Thérèse. C'est vous ? THÉRÈSE. Bonjour, Monsieur de Bombelles. UNE DAME, au clavecin. Mi... sol. THÉRÈSE. J'entre comme lectrice, aujourd'hui. UNE AUTRE DAME, au clavecin. Le bémol ! THÉRÈSE. Et grâce à vous : merci."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • « Un nez !... Ah ! Messeigneurs, quel nez que ce nez-là !... », « Apprenez que je m'enorgueillis d'un pareil appendice, [...]. », « C'est un roc !... c'est un pic !... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ?... C'est une péninsule ! » Un roc face à l'amour caché, un pic de poésie et de brutalité mêlées, un cap à franchir pour être enfin percé à jour et une péninsule de bons procédés entre deux moitiés d'hommes condamnés... D'un côté, Christian de Neuvillette, le gracieux sans cervelle. De l'autre, Cyrano de Bergerac, l'intellect obsolète. Qui ne connaît pas ce personnage là, ce mousquetaire gascon affublé d'un grand nez, amoureux de Roxanne mais dévoué au Cadet ? Nul ne peut l'ignorer car au-delà du mythe, c'est un nom qui perdure, un nom et un chapeau qu'il ne cesse d'ôter.   L'Amour avec un grand A serait-il alors, selon Rostand qui le met en scène en cinq actes, uniquement réservé aux beaux ? L'espoir de conquérir interdit aux oubliés de l'esthétisme facial et ratés de l'harmonie corporelle ? Retiré aux bafoués de l'existence et autres « bons amis » seulement à même de divertir par le rire ou d'inculquer par les mots, sans ne jamais avoir le droit d'aimer, sinon l'âme soeur, le coup de coeur... Coup d'épée dans l'eau en effet car c'est bel et bien d'injustice dont traite ici Rostand ! Sous les traits  fort charmants de Christian de Neuvillette, c'est en fait de l'esprit du cousin Cyrano - le poète au beau verbe mais laid et brute acerbe - que Roxane est éprise. L'amour impossible se jouant ainsi au coeur de ce triangle amoureux ne connaît pas de règle... Divisée entre deux hommes et soustraite à sa propre conscience, la belle multiplie les excuses pour que meurt l'inhérente évidence. De la cape à l'épée en passant par le front, siège d'Arras où le nez protégera « l'aimé », c'est de lettres passionnées en baiser sur le front - le vrai cette fois - que la vérité éclate à l'heure du son du glas. De reprises littéraires en adaptations cinématographiques (entre autres la version césarisée de Jean-Paul Rappeneau, sorti en 1990), le succès mondial du drame romantique de Rostand est immortel. Une écriture généreuse, une bonne dose d'infortune et un personnage hors-norme, tant par son nez démesuré que par ses multiples facettes effrontément exagérées. Craignant pourtant que sa pièce soit un véritable fiasco, Rostand s'excusa auprès de l'acteur Coquelin  le jour de la représentation générale pour l'avoir « entraîné dans une pareille aventure »... Pourtant Cyrano fut une triomphe sans précédent. Le ministre des finances lui-même vint offrir à l'auteur sa propre Légion d'honneur, factice certes, mais tout de même ! On peut dire que l'homme avait le nez creux tant son flair l'avait poussé à sentir l'effluve du succès... Rostand se vit en effet remettre la véritable Légion d'honneur dans les jours qui suivirent, le 1er janvier 1898. Librement inspirée de Savinien Cyrano de Bergerac (1619-1655), Cyrano de Bergerac demeure de fait la plus célèbre pièce de théâtre d'Edmond Rostand. Dans le cadre de la collection « 3 raisons », c'est ainsi en dépassant le noir/blanc/rouge d'une « péninsule » découpée à l'obscur que vous embarquerez. Archétype humain digne du Roi Arthur ou de Don Quichotte (pour qui il retire son  chapeau au seul son de son nom), Cyrano s'adresse donc à tous, sans exception, petits et grands, beaux et moins beaux, épris ou pas.

  • A l'intersection des deux grandes routes qui vont, l'une vers la Mésopotamie, l'autre vers la Grande Mer, le Puits de Jacob, non loin de la ville de Sichem, en Samarie.Vaste citerne oblongue. Margelle basse sur laquelle on peut s'asseoir. Une voûte de pierre à moitié ruinée arrondit encore une arche au-dessus de ce puits. Rustique manivelle de bois non écorcé qui fait monter et descendre la corde où l'on suspend les urnes.Un vaste figuier sauvage étire horizontalement ses branches.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cyrano de Bergerac
    Edmond Rostand
    Texte intégral. Cet ouvrage a fait l'objet d'un véritable travail en vue d'une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
    Librement inspirée d'un personnage réel, Hercule Savinien Cyrano de Bergerac (1619-1655), elle est l'une des plus célèbres pièces du théâtre français. Elle a été écrite à Paris en 1897.
    Ce fut un triomphe ; non seulement les applaudissements furent longs (vingt minutes ininterrompues), mais le ministre des finances Georges Cochery vint dans la loge épingler sa propre Légion d'honneur sur la poitrine de l'auteur en expliquant : « Je me permets de prendre un peu d'avance ». Rostand reçut en effet la vraie Légion d'honneur quelques jours après, le 1er janvier 1898.
    Le succès de Cyrano de Bergerac fut considérable, en France comme à l'étranger. Il est devenu, dans la littérature française, un archétype humain au même titre qu'Hamlet ou Don Quichotte (à l'évocation duquel le personnage tire d'ailleurs son chapeau dans la pièce). Deux statues du personnage de fiction ont même été érigées sur des places de Bergerac, en Dordogne, même s'il n'existe aucune preuve d'un lien entre cette ville et le personnage. Source Wikipédia.
    Retrouvez l'ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

  • Je vous aime et veux qu'on le sache,
    O raillés, ô déshérités,
    Vous qu'insulte le public lâche,
    Vous qu'on appelle des ratés !Donc, à cette heure où je me lance
    En pleine mêlée, où je vais
    Cogner, rompre plus d'une lance,
    Recevoir plus d'un coup mauvais,Où l'ardent désir me dévore
    D'attaquer de front mes rivaux,
    Sans savoir seulement encore
    Ce que je suis, ce que je vaux,Si je suis seulement de taille
    A me mêler aux combattants ;
    - Dans ce matin de la bataille
    Où vont se ruer mes vingt ans,Je pense à vous, ô pauvres hères !Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • BnF collection ebooks - "Ah ! non ! c'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... Oh ! Dieu !... bien des choses en somme... En variant le ton, - par exemple, tenez : Agressif : « Moi, monsieur, si j'avais un tel nez, Il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse ! » Amical : « Mais il doit tremper dans votre tasse Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! » Descriptif : « C'est un roc !... c'est un pic !... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ?... C'est une péninsule !"
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • L'Aiglon

    Edmond Rostand

    En 1962, Pierre Vaneck triomphe dans le rôle l'Aiglon au Théâtre du Chatelet. La critique est unanime à l'égard de son interprétation : "la meilleure de tous les temps"; elle exprime toute la puissance de l'oeuvre de Rostand. Face au talent exceptionnel de Pierre Vaneck, Moshé-Naïm décide d'immortaliser la pièce à travers une création sonore unique. Les textes écrits et lus par Maurice Clavel permettent à l'auditeur de visualiser la mise en scène telle que l'avait imaginée Rostand ; il fait la liaison entres les personnages et offre à cet enregistrement toute la magie du théâtre. Les acteurs, après deux ans de scène, sont réunis en studio pour enregistrer et immortaliser l'Aiglon. Magistrale, cette oeuvre sonore nous plonge dans l'oeuvre de Rostand, auteur à la créativité incontestée, figure prépondérante de la littérature française. Claude Colombini Frémeaux

  • L'impact de Cyrano de Bergerac fut énorme. Les tirades les plus fameuses ont été maintes fois dites... et redites sur tous les tons. Cet ensemble d'enregistrements, qui court de 1898 - au lendemain de la première au Théâtre de la Porte Saint-Martin - à 1938 - lorsqu'elle est inscrite au répertoire de la Comédie-Française -, montre le formidable engouement pour cette pièce. C'est un peu de la rumeur d'alors que ces témoignages nous rapportent, en même temps que quelques-unes des plus fameuses inflexions d'un art théâtral sous l'emprise des "monstres sacrés".
    Jean Yves Patte nous fait entendre les Coquelin, l'enregistrement de Lombard voulu par Rostand en 1898, mais aussi Sarah Bernardt dans les "vieux" de Rosemonde Gérard.
    Patrick Frémeaux

  • Cyrano de Bergerac, pièce écrite par Edmond Rostand en 1897, a renouvelé le théâtre d'alors. Certains ont voulu y voir le romantisme de "cape et d'épée", le panache, le courage qui stimulent un "renouveau moral", d'autres y ont vu la réconciliation des vertus du courage et de l'abnégation, sources "d'une force morale" qui prône la responsabilité de l'homme et de son destin...
    Mais par-delà tous ces débats, la clef du succès de Cyrano, comme celle d'ailleurs de toutes les "bonnes" pièces ne repose-t-elle pas dans cette constatation émerveillée de Jack London, qui en 1898 assistait à la première américaine de Cyrano, loin des états d'âme français : "Plusieurs morceaux semblent contenir mes propres pensées, mes propres sentiments."
    Cet enregistrement historique de 1955 présente une mise en scène de Pierre Hiegel, interprétée par les comédiens de la Comédie-Française en 1955. Le rôle de Cyrano y est tenu par Jean-Paul Coquelin, petit-fils de Constant Coquelin, premier interprète de Cyrano.
    Acte I : Une présentation à l'Hôtel de Bourgogne ;
    Acte II : La rôtisserie des poètes ;
    Acte III : Le baiser de Roxane ;
    Acte IV : Les cadets de Gascogne ;
    Acte V : La gazette de Cyrano.

  • Cyrano de Bergerac

    Edmond Rostand

    Cyrano de Bergerac est l'une des pièces les plus populaires du théâtre français, et la plus célèbre de son auteur, Edmond Rostand. Librement inspirée de la vie et de l'oeuvre de l'écrivain libertin Savinien de Cyrano de Bergerac (1619-1655), elle est représentée pour la première fois le 28 décembre 1897, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, à Paris.
    Cyrano de Bergerac est une pièce en 5 actes écrite presque entièrement en alexandrins. Edmond Rostand la qualifie de comédie héroïque mais les analystes y reconnaissent de nombreuses influences dont la principale est le théâtre romantique ou néo-romantique.
    Le succès de la pièce ne s'est jamais démenti, en France (où elle est la pièce la plus jouée) comme à l'étranger.
    |Source Wikipédia|

empty