Erik Bouchard-Boulianne

  • Le numéro de mars-avril de Relations offre des pistes de réflexion pour mieux comprendre les tumultes politiques qui agitent notre temps, entre néolibéralisme affairiste et populisme ethnonationaliste. «Depuis quelques années, l'échiquier politique semble mouvant. L'hégémonie d'une démocratie libérale devenue essentiellement formelle semble se fissurer en Occident. Les points de repère traditionnels, notamment l'axe gauche-droite, deviennent plus flous avec la montée de courants dits populistes, de gauche comme de droite. Quelles logiques sous-tendent ces reconfigurations ? Quelles voies privilégier pour "démocratiser la démocratie" en ces temps agités ? » Lisez aussi sur la persécution des Rohingyas à la frontière du Bangladesh, les revendications amazighes en Algérie, la rubrique « Sur les pas d'Ignace » à propos de l'impératif de la non-violence, et le débat entre Luc Lefebvre et Philippe de Grosbois sur la nationalisation d'Internet.

  • La Confédération a 150 ans et Relations se fait l'avocat du diable avec son dossier : « Ce qu'on ne fêtera pas ». Jean-Claude Ravet, Frédéric Barriault, Alain Deneault, Dalie Giroux, Diane Lamoureux, Murray Dobbin, Éric Pineault, Emiliano Arpin-Simonetti et Catherine Caron, Linda Cardinal et Rémi Léger, prêtent leur plume à ce dossier qui « vise à remettre certaines pendules à l'heure - notamment sur le colonialisme qui caractérise l'entreprise canadienne depuis ses origines. » (Jean-Claude Ravet). En bute à l'image édulcorée du Canada et de son histoire qui est servie jusqu'à plus soif dans le cadre des célébrations officielles, les auteurs se demandent « comment dépasser la logique extractiviste et capitaliste qui oriente le développement du Canada, au détriment des peuples qui l'habitent? Quels sont la place et l'avenir de ces peuples au sein d'un pays multinational qui ne s'assume pas? » Aussi dans ce numéro, l'extrême-droite québécoise est-elle réellement menaçante et Trump sera-t-il un tremplin pour les idéologies de gauche?

empty