Jean-Bernard Cadier

  • Après 4 jours pendant lesquels la planète a retenu son souffle, les résultats sont tombés : le démocrate Joe Biden remporte les élections présidentielles américaines, face au tonitruant Donald Trump. Jean-Bernard Cadier, correspondant à Washington, retrace le parcours et la campagne électorale, de sa ville natale de Scranton à la Maison Blanche, du 46 e président des États-Unis.
    7 novembre 2020, 11 h 25. Après quatre jours de suspense, le démocrate Joe Biden est déclaré vainqueur de la présidentielle américaine. La Pennsylvanie, son État d'origine, lui a donné la victoire - sur le fil. Sa campagne, toute de discrétion, l'a emporté sur les provocations et gesticulations de Donald Trump. Cette victoire, il l'a dédiée à son fils Beau, mort d'un cancer en 2015.
    L'enquête de Jean-Bernard Cadier retrace le parcours d'un homme parvenu aux plus hautes fonctions à force de ténacité et de résilience. Une vie ponctuée de drames, de choix controversés et de gaffes monumentales. Mais Biden a démontré son courage et son habileté politique, qualités acquises sur le long chemin qui l'a mené de Scranton, sa ville natale, jusqu'au Bureau ovale.
    À 78 ans, il retrouve donc cette Maison Blanche où il a passé huit ans au côté de Barack Obama. Mais sera-t-il à la hauteur ? Pourra-t-il sortir son pays de la crise sanitaire et économique, sans majorité au Sénat ? Tel est le principal défi qui attend le 46e président des États-Unis.

  • Bien qu'âgé, Joe Biden a su s'imposer lors des primaires démocrates : il affrontera Donald Trump à la présidence des États-Unis, en novembre prochain. Jean-Bernard Cadier, correspondant à Washington, nous raconte le parcours et la campagne électorale, des premiers caucus à la convention démocrate de juillet 2020, de celui qui sera peut-être le prochain président américain.
    Comme la tortue de la fable, Joe Biden a fini par supplanter tous ses concurrents lors de la primaire démocrate. Nonchalant, gaffeur, il a amorcé un spectaculaire redressement lors du Super Tuesday du 3 mars 2020. Au terme d'une campagne fantôme, marquée par la pandémie, il affrontera donc Donald Trump, qui ne le désigne que par " Sleepy Joe ", à la présidentielle de novembre. L'enquête de Jean-Bernard Cadier retrace le parcours de Joe Biden, de son enfance typique de l'Amérique d'avant, en Pennsylvanie, jusqu'à ses huit années de vice-présidence dans l'ombre de Barack Obama. Une vie ponctuée de drames (la mort de sa femme et de sa fille dans un accident de voiture, celle de son fils aîné emporté par le cancer), de casseroles (le vote de la guerre en Irak, ses tergiversations sur la question raciale) et de scandales - les affaires de son fils Hunter en Ukraine. À 77 ans, Joe Biden se dit prêt à rejoindre une dernière fois la Maison Blanche, persuadé que son âge est un atout pour apaiser une Amérique traumatisée par le chaos de l'ère Trump. Et, à défaut de l'enthousiasmer, la rassurer. Le voici au pied du mur...

  • Les coulisses d'une maison de fous qu'on appelle la Maison Blanche", par le correspondant de BFMTV à Washington."
    Trump, le vrai bilan Il gouverne à coups de tweets rageurs, de mensonges dé libé ré s et de fanfaronnades. Attaque toutes les institutions et fustige ses propres ministres. Étourdit l'opinion mondiale par ses déclarations outrancières. Critique ses alliés et flatte les régimes autoritaires. Maltraite les migrants, les femmes, la presse.Pourtant, après avoir mis le feu a la Maison Blanche et contre toute attente, Néron voit sa cote de popularité se maintenir. L'économie américaine affiche une santé aussi insolente que la morgue du 45e président. L'homme à la mèche blonde aborde même la présidentielle de 2020 en position de force.Pourquoi, malgré ses travers, l'extravagant Mr Trump ne s'est-il pas effondré ? Fermeté face à la Chine, réforme du système judiciaire et carcéral, baisse historique du chômage et hausse des salaires, révolution fiscale : sa gouvernance peut-elle se targuer de certaines avancées ? L'objet de cette enquête est d'élucider ce mystère en dressant un premier bilan de son action, sans parti pris ni préjugés.

empty