Jean-Michel Gardair

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les études littéraires sont aujourd'hui en relation étroite avec les disciplines scientifiques et singulièrement les sciences humaines. L'analyse, et même la simple lecture, d'une oeuvre trouve dans les méthodes élaborées par la linguistique, la psychanalyse, la sociologie, l'histoire, voire les mathématiques, des directions neuves et des perspectives nouvelles. La collection "Thèmes et Textes" s'adresse aux élèves des classes terminales du secondaire, aux étudiants de l'enseignement supérieur français et étranger et à un public cultivé sans préoccupations scolaires, mais curieux des recherches actuelles concernant la littérature. Elle présente les diverses manifestations du phénomène littéraire, textes, thèmes privilégiés, écoles affirmées ou esthétiques diffuses, profils d'auteurs, selon les exigences de la pédagogie et de la critique modernes.

  • Trois bonnes raisons pour lire la littérature italienne : oNos classiques y ont toujours puisé à pleines mains : que seraient la Pléiade sans Pétrarque, La Fontaine sans Boccace, Voltaire sans l'Arioste, Apollinaire sans l'Arétin ? Et l'adjectif "dantesque" a rendu les plus grands services à nos meilleurs romanciers. oMachiavel, Galilée, Vico, Gramsci n'ont pas fini de nous apprendre à penser la politique, la science, le langage et l'histoire. oDe Svevo à Pasolini, en passant par Pirandello, quelques-unes des voix les plus originales de notre modernité nous viennent d'Italie.

  • Chérubin est orphelin. Sa mère adoptive est morte, son père a disparu. Il habite le château de son grand-père, le baron Horace, qui l'a recueilli et l'éduque à sa manière : le jour, il vit avec les chiens ; la nuit, il met en marche la « machine à rêves » et se plonge dans Virgile. Chérubin a douze ans. Son ventre et son torse se sont couverts de poils bruns et bouclés. Il a honte de sa toison et de son sexe, et se réfugie dans l'amitié d'une petite chienne, qui dort dans sa chambre. Mais un jour, son père le rappelle auprès de lui. Chérubin débarque en Afrique, se mêle aux mondanités grotesques de la colonie et découvre de nouveaux jeux. Au long des après-midi moites, des nuits chaudes sous la moustiquaire, au soleil de midi, il éprouve ses premiers émois. Dans ce livre d'images où le berger Corydon joue à cache-cache avec Flaubert, le vertige des mots et l'ivresse des sens se conjuguent, comme dans un conte de fées pour adultes ou un roman érotique à l'usage des enfants. Mi-ange, mi-bête, Chérubin est le gardien de ce bestiaire fabuleux dont Jean-Michel Gardair nous entrouvre les portes.

empty