Lescure

  • Dans une situation de harcèlement, on s'aperçoit que chaque acteur joue inconsciemment sa partition.  La victime et l'harceleur ne se rencontrent pas par hasard. Ils traduisent dans leurs comportements respectifs un mal être, empreint de dévalorisation et de peur. Ce livre s'adresse à tous les parents. Il les invite à revisiter leurs comportements éducatifs, leurs valeurs, leurs croyances, afin d'accompagner leurs enfants à devenir pleinement eux-mêmes, sans peur ni culpabilité.
    Comment favoriser chez nos enfants, une expression pleine et entière d'eux-mêmes qui les immunisera contre ce type de problème  ? Comment réussir à transmettre à nos enfants nos valeurs pour les faire devenir des adultes pleinement épanouis  ? c'est l'objectif de livre écrit par une psychopédagogue.

  • Geoff Andrew o Virginie Apiou o Danielle Attali o Mehmet  Basutçu o Stéphanie Belpêche o Jean-Christophe Berjon o Gautaman Bhaskaran o Fabienne Bradfer o Peter Bradshaw o Henry Chapier o Thierry Chèze o Anupama Chopra o Michel Ciment o Lorenzo Codelli o Jean-Luc Douin o Philippe Dupuy o Samir Farid o Aurélien Ferenczi o Jean-Michel Frodon o Leonardo García Tsao o Ernesto Garratt Viñes o Carlos Gomez o Léonard Haddad o Danièle Heymann o Nick James o Thierry Jousse o Serge Kaganski o Eric Kohn o Jean-Marc Lalanne o Stéphanie Lamome o Jean-Pierre Lavoignat o Fabrice Leclerc o Gérard Lenne o Éric Libiot o Min Liu o Lucien Logette o Jacques Mandelbaum o Paolo Mereghetti o Pascal Mérigeau o Luciano Monteagudo o Jacques Morice o Pierre Murat o Éric Neuhoff o Guillemette Odicino o Andrei Plakhov o Jean-Claude Raspiengeas o Laurent Rigoulet o Kong Rithdee o Philippe Rouyer o Gloria Satta o Nicolas Schaller o Jan Schulz-Ojala o Olivier Séguret o Jean Serroy o Thomas Sotinel o Kenneth Turan o Pierre Vavasseur o Caroline Vié

  • In the baba

    ,

    • Grasset
    • 22 February 2012

    Pierre Lescure ? On pensait qu'il n'écrirait jamais ses Mémoires. Trop pressé d'aller de l'avant, pas assez nostalgique. Et pourtant, les voici. Et quelle vie !
    L'enfant de Choisy, le fils de communiste, l'infatigable curieux de toute information, le zappeur de la planète fait un arrêt sur image : comment devient-on Lescure ? Comment un journaliste formé à la dure peut-il prendre les rênes de ce qui fut, à Canal +, l'invention la plus excitante du PAF ? Et si l'on est un saltimbanque, un ami des artistes, un meneur de jeu, peut-on s'improviser patron de milliers de salariés et homme de chiffres ? Quand l'édifice chancelle, qu'on part avec fracas, que ressent-on ?
    Les coulisses du pouvoir, la politique, les émissions cultes, les grandes figures, de Pierre Desgraupes à André Rousselet en passant par Rupert Murdoch, les vrais amis, les véritables traîtres, et même, chez un homme pudique et sensible, quelques beaux portraits de femmes dévoilées, voilà le programme.
    Le mystère Lescure ? Il subsiste, bien sûr, jusque dans sa manie des collections et sa générosté folle, mais au moins nous en saurons un peu plus...

  • Banques locales et banques régionales en France au XIX siècle

    ,

    • Albin michel
    • 1 June 2017

    Pour ce troisième volume de la Mission historique de la Banque de France, Michel Lescure et Alain Plessis ont réuni une somme de travaux sur une "espèce oubliée" : les banques locales et régionales dans la France des années 1840 à 1914.
    Jusqu'à la Belle Epoque, le monde de la banque de proximité n'est ni résiduel, ni condamné, ni archaïque, mais autre, au plein sens du terme. Dans l'essor des années 1840-1860, les banques locales s'avèrent bien adaptées aux formes encore légères de la première industrialisation, dont elles reflètent la dispersion dans l'espace français. Après 1870, face à l'hégémonie des grandes banques de dépôts, elles parviennent à s'adapter, notamment en assurant le crédit industriel auquel celles-ci répugnaient et en prenant appui sur les succursales de la Banque de France. Quelques années plus tard, certaines d'entre elles bravent les turbulences de la concurrence en se transformant parfois en de véritables banques régionales, dotées d'un réseau d'agences. Loin d'être des survivances en 1914, elles témoignent du fait que, comme l'indique Jean Bouvier dans l'un de ses derniers textes, "l'économie, en quelque sorte, sue toujours la monnaie dont elle a besoin".

  • Banques locales et banques régionales en Europe au XX siècle

    ,

    • Albin michel
    • 1 July 2017

    À l'image des autres secteurs d'activité, le secteur bancaire a été marqué au XXe siècle par deux mouvements en apparence contradictoires : poussée de la concentration et progrès des grandes organisations ; maintien et adaptation des banques locales et régionales. Ce livre étudie les conditions de résistance et d'adaptation de ces banques en Europe occidentale. En mettant l'accent sur l'encastrement des stratégies bancaires, il montre que les banques commerciales qui survécurent surent concilier ancrage régional et effets de taille, économies de proximité et économies d'échelle, suivi des clientèles et division des risques. Dans les pays où les banques commerciales ne surent pas s'adapter, elles furent remplacées le plus souvent (mais pas toujours) par des banques parapubliques, principalement mutualistes, qui cumulaient les avantages de la proximité et de la moindre soumission aux impératifs de rentabilité.
    Cet ouvrage interroge les conséquences de la survie ou de la disparition des banques locales et régionales en terme de développement économique.

  • Les nuits mélangées

    Léa Lescure

    • Kero
    • 4 April 2013

    « Ses yeux mi-clos détaillaient machinalement les petites moisissures de la poutre en bois. Elle pensait aux sexes d'avant cette nuit en stop. Les sexes cajolés, les sexes pour voir, les sexes amadoués. Même les sexes imaginés. Était-ce les trahir ? Elle les épinglait dans sa mémoire par ordre d'apparition, côte à côte comme une patère. On/off, à l'unisson ou en domino. Où fixera-t-elle ceux qui achèteront leurs droits ? »
    Un premier roman magnifique où désir et sexe se cherchent sans jamais se rencontrer, et les corps se consomment, désincarnés. Le roman d'une jeunesse aveuglée par sa propre lucidité.

  • Ciel percé

    Léa Lescure

    • Kero
    • 24 August 2016

    « Éva, soudain, réalisa à quel point elle avait été éteinte, car maintenant qu'elle était allumée, elle pouvait diriger son regard dans toutes les directions, et capter le moindre mouvement de la vingtaine de personnes attablées en terrasse. Une rumeur plaisante bruissait partout autour. Elle perçut : "c'est elle !", "la voici" et, en prêtant bien attention à ce bruit qui bourdonnait, elle comprit : "la messie". Voilà ! se dit-elle, voilà que ces braves gens reconnaissaient son destin de femme vêtue de soleil et coiffée d'étoiles. »
     
    Où s'arrête l'exaltation artistique, où commence la folie ? Eva, la jolie danseuse, fantasque et impétueuse, se tient sur le fil du rasoir. Amir, son compagnon, et Nora, la meilleure amie, accompagnent son numéro d'équilibriste avec inquiétude : entre amour et abattement, sauront-ils arrêter la danse folle de leur amie ? Dans ce roman à trois voix, Léa Lescure nous plonge avec brio dans les eaux troubles de la déraison.
     

empty