Marion Brunet

  • Vanda

    Marion Brunet

    Personne ne connaît vraiment Vanda, cette fille un peu paumée qui vit seule avec son fils Noé dans un cabanon au bord de l'eau, en marge de la ville. Une dizaine d'année plus tôt elle se rêvait artiste, mais elle est devenue femme de ménage en hôpital psychiatrique. Entre Vanda et son gamin de six ans, qu'elle protège comme une louve, couve un amour fou qui exclut tout compromis. Alors quand Simon, le père de l'enfant, fait soudain irruption dans leur vie après sept ans d'absence, l'univers instable que Vanda s'est construit vacille. Et la rage qu'elle retient menace d'exploser.
    Grand Prix de Littérature policière pour L'été circulaire, Marion Brunet déploie tout son talent dans cette magnifique tragédie contemporaine qui mêle la violence sociale à la grâce d'une écriture sensible et poétique. Un poignant portrait de femme et de mère où l'intime rencontre la brutalité de notre société.

  • L'été circulaire

    Marion Brunet

    Prix SNCF du polar 2020
    Fuir leur petite ville du Midi, ses lotissements, son quotidien morne : Jo et Céline, deux soeurs de quinze et seize ans, errent entre fêtes foraines, centres commerciaux et descentes nocturnes dans les piscines des villas cossues de la région. Trop jeunes pour renoncer à leurs rêves et suivre le chemin des parents qui triment pour payer les traites de leur pavillon. Mais, le temps d'un été, Céline se retrouve au coeur d'un drame qui fait voler en éclats la famille et libère la rage sourde d'un père impatient d'en découdre avec le premier venu, surtout s'il n'est pas « comme eux ». L'été circulaire est un roman âpre et sombre, portrait implacable des « petits Blancs », ces communautés périurbaines renfermées sur elles-mêmes et apeurées. L'écriture acérée, la narration tendue imposent d'emblée le talent de Marion Brunet.

  • Frangine

    Marion Brunet

    "Pour moi - Joachim -, les choses se passaient plutôt bien : 17 ans, une dernière année au lycée avant le bac, des potes, et une copine (canon). Mais pour ma soeur Pauline, la rentrée en seconde s'est déroulée... douloureusement. Faut dire qu'avec deux mères et pas de père, un peu de naïveté et quelques maladresses, les emmerdes ont de quoi être tentées. Ah, j'oubliais : pendant ce temps, Maline, notre deuxième mère, se prenait la tête à cause de son boulot qui l'épuisait, ce qui foutait Maman en colère, parfois. Dans ma famille, c'est pas l'amour qui manque, c'est sûr, mais pendant la période que je vais raconter, on a eu chacun nos épreuves - et quatre façons différentes de les affronter."

  • Ils sont sept. Sept qui se rencontrent en manif, dans la révolte, dans le désordre, et se lient d'amitié, refusant la vie calibrée et matérialiste que le monde leur impose. Parce qu'ils ont de la colère et de l'amour en reste, ils choisissent de vivre ensemble, joyeusement, en squat et en meute, avec leurs propres règles. Et au coeur de la meute, il y a Jeanne et Basil, qui découvrent l'amour, celui qui brûle et transporte, au milieu des copains - et dans l'intensité d'une vie nouvelle et différente. Mais la lutte et l'engagement pour une vie "autre" ont un prix, qu'ils paieront très cher... et qui les transformera pour toujours.

empty