Michel Espinosa

  • « Hadrien, parcourant successivement les provinces, examinant les contrées et les villes, inspectant toutes les forteresses, tous les remparts,...surveillant et contrôlant lui même loyalement [...] »  Dion Cassius : Histoire romaine LXIX, 9
    « Caracalla avait pour Alexandre une passion telle, qu'il se servait de certaines armes et de certaines coupes comme si elles eussent appartenu à ce prince [...] »  Dion Cassius : Histoire romaine  LXXVII, 7
    Quatre adolescents d'aujourd'hui voyagent aventureusement dans l'antiquité, grâce au pouvoir que leur confère une pièce de monnaie romaine chargée d'une puissante magie agissant sur le temps !
    Cette fois-ci, leur périple leur fera traverser les règnes de deux empereurs romains des 2e et 3e siècles, que tout semble apparemment opposer : Hadrien, poète et philosophe à la réputation pacifique, et Caracalla, dont la folie sanguinaire n'a rien à envier à celle d'un Caligula ou d'un Néron.
    Une véritable épopée, qui entrainera le lecteur jusqu'à Alexandrie, en parcourant la Via Julia Augusta de Rome à Cemenelum sur les traces d'une coupelle sacrée, censée conférer à son possesseur les pouvoirs quasi divins d'Hercule! 
    Nos jeunes héros Blaise, Antoine, Agathe et Julia, en remontant dans le passé, déjoueront-ils l'ambition insensée de Caracalla d'agir sur le futur ?

  • Marius fit creuser un large fossé, dans lequel il détourna une grande partie du fleuve » « ... le fossé avait assez de profondeur pour contenir de grands vaisseaux, et son embouchure dans la mer était unie, et à l'abri du choc des vagues. (il) s'appelle encore aujourd'hui la fosse mariane. »Plutarque (46 - 125 ap. J.-C.)
    Dans ce deuxième tome, Blaise et ses amis vont découvrir Fossae Marianae, l'un des grands ports antiques de la Méditerranée, ainsi que les combats du général Caius Marius contre les Cimbres. Nos héros devront aussi déjouer un crime pour sauver le père de la belle Prisca !

empty