Normand Mousseau

  • Le diabète de type 2, maladie incurable. Vraiment ? Ce n'est pas ce que dit la science ni ce que montre l'expérience vécue par Normand Mousseau. Quand ce physicien reçoit son diagnostic, il s'en remet d'abord à son médecin qui lui conseille de mieux manger, perdre un peu de poids, faire du sport, et lui prescrit des médicaments pour faire baisser sa glycémie. Devant des résultats bien maigres, inquiet du risque élevé de complications (maladies rénales et cardio-vasculaires, troubles oculaires, atteintes nerveuses...), Normand Mousseau part à la recherche d'une alternative crédible, basée sur la science. Il découvre le protocole de l'Université de Newcastle (Royaume-Uni) : un régime de quelques semaines très pauvre en calories qui a guéri de nombreux patients du diabète. C'est ce protocole qu'il choisit de suivre. Aujourd'hui, il n'est plus diabétique. Dans ce récit autobiographique passionnant, Normand Mousseau livre une excellente vulgarisation scientifique des causes de la maladie et des moyens de la guérir. C'est la première fois qu'un livre grand public présente le protocole de l'Université de Newcastle et les étapes à suivre pour l'appliquer avec succès, recettes comprises

  • Jusqu´à présent, le débat sur les gaz de schiste au Québec a été dominé, avec raison, par la question environnementale. Les inconnues sont nombreuses et l´industrie n´a pas manifesté une volonté très grande d´aller au-devant des inquiétudes des populations. Malgré ces réserves bien réelles des citoyens, l´industrie continue de se développer à un rythme accéléré dans le reste de l´Amérique du Nord, aux États-Unis, bien sûr, mais aussi ailleurs au Canada. Elle est en voie d´exploser également en Europe et en Asie, surtout en Chine, bouleversant la donne énergétique au niveau planétaire.
    Pour comprendre les forces qui motivent les investisseurs et les gouvernements à soutenir ce secteur ici et ailleurs, il faut regarder au-delà de nos frontières. La révolution des gaz de schiste replace cette ressource dans le panorama énergétique mondial et explique pourquoi la planète s´intéresse à cette nouvelle filière. Ce livre fait bien sûr une place importante à l´aspect plus scientifique de l´exploitation de cette ressource, de la géologie aux risques environnementaux, et décrit les activités d´exploration et d´exploitation de cette ressource qui ont cours à travers le monde. Il présente aussi les différents modèles légaux et économiques qui encadrent l´exploitation des hydrocarbures dans le monde développé, de la Norvège au Québec, en passant par les États-Unis, l´Alberta et la Colombie-Britannique et souligne les particularités des gaz de schiste.
    Pour les opposants à l´implantation des gazières au Québec, cette dernière section semblera prématurée. L´auteur pense, qu´au contraire, il faut discuter au plus vite du modèle économique, environnemental et social que le Québec veut suivre en intégrant dans une réflexion plus large sur l´ensemble de ses ressources énergétiques cette filière non traditionnelle. Plus on attendra, plus son implantation risque de coûter cher, car les gazières auront alors eu tout le temps d´établir un rapport de forces légal et politique, basé sur une évaluation encore plus précise des ressources disponibles.

  • Comment expliquer qu'une civilisation qui connaît la mécanique quantique, qui a mis les pieds sur la Lune et qui a les moyens de bouleverser, à elle seule, le climat de la planète n'ait pu faire mieux, pour contrer un nouveau virus, que d'enfermer sa population à double tour pendant des mois, mesure digne du Moyen Âge, créant au passage la plus grande contraction économique de son histoire ? Bien sûr, le virus SRAS-CoV-2, responsable de la COVID-19, dont le taux de mortalité est nettement supérieur à celui de la grippe, représente partout sur la planète une très sérieuse menace à la santé. Toutefois, ce n'est ni la première ni la pire des pandémies que l'humanité ait eu à affronter au cours de son histoire récente.

    Normand Mousseau commence par clarifier l'état du savoir scientifique au sujet de ce virus et de son mode de transmission. Surtout, il propose ensuite une réflexion critique sur les enjeux profonds que cette crise sanitaire a révélés dans notre manière de faire face à l'imprévu. On y voit des experts scientifiques enfermés dans leur spécialité et plus prompts à construire des modèles théoriques qu'à mener des études sur le terrain. Des journalistes qui relaient cette information sans prendre le temps de la critiquer ou de la remettre en contexte. Un appareil d'État lourdement centralisé et laissé exsangue à la suite des réformes des dernières années dans le domaine de la santé. Et des politiciens en mal d'approbation qui profitent de toutes les tribunes pour projeter une image paternaliste, infantilisant le public et justifiant au nom de l'état d'urgence des mesures qui vont à l'encontre de nos traditions démocratiques.

    La pandémie occasionnée par la COVID-19 génère une très lourde facture, économique et humaine, qui retombe surtout sur les épaules des jeunes, des femmes et des plus démunis. Oui, il y avait moyen de faire autrement sans sombrer dans l'insouciance ou les théories du complot, nous dit Normand Mousseau. Et nous pouvons nous donner les outils nécessaires pour mieux traverser cette crise et celles que l'avenir ne manquera pas de nous apporter. Nous y arriverons à condition de ne pas nous laisser aveugler par la peur, et en choisissant collectivement une réponse rationnelle, humaine et généreuse pour tous nos concitoyens.

  • Partout sur la planète, les grands gisements s´épuisent alors que les prospecteurs reviennent les mains vides. Il devient de plus en plus difficile d´extraire le pétrole alors que la demande explose. La crise énergétique est à nos portes et, pourtant, les gouvernements n´agissent pas.
    Ce livre explique tout ce que vous devez savoir pour comprendre les enjeux énergétiques de l´heure, de la hausse des prix du pétrole aux pressions pour la construction de ports méthaniers, en passant par l´impact des sables bitumineux de l´Alberta.
    Chercheur de renommée internationale, l´auteur réussit à transmettre au grand public des informations accessibles, lucides et indépendantes. Son livre se termine sur une conclusion bouleversante : en matière d´énergie, les politiciens de tous les niveaux se comportent en autruches.

  • Un ouvrage essentiel pour quiconque sintéresse au développement du Québec, mais aussi à la gestion de ressources non renouvelables sur une planète de plus en plus petite.

  • La crise énergétique qui a frappé la planète au début de 2008 est loin d´être disparue. Dissimulée par la crise financière actuelle, elle resurgira dès que l´économie reprendra, nous rappelant que si le XXe siècle fut celui de l´énergie fossile abondante, la société du XXIe siècle devra composer avec des énergies renouvelables si elle veut survivre. Car, à moins d´être productrice de combustibles fossiles, elle devra s´étrangler économiquement pour seulement assurer ses besoins élémentaires en énergie.
    Or, avec 50 % de son énergie provenant déjà de sources renouvelables, le Québec est particulièrement bien placé pour devenir la première grande économie à abandonner le pétrole et à atteindre l´indépendance énergétique. Ce projet de société, à la fois réaliste et exaltant, pourrait transformer le Québec en société phare de la planète, grâce à un recentrage du développement urbain et des transports en commun, mais aussi par l´adoption massive de la voiture hybride, par la promotion de la géothermie et par le développement à grande échelle de l´énergie éolienne.

  • o La réduction des gaz à effet de serre (GES) mènera automatiquement à une amélioration de notre qualité de vie.
    o L'hydroélectricité est la clé de l'enrichissement du Québec.
    o Le Canada est une grande puissance énergétique.

    Voilà quelques-uns des mythes sans cesse répétés par les politiciens, les groupes d'intérêt, les porte-parole de l'industrie et
    les médias. Ces mythes nous donnent l'impression de maîtriser la transition énergétique et nous confortent dans l'illusion que nous avons les outils pour atteindre nos objectifs de réduction de GES sans toucher à ce qu'on appelle encore «le modèle québécois».
    La situation n'est pas meilleure dans le reste du Canada, où les gouvernements provinciaux oscillent entre objectifs ambitieux et inaccessibles, programmes de réduction des émissions de GES aussi coûteux qu'inefficaces et, carrément, déni du problème. Quant au gouvernement fédéral, après trois décennies d'inaction, il tarde encore à mettre sur pied une politique nationale sur la question.

    Dans cet essai choc, Normand Mousseau déboulonne systématiquement chacun de ces mythes et démontre de manière irréfutable la vérité suivante : la solution au problème des changements climatiques n'est pas de nature technologique ou scientifique, mais bel et bien politique.

    Normand Mousseau est professeur de physique à l'Université de Montréal et directeur académique de l'Institut de l'énergie Trottier. Il est l'auteur de plusieurs livres sur la question énergétique et celle des ressources naturelles. Il a été coprésident de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.

empty