Pape Diouf

  • « Il faut être fou pour devenir président de l'Olympique de Marseille, mais il faut l'être complètement pour imaginer que cela durera toute la vie. A la minute même où j'ai été nommé, j'ai commencé à penser au jour de mon départ. J'ai vidé mon bureau un dimanche, au mois de juin 2009. Je suis presque certain qu'il faisait beau à Marseille. Tout au fond, à l'intérieur, la météo n'était pas aussi bonne. »Pape Diouf a été le premier président de club noir en Europe. Quel destin pour ce jeune sénégalais qui a découvert Marseille en distribuant le courrier avant de devenir journaliste sportif, agent de joueurs puis président du club le plus célèbre de France ! De l'Afrique familiale aux figures croisées, Bernard Tapie, Robert Louis-Dreyfus, Didier Drogba, Marcel Desailly, des locaux du journal communiste La Marseillaise aux coulisses du monde du foot, Pape Diouf dit presque... tout. Et garde son caractère entier. Sa phrase de prédilection, empruntée à l'Africain Samory Touré, est « Quand l'homme refuse, il dit non ».

  • Pape Diouf a été successivement journaliste sportif puis agent de joueurs avant de devenir le manager général, puis le président de l'Olympique de Marseille. Depuis cinq ans, il a contribué à assainir les comptes du club et sa réputation... L'OM a quitté la chronique judiciaire pour revenir aux pages sportives. Pape Diouf connaît comme personne le football français, ses arcanes et ses secrets. Il porte ici un regard lucide et acéré sur les passions que déclenche le football en général, et l'OM en particulier. Dans un tête-à-tête singulier avec Pascal Boniface, il mêle dans ce livre réflexions et anecdotes sur le football, la société française, et l'Afrique qui lui tient à coeur, sans hésiter à aborder les questions qui fâchent : le rôle d'un président de club face à la presse, l'impact de l'argent, les relations de l'OM et du PSG, l'arbitrage, le racisme dans le sport.

empty