Philippe Azar

  • Suite à un nouvel échec, Samy, apprenti comédien, se perd dans ses souvenirs et nous plonge en immersion totale dans cet univers du travail réservé aux reclus de notre monde. Du marché gare à une brasserie de luxe centenaire, les souvenirs de Samy sont des vies qui sentent bon la pomme et le sang ; la choucroute et le vin blanc tiède. Ici, point de misérabilisme ni de grandes utopies, la narrateur s'efface derrières les personnages. La réalité est décrite sans fard tout en laissant place à l'espoir et à beaucoup d'humour noir. C'est avec Nina que Samy se ressource et construit sa vie tout en espérant vivre de son talent de comédien. Entre les assiettes sales qui claquent et les scènes de petits cabarets, il joue sa peau et offre au lecteur une vision des choses, une conception de l'existence que chacun pourra confronter à la sienne. Cette oeuvre relate le parcours initiatique d'un homme qui essaye, comme tant d'autres, de s'en sortir avec ses propres armes. Les mots de Philippe Azar ne pourront que vous toucher en plein coeur, un roman passionnant.



  • PISSER DANS UN VIOLON
    S'ingénier à provoquer des choses impossibles ou qui ne se produiront pas. Perdre son temps.
    Quand le sentiment d'impuissance prédomine, quand on ne voit plus que des moulins à vent sur la ligne d'horizon, quand personne d'autre que soi n'entend les sirènes mordre les villes ou traverser les campagnes vides, quand les pétitions, les manifestations et les révoltes ne servent plus à rien, quand on brasse toujours le même renfermé.
    Pisser dans un violon jusqu'à la dernière goutte pour abreuver une autre solution, lointaine, imprévisible, pisser dans un violon pour faire tourner la roue, pour découvrir l'interrupteur caché derrière la roche et les portes scellées. Pisser dans un violon pour allumer la mèche et révéler le monde.

    -----------------------------

    Au sommaire : 10 textes courts qui ne changeront rien au cours immuable des choses.



  • Un vent violent balaie les plaines. Les arbres perdent leurs feuilles qui tourbillonnent vers le ciel et retombent sur un sol gelé. Elles étaient vertes autrefois. La vie manque parfois des marches, titube et porte les masques d'un grand carnaval. La chance et la malchance selon le cours du temps. Tu croyais maîtriser l'histoire mais la roue tourne comme une horloge grinçante. Aujourd'hui bleu et demain sera rouge. De nouveaux soleils se lèvent. Se succèdent les conquêtes, les défaites, la fortune et la ruine.
    11 auteurs prennent leur tour pour chevaucher le toit du monde.

empty