Pierre Delannoy

  • Voici pour la première fois raconté le roman vrai des casinos. De Venise à Monte-Carlo, de Deauville à Cannes, de Macao à Las Vegas, de La Havane à Atlantic-City, ces temples du hasard vivent et meurent au carrefour de l'argent, du luxe et des passions. Dans leurs salons, sous les ors et les cariatides, se croisent puissants et magnifiques, aventuriers et fripouilles, grands mondains et femmes fatales, gangsters, poètes et rois. Des fortunes s'y font, des réputations s'y défont, des amours s'y donnent rendez-vous, des vies s'abîment dans la ruine, la déchéance. Ce livre nous fait entrer dans la légende des casinos, cet univers de rêve et d'illusion, où apparaissent tour à tour les grandes familles de Venise en proie à la folie du baccara, Casanova, aristocrates et révolutionnaires de 1789, Dostoïevsky, le damné de la roulette. A Monte-Carlo, le Prince de Galles est aussi celui des élégances, la Belle Otero fait rimer amants et rivières de diamants, Diaghilev séduit Cocteau et Sacha Guitry joue les tricheurs. Plus près de nous, Rubirosa, le play-boy des grandes stars, Françoise Sagan, Onassis et les milliardaires saoudiens parachèvent deux siècles de plaisir et de perdition. A travers ces personnages, et leurs mille manières de vivre et flamber autour des tapis verts, voici enfin l'épopée des casinos.

  • L'automobile ne cesse d'exciter les passions et de susciter les controverses. Choisie et utilisée avec soin, présentée comme symbole de réussite et d'autonomie, elle est simultanément fustigée comme la cause de nombreux fléaux environnementaux, urbanistiques et sanitaires. Si la voiture est l'objet de jugements si paradoxaux, c'est parce qu'elle est une réalité sociale.
    L'automobile ne cesse d'exciter les passions et de susciter les controverses. Choisie et utilisée avec soin, présentée comme un symbole de réussite et d'autonomie, elle est aussi fustigée comme la cause de nombreux fléaux environnementaux, urbanistiques et sanitaires du monde contemporain. Si la voiture est l'objet de jugements si paradoxaux, c'est parce qu'elle n'est pas seulement un objet matériel, mais un fait social à part entière.
    Sur la base d'une synthèse inédite de travaux tant français qu'étrangers, cet ouvrage montre que le phénomène automobile peut se comprendre à partir des divisions et des enjeux de domination entre les groupes sociaux. Il examine, dans cette perspective, la diffusion historique de l'automobile, la massification de son usage - autant que son timide reflux -, la diversité des cultures et des identités dont elle est le véhicule, sans oublier ses externalités négatives, qui suivent les lignes de structuration du monde social.
    Le regard sociologique offre ainsi des clés de décryptage du monde automobile, à la fois originales et éclairantes dans les débats sur son avenir.

  • Dans ce livre, le premier à être consacré à une analyse d'ensemble de MAUS, A Survivor's Tale, Pierre Alban Delannoy propose d'interroger la pertinence de la bande dessinée à traiter d'un sujet aussi grave que celui de la Shoah. MAUS est cette tentative insensée : la descente aux enfers d'un fils de survivant qui cherche à s'approprier symboliquement une place au sein de sa famille en des lieux et des temps où elle fut durement éprouvée par la Génocide. Puisque ces lieux, ces temps et ces personnes sont désormais inaccessibles, Spiegelman tente de s'en approcher par les images mentales et dessinées que suscitent le témoignage de son père.

  • Vivre selon la Règle de saint Benoît aujourd'hui ? En tant que laïc, de surcroît ? Quelle étrange idée a priori... et pourtant. Au cours des dernières années du XXe siècle, des laïcs de plus en plus nombreux se sont rapprochés de la vie monastique, notamment celle des cisterciens. Des communautés se sont multipliées aux États-Unis comme en Europe, qui tentent l'expérience d'une adaptation de la vie séculière à la Règle de saint Benoît, et de celle-ci à la quotidienneté de chacun.Car contrairement à l'idée que l'on s'en fait, la Règle est tout sauf rigide. Elle n'a cessé d'évoluer et se prête à de multiples relectures. Pierre Alban Delannoy en fait ici la démonstration par l'histoire. Appartenant lui-même à une communauté de laïcs située à Clairvaux, lieu de l'ancienne abbaye dont on célèbre cette année le 900ème anniversaire, il introduit le lecteur à l'esprit pragmatique de la Règle, et témoigne de sa capacité à irriguer aujourd'hui encore notre vie spirituelle.

  • De la route à l'utopie communautaire, les auteurs, journaliste et chercheur en sciences sociales, illustrent la contre-culture hippie. Musique, arts plastiques, cinéma, sexualité, drogues et mode de vie sont présentés.

  • Depuis une trentaine d'années, la bande dessinée a considérablement élargi son champ d'investigation et s'est mise à explorer des domaines jusqu'alors inaccessibles ou interdits, comme l'autobiographie, le journal, le témoignage, l'histoire, le carnet de voyage, l'enquête documentaire ou le reportage journalistique. Dans ces genres inédits des auteurs ont émergé : Art Spiegelmann, Marjane Satrapi, Fabrice Neaud, Joe Sacco. Voici un état des lieux de ces nouveaux territoires de la BD.

  • La pietà de Bentalha, La pietà d'Alger, La Madone de Bentalha, La madone en enfer. Ce sont là quelques titres ou légendes qui ont accompagné et interprété la photo de Hocine Zaourar réalisée en pleine guerre civile algérienne, le 23 septembre 1997, et qui fut largement publiée dans la presse internationale. Dans ce petit livre tout entier consacré à l'une des plus retentissantes photographies de presse du XX° siècle, il ne sera pas tant question d'étudier l'image pour elle-même, que d'analyser l'interprétation qui en a été faite. Un approche sémiotique dans le prolongement de la pensée de Charles S. Peirce

empty