Quentin Blake

  • Ever eaten Poodle Strudel? Slain a Jabberwock? Bathed in Irish Stew? Quentin Blake is one of the best loved of children's illustrators. In this brilliant book he has selected and illustrated his favourite comic verse, making it pure entertainment for nonsense-lovers of all ages. His unique style of drawing brings a new perspective to every poem. Classic writers such as Lewis Carroll and Edward Lear are combined with more contemporary talents such as Roger McGough, Margaret Mahy and Russell Hoban. With fifteen wonderfully absurd sections, including Distracting Creatures, Sticky Ends, I Wish I Were a Jelly Fish, A Recipe for Indigestion and Chortling and Galumphing, here is a delightful collection of the topsy-turvy, the fantastical, the anarchic, the illogical and the utterly wonderful.

  • La potion magique de Georges Bouillon

    ,

    lu par Roger Carel; Perrette Pradier

    La plupart des grands-mères sont d'adorables vieilles dames, gentilles et serviables. Hélas, ce n'est pas le cas de la grand-mère de Georges ! Grincheuse, affreuse et égoïste, elle ressemble trop à une sorcière. Et puis elle a de curieux goûts : elle aime se régaler de limaces, de chenilles... Un jour, alors qu'elle vient une fois de plus de le terroriser, Georges décide de lui préparer une terrible potion magique. Une potion aux effets surprenants, extraordinaires, hilarants...
    Deux grands comédiens, Perrette Pradier et Roger Carel, prêtent leurs voix profondément sympathiques et empreintes de bonhomie à l'un des textes les plus drôles de Roald Dahl.

  • Tous les matins, Chloé se rend en voiture à son école privée ultrachic, vautrée sur la banquette arrière, avec sa peste de petite soeur, et tous les matins, elle regarde Monsieur Kipu, toujours assis sur le même banc, qu´il pleuve ou qu´il vente.
    Qui est-il ? Pourquoi vit-il dans la rue ? Que mange son chien ? Quand s´est-il lavé pour la dernière fois ? Et est-il possible qu´il s´appelle vraiment M. Kipu ? Toutes ces questions et d´autres encore, Chloé décide un jour d´aller les poser à monsieur Kipu en personne. Et lorsqu´il est question que son nouvel ami soit chassé de la ville, Chloé le cache dans la remise du jardin. Mais il se peut que Monsieur Kipu ait plus à cacher qu´il n´y semble au premier coup d´oeil... ou de nez !

    À partir de 8 ans

  • Joe a toutes les raisons d’être heureux. Un milliard de raisons, en fait. Car Joe est riche. Vraiment, vraiment riche. Il a son propre bowling, son propre cinéma, et même son majordome personnel qui est aussi un orang-outan. Il est probablement l’être humain de douze ans le plus riche du monde. Pourtant, Joe n'est pas heureux. Pourquoi ? Parce qu'il a un milliard d’euros ... mais pas un seul ami. Si seulement il pouvait rencontrer quelqu’un qui l’aime tout simplement pour ce qu’il est… Mais Joe va apprendre que dès que l’argent pointe son nez, rien n’est ce qu’il paraît.Ce roman hilarant est aussi une fable contemporaine sur les écueils de l’argent roi, qui évite tous les pièges de la mièvrerie et de la morale.

  • Un chapitre inédit de Charlie et la chocolaterie, des recettes savoureuses, des quiz, des histoires drôles, ou bien encore un authentique carnet de notes Roald Dahl... Ce livre est un petit trésor où vous retrouverez toute l'inventivité, la malice et la générosité du bon gros géant de littérature! Un indispensable pour tous les fans de Roald Dahl ! Saviez-vous que... À l'origine, Augustus Gloop s'appelait Augustus Pottle ? Les Oompa-Loompas auraient pu s'appeler Whipple-Scrumplets ? Les cabosses du cacao sont aussi grosses que des ballons de rugby ? Roald Dahl voulait se débarrasser des professeurs d'histoire et les remplacer par des professeurs de chocolat ? Voilà quelques-uns des secrets épatants que vous allez découvrir ici !

  • ÉDITION ANNIVERSAIRE TOUT EN COULEURS.

    "Les hommes de terre ne croient pas vraiment aux géants. Ils pensent que nous n'existons pas."

    Sophie ne rêve pas, cette nuit-là, quand elle est tirée de son lit par un géant ! Heureusement, c'est le Bon Gros Géant, le BGG, qui se nourrit de schnockombres et boit de la frambouille. Mais il existe d'autres géants, au pays des géants : des brutes de quinze mètres de haut qui ne raffolent que d'une chose: les hommes de terre. Sophie et son ami le BGG pourront-ils les arrêter ? Espérons-le, sinon vous pourriez bien être le prochain à vous faire gober par un affreux géant.

  • A great mural, commissioned by the King of the Badgers after the defeat of the Badfort crowd at Crack House, is to be painted on the wall at Homeward by Waldovenison Smeare. To protect the mural while it is being painted Uncle employs a watchman called Sleepy Sam, who sleeps in a wheelbarrow and is paid two loaves of bread and two quarts of Koolvat. Sleepy Sam is immediately put to work when Beaver Hateman tries to climb in through Uncle's window . . .

  • It begins with the arrival not of a detective, but of disaster: Badfort is for sale, but when Uncle decides to buy it, demolish it, and build a pleasantly appointed park on the site, he is forestalled. Beaver Hateman has sold it cheaply to someone on the condition that he, Hateman, is allowed to stay on as a paying guest. Forgetting that the man who has bought Badfort is certain to regret the "bargain", Uncle tries to console himself by continuing his never-ending exploration of Homeward. He soon discovers the mysterious Crack House - lair of a vicious and horribly squawking creature, half-bat, half-bird, called Batty - where there are rumours of buried treasure. Uncle is in need of a detective . . .

  • Anglais Uncle

    J P Martin Quentin Blake

    Uncle is a millionaire elephant who has a B.A. and wears a purple dressing gown. He lives in a labyrinth of skyscrapers connected by water chutes, lifts and railways, and littered with oil lakes, walls of sweets and towers of treacle. He and his followers amuse themselves by exploring his home and falling into adventures with its inhabitants, a collection of lunatics, dwarfs and ghosts. Uncle also frequently fights with the inhabitants of neighbouring Badfort, among them the repulsive Jellytussles (a quivering blob) and the cowardly Hitmouse.'A classic in the great English nonsense tradition' Observer

empty