Thomas D'Ansembourg

  • Vous en avez assez de vous plier en quatre, de ne pas oser dire
    non, d'être une personne trop timide ou, au contraire, agressive? Détendez-vous! Déployez-vous! Voici la version illustrée du best-seller Cessez d'être gentil, soyez vrai pour tous ceux qui aiment apprendre à mieux vivre ensemble... en s'amusant! Découvrez comment devenir vous-même tout en respectant l'autre, sans culpabilité, sans suradaptation, sans peur du regard de l'autre, sans écraser, ni vous écraser. Votre attitude encouragera les autres à faire de même. ÊTRE VRAI, C'EST CONTAGIEUX!

  • Est-ce qu'en nous voyant vivre, les jeunes se disent: «C'est super d'être adulte, j'attends cela impatiemment!»? Ne sont-ils pas nombreux à penser plutôt: «Ils sont malades de courir tout le temps comme cela!»?Que vous ayez ou non des enfants, que vous leur consacriez toute votre vie ou une partie comme parent ou enseignant, qu'ils vous indiffèrent ou même vous agacent, vous avez été vous-même un enfant un jour et la question que pose ce livre pourrait, rien qu'à ce titre, vous intéresser. Le sens et l'envie sont les moteurs de notre joie de vivre et de notre façon d'être ensemble. Lorsque nous apprenons à joindre les deux, nous sommes habités d'une belle énergie, à la fois douce et puissante, qui peut soulever les montagnes.Et cela nous permet de transformer les anciens systèmes de pensée - basés notamment sur les rapports de force, de méfiance et de division - et d'incarner aux yeux des jeunes les valeurs de collaboration, d'entraide, d'empathie, de confiance et de responsabilité que nous souhaitons leur transmettre afin de les inspirer à devenir à leur tour des adultes inspirants.Mais comment concilier sens et envie? Avec humour et bienveillance, Thomas d'Ansembourg nous invite à entreprendre ce chantier, véritable enjeu de société en ce moment où nous avons tant besoin d'apprendre de nouvelles façons d'être ensemble. Son livre s'adresse à toute personne qui chérit la qualité des liens qui l'unissent au monde et cherche à vivre sa propre vie de façon profonde, féconde et fluide.

  • Croire que pour être heureux, il faut se sentir bien tout le temps, voilà une illusion qui empêche bien des gens de goûter les moments de bonheur qui jalonnent leur vie. C'est même un piège ... Des pièges antibonheur. L'auteur nous invite à prendre conscience de ces pièges et nous propose des apprentissages pratiques pour nous en libérer. Si ces deux étapes ne sont pas nécessairement confortables, elles sont essentielles pour apprendre à traverser les difficultés de la vie ainsi qu'à ressentir un bien-être intérieur de plus en plus grand.

  • Devant le chaos du monde, les injustices et les catastrophes, nous nous sentons impuissants et nous posons les questions suivantes, et pas seulement pour rire: Qui fuis-je? Où cours-je? À quoi sers-je? Faute de trouver à l'intérieur de nous un sens à notre existence, nous avons créé une société où tout le monde court hors de soi.

    Cette course nous épuise et épuise la planète. Notre mal-être personnel génère des tensions que ni l'hyperactivité, ni la surconsommation, ni la course à l'argent ne peuvent apaiser et qui se répercutent sur la société. Pour Thomas d'Ansembourg, la solution se trouve à l'intérieur de nous. Il nous suggère de prendre le temps de reconnaître et de respecter notre nature intime.

    S'appuyant sur les découvertes étonnantes de la physique quantique, il nous propose des clés d'accès à une intériorité transformante, inspirée et inspirante, et fait un lien pionnier entre l'individuel et le collectif, entre l'intériorité et l'action juste. Illustrant son propos de nombreux cas vécus, l'auteur démontre qu'un citoyen pacifié est un citoyen pacifiant et qu'un être humain ayant trouvé son élan de vie propre se met invariablement au service des autres. Pour lui, le développement personnel profond est la clé du développement social durable. En cette période de changement, ce livre est une invitation à réapprendre à vivre de tout notre être, pour mettre de façon efficace et généreuse le JE au service du NOUS.

  • SI VOUS ARRIVEZ À ÊTRE DE PLUS EN
    PLUS HEUREUX SANS AVOIR APPRIS:
    - à nourrir une juste estime de vous-même;
    - à vous dégager de la croyance qu'on n'est pas là pour rigoler et d'autres vaccins anti-bonheur;
    - à traverser les deuils avec confiance en vous et en la vie;
    - à dire NON à temps, dans la bonne mesure et à la bonne personne, et à entendre NON sans le vivre comme un rejet;
    - à exprimer vos colères avec clarté sans agresser, et à entendre la colère sans vous sentir agressé;
    - à faire des choix sans hésitation ni regret;
    - à traverser les conflits sans écraser ni vous écraser;
    - à transformer votre rapport au temps pour vivre à un rythme qui vous convient;
    - et à faire bien d'autres apprentissages pas nécessairement confortables...

  • À la suite des attentats de Paris et Bruxelles, David Van Reybrouck, écrivain, anthropologue et archéologue, rencontre son ami Thomas d'Ansembourg, psychothérapeute, auteur d'ouvrages sur le développement personnel et formateur en communication non violente. Pour eux, le constat est clair : face au déferlement d'actes guerriers et barbares, appeler la paix de ses voeux ne suffit pas, il faut la préparer, la construire à l'intérieur de nous-mêmes et dans nos structures sociales.

  • Partie 1 - Journaux de bord de deux victimes des attentats du 22 mars 2016 :
    Le 22 mars 2016, Tanguy et Sandrine étaient, chacun, au mauvais endroit au mauvais moment. Le premier, dès 7h30, à l'aéroport de Bruxelles National, la seconde dans le métro qui roulait, aux alentours de 9h, en direction de la station Maelbeek.
    Tous deux blessés dans les attentats qui, à Bruxelles, ont tué 33 personnes et en ont atteint des centaines d'autres, ils ont, depuis lors, tout mis en oeuvre pour se reconstruire. Après avoir guérir de leurs blessures visibles, ils se sont attaqués aux autres, si difficiles à panser. Depuis près d'un an, leur parcours, sur les plans médical, administratif, judiciaire, professionnel, familial et social, est semé, sinon d'embûches, au moins de questions. Et toutes les réponses ne leur sont pas données. À travers leurs récits de vie croisés, le lecteur prend toute la mesure de l'impréparation d'un pays, et de tout un peuple, à l'horreur dont tous se croyaient à l'abri en Belgique.
    Auteure :
    Laurence van Ruymbeke estjournaliste au Vif/L'Express, où elle signe essentiellement des enquêtes et des portraits.
    Auparavant, elle a travaillé pour le quotidien Le Matin et l'agence de presse Belga. Maître de conférences invitée à l'École
    de Journalisme de l'UCL depuis 2005, elle a vu plusieurs de ses enquêtes journalistiques primées.
    Partie 2 - Comment passer de la sidération à la transformation sociale et de l'impuissance à l'action créatrice :
    Qu'avons nous appris en quelques mois de ces tragédies : plus de méfiance, de rejet et de mesure de sécurité ou plus de conscience, de responsabilité et de mesures de solidarité ? Avons-nous accepté la remise en question courageuse - tant personnelle que collective - des systèmes de pensée qui créent chaque jour les structures et le fonctionnement d'une société capable de générer un tel défoulement de haine ?
    La connaissance de soi est un enjeu de santé publique, si ce n'est pas de sécurité publique. On ne parle plus de développement « personnel » mais de développement social durable.
    Nous n'éviterons pas les conflits, ni la colère et la peur qui les génèrent. Il s'agit aujourd'hui de faire les apprentissages nécessaires pour vivre et transformer ces situations en rencontres si pas fécondes du moins respectueuses.
    Rien de bisounours : la paix ça s'apprend comme la guerre, les maths ou le foot ! La paix est une discipline qui comme toute discipline demande un choix, de l'engagement, des efforts, de la rigueur et du temps.
    Des outils très pertinents existent, qui sont encore largement ignorés du public, comme malheureusement de nos dirigeants et de nos médias principaux. Et notre capacité d'apprentissage est aussi considérable qu'ignorée.
    Nous sommes donc puissants : transformons-nous pour transformer le « vivre ensemble ».
    Auteur :
    Thomas d'Ansembourg a été juriste, animateur d'une association pour les jeunes dits de la rue et psychothérapeute.
    Auteur de plusieurs best-sellers dont Cessez d'être gentil, soyez vrai (2001) et Du JE au NOUS - L'intériorité citoyenne : le meilleur de soi au service de tous (2008), il vient de sortir en novembre 2016 un ouvrage coécrit avec l'auteur et historien belge David Van Reybrouck La paix ça s'apprend - Guérir de la violence et du terrorisme (Actes Sud).

empty