Xavier Pavie

  • Toute la philosophie antique est exercice spirituel, c'est-à-dire une pratique destinée à transformer, en soi-même ou chez les autres, la manière de vivre, de voir les choses. C'est à la fois un discours, qu'il soit intérieur ou extérieur, et une mise en oeuvre pratique. C'est ainsi que Pierre Hadot (1922-2010) a représenté la philosophie antique, comme une discipline destinée à aider l'homme à mieux-vivre.
    Les trois grandes Écoles de l'Antiquité (épicurisme, stoïcisme, cynisme) ont développé techniques et méthodes pour parvenir à ce mieux-vivre. Toutes ont mis en exergue l'homme et sa sérénité, l'homme au sein d'une harmonie lui permettant de vivre avec la conscience que la vie est courte et que le temps à vivre est incertain.
    Cet ouvrage poursuit les travaux de Pierre Hadot, comme ceux de Michel Foucault, sur cette notion d'exercice spirituel. Toutefois si l'expression arrive pour Hadot en conclusion de ses recherches, elle est ici le point de départ. Ce livre commence par définir ce qu'est un exercice spirituel. Quelle est cette notion, cette expression, qui est aussi une pratique dans l'antiquité ? Il analyse en détail l'expression en s'interrogeant sur les théories et les mises en OEuvre qui peuvent s'y référer dans l'antiquité: de l'ascèse à la méditation, de la conversion à la maîtrise de soi ou encore le travail de l'âme. Enfin, ce ouvrage questionne également la continuité des exercices spirituels des Anciens, leurs reprises à l'aube du christianisme, mais également par les philosophies de la Renaissance (Montaigne), des époques classique, moderne (Descartes) et par celle des Lumières (Shaftesbury, Kant, Rousseau).

    Xavier Pavie est docteur en philosophie, chercheur-associé au sein de l'IREPH (Institut de recherches philosophiques) de l'université Paris-Ouest. Il est directeur de l'Institut ISIS de l'ESSEC Business school où il est également enseignant.

  • Le choix d'exister, c'est décider entre se reposer ou être libre, car ce sont finalement les seules possibilités offertes pour construire notre existence. Nous entrons dans la vie avec une forme et une structure biologique données, un sexe et un environnement donnés, c'est à peu près tout. Le travail reste à faire. De ces matériaux bruts, nous avons à réaliser notre existence, car personne ne la réalisera à notre place.
    En abordant des thèmes aussi variés que le rôle de l'art dans la société, la pratique de la marche quotidienne, le régime végétarien ou encore l'inspiration des vies communautaires parmi de nombreux autres sujets, cet essai montre comment changer notre vision de l'existence. En expliquant pourquoi il est important de prendre soin de soi, comment le corps peut être un outil de conversion, dans quelle mesure l'éducation est un principe fondamental pour ouvrir les yeux sur le monde, et pourquoi autrui est une source de développement, nous trouvons ici les modalités de la conversion et les pistes pour aborder différemment notre existence, si l'on veut bien non pas se reposer mais essayer de devenir libre.

  • Si l'imagination au pouvoir était un slogan, cet ouvrage montre qu'il peut être une réalité. Près d'une quarantaine de personnalités exceptionnelles ont accepté de partager leur relation avec l'imagination dans leurs domaines respectifs. Qu'ils soient astronaute, philosophe, cyborg, militant écologiste, mathématicien, anthropologue, acteur, astrophysicien, ou encore chanteur, tous se retrouvent autour de la puissance de l'imagination, elle qui leur a permis d'accomplir des choses hors norme.
    Le goût d'imaginer sa vie est l'oeuvre collective de femmes et d'hommes d'horizons divers qui construisent la société du futur, à la force de leur imagination. Une telle concentration de personnalités mondialement reconnues dans leur domaine est une première dans un ouvrage collectif.
    Qu'ils soient français, chinois, anglais, suisses, canadiens, américains, irlandais, belges, danois, algériens ou singapouriens, ces 40 penseurs nous confient ici leur vision de l'imagination par leur parcours et leur expérience. Ils ne nous offrent pas un chemin tracé, ils nous montrent l'existence des chemins.

    Plus de quarante contributions dont : Jean-Loup Chrétien, Jacques Genin, Idriss Aberkane, Laurent Alexandre, Henri Atlan, Marie-Paule Cani, Yves Coppens, Jean-Louis Étienne, Jean Jouzel, Étienne Klein, Michael Lonsdale, Pierre Marcolini, Dominique Méda, Fabrice Midal, Pascal Picq, Pierre Rabhi, Hubert Reeves, Patrick Roger, Joël de Rosnay, François Taddei, Jacques Testart, Hervé This, Cédric Villani, Didier Wampas...


  • A l'heure où le champ des possibles ouvert par l'action humaine n'a jamais été aussi large et où ses conséquences n'ont jamais été aussi délicates à prévoir et à maîtriser, le caractère responsable de l'innovation revêt une importance prégnante.

  • Depuis cinquante ans, les innovations ont pris une nouvelle dimension : Internet, séquençage de l'ADN, manipulations génomiques, avancées du transhumanisme, nanotechnologies... Ces innovations récentes ne sont pas sans adresser des problématiques nouvelles dont les conséquences sont aussi importantes qu'irréversibles. L'innovateur, dont Steve Jobs ou Mark Zuckerberg sont des figures contemporaines emblématiques, apparaît comme une personnalité aussi géniale que destructrice, qui ambitionne de changer le monde quelle que soit la violence qui découlera. Se dessine alors la nécessité d'établir une innovation-responsable, dans laquelle l'innovateur devrait rendre compte de ses actes et revoir sa position de héros. Pour établir cette nouvelle éthique, la philosophie est un recours nécessaire, puisqu'elle interroge entre autres la maîtrise de soi des stoïciens, la prudence d'Aristote, le respect de Kant, la volonté de puissance de Nietzsche et le pouvoir de Foucault.

  • Imaginer son futur est l'engagement que nous devons prendre si nous voulons envisager un monde meilleur. Il est même du ressort de chacun de s'engager à inventer ce monde à venir, si nous ne voulons pas qu'un autre le fasse à notre place. Cet ouvrage rassemble des personnalités qui ont cherché à imaginer différemment, à penser autrement le futur et à dessiner leur propre avenir de manière singulière. Qu'ils soient philosophes, activistes, scientifiques, artistes, politiques, architectes ou artisans, chacun a cherché à modifier les lignes de son existence, si ce n'est de son domaine. Car l'imagination se trouve en tout lieu, à chaque instant, dans notre quotidien. C'est avec elle que l'on pourra bâtir un monde nouveau.

  • Cette description de la phénoménologie permet de décrypter de façon précise et convaincante en quoi la phénoménologie de Husserl semble tout à fait proche des exercices spirituels antiques, notamment du stoïcisme. Cet ouvrage s'adresse à ceux qui s'intéressent aux exercices spirituels et aux spécialistes de la phénoménologie et propose une approche singulière de la philosophie husserlienne.

  • The major innovations which have occurred between the end of the 20th and the beginning of the 21st century represent a fresh challenge to the responsibility of innovators. Innovators have disrupted, and continue to disrupt the world through the growth of technology, DNA sequencing, genetic engineering, the management of large databases, different forms of intrusion into our private lives, etc. It is up to them take full responsibility for their actions, and question what they are accomplishing, why they are accomplishing it, to what end and with what means. Such questionings are those found in a practice conducted by Ancient philosophers: spiritual exercises. These were internal or external discourses, enabling individuals to act, think, to know how to behave and how to master oneself. It is surely toward these practices innovators of today should turn in order to innovate with wisdom.

  • La mise en oeuvre d'un service est orchestrée quasi entièrement par des individus. La première difficulté est de gérer la motivation, l'empathie, la psychologie. Concernant l'innovation, la dimension humaine est aussi prépondérante : dans le fait de proposer une idée, de faire émerger une solution, de faire évoluer une proposition. Cet ouvrage revient sur la complexité humaine du management des services et de l'innovation, et plus globalement sur leurs enjeux.


  • Se détacher du pouvoir et de la richesse, se méfier des passions, se concentrer sur l'instant présent, pratiquer la méditation, prendre soin de soi, apprivoiser la mort... tels sont les exercices spirituels dont les philosophes de Socrate à Foucau

  • Imaginer le monde de demain c'est envisager qu'il ne soit pas la continuité de celui d'aujourd'hui. Loin des modélisations linéaires classiques, cet ouvrage rassemble les visions de l'avenir que proposent des personnalités aux multiples talents - philosophes, militants écologiques, scientifiques, artistes, politiques, architectes ou artisans - dont la prospective n'est pas la profession mais qui, chacun dans leur domaine, bousculent d'ores et déjà notre quotidien.

    L'imagination est, dans tous les domaines, la première pierre pour bâtir un monde vraiment nouveau !

    Les témoignages exceptionnels des diverses personnalités réunies pour la première fois dans cet ouvrage ne peuvent nous laisser indifférents. Ils nous montrent qu'il existe une multitude d'options possibles pour façonner un monde à venir plus innovant et responsable... et que nous pouvons (devons !) tous participer à sa construction.
    Sous la direction de Xavier Pavie, avec les contributions de :
    Jacques Attali, Jean-Michel Besnier, Dominique Bourg, Antoine Compagnon, André Comte-Sponville, Boris Cyrulnik, Luc Ferry, Éric Fottorino, René Frydman, Jean-Marc Jancovici, Dominique Reynié, Francis Rocard, Michel Serres, Heinz Wismann, Thierry Bamas, C215, Vincent Callebaut, Yip Yew Chong, Combo, Matthieu Dagorn, EZK, Jean-Gabriel Ganascia, June Goh, Évelyne Heyer, Rob Hopkins, Liu Thai Ker, Pierre-Marie Lledo, Madame, Didier Mathieu, Philippe Menei, Jean-François Milou, Virginie Mixe, Nebay, Thanh Nghiem, Petite Poissone, Luc Schuiten, Snek, Rob Spence, Jean Philippe Uzan, Franck Vogel, Françoise Wilhelmi de Toledo, Naïm Zriouel.

  • La réflexion et l'action de l'Institute for Strategic Innovation and Services, créé en 2004, s'articulent autour de la promotion et l'émergence de l'innovation dans l'économie de la connaissance et des services du XXIe siècle. Cet ouvrage reprend les idées développées ces dernières années qui s'articulent autour de trois grandes parties : "Stimuler l'innovation", "Innover dans les services : défis et perspectives" et "La responsabilité au coeur de l'innovation".

  • Quelle innovation voulons-nous, et pour quel monde ? Comment aider les organisations à relever le défi du management de l'innovation responsable ? Quel est le lien entre le Design Thinking et le développement de produits et de services responsables ?
    Se lancer ou poursuivre sur la voie de l'innovation responsable est un réel enjeu pour les organisations du 21ème siècle : quelles questions se poser, à quelles phases du processus ? Quels critères adopter ? Comment contrôler que les objectifs sont atteints ?
    Ces questions sont au coeur de cet ouvrage qui se propose de clarifier le concept d'innovation responsable et de présenter la méthode de développement de produits et de services DRiM (Design & Responsible Innovation Method), basée sur les principes du Design Thinking.
    Le Design Thinking permet aux équipes d'innovation de traduire le besoin de responsabilité en levier de créativité pour développer des produits et services responsables plus performants et mieux adaptés aux besoins et attentes des clients.
    Conçue dans le cadre d'un projet collaboratif mené par l'ESSEC Business School et Altran Pr[i]me, la méthode DRiM a reçu le soutien d'acteurs majeurs du secteur banque et assurance avant d'être élargie à tous les domaines d'activités. Les nombreuses opportunités qui naissent de sa mise en oeuvre au cours du processus d'innovation sont détaillées dans l'ouvrage de façon immédiatement opérationnelle. Le lecteur y trouvera notamment des liens pour télécharger des fiches outils et un court film explicatif de la méthode, ainsi que des exemples de services développés au cours du projet.

empty