Éditions Mnémos

  • À Seattle, les autres vagabonds l'appellent le Magicien. Lui, il voudrait juste qu'on le laisse tranquille. Quand il est revenu du Vietnam, il a cru qu'il avait laissé derrière lui ses vieux démons. Il ne voulait plus jamais sentir le souffle empoisonné de la guerre.
    Mais quelque chose de maléfique s'insinue dans les rues de la cité, une magie noire qui menace la ville tout entière. Seul le Magicien possède un pouvoir suffisant pour l'arrêter. Alors bientôt, il devra choisir : rester et se battre, au risque de tout perdre, ou s'enfuir. Être un Magicien, le dernier, ou simplement un homme.

    Le Dernier Magicien est incontestablement un excellent roman de fantasy urbaine où l'on trouve en germe tous les éléments émotionnels - solitude, peur du rejet, difficulté du choix entre loyauté et liberté - dont l'auteur se servit par la suite sous un autre nom. Remarquable par sa fine observation de l'âme humaine, ce livre ravira les fans de Robin Hobb, mais séduira aussi des lecteurs qui ne se sont jamais sentis attirés par ses oeuvres plus connues. Prix Imaginales 2003 du meilleur roman de fantasy.

  • Située dans un Arctique préhistorique légendaire, menacée par la venue d'un âge glaciaire, l'Hyperborée est, en ces temps immémoriaux, une contrée paradisiaque aux jungles luxuriantes et aux dieux cyclopéens. La gigantesque et baroque cité d'Uzuldaroum doit faire face aux féroces adorateurs de la divinité Tsathoggua et à d'autres cultes rendus à des entités encore plus effrayantes comme Iog-Sottot et Kthulhut...

    Dans Hyperborée, Clark Ashton Smith enrichit à sa manière le célèbre mythe de Cthulhu de H. P. Lovecraft. Avec Poséidonis, l'auteur écrit son cycle le plus mélancolique et le plus poétique sans pour autant se départir de son ironie douce-amère et de son humour noir. Il nous invite à rêver à l'ultime trace d'un monde perdu, la dernière île et les derniers habitants de l'antique continent englouti le plus célèbre : l'Atlantide.

  •  Prix Imaginales 2010 du roman francophone  Grand Prix de l'Imaginaire - Étonnants Voyageurs 2010 du roman francophone Prix Oriande 2010 du roman de féérie   On l'appelle Chien du Heaume parce qu'elle n'a plus ni nom ni passé, juste une hache ornée de serpents à qui elle a confié sa vie. La quête de ses origines la mène sur les terres brumeuses du chevalier Sanglier, qui règne sans partage sur le castel de Broe. Elle y rencontre Regehir, le forgeron à la gueule barrée d'une croix, Iynge, le jeune guerrier à la voix douce, mais aussi des ennemis à la langue fourbe ou à l'épée traîtresse. Comme la Salamandre, cauchemar des hommes de guerre...
    On l'appelle Chien du Heaume parce qu'à chaque bataille, c'est elle qu'on siffle.
     Dans l'univers âpre et sans merci du haut Moyen Âge, loin de l'image idéalisée que l'on se fait de ces temps cruels, une femme se bat pour retrouver ce qu'elle a de plus cher, son passé et son identité.
      « Tant de choses dites, tant de personnages rencontrés, tant d'aventures vécues jusqu'à ce final qui vous prend aux tripes, qui vous fait mal... Ça tient du prodige ! »  Psychovision " Sa plus grande grande qualité reste cette atmosphère, cette ambiance lourde et mélancolique qui vous entoure dès que vous lisez quelques lignes. Une sorte de brume s´empare de votre cerveau, et vous voilà transporté(e) dans un monde médiéval dur, violent, mais aussi triste et où le temps s´écoule lentement, où la notion de subsistance reste la plus importante. Un monde dans lequel les quelques amis que vous pouvez vous faire valent de l´or. " lorhkan.com " Chien du Heaume  est un roman de deux cent pages qui se lit vite mais reste présent dans notre imaginaire une fois terminé. Très bien écrit et très stylisé, on plonge dans l´aventure de Chien du Heaume en y sentant la puanteur, la sueur et la violence de ce monde. Un très bon roman à lire." Actu SF  

  • Oyez la sinistre et triste histoire de Mordred, le chevalier renégat.

    Alité après une terrible blessure reçue lors dune joute, Mordred rêve nuit après nuit pour échapper à la douleur. Il rêve de la douceur de son enfance enfuie, du fracas de ses premiers combats, de sa solitude au sein des chevaliers et de ses nombreuses heures passées auprès dArthur.
    Avec Mordred, Justine Niogret réussit de nouveau le tour de force d'emporter les lecteurs dans une épopée tout à la fois sombre et intime, poétique et teintée de nostalgie.

    Saluée par la critique comme lune des voix les plus originales de la fantasy française, elle a obtenu de nombreux prix littéraires (Grand Prix de lImaginaire, Prix des Imaginales, Prix européen des Utopiales) pour Chien du Heaume et Mordre le bouclier.

  • Castel de Broe, six mois ont passé depuis la mort de Noalle et Chien du heaume, anéantie par la perte de ses doigts, s´abîme dans la contemplation de sa griffe de fer, cadeau de Regehir le forgeron. Bréhyr entend lui redonner vie et l´entraîne sur les routes à la recherche du dernier homme qu´elle doit tuer : Herôon. Parti en Terre sainte, celui-ci reviendra par le Tor, une tour mythique où le monde des vivants s´ouvre à celui des morts.
    Les deux guerrières remontent alors le sillage de sang, de larmes et de pourriture des croisades, arpentant côte à côte la voie de la folie et de la vengeance. Dans ce calvaire, Chien rencontrera Saint Roses, chevalier à la beauté d´icône, au savoir de maestre et dont la foi s´est érodée au pied des hautes murailles de Jérusalem. Une faible lueur qui annonce peut-être un espoir de rédemption.     " Mordre le bouclier est un livre fascinant, flamboyant, brutal, qui interpelle longtemps après la lecture de la dernière page. Ce livre coup de poing nous amènerait , nous aussi, à "mordre le bouclier". " Serge Perraud, Le littéraire.com " Mordre le bouclier est une excellente suite. Justine Niogret passe un cap avec ce roman. A ce rythme, d'auteur en devenir, elle se fait une place de plus en plus importante dans l'imaginaire français, et nul doute, vu ce roman, qu'elle fera partie des écrivains majeurs dans un futur de plus en plus proche. C'est un joyau plus tout à fait brut ." Scifi Universe  "L'écriture est magnifique et prenante, à la fois franche et poétique. Justine Niogret nous emporte dans son univers si particulier, dans ce monde brutal et violent, au travers d'une description poignante de la vengeance et de la haine, de la folie du sang et de la guerre, et des questionnements de quelques âmes brisées qui cherchent leur chemin dans la vie. Un voyage spirituel qui ne vous laissera pas indifférent, aux côtés de personnages complexes et authentiques." Lectures trollesques    

  • Pangée, terre immense au milieu de l'océan unique, continent de terre sèche et d'embruns où vit le peuple de Ghiom, dont l'histoire, en ce jour de la dixième chasse à l'Odalim, bascule. Les Grands de Pangée ont parlé : le monstre marin doit mourir. Pour la paix. Pour l'ordre. Pour la promesse d'une nouvelle ère faste à venir, dans ce monde rongé par les mésalliances et les guerres fratricides. Pourtant, quand les Nefs s'engagent sur l'Océan, une seule question demeure : si la traque échoue, si l'Odalim survit, si l'union faillit, les enfants de Pangée se dévoreront-ils ? Cette dixième chasse ne serait-elle alors qu'un chant du cygne ? « Une flambée d'émotions, un récit de batailles, d'aventures et de perdition, une véritable fantasy opéra . » Récit de guerre, légende, chronique d'un peuple, Les Nefs de Pangée traversent les genres et emportent avec elles le goût des explorations, des combats et des drames à grande échelle. Avec sa plume vive et sensuelle, dans des décors aux dimensions hallucinantes, Christian Chavassieux nous propose un lyrisme nouveau et un voyage, sur terre et sur mer, à la dimension d'une fantasy opéra.

  • Le Temple, petit village du Sud-Ouest, ses plages, ses blockhaus, son unique bistro, son école où la violence est le seul remède à l'ennui.
    Poil de Carotte y vit seul avec son père handicapé. Gamin perturbé aux penchants sadiques et souffre-douleur de ses camarades de classe, sa vie bascule lorsqu'il se rend dans une ferme calcinée en lisière de forêt.
    Des fantômes y rôdent, paraît-il.
    Mais en lieu et place de revenants, il découvre un étrange manuscrit rédigé par des jumeaux, il y a trois cents ans. Leur vie sauvage et heureuse à La Nouvelle-Orléans tourne au cauchemar lorsqu'un sulfureux marquis les prend à son service.
    Plus Poil de Carotte avance dans sa lecture, plus des événements étranges surviennent : un chat noir qui parle, une voix qui lui chuchote la nuit à l'oreille, un enfant au teint trop pâle et aux lèvres trop rouges... Et s'il avait réveillé des forces aussi malsaines qu'attirantes ?

    Remarquée par la critique dès son premier roman vampirique, Dans les veines, Morgane Caussarieu s'attache pour ce second à explorer, dans une langue tantôt heurtée, tantôt déliée, la noirceur des âmes humaines.
    De la tristesse des campagnes landaises dont elle est originaire à la moiteur des bayous, l'auteur met en miroir l'horreur des enfances perverties à travers un conte fantastique, qui oscille entre naïveté et cruauté. Une plongée oppressante qui vous tiendra éveillé jusqu'à l'aube.

  • Voici l'histoire de quatre destins réunis au coeur d'un empire mourant. L'enfant du village gelé, le paladin hanté par un sombre secret, le prêtre émérite d'un ordre qu'il méprise, et le fils de l'empereur.
    Dans les rues des cités fourmillantes ou les profondes forêts, chacun accomplit un voyage sur les routes de l'empire mais aussi dans les méandres de son être : quelles sont les ficelles que tire le clergé dans les coulisses ? Qui a tenté de tuer l'empereur et d'éteindre à jamais sa voix ? Sur le sentier escarpé qui mène au pouvoir, le chemin est infiniment plus important que le sommet.
    Nabil Ouali a taillé cette aventure comme un diamant dont chaque face compose une légende belle et cruelle. L'auteur entrelace les destins pour mieux les déchirer à la manière d'une Robin Hobb, avec un raffinement et une profondeur qui le placent d'entrée dans le sillage des meilleurs auteurs de fantasy.

  • Perdu dans les brumes de l'opium du lotus et du souvenir, Sylvo Sylvain pensait que tout était fini. Il se trompait.
    Dans un Panam dévasté par la guerre civile, Pix et Le Bras viennent le tirer de la fumerie où il s'était réfugié car la nouvelle Médiane, celle qui lui est si précieuse, celle qui pourrait sauver la Forêt, a été enlevée.
    Toujours-Verte a un besoin vital de lui.
    Dans ce quatrième et dernier volume des Extraordinaires & fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain, détective privé, Sylvo et ses amis vont devoir affronter des armées, des criminels, les éléments, des magiciens, des créatures abominables mais surtout... leur passé pour accomplir leur quête, sauver Panam et la Forêt et peut-être, enfin, trouver la paix avec eux-mêmes.

  • Ils sont sept Nephilim à arpenter la Terre depuis l'aube de l'humanité, formant la fraternité de l'Hepta. Immortels, ils sont liés aux cinq éléments : l'eau, l'air, la terre, le feu et la lune. Déchus, ils recherchent leur savoir perdu et poursuivent une quête mythique, l'Agartha. Traqués, ils fuient ceux qui veulent les détruire, les Rose+Croix. Dans ce premier tome Fabien Clavel narre le destin d'une poignée d' Immortels. À Paris, Jennifer, étudiante à la Sorbonne, sombre lentement dans la folie et la paranoïa alors qu'à Budapest, des jeunes femmes au corps atrocement mutilé sont retrouvées dans le parc Varosliget. La glaciale Ezechiel, inspecteur de police chargée de l'enquête, ne peut croire que ces meurtres sont l'oeuvre d'Azarian, sulfureux chanteur de metal en tournée en Hongrie. Pourtant, tous les indices portent à croire qu'il y est lié. Des sous-sols du métro parisien aux rues enneigées de Budapest, de vieux amis se retrouvent, des forces nouvelles s'éveillent, mais l'ennemi est déjà à l'affût. Et la grande chasse ne fait que commencer !

  • Après les Conflits... une ancienne abbaye romane transformée en QG, un jeune bibliothécaire confronté à une lèpre des livres, un milliardaire bienfaiteur au passé opaque... Empruntant au polar sa noirceur, au conte sa poésie, Christian Chavassieux tisse une magnifique histoire d'anticipation, passionnante et marquante de bout en bout. Un véritable coup de coeur !

empty