FeniXX réédition numérique (Del Duca)

  • Le château des quatre veuves

    Jacques Chabannes

    • Fenixx réédition numérique (del duca - les éditions mondiales)
    • 26 April 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Bouzou et Colinet sur les vaisseaux du roi

    Cécile Aubry

    • Fenixx réédition numérique (éditions mondiales - del duca)
    • 23 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La roue tourne dans Paris

    Monique Garnier-Lancon

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Aimez-vous les histoires ? Arpentez alors les rues de Paris et, à la suite de Monique Garnier-Lançon, refaites les cinq parcours où l'ont promenée les caméras d'une des plus populaires émissions de la Télévision française : La roue tourne. Bien des ombres du passé ressusciteront pour vous le théâtre toujours vivant du Paris historique, avec ses comédies, ses tragédies, ses farces, ses passions amoureuses - trame de la vie quotidienne. Les décors s'animeront sous la plume alerte de l'auteur, tantôt émue, tantôt ironique. Comme elle, vous musarderez sous le ciel de Paris, le plus spirituel du monde, et vous pourrez, avec autant d'amour qu'elle, rêver du destin prodigieux de « Paris sa grand-ville ».

  • La lumière du coeur

    Peter Conway

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Grand monde

    Lucienne Peverelly

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Adorable Béatrice

    M. Maggis

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les coeurs vont chantant

    Lilian Chisholm

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Pauvre Kitty

    Elizabeth Tedder

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les aurores

    Catherine Audenge

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La conjuration d'Amboise

    Jacques Debu-Bridel

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Auteur d'une Vie de la duchesse de Longueville (NRF), et des Journées de Paris (tome I : De Philippe-Auguste à Louis XI ; tome II : De Louis XI à Henri IV ; éditions Del Duca), mais également lauréat de l'Interallié en 1935 pour ses romans Frère esclave et Jeunes ménages, Jacques Debû-Bridel s'est toujours appliqué à distinguer fiction et Histoire. Les mêmes préoccupations sont sensibles dans son nouveau livre La conjuration d'Amboise. Voici l'histoire authentique, bouleversante d'une époque troublée : le début de la Réforme en France. Désordre des esprits, naissance du capitalisme, misère de la petite noblesse et de la paysannerie, affrontements idéologiques, politiques et sociaux... Le premier acte du long drame des guerres de religion qui ensanglantèrent la France. Les propos attribués, au cours de ce récit, aux personnages historiques - Catherine de Médicis, François II, Elisabeth d'Angleterre, les Guise, les Coligny, etc. - furent réellement tenus, si l'on en croit du moins les historiens et chroniqueurs de l'époque. Tous les faits rapportés sont également conformes aux événements. Dans cette résurrection du passé, le domaine de l'imagination est limité à trois personnages secondaires : l'auteur, de souche huguenote et normande, a évoqué, à travers ceux-ci, le passé des siens. Fidèle à la méthode de Lytton Strachey, Jacques Debû-Bridel s'est efforcé, à partir de la vérité des faits, d'atteindre une autre vérité : celle de la psychologie des acteurs du drame historique.

  • Le soir de ton retour

    Paolo Emilio D'emilio

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Du dandy au play-boy

    Maud Sacquard De Belleroche

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Un homme courtois - dit un proverbe chinois - évite de marcher sur l'ombre de son hôte... Le raffinement dans le savoir-vivre, personnalisé jusqu'à l'impossible, telle est la quête du dandy : extrême dans le vêtement, dans le geste, dans le trait, bref, dans le style. Cette recherche ne va pas sans traverses, s'égare parfois dans la boursouflure, voire dans le ridicule. Elle est, le plus souvent, le fruit d'une ascèse, le but d'un rare labeur. Labeur... le mot peut surprendre s'agissant de dandies, ces oisifs... Après tout, qu'un métaphysicien nous donne la limite entre l'utile et le futile ! Ne serait-ce que l'affaire d'une consonne ? Le dandy ! les époques dandies ! le dandysme ! une histoire et un débat : on n'ose le dire, un combat qui n'est pas vain. Maud Sacquard de Belleroche, qui nous a déjà esquissé, à fresque, le Second Empire dans ses « Cinq personnages en quête d'Empereur » fouille pour nous, d'une plume-scalpel, la psychologie de ces élégants ambigus, d'Alcibiade à Georges Mathieu, de Brummel à Georges de Caunes, d'Alfred d'Orsay à Jean-Claude Brialy, du dandy au play-boy...

  • Les roseaux bien pensants

    Marie-Eve Delribal

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Les queues de cerises

    Brone

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Dans un pays imaginaire, débarque Jean l'architecte, un jeune Français un peu niais, trop idéaliste, mais capable et plein de bonne volonté. Il y connaît Zaphora, Thomasi, Fuchs et autres fonctionnaires, qui se servent de lui pour couvrir leurs exactions. L'orgueilleuse Mme de Villeneuve. L'inconscient Gros-Bock, quincailler la semaine et peintre le dimanche. Les Dupont-Thommon, qui sont treize à table et mangent comme cinquante-deux. Rodrigue, les poches vides et le cerveau bouillonnant. La belle et dangereuse Maud, qui couche en haut lieu. La douce et apitoyante Irène qu'il épouse... Et Dora-la-goutte-à-l'oeil. La Moustache servile. Les danseuses interchangeables. Le trio mercantile de la galerie de peinture... Et les geôliers des prisons. Les officiers de police. La garde à pied. La garde à cheval. Et tout l'appareil de la justice au service de « l'iniquité tranquille et délibérée ». Le malheureux architecte, que la faim « de construire durable et beau au siècle de l'expédient » a conduit dans ce pays, dit d'avenir, n'y trouve pas sa pitance. Il n'y mâchonne que des « queues de cerises » encore moins nutricières et plus amères qu'en France avant son départ.

  • Directs !

    Jean Nocher

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 30 October 2020

    Voici la suite - ou plutôt le complément - de la première sélection d'En direct avec vous ! publiée en novembre 1960 (1), et qui a remporté un tel succès que Del Duca a hâté la parution de cette deuxième série, plus nourrie de sujets politiques, littéraires, artistiques, sociaux ou philosophiques. Les fidèles de Jean Nocher retrouveront là, non seulement l'humoriste qui, dans un monde à l'envers, obtient des effets de fou rire en le mettant simplement à nu, mais aussi le chroniqueur courageux qui nous livre le secret d'une époque agonisante, en nous en faisant l'implacable autopsie. Nulle méchanceté, pourtant, dans ces écrits encore tout frémissants d'une voix chaleureuse, et que parcourt un grand souffle d'espoir. On sera encore plus étonné qu'à l'audition de la richesse des idées, de la variété des thèmes, de cette aisance à aborder les sujets les plus difficiles, de cette humanité qui réhabilite, transfigure, redonne confiance, et nous fait nous retrouver entre hommes et entre Français. Lire et diffuser cette bonne parole, c'est accomplir une bonne action. Le premier volume comprenait, principalement, les brèves émissions (2 minutes) diffusées à la R.T.F. sur France I. Ce second tome réunit les émissions plus denses (4 minutes) diffusées sur France II.

  • Le massacre des coeurs

    Lucienne Peverelly

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La mer où tout commence

    Andre Rosfelder

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Vers le rivage désolé d'un pays lointain, dans l'air mat et brûlant, sur la mer lourde, un navire s'avance : l'Argonaute, pétrolier puissant et moderne, va prendre son chargement d'huile au bout d'un voyage sans cesse recommencé. Mais ce jour-là, l'équipage ne reconnaît pas le visage habituel de cette escale : une émeute agite la ville, des soldats veillent aux carrefours, des incendies enfument le ciel, des chasseurs à réaction passent en rase-mottes. Bloqué dans la lagune - au moment du chargement - par la destruction d'un pont transbordeur, une partie de son équipage retenue à terre et emprisonnée pour un crime indéfini, l'Argonaute va cependant tenter de franchir un chenal désaffecté pour sortir du port, échapper à l'embargo, et s'éloigner en hâte de ces rivages hostiles. Il se lance à toute puissance dans les sables du chenal. Il entame une navigation périlleuse dans un corridor de corail. Derrière lui, la terre s'embrase mais, à l'aube, il retrouvera la mer libre. La mer est libre, mais il a emporté avec lui la maladie du continent qu'il quitte : les nouveaux matelots qu'il a embarqués pour compléter son effectif se révoltent soudain, prennent possession des machines, bloquent le gouvernail et isolent - dans le château avant - les officiers et les anciens de l'équipage. C'est une mutinerie muette, violente, irréductible. Chacun attend la reddition de l'autre. Loin des conforts, l'indulgence, la lucidité, le désespoir, le courage, la fierté deviennent autant de passions excessives et meurtrières, de drapeaux levés face à face, d'armes tragiques, qui s'affrontent dans un combat que, seule, l'innocence d'une jeune fille parvient encore à traverser par instants, pour lui rendre une mesure humaine. Le navire assassiné, chargé de pétrole brut et lancé sur un chemin rectiligne dont il ne parvient plus à s'écarter, poursuit désormais sa route mortelle. La planète est ronde et, sur cette mer où tout commence, retourne et renaît, il n'y a pas de route qui ne doive s'interrompre un jour. Bientôt, il ne s'agira plus de décider des mots qui sauveront l'Argonaute, mais de savoir qui, sur ce navire, méritera d'être sauvé.

  • Lilo

    Jacqueline De Boulle

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La conspiration de Cellamare

    ,

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Le XVIIIe siècle a beau avoir été le siècle de « la guerre en dentelles », les complots contre le pouvoir y sont loin d'être aussi anodins que la politesse et les égards, de mise entre gens du monde, pourraient le laisser supposer. Si la conspiration, dite de Cellamare - du nom de l'ambassadeur d'Espagne à la cour de France - avait triomphé, la dynastie légitime aurait peut-être été détrônée au profit de la branche espagnole des Bourbons. L'enjeu n'était donc pas négligeable. Mais que l'affaire, survenant à la mort de Louis XIV, ait été menée, à Paris du moins, par une femme, une jolie femme, imprègne cette révolte traditionnelle des Grands contre la monarchie, d'un parfum de boudoir qui en a trop longtemps dissimulé la gravité. Et c'est pourquoi on saura gré à Pierre Labracherie et François Millepierres d'en avoir souligné les aspects dramatiques, tout en lui conservant sa saveur si particulière. Leur récit est circonstancié, érudit, mais toujours brillant, et d'un charme parfois irrésistible. Les jeux de la duchesse du Maine ne constituent pas, d'ailleurs, toute la conspiration de Cellamare. Celle-ci se virilise, pourrait-on dire, et se durcit quand elle se transporte dans la rude Bretagne, où la graine de violence lève aisément. Ici, moins de combinaisons subtiles, mais des enlèvements, des échauffourées, des attentats, des rendez-vous nocturnes dans les clairières où retentit le cri de la chouette : bref, tous les éléments véridiques d'un bon roman à la manière d'Alexandre Dumas (qui n'a pas manqué, d'ailleurs, de l'écrire). Au total, une affaire aussi compliquée que troublante. Elle retiendra particulièrement l'attention de ceux qui soupçonnaient déjà que « la douceur de vivre » de l'Ancien Régime tournait quelquefois à l'aigre.

  • L'attentat d'Orsini

    Adrien Dansette

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Le 14 janvier 1858, Napoléon III se rend à l'Opéra, en compagnie de l'impératrice Eugénie. Comme son équipage arrive devant l'édifice, trois bombes, lancées de très près, viennent exploser sous le ventre des chevaux. Les souverains n'ont que des éraflures, mais cent cinquante-six personnes sont blessées, dont huit mortellement. Les meurtriers, qui ont pu s'échapper à la faveur du tumulte, sont rapidement appréhendés. Italiens et républicains, ils combattent pour l'indépendance de leur pays ; leur chef, Felice Orsini, s'imaginait que le meurtre de Napoléon III déclencherait - en France - un ouragan révolutionnaire, qui s'étendrait vite à toute l'Europe. L'Impératrice se prit d'un enthousiasme romantique pour le conspirateur. L'Empereur, sympathique à la cause des nationalités, et surtout à celle de la nationalité italienne, fit publier une lettre qu'Orsini lui avait adressée de sa prison, et tenta de sauver le criminel, mais finit par s'incliner devant l'opinion de ses conseillers et du public qui exigeaient le châtiment des coupables ; du moins Orsini obtint-il - avant d'être livré à la guillotine - que le voile des parricides fût levé de son visage. Son sacrifice ne devait pas rester vain. Il semble qu'il ait mûri les projets italophiles encore vagues de Napoléon III qui, six mois plus tard, se rendit à Plombières pour conspirer à son tour : Cavour l'y vint voir et, de leurs conversations, sortit la guerre d'Italie. À ce drame si retentissant, Adrien Dansette a su donner un éclairage nouveau, qui en ranime constamment l'intérêt. Aussi bien que la psychologie tourmentée de l'Empereur, les dessous - policiers, politiques, diplomatiques - de la conjuration, les collusions entre les révolutionnaires italiens et certains républicains français réfugiés en Angleterre, sont mis en pleine lumière. Les coutumes et les méthodes des sociétés secrètes d'une époque fertile en complots et en coups d'État, sont décrites également avec précision. Et c'est, enfin, le portrait tout en nuances d'un de ces révolutionnaires idéalistes du dix-neuvième siècle, que le réalisme marxiste ne parvient pas à faire oublier. Ajoutons que des documents annexes, dont certains sont inédits, achèvent de conférer à cet ouvrage toute sa valeur historique.

  • Le caillou

    Marie Peron

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Ce qui caractérise Le Caillou, de Marie Péron, c'est la sensibilité qui s'en dégage. Ce roman n'aurait pu être écrit par un homme, et cette sensibilité est poussée jusqu'aux limites dangereuses de ce qui est normal, et de ce qui ne le sera plus. Comme l'héroïne, au milieu des cris du désespoir, de la jalousie, des visages les plus variés, le récit « chancelle à la frontière de deux mondes, de deux temps ». C'est ainsi que les lieux, les objets (une mansarde, des coquillages, un chemin que n'éclaire pas le soleil), la nature tout entière (la pluie, le vent...) demeurent si intimement mêlés aux personnages qu'on ne saurait parler de décor. Les choses les plus banales et les sentiments les plus prosaïques ne font qu'un, animés par un humour qui n'est jamais absent. Grâce à une savante progression, les êtres et les événements perdent leur mystère, mais nous ne serons fixés sur le sort d'Eva qu'à la dernière ligne du roman.

  • Les retardataires

    Pierre De Lescure

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le veau d'or et les vaches maigres

    Pierre Revollon

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Ce livre est l'histoire d'un naufrage - oh ! d'un très petit navire : d'un homme et, plus précisément, d'un peintre. Paul Daleron est peintre, pur et, par conséquent, pauvre. Mais voilà que le veau d'or se met à gambader autour de lui. Il prend, tour à tour, le visage d'un voyageur inconnu, que, dans un moment de « syncope » le peintre dépouille d'une liasse de billets ; d'une belle et jeune Polonaise, amie des arts et des artistes ; d'un jeune groom d'hôtel prêt à tout ; d'un marchand de tableaux doué du sens des affaires et de la publicité. Avec un humour parfois désespéré, dans le décor pour rire de la Côte d'azur où « Veaux d'or » et « Vaches maigres » gambadent de compagnie, le jeune auteur, qui est peintre lui-même, brosse un tableau cocasse et sévère d'un monde qu'il connaît bien, et qu'il convient de juger mal.

  • L'allumeuse

    Jacqueline De Boulle

    • Fenixx réédition numérique (del duca)
    • 23 October 2020

    Patricia River, jeune Londonienne, appartient à la célèbre troupe des Daffodil's Girls. Empanachée de paradis blancs, elle fait - chaque soir - tourner la tête du Tout-Londres, mais de manière anonyme, car elle n'est que la quatrième girl du premier rang à gauche. Un milliardaire, beau comme un dieu antique, lui fait faire une étrange croisière en Méditerranée, puis l'enferme dans sa somptueuse villa de la côte ligure, près d'une ancienne calanque à pirates. Il lui demande de « jouer » pour lui et pour ses richissimes amis, désoeuvrés comme lui, le rôle d'Ivy, une femme mystérieuse à laquelle la danseuse ressemble. Patricia accepte, tout en pressentant que cette comédie n'est pas sans danger. Et voici qu'elle hérite de vingt millions de dollars - dix milliards de francs anciens !... Mais l'amour, dans cette aventure fantastique ?... L'allumeuse est le dernier roman d'une trilogie de portraits de femmes, dont les deux précédents - l'ambitieuse Rossana plus douce qu'un péché et l'intrigante Lilo - ont remporté un énorme succès. Une femme toujours belle, un homme torturé par un inavouable passé... Passion et violence, sang et mort... Mais avant d'écrire L'allumeuse, Jacqueline de Boulle a fréquenté l'Olympe : ses héros sont des dieux. Dieux modernes, fabuleusement riches, d'une merveilleuse jeunesse et d'une beauté d'autant plus redoutable qu'ils échappent aux lois des mortels. Pure fiction ? Qu'on lise les chroniques consacrées aux play-boys, super-stars, divas, milliardaires et autres princes de ce monde...

empty