FeniXX réédition numérique (Elsevier Masson)

  • Ce livre présente les activités mises en place au cours des cinq dernières années, au Centre d'audiophonologie de Lyon, avec de très jeunes enfants qui sont en difficulté au début du langage. La consultation, centrée sur l'audition et le langage, est - souvent - le premier temps d'un suivi, qui s'adresse autant aux parents (guidance parentale), qu'à l'enfant. La richesse des thèmes abordés, illustrés de nombreux exemples, permet de partager l'expérience clinique des auteurs.
    Cet ouvrage s'adresse aux orthophonistes, psychomotriciennes, psychologues, pédopsychiatres, et à toutes les personnes concernées par la petite enfance, et les débuts du langage (crèche, école maternelle).

  • Cet ouvrage se propose de rassembler les éléments qui nourrissent depuis une dizaine d'années les discussions autour de l'industrialisation contemporaine, et plus particulièrement autour du phénomène des technopôles. L'objectif de ce livre est de présenter l'industrialisation actuelle de manière synthétique et accessible, tout en combinant l'analyse théorique et les études de cas. L'auteur tente de faire le point sur le comportement géographique des activités de haute technologie, son travail s'inscrit dans une réflexion sur la logique du système entier de la production, et non seulement sur la logique de la décision rationnelle d'un seul acteur dans le système. L'ouvrage est divisé en quatre parties : la première fournit un cadre général et théorique en expliquant les notions de base et la localisation des nouveaux complexes de production ; la deuxième et la troisième partie montrent des exemples des espaces technopolitains en France et dans le Monde ; et la quatrième analyse les problèmes liés à la création et au financement des entreprises de haute technologie et à l'aménagement des sites. Cartes, figures, tableaux et photographies illustrent cette étude.

  • Axée sur les concepts de classes gouvernantes et classes dirigeantes, d'hégémonie culturelle et de suprématie politique, de contrôle social et d'intégration, la première partie de cet ouvrage suit quelques-unes des lignes de fracture du XIXe siècle anglais pour tenter de répondre à la question : par-delà les apparences, où se situait la réalité du pouvoir en Grande-Bretagne entre 1815 et 1914 ? Les chapitres suivants sont l'étude de la géopolitique de l'État britannique. Ils montrent que, loin d'être une nation conquérante, les Anglais n'avaient qu'un désir : sauvegarder le statu quo né de 1815. Ce furent les aspirations nationalistes et la montée en puissance des peuples voisins qui les força à se tailler un Empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais - symbole trompeur d'une puissance qui n'avait pas vraiment les moyens de sa politique et qui fut contrainte à des concessions croissantes mais vaines en Irlande, et à de dangereux coups de bluff en Europe. Cet ouvrage s'adresse aux étudiants, anglicistes et historiens, ainsi qu'à tous les lecteurs désireux de comprendre comment se forgea la Grande-Bretagne moderne et contemporaine.

  • 1945-1990. Presque un demi-siècle, qui commence par les premières explosions atomiques, qui s'achève sur l'évitement de l'apocalypse nucléaire - ce qui rassure, et sur la possibilité d'un désastre écologique - ce qui inquiète. Les transformations du monde ont adopté un rythme qu'aucune époque antérieure n'avait même envisagé d'imaginer. Quadruplement ou plus des niveaux de vie pour le « Nord » industrialisé, stagnation quand ce n'est pas effondrement complet pour le « Sud », avec, il est vrai, de notables exceptions. Autant de leçons que de promesses : le pire n'est pas fatal. De l'Europe à la Méditerranée, des États-Unis à l'Asie non-chinoise, la forêt touffue des événements n'interdit pas de dégager quelques magistrales pour aider à réunir les éléments de réponse aux fabuleuses interrogations qui se posent à l'aube, désormais imminente, du XXIe siècle.

  • Ce livre s'adresse d'abord aux étudiants de premier cycle des Universités ; il leur propose un récit clairement construit et composé d'une époque de l'histoire de la France et de l'Europe - la Révolution et l'Empire de Napoléon Ier - particulièrement riche en événements, au cours desquels se sont révélées des personnalités hors pair. Les étudiants y trouveront aussi des exemples d'exercices de dissertation et de commentaire de documents, avec quelques corrigés. Cet ouvrage s'adresse ensuite, et tout autant, au grand public cultivé à la recherche d'un guide pour connaître aisément les grands traits de l'histoire d'une période dont l'interprétation continue de diviser les Français. Cette troisième édition mise à jour permet encore au lecteur curieux de s'orienter dans les nombreuses publications de la période du « bicentenaire ».

  • Toute recherche portant sur les XIXe et XXe siècles suppose une méthode appropriée : où et comment trouver puis exploiter avec le regard critique voulu les - nombreuses - sources disponibles sur un sujet donné, tirées des fonds d'archives (sources primaires) ou des travaux antérieurs (sources secondaires) ? L'ouvrage, fondé sur les acquis d'un séminaire méthodologique organisé depuis 1988 à l'Institut d'études politiques de Paris, propose trois niveaux de lecture différenciés : - La première partie traite des cadres généraux de la recherche : logique et fonctionnement des réseaux ouverts à la recherche publique (archives, bibliothèques, centres de documentation) ; bibliographie historique ; nouveaux supports ; droits et devoirs juridiques de l'usager ; exemples commentés. La seconde partie détaille les archives et la bibliographie propres à chaque grand thème d'activité, et en rappelle les principaux enjeux historiographiques : vie administrative (justice, défense, diplomatie, etc.) ; structures économiques (entreprises, monde du travail, statistique, etc.) ; vie sociale (religions, politique, presse et actualité, villes et campagnes, etc.) ; vie intellectuelle (littérature, arts, sciences et techniques, éducation). La troisième partie offre des renseignements pratiques, immédiatement accessibles : listes de coordonnées utiles ; cadres de classement ; index (auteurs, sujets et organismes).

  • Les « Institutions politiques françaises » présentent les éléments essentiels d'une connaissance précise des conditions de fonctionnement de la Ve République. Issu d'un ouvrage préparé pour le Centre de formation professionnelle et de perfectionnement du ministère de l'Économie et des finances, ce volume est spécialement destiné à ceux qui préparent les concours de catégorie A. Tout en restant très concret et vivant, il fournit les références doctrinales indispensables et tient largement compte de la récente évolution du droit constitutionnel français, en particulier de la jurisprudence du Conseil constitutionnel.

  • Cette étude est la première, à l'Ouest, à comparer les atouts et handicaps des pays de l'Est, face à l'un des grands défis de cette fin de siècle : la transition vers le marché.
    Guidés par l'idée que l'héritage de plusieurs décennies de socialisme, sera déterminant pour la réussite de la transition, les auteurs mesurent les chances de chacun, à la lumière des facteurs sociaux et économiques.
    La méthode - originale - conduit à la confection d'un « panier » d'indicateurs, autorisant des classements aussi objectifs que possible. Chaque indicateur est accompagné d'une grille de lecture : c'est donc un véritable guide pour la transition qui est proposé ici.

  • L'informatique des années quatre-vingt-dix fait éclater les normes traditionnelles de conception et de réalisation des systèmes d'information. La démocratisation de la micro-informatique permet de bénéficier d'une puissance de traitement, d'une mémoire, et de périphériques adaptés aux besoins de chaque utilisateur. La standardisation des systèmes d'exploitation, et des SGBD, affranchit les entreprises de la tutelle des constructeurs. En outre, les réseaux de communication permettent d'envisager des systèmes répartis, par lesquels l'accès à l'information, là où elle se trouve, est instantané.
    Mais, cette montée en puissance et cette souplesse d'utilisation, conjuguées aux outils de développement de la dernière génération, ne risquent-elles pas d'accroître la vulnérabilité des systèmes, en même temps que leur degré de liberté ?
    Pour pallier le risque de désorganisation de l'entreprise, dont le système d'information est le centre nerveux, les auteurs proposent un ensemble de recommandations, permettant d'assurer la sécurité du système, et ce dès sa conception. L'environnement, considéré à titre d'exemple, est un réseau local, bâti sur le modèle de l'architecture clients-serveurs, que ses qualités d'utilisation et ses faibles coûts de développement rendent tout à fait approprié à la méthodologie décrite.
    L'ouvrage est destiné aux responsables de l'organisation et de l'informatique dans les entreprises, intéressés par une approche méthodologique nouvelle adaptée aux technologies les plus récentes. Les chefs de projets et les développeurs y trouveront une approche originale, et des modèles pour les méthodes de migration de système, de plan de sauvegarde et de plan de secours.

  • Adapter l'hôpital à un contexte socio-économique plus contraignant, exige, aujourd'hui,, de passer de l'administration au management stratégique. Seule une réflexion sur la nature et la valeur des services proposés aux usagers, dans une perspective de santé publique, permet de fonder la solidarité entre les acteurs de l'hôpital. Ceci est indispensable à l'amélioration de la qualité offerte aux usagers, à la satisfaction professionnelle du personnel hospitalier, et à la performance économique de l'institution.
    « Le management stratégique hospitalier » propose les éléments conceptuels et méthodologiques, permettant d'élaborer des projets d'établissement réalistes et efficaces, en facilitant l'accession des hôpitaux à une plus grande maturité stratégique et organisationnelle. Il explicite les démarches et les outils nécessaires à la définition d'une politique claire, partagée par l'ensemble des acteurs, et à l'accomplissement d'un changement en profondeur de la culture hospitalière. Il permet une meilleure perception de l'impact des actions institutionnelles et individuelles sur les enjeux de santé publique.
    À la fois ouvrage de réflexion et de propositions, ce livre est le fruit d'une expérience concrète et diversifiée du milieu hospitalier. À ce titre, il se révèle indispensable pour les professionnels de santé, les consultants, les enseignants et les étudiants.

  • Fait en particulier le point des acquis récents dans la physiologie nutritionnelle.

  • Les premiers graphologues, rebutés par la pauvreté descriptive de la psychologie du XIXe siècle, ont trouvé dans la littérature, le théâtre, le « sens commun », une base pour leurs études. Cependant, il leur apparut nécessaire d'élaborer une doctrine d'étude de l'écriture, pour sortir de l'empirisme qui apparentait l'interprétation du graphisme à un art divinatoire. Les classifications psychologiques, puis l'application des données psychanalytiques sont à l'origine de l'essor de la graphologie moderne.
    Les graphologues, les psychologues sont les premiers intéressés par cet ouvrage. Il s'adresse aussi à tous ceux qui cherchent à cerner la psychologie de l'individu à travers l'écriture.

  • « La réalité du monde se présente à nous comme organisée à différentes échelles, comme structurée selon un grain plus ou moins fin, mais (...) elle ne se donne pas à nous dans sa structure ultime ». Ferdinand Gonseth s'inscrit dans la perspective d'une exploration du réel ouverte à une stratification et une complexité croissantes. Ces « horizons de réalité », qui se dérobent à mesure qu'ils s'affinent, ne nous livrent ainsi que des contours provisoires.
    Une objectivité aussi multiforme, ne peut être appréhendée par des structures abstraites et exhaustives, des structures plaquées telles quelles, sur une réalité considérée comme monolithique. Gonseth récuse tout formalisme fondateur. La théorie et l'expérience ne se développent que l'une par rapport à l'autre, sans garantie de validité a priori. Il s'agit, pour Gonseth, d'un mouvement dialectique, par lequel l'abstrait est couplé au concret, et le détermine autant qu'il s'ajuste à lui. Dès lors, sa méthodologie des sciences est résolument orientée vers l'efficacité de l'expérience, et la marche réelle des réalisations scientifiques.
    Ce recueil d'articles présente l'oeuvre générale de Gonseth et, plus particulièrement, ses travaux consacrés à la géométrie. Les contributions sont regroupées selon quatre approches : la philosophie de la connaissance, le problème de l'espace, la comparaison avec d'autres épistémologistes, la portée actuelle de la pensée de Gonseth. L'ouvrage est assorti d'une bibliographie complète des publications du philosophe.

  • Reengineering, capitalisation du savoir, Executive Information Systems, groupware, EDI..., autant de termes - à double connotation technologique et stratégique - pour les décideurs d'aujourd'hui.
    Seules des mises en perspective claires, illustrées, accessibles sans bagage technique préalable, permettront aux responsables d'entreprises d'apprécier les opportunités stratégiques qu'offrent ces concepts souvent récents.
    Ces mêmes mises en perspective, en confortant les connaissances des responsables de systèmes d'information, les aideront à établir des priorités, pour effectuer des choix d'évolution conformes aux orientations stratégiques générales de l'entreprise.
    Cet ouvrage prend le recul nécessaire, pour bien appréhender le fondement et l'évolution des concepts, évitant ainsi de tomber dans les pièges de modes souvent passagères. Riche de repères et de modèles, il constitue un outil de dialogue apte à faciliter les réflexions communes qu'ont, ou devraient avoir, ces deux populations.
    Les rapports les plus récents d'experts internationaux du domaine et les opinions de consultants reconnus, concernant la mise en oeuvre des préconisations exposées, confèrent à l'exposé un aspect concret et pratique, indispensable pour des opérationnels.
    Par cette alliance de la pratique et de la théorie, cet ouvrage constitue un support de formation complétant les enseignements déjà dispensés en stratégie, notamment dans les grandes écoles de gestion. Il peut également enrichir les compétences des ingénieurs destinés à accéder à des responsabilités dans la gestion des systèmes d'information. Il est enfin, pour tout praticien ou consultant dans le domaine, un support à la réflexion et à l'action.

  • De nos jours, les médecins et les cadres hospitaliers souhaitent participer activement à la gestion, et être associés aux décisions par leurs directions. Pour leur permettre d'exercer ces responsabilités, la réforme hospitalière de 1996 met en place des dispositifs de délégation de gestion innovants. Pour devenir des acteurs de plein exercice, les médecins et les cadres hospitaliers doivent être formés à la gestion hospitalière.
    Cet ouvrage leur propose de se familiariser avec l'évolution de l'organisation hospitalière, et de la gestion des établissements. Les notions fondamentales de déconcentration, de contractualisation, et de délégation, sont précisées, ainsi que les principes de la double réforme de 1991 et de 1996.
    S'appuyant sur des exemples concrets, il donne une analyse du budget poste par poste, décrit les secteurs d'investissement et d'exploitation, insiste sur la modernisation de la gestion hospitalière. En annexe, divers tableaux complètent, chiffres à l'appui, ces éléments de gestion.
    Cet ouvrage s'adresse aux différents acteurs du corps médical, aux cadres hospitaliers, ainsi qu'aux élèves directeurs d'hôpital.

  • La grande majorité des établissements de santé, publics et privés, doit s'engager dans la procédure d'accréditation avant le 25 avril 2001.
    Les auteurs proposent - aux directions et cadres des quelque 3 700 établissements concernés - des réflexions et outils pratiques, qui en faciliteront l'approche. Ils envisagent un certain nombre de concepts clés (accréditation, assurance qualité, autoévaluation...), et proposent le compte rendu concret d'une visite d'accréditation ayant eu lieu en 1998 dans l'un des quarante établissements expérimentateurs retenus par l'ANAES.
    Des tableaux, des schémas explicatifs, et des figures, permettent de comprendre et de préparer l'organisation préalable à cette démarche.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • 13 juillet 1965 : pour la première fois, la loi prévoit que "la femme a le droit d'exercer une profession sans le consentement de son mari". Mais les barrages subistent. Dans la profession médicale qui est, à tort ou à raison, un des modèles types de réussite et d'accomplissement de la personne, le modèle du médecin est un modèle masculin et la lutte des femmes pour franchir les barrières qui leur sont opposées est toujours aussi acharnée. L'auteur étudie donc ici les modalités de féminisation de la profession médicale du point de vue démographique et sociologique ; du point de vue de l'exercice de la profession ; du point de vue du rapport médecin-malade, et même du point de vue du statut général de la femme et des rapports réciproques des deux sexes.

empty