Fleur Sauvage

  • 666e kilometre

    Moslonka M

    661, 662, 663, 664, 665...
    Une autoroute connue de tous, des kilomètres qui défilent.
    Et, sur les aires de repos, ces mêmes personnes sur lesquelles on tombe.
    Étrangement... Cruellement...
    À la croisée des routes du thriller, du fantastique et de la satire sociale, l'auteur de « À minuit, les chiens cessent d'aboyer » nous livre, au 666ème kilomètre, l'une de ses oeuvres les meilleures.
    « 666e kilomètre est jouissif. Une histoire singulière qui décrit et parle de notre société consumériste, celle qui a peur de l'autre. Un livre à lire de toute urgence. » Whoozone

empty