Frémeaux & Associés

  • Madame Bovary

    Gustave Flaubert

    • Frémeaux & associés
    • 20 February 2015

    A 3 CD set audio book in French of Gustave Flaubert's debut novel, one of the most important French novel of the 19th Century. With his special style, Flaubert was always searching for "the precise word", and is one of the creator of the Literary realism. A classic.

  • Le Contrat Social

    Jean-Jacques Rousseau

    • Frémeaux & associés
    • 27 July 2008

    « Le Contrat social de Rousseau, publié en avril 1762, étonne par l'évidence des principes politiques qui le constituent. Il invente l'idée de la démocratie absolue en prenant le peuple moins comme objet que comme sujet de son discours. Son traité politique ne concerne plus seulement les gouvernants, les princes ou les conseils, mais les gouvernés. Ce déplacement du haut vers le bas de la hiérarchie civile fait du Contrat social le lieu théorique de rassemblement de l'humanité citoyenne. "Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun, s'unissant à tous, n'obéisse pourtant qu'à lui-même, et reste aussi libre qu'auparavant". Le Contrat social apporte la solution au problème du gouvernement de l'homme, celle de l'auto-gouvernement - obéissance à sa seule personne, aux lois qu'il se prescrit. Sa liberté naturelle se change en liberté morale. Denis Podalydès, fervent lecteur du Contrat social, nous fait partager l'émotion liée à l'intelligence de ce texte précurseur, et grâce à son talent de comédien, nous aide à découvrir et comprendre un texte fondateur de notre société moderne. » Alexandre Wong & Claude Colombini-Frémeaux

  • Contes

    Hans Christian Andersen

    • Frémeaux & associés
    • 12 April 2007

    Hans Christian Andersen "Le Rossignol et l'Empereur" suivi de "La Petite fille aux allumettes, Le Costume de l'Empereur", "C'est tout à fait sûr", "La Bergère et le ramoneur", "Le Petit soldat de plomb".
    "J'ai dit... que mes contes étaient tout autant pour les aînés que pour les enfants, ceux-ci ne comprenaient que les personnages accessoires, et que c'étaient seulement les personnes mûres qui voyaient et comprenaient le tout".
    H.C. Andersen 
    "Les contes d'Andersen, quoi qu'on en dise, ne transmettent pas impersonnellement le folklore de son pays, le Danemark : ils ont la vérité - la candeur enfantine - de leur auteur ; là est leur force inégalée. Andersen ne raconte pas des histoires, il se projette en elles et incite ses auditeurs à le rejoindre."
    Claude Colombini-Frémeaux & Alexandre Wong

  • Le dernier jour d'un condamné

    Victor Hugo

    • Frémeaux & associés
    • 23 June 2014

    "'Condamné à mort ! Voilà cinq semaines que j'habite avec cette pensée, toujours seul avec elle, toujours glacé de sa présence, toujours courbé sous son poids !'
    Réquisitoire brûlant contre la peine de mort, Le Dernier Jour d'un condamné est une oeuvre incontournable, un des symboles majeurs de l'engagement politique de Victor Hugo. Pas à pas, mot après mot, nous suivons les derniers instants d'un homme condamné à mort marqué tour à tour par la peur, la révolte et la résignation. Face au réalisme des émotions contradictoires qui traversent successivement le personnage nous nous surprenons à nous identifier à lui et à partager sa lente agonie. Ainsi, c'est à travers la voix singulière et familière de Frédéric Mitterrand que nous redécouvrons la beauté, l'humanité et la puissance réaliste de l'écriture de Victor Hugo. Une lecture fine et profonde qui offre une résonance toute particulière à cette oeuvre courte mais saisissante comme un cri de rébellion humaniste."
    Claude COLOMBINI FREMEAUX

  • Le père Goriot

    Honoré de Balzac

    • Frémeaux & associés
    • 3 July 2017

    OEuvre maîtresse de la littérature française du XIXe siècle, à l'exemple du Rouge et le Noir et de Madame Bovary, Le Père Goriot sera dès sa première édition un immense succès. En scribe de son temps, Balzac y décrit l'intimité de la pension Vauquer, dont les habitants secrètent toutes les humeurs, toutes les ambitions et toutes les amertumes du Paris populaire. Une étude de moeurs pittoresque dont la voix limpide et nuancée de Bruno Putzulu épouse au plus juste les détails et les contours du style. Claude COLOMBINI

  • Le banquet

    Platon

    • Frémeaux & associés
    • 21 April 2020

    « La véritable philosophie des amants est celle de Platon ; durant le charme, ils n'en ont jamais d'autres. Un homme ému ne peut quitter ce philosophe, un lecteur froid ne peut le souffrir. » Jean-Jacques Rousseau

  • THERESE RAQUIN

    Emile Zola

    • Frémeaux & associés
    • 2 November 2020

    "Votre oeuvre est remarquable, consciencieuse, et, à certains égards même, elle peut faire époque dans l'histoire du roman contemporain. Selon moi, cependant, elle dépasse les limites, elle sort des conditions de l'art à quelque point de vue qu'on l'envisage ; et, en réduisant l'art à n'être que la seule et simple vérité, elle me paraît hors de cette vérité."
    Sainte-Beuve écrivant à Zola en juin 1868.

  • L'origine des espèces

    Charles Darwin

    • Frémeaux & associés
    • 17 February 2016

    Le 24 novembre 1859 paraît à Londres L'Origine des espèces par le moyen de la sélection naturelle, ou la préservation des races favorisées dans la lutte pour la vie. L'auteur du livre, Charles Darwin (1809-1882), est un naturaliste de cinquante ans qu'un voyage autour du monde particulièrement riche en découvertes et l'oeuvre originale édifiée à sa suite, ont déjà fait connaître largement en Angleterre et en Europe continentale. C'est ce livre toutefois qui fera de son auteur le plus célèbre penseur de l'histoire naturelle qu'ait connu le monde depuis Buffon, et le principal bâtisseur - après Lamarck - , du transformisme moderne ou théorie de l'évolution des espèces vivantes. C'est de la traduction française de son édition définitive de 1876 que sont extraits les textes clés qui composent ce livre sonore, traduits par Aurélien Berra sous la direction de Patrick Tort, chercheur au Muséum, fondateur de l'Institut Charles Darwin international. « Aucun livre de science, écrit Patrick Tort, ne connut sans doute plus durable succès. Aucun ne suscita réactions plus vives ni controverses plus passionnées. « Cette laïcisation de l'histoire naturelle, qui s'inscrit elle-même dans un vaste mouvement d'autonomisation de la science face à la théologie, sera pour cela longtemps combattue par les Églises et les groupements mystiques restés fidèles au dogme, indéfiniment remanié mais toujours résurgent, de la Création du monde et du vivant par une intelligence transcendante et providentielle. » Éric Pierrot, grâce à sa lecture claire, nous restitue parfaitement la logique et l'intelligence du texte. Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

  • Notre-Dame de Paris

    Victor Hugo

    • Frémeaux & associés
    • 6 June 2018

    Lorsque Victor Hugo meurt en 1884, un contemporain résume la situation par ces mots : "Il a désencombré l'horizon. Parce que dès que l'auteur des Châtiments s'attaquait à un genre, il paraissait réduire la taille de ses confrères. Cela vaut particulièrement pour Notre-Dame de Paris. Le roman historique avait déjà été mis à la mode par Walter Scott, mais Hugo arrive avec la puissance de son verbe, son art des vastes synthèses, un sens dramatique éprouvé. Les rivaux s'évaporent. L'oeuvre se dresse à l'égale de la cathédrale de pierre et résiste au temps.
    Pourquoi Notre-Dame de Paris continue de se lire, de se jouer, de se chanter et de... s'enregistrer ? Parce que Notre-Dame de Paris est l'une des plus grandes oeuvres humaines."
    Qui d'autre pouvait approcher ce monument littéraire qu'André Dussollier, lecteur talentueux et reconnu ? André Dussollier devient Victor Hugo et nous immerge dans l'oralité romanesque d'une des plus belles histoires au monde.

  • Les travailleurs de la mer

    Victor Hugo

    • Frémeaux & associés
    • 23 November 2015

    Récit magistral, Les Travailleurs de la mer est un hommage de Victor Hugo à l'île de Guernesey et à ses habitants. Au travers de l'épopée de Gilliatt, son génie de la langue dépeint la majesté de sa nouvelle terre d'accueil dont il s'éprend pendant ses 15 années d'exil. Gilliatt, pêcheur solitaire et homme bon, s'engage par amour dans le plus impraticable et insensé des projets : sauver de l'écueil la machine échouée de la Durande. Ce récit du courage et de l'intelligence humaine face aux éléments déchainés de la nature est restitué par Jacques Gamblin dans toute sa sensibilité et sa puissance. Lola CAUL-FUTY FRÉMEAUX
    « La Christmas de 182... fut remarquable à Guernesey. Il neigea ce jour-là. Dans les îles de la Manche, un hiver où il gèle à glace est mémorable, et la neige fait évènement. Le matin de cette Christmas, la route qui longe la mer de Saint-Pierre-Port au valle était toute blanche. Il avait neigé depuis minuit jusqu'à l'aube. Vers neuf heures, peu après le lever du soleil, comme ce n'était pas encore le moment pour les anglicans d'aller à l'église de Saint-Sampson et pour les wesleyens d'aller à la chapelle ldad, le chemin était à peu près désert. Dans tout le tronçon de route qui sépare la première tour de la seconde tour, il n'y avait que trois passants, un enfant, un homme et une femme. Ces trois passants, marchant à distance les uns des autres, n'avaient visiblement aucun lien entre eux. » Les travailleurs de la mer - Victor HUGO

  • Ainsi parlait Zarathoustra (Volume 1)

    Friedrich Nietzsche

    • Frémeaux & associés
    • 24 November 2020

    "Ainsi parlait Zarathoustra est sans conteste le livre le plus déroutant d'un philosophe lui-même inclassable.
    Nietzsche prétendait par là donner à l'humanité la "Bible de l'avenir", une Bible profane qui supplanterait toutes les autres. D'où l'étrangeté et l'indéfinissable beauté de cet hymne à la vie pleine et entière. "Peut-être Zarathoustra appartient-il tout entier à la musique : il est en tout cas certain qu'il présupposait une véritable renaissance de l'art d'écouter", écrit Nietzsche dans Ecce Homo de ce "livre pour tous et pour personne". Quoi de plus naturel alors que de faire entendre les meilleurs morceaux de cette musique inouïe ?
    Le risque d'une lecture à voix haute était certes de céder à l'exaltation romantique, mais Thierry Frémont a su trouver la juste tonalité lyrique, qui permet d'exprimer l'enthousiasme sans mièvrerie.
    Volume 1 : L'ouvrage débute par le déclin de Zarathoustra, qui n'hésite pas à se perdre d'abord pour mieux se retrouver par la suite. Pour devenir peu à peu ce qu'il est, à savoir le prophète de l'éternel retour du semblable, ce porte-parole exotique de la pensée de Nietzsche s'engage ainsi dans un voyage pour l'essentiel intérieur, jalonné de rêves éveillés, dans le but de sortir l'humanité de son "profond sommeil" et lui indiquer la voie de la grandeur, de la victoire sur soi."
    Claude Colombini & Yannis Constantinidès

  • Ainsi parlait Zarathoustra (Volume 2)

    Friedrich Nietzsche

    • Frémeaux & associés
    • 24 November 2020

    "Ainsi parlait Zarathoustra est sans conteste le livre le plus déroutant d'un philosophe lui-même inclassable.
    Nietzsche prétendait par là donner à l'humanité la "Bible de l'avenir", une Bible profane qui supplanterait toutes les autres. D'où l'étrangeté et l'indéfinissable beauté de cet hymne à la vie pleine et entière. "Peut-être Zarathoustra appartient-il tout entier à la musique : il est en tout cas certain qu'il présupposait une véritable renaissance de l'art d'écouter", écrit Nietzsche dans Ecce Homo de ce "livre pour tous et pour personne". Quoi de plus naturel alors que de faire entendre les meilleurs morceaux de cette musique inouïe ?
    Le risque d'une lecture à voix haute était certes de céder à l'exaltation romantique, mais Thierry Frémont a su trouver la juste tonalité lyrique, qui permet d'exprimer l'enthousiasme sans mièvrerie.
    Volume 1 : L'ouvrage débute par le déclin de Zarathoustra, qui n'hésite pas à se perdre d'abord pour mieux se retrouver par la suite. Pour devenir peu à peu ce qu'il est, à savoir le prophète de l'éternel retour du semblable, ce porte-parole exotique de la pensée de Nietzsche s'engage ainsi dans un voyage pour l'essentiel intérieur, jalonné de rêves éveillés, dans le but de sortir l'humanité de son "profond sommeil" et lui indiquer la voie de la grandeur, de la victoire sur soi."
    Claude Colombini & Yannis Constantinidès

  • Lettres de mon moulin

    Alphonse Daudet

    • Frémeaux & associés
    • 28 December 2009

    "Les Lettres de mon moulin, interprétées par Fernandel ne relèvent pas seulement du livre sonore ou de l'histoire du disque parlé mais aussi de la mémoire collective. Ce disque est l'hommage généreux rendu à la Provence par un comédien dont la voix seule évoque les mondes d'Alphonse Daudet et de Marcel Pagnol. En présence d'une oeuvre qui constitue un véritable héritage de l'histoire racontée, Frémeaux & Associés a utilisé les techniques de restauration les plus sophistiquées, pour offrir dans le souci de l'acoustique de l'époque, la voix d'Alphonse Daudet incarnée par Fernandel."
    Patrick Frémeaux & Claude Colombini

  • De la brieveté de la vie

    Sénèque

    • Frémeaux & associés
    • 8 February 2010

    "Que philosopher c'est apprendre à mourir". Emprunté à Cicéron, ce titre célèbre de l'un des Essais de Michel de Montaigne résume l'enseignement attendu du stoïcisme - l'école philosophique dont Sénèque, homme d'État et écrivain latin (4 av. J.-C. - 65), fut l'un des plus éminents représentants. Pourtant son petit traité De la brièveté de la vie n'a rien de tragique, et s'il nous invite à méditer sur l'imminence de la mort, c'est bien plutôt pour nous apprendre à vivre. Vivre véritablement, c'est-à-dire en philosophe. Jean-Pierre Cassel fait plus ici qu'interpréter le texte : il incarne à proprement parler Sénèque. L'acteur fait siens le souffle et la chair du philosophe et sa seule voix, sereine et ferme, donne à entendre la pratique philosophique stoïcienne dans une interprétation sobre et délicate. Claude Colombini-Frémeaux

  • La femme de trente ans

    Honoré de Balzac

    • Frémeaux & associés
    • 2 November 2020

    La femme de trente ans évoque la condition féminine au travers du récit d'un mariage qui échoue. Julie de Chastillon est une jeune femme poussée trop vite dans le mariage et en quête permanente d'une rencontre amoureuse digne d'être vécue, elle devient adultère. Entre les déceptions dans l'intimité conjugale et le devoir de garder les apparences en société, Balzac nous fait le récit parfaitement réaliste d'une jeune femme "à qui le mariage ne [...] réussit point". Il est le peintre des femmes et révèle dans un décor brutal, ce que certaines n'osent pas avouer. Parue en 1842, La Femme de trente ans appartient aux "Scènes de la vie privée" de La Comédie humaine.

  • « La Bruyère a peut-être été lui aussi le dernier moraliste à pouvoir parler de tout l'homme, enclore toutes les régions du monde dans un livre. » Roland Barthes
    « Je rends au public ce qu'il m'a prêté ; j'ai emprunté de lui la matière de cet ouvrage : il est juste que, l'ayant achevé avec toute l'attention pour la vérité dont je suis capable, et qu'il mérite de moi, je lui en fasse la restitution. Il peut regarder avec loisir ce portrait que j'ai fait de lui d'après nature, et s'il se connaît quelques-uns des défauts que je touche, s'en corriger. »
    Jean de la Bruyère N'étant d'aucun parti, sans origine, ni courtisan, ni citadin, son point de vue a la généralité de la neutralité. Dans ce monde de la littérature contrôlée par la monarchie absolue du Roi soleil, La Bruyère est universel : n'étant nulle part, il est partout ; son insignifiance le rend disponible, parfaitement libre : « L'homme de Lettres... est trivial comme une borne au coin des places ; il est vu de tous, et à toutes heures... il ne peut être important, il ne veut point l'être. » Denis Podalydès nous permet ici de rentrer dans le monde de Louis XIV, et nous révèle ce texte philosophique des comportements humains. Claude Colombini & Alexandre Wong

  • Adolphe

    Benjamin Constant

    • Frémeaux & associés
    • 9 June 2019

    "Avec Adolphe, Benjamin Constant marquait de son sceau la littérature du XIXe siècle et posait l'un des plus importants jalons du romantisme français. Portrait sentimental d'une histoire d'amour tragique, Adolphe reflète et illustre les contrées intérieures d'une jeunesse du XIXe siècle naissant, en proie au mal du siècle - prise entre désirs de gloire et mélancolie, entre idéal et spleen... En livrant le récit des amours mouvementées d'Adolphe et Ellénore, Benjamin Constant - dont on lit en filigrane nombre d'éléments autobiographiques - confesse sa désillusion quant à l'amour et la vie politique. Il livre avec ce récit qui lui ressemble un éclairage incomparable sur la vie littéraire, sentimentale et politique de son siècle." Claude Colombini-Frémeaux & Benjamin Goldenstein

  • Le malaise dans la culture

    Sigmund Freud

    • Frémeaux & associés
    • 13 February 2018

    « "L'homme est un loup pour l'homme" ; qui donc, d'après toutes les expériences de la vie et de l'histoire, a le courage de contester cette maxime ? » Sigmund Freud
    "En 1929, Freud s'adresse à Lou Andreas-Salomé : « Très chère Lou... ce livre traite de la culture, du sentiment de culpabilité, du bonheur et d'autres choses élevées du même genre et me semble, assurément à juste titre, tout à fait superflu quand je le compare à mes travaux précédents qui procédaient toujours de quelque nécessité intérieure. Mais que pouvais-je faire d'autre ? Il n'est pas possible de fumer et de jouer aux cartes toute la journée. (...) J'écris et le temps passe ainsi très agréablement. Tandis que je m'adonne à ce travail, j'ai découvert les vérités les plus banales. » Freud analyse ici les relations de l'homme à la culture, édifiée sur le renoncement pulsionnel, l'opposition entre culture et sexualité et l'étude du surmoi. Nathalie Roussel s'empare du texte de Freud avec intelligence, nous le restitue sous une forme posée et nous permet d'appréhender la pensée de Freud de façon claire." Claude Colombini-Frémeaux & Michel Prigent

  • Bouvard et Pécuchet

    Gustave Flaubert

    • Frémeaux & associés
    • 19 October 2017

    « Bouvard et Pécuchet m'envahissent à tel point que je suis devenu eux ! Leur bêtise est mienne et j'en crève ». Gustave FLAUBERT
    Les aventures inachevées de ces deux copistes sont composées de dix chapitres : Rencontre, Agriculture, Sciences, Histoire, Littérature, Politique, Amour, Philosophie, Religion, Éducation. Toutes leurs tentatives d'éruditions seront toutefois vouées à l'échec. Bouvard et Pécuchet, à travers ces insuccès permanents, témoigne de l'histoire de la faiblesse de l'intelligence humaine où tout savoir est systématiquement détruit par un autre savoir. Daniel Mesguich incarne les personnages de ce livre avec une parfaite justesse et une émouvante vérité, et se fait le porte-voix d'idées qui, comme les êtres « se meuvent, se joignent, se combattent et se détruisent ». Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

  • Boule de suif et 13 autres histoires de guerre

    Guy de Maupassant

    • Frémeaux & associés
    • 9 June 2019

    Pourquoi Boule de suif ? Parce qu'avec cette nouvelle, Maupassant entre comme un boulet de canon dans la littérature du XIXe siècle. Suivront dix années d'une prodigieuse activité avant l'écroulement final.
    Pourquoi Maupassant ? Parce que c'est peut-être l'écrivain du XIXe siècle qui a le mieux résisté à l'érosion du temps. C'est aussi celui qui a la plus grande audience internationale. Surtout, sa prose est si accordée au souffle qu'elle semble faite pour être lue. Pouvait-on trouver mieux dans le cadre d'une collection de livres lus ?

  • Jacques Le Fataliste

    Denis Diderot

    • Frémeaux & associés
    • 28 September 2008

    « `Comment s'étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s'appelaient-ils ? Que vous importe ? D'où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ? Est-ce que l'on sait où l'on va ? Que disaient-ils ? Le maître ne disait rien ; et Jacques disait que son capitaine disait que tout ce qui nous arrive de bien et de mal ici-bas était écrit là-haut.' Cet incipit à la superbe ironie donne le ton du roman, ou plutôt du non-roman de Diderot. A la fois récit picaresque, écheveau de contes, de nouvelles, de fables, de portraits, libre suite d'essais philosophiques ou moraux, de dissertations, d'exposés, et parfois de simples bons mots, « Jacques le fataliste » se joue de toute tentative de classification et annonce les plus audacieuses émancipations littéraires. S'il hérite de célèbres devanciers telles que « Don Quichotte », « Gil Blas » ou « Vie et opinions de Tristram Shandy », sa structure à tiroirs, le roman apporte une liberté de ton toute nouvelle. Le récit des amours de Jacques, sans cesse interrompu et remis, n'apparaît finalement que comme le prétexte à de multiples digressions et commentaires, adresses, lazzis. Pour l'une des toutes premières fois, le sujet de l'oeuvre devient son objet : les questions du libre arbitre, de la responsabilité, de la fatalité, de la pro­vidence ou même d'une présence divine constituent les thèmes d'une écriture qui ose tout. Quelle est notre liberté ? Que décidons-nous de notre vie ? Doit-on croire ? Pourquoi écrire ? Que dire ? Ce parcours écrasant imposait un comédien virtuose, capable de rendre justice aux multiples mouvements du récit. Didier Bezace incarne avec densité et finesse les multiples personnages de « Jacques... » et on imagine difficilement une autre voix pour faire entendre l'inouï - dans le plein sens du terme - humour de Diderot. »
    Claude Colombini-Frémeaux

  • Mémoires d'outre tombe

    François-René de Chateaubriand

    • Frémeaux & associés
    • 8 June 2019

    "Chateaubriand (1768-1848), figure de proue du Romantisme français, homme de lettres mais également ministre et ambassadeur, fait partie des figures incontournables du XIXe siècle. De toutes ses oeuvres, qui connurent une indéniable gloire de son temps, la seule à véritablement passer à la postérité fut sa colossale geste autobiographique, Les Mémoires d'outre-tombe. À la fois spectateur et acteur de son temps, dans une prose parfois éblouissante, il brosse à la fois son portrait et celui de son époque. Daniel Mesguich en rend à merveille le phrasé et fait revivre à nos oreilles la quintessence de ce sommet littéraire du XIXe siècle." Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

  • César Birotteau

    Honore De Balzac

    • Frémeaux & associés
    • 9 June 2019

    « Ah, c'est un grand tableau. Ce sera plus grand, plus vaste que ce que j'ai fait jusqu'alors », écrit Honoré de Balzac à Mme Hanska, à propos de César Birotteau, roman dans lequel l'auteur poursuit son catalogue raisonné des types humains représentatifs de leur milieu. Qui est César Birotteau ? Un « honnête » parfumeur, à la tête d'une entreprise familiale, qui entreprend sur le conseil d'un notaire véreux de développer son commerce. Survivra-t-il à sa chimère ? Cette chronique de la bourgeoisie conquérante, des malignités du commerce et de la finance, est ici magnifiquement rapportée par la voix modulée et truculente de Jean-Claude Dreyfus. Claude COLOMBINI FRÉMEAUX

  • L'abbesse de Castro

    Stendhal

    • Frémeaux & associés
    • 26 February 2016

    "Stendhal naît à Grenoble le 23 janvier 1783. En 1800, il découvre l'Italie et surtout Milan, où il séjournera deux ans. Le choc est immédiat. Désormais, il existera entre l'Italie et lui un lien étroit, ineffaçable. C'est dans la Péninsule qu'il rencontre "son" paradis : l'Italie est réelle, vivante, terre de la beauté, de la passion, du bonheur. L'écrivain lui restera fidèle toute sa vie. Au fil de ses différentes affectations dans l'amée napoléonienne à travers l'Europe, il écrit de nombreux essais psychologiques, des impressions de voyages, des critiques... Tous ces travaux resteront toutefois totalement ignorés de ses contemporains. Stendhal, il est vrai, développe une vision singulière du monde et ne prétend pas écrire pour tous mais seulement, comme il le signale à la fin de ses romans, pour les "Happy few". "Un des grands traits du XIXème siècle, écrit-il d'ailleurs dans ses Promenades dans Rome, sera l'absence totale de la hardiesse nécessaire pour n'être pas comme tout le monde. Il faut convenir que cette idée est la grande machine de la civilisation. On porte tous les hommes d'un siècle à peu près au même niveau et supprime les hommes extraordinaires parmi lesquels quelques-uns obtiennent le nom d'hommes de génie. Une idée du siècle est de défendre d'oser et de travailler à ce petit nombre d'hommes extraordinaires qu'elle ne peut empêcher de naître..." Publié en 1839, L'Abbesse de Castro prend place parmi les Chroniques Italiennes, par lesquelles Stendhal voulait démontrer l'existence en Italie de cette énergie, toute de passion et d'instinct, selon lui si présente en Italie et si absente en France, dont il a doté la plupart des grands héros de ses créations romanesques. Dans cet enregistrement de 1956, Jean Piat sait rendre parfaitement la passion et la force de la vérité qui animent les personnages de Stendhal. Sa voix grave et timbrée met en valeur le souffle épique, et en même temps intime, de ce récit tout empli d'amour et de drame..."
    Guillaume LECLÈRE et Claude COLOMBINI-FRÉMEAUX

empty