La découverte

  • Comment et pourquoi le système capitaliste produit-il des valeurs sociales ? L'éthique représente un enjeu incontournable pour les firmes internationales, du fait de la pression croissante de l'opinion publique. Mais quelle en est sa perception par les salariés ? Ne leur apparaît-elle pas comme une préoccupation secondaire ou une question managériale abstraite ? Cet ouvrage - alliant une approche théorique et une enquête d'envergure sur une grande entreprise publique - pose ainsi des questions fondamentales : comment et pourquoi le système capitaliste produit-il des valeurs sociales ? Entre adhésion et résistance, quelle est la réception de ce discours par les salariés ? L'auteur montre ainsi que le " désir " d'éthique est largement dépendant des conditions sociales des salariés et de l'existence de collectifs de travail partageant des mêmes " valeurs ". Ainsi, la formulation par la direction d'une éthique à laquelle les individus devraient s'identifier n'est ni suffisante pour emporter l'accord et l'adhésion des salariés, ni gage en elle-même de cohésion sociale.

  • Une synthèse sur cette pratique encore méconnue : théorie du sujet social, du pouvoir, de l'institution, ouvrant à une pratique collective d'interventions institutionnelles.
    Créée par le psychanalyste et anthropologue Gérard Mendel (1930-2004), la sociopsychanalyse n'est pas une application de la psychanalyse à la société, mais son exact et subversif opposé : l'étude de l'impact du fait social et organisationnel sur le fait psychique, inconscient compris.
    Elle est présentée ici sous ses différents aspects : théorie du sujet social, du pouvoir, de l'institution, ouvrant à une pratique collective d'interventions institutionnelles qui touchent à l'organisation du travail. Ainsi, la démarche théorique aborde la question du pouvoir sous l'angle particulier de l'actepouvoir : pouvoir sur ce qu'on fait et non uniquement pouvoir des rapports hiérarchiques ou des relations d'autorité. Ce concept clef servira de point de repère pour évaluer le degré de pratique démocratique dans les organisations.
    Inséparables de l'exposé de la méthode, sont également rapportées trente-cinq années de pratiques d'interventions dans de nombreux domaines du champ social : écoles, entreprises, hôpitaux, associations, partis politiques, syndicats.
    Ce livre s'adresse à tous ceux qui cherchent des outils de compréhension et de changement des rapports sociaux dans les lieux de travail, en réintroduisant la dimension du collectif et de la participation démocratique.
    (Cette édition numérique reprend, à l'identique, l'édition originale de 2006)

  • Une enquête de grande ampleur a été menée dans les années 1990 auprès d'une centaine d'organisations françaises de toutes tailles : entreprises privées, publiques, administrations. Leur fonctionnement socioéconomique a été finement analysé dans ses différentes dimensions (stratégies de gestion, modes d'organisation, mais aussi cultures de travail et formes de relations entre acteurs) ; cette analyse fait apparaître des " mondes sociaux d'entreprise ", contrariant certaines classifications usuelles, selon leur taille ou leur secteur d'activité par exemple. Une première version en a été publiée en 1995, avec Renaud Sainsaulieu et Isabelle Francfort (éditions Desclée de Brouwer) et a fait date. Cette édition en propose une actualisation, plus synthétique et plus accessible. Les résultats de l'enquête sont ici positionnés dans les récents débats d'interprétation de l'évolution du monde du travail et des organisations (l'identité par le travail, les processus de modernisation, les nouvelles formes de domination dans les entreprises...). Un nouveau chapitre complète les analyses initiales sous l'angle des processus de changement et des conditions pratiques d'intervention dans les entreprises, répondant ainsi à l'évolution de la recherche et à l'intérêt croissant des praticiens pour les sciences sociales. L'ouvrage s'adresse typiquement à des étudiants avancés, à des experts et à des déci-deurs socio-économiques cherchant des grilles d'analyse du fonctionnement social des organisations. Le succès de la typologie des " mondes sociaux d'entreprise " atteste de l'intérêt pour des travaux aisément accessibles et utilisables dans la pratique. L'ouvrage offre par ailleurs un panorama des recherches récentes menées sur le monde du travail.
    (Cette édition numérique reprend, à l'identique, la deuxième édition de 2007.)

empty