Les Éditions du Net

  • Après une existence bien réglée et plutôt solitaire, Félix Raminet, professeur de Droit, tout juste retraité, vient d'obtenir brillamment son permis de conduire. Follement épris de liberté, il saute dans sa voiture neuve et quitte Paris pour Saint-Malo. Le Destin l'attend sur une aire d'autoroute : Jane, une jeune Américaine, généreuse, libre de corps et d'esprit, va changer irrémédiablement le cours de sa vie.

  • Si nous ne parvenons pas à changer l'enchaînement des événements, la France s'enfoncera dans le chaos de la détestation du monde comme d'elle-même.
    Jamais je ne m'y résignerai : il nous faut résister. Résister, c'est espérer.
    Je prends la mesure du défi qui nous attend et m'attend. J'en connais d'avance la charge et les périls. Mais j'y suis prête.
    Cet engagement, je le dois à cette France périphérique d'où je viens. Celle des jeunes exclus. Celle des femmes encore discriminées. Celle des entrepreneurs - agriculteurs, artisans, créateurs de start-up. Celle des territoires malmenés, des quartiers populaires aux espaces ruraux en passant par les outre-mer.
    À l'instant de basculer, c'est le moment de renouer avec le génie français à travers les principes qui l'ont fondé.
    Il ne s'agit plus d'être frondeur : il s'agit d'être fondateur.

  • Claude Georges Picard apporte ici le témoignage d'un soldat « appelé », chasseur alpin, envoyé, en 1961, lors des «événements d'Algérie» sur un piton de Kabylie, dans un poste militaire isolé au coeur de la zone rebelle, à 1200 m d'altitude dans la neige hivernale et sous le soleil accablant de l'été, remplissant à la fois son devoir de soldat et celui d'instituteur-infirmier-écrivain public improvisé dans un village kabyle entièrement acquis à la rebellion. « Encore un accrochage dans le village avec les fells. Leur pouvoir d'évanouissement est magique. Ne dit-on pas disparaître par enchantement. A la première rafale ils se fondent dans la nuit, se volatilisent et nous restons comme des cons, seuls et désemparés sur le terrain. Ils doivent bien rire, planqués dans la forêt, enterrés dans leurs caches invisibles... Les lendemains d'accrochage, toujours beaucoup d'appréhension en descendant dans le village. Entre le soldat de nuit, qui n'hésiterait pas à tirer et le gentil soldat qui soigne, apprend à lire et compter, je m'y perds. Lequel est le vrai ? » Un témoignage unique, sans la moindre concession sur les faits et une interrogation profonde sur le drame de conscience qui fut celui de la jeunesse de l'époque. Témoignage qui a fait l'objet en avril 1984 , de cinq émissions à France-inter : « Le Passé singulier », de Michel Winock et en 1992 d'une lecture de certains passage par Richard Berry sur France 2 dans « Envoyé Spécial ». « Ce manuscrit édité par les EDITIONS DU NET est unique en son genre. J'ai déja publié trois de ses prédécésseurs au CNRS. À ma connaissance il est un des rares à dire ce qu'il tente de faire pour saisir sa hiérarchie contre l'abus des tortures et autres exactions. » Jean-Charles Jauffret

  • Face aux multiples crises qui bouleversent notre pays comme le chômage, l'insécurité, la dette, la pauvreté ou les injustices, deux jeunes citoyens ont décidé de proposer des solutions nouvelles aux problèmes majeurs des Français. Durant plus d'un an, les auteurs ont mené une expérience démocratique unique : près d'un millier de Français ont librement partagé leurs idées et ont pu construire un projet collaboratif et novateur axé autour de 12 innovations majeures. Pour la première fois, le peuple dépasse sa condition de simple spectateur et devient un acteur de la démocratie du futur.

    « Ce livre est plein de bon sens et de dynamisme » (Laurent)
    « La France a besoin d'un projet comme le vôtre » (Anne)
    « Prêt à suivre des idées neuves avec un souffle nouveau » (Gaëtan)
    « Votre programme m'emballe et je pense qu'il est essentiel de donner plus de poids aux citoyens en France » (Alizée)
    « Bravo les jeunes, relever la France est un très beau défi. Il est temps de changer les choses » (Gilbert)
    « Une bouffée d'oxygène, bravo ! Nous vous souhaitons un grand courage et du soutien » (Emma)
    « Excellente initiative ! J'attends ceci depuis le début de l'année. Merci pour ce cadeau ! » (Michael)

  • Les Histoires d'Adèle d'ici et d'ailleurs I est un recueil de quatorze nouvelles qui racontent les aventures et les rencontres d'une voyageuse. Elles entraînent le lecteur vers la réalité de mondes très différents, d'hommes et de femmes hanté-e-s par le désir de vivre, des Etats-Unis au Myanmar, en passant par le Mexique, l'Algérie, l'Inde, le Congo, la Syrie et ailleurs.

  • « L'autre côté du fleuve », c'est la rive guyanaise de l'Oyapock, c'est ce sentiment étrange qui fait qu'on croit toujours que l'herbe est plus verte dans le pré du voisin.
    C'est cette force qui pousse des hommes et des femmes à rechercher ailleurs une vie meilleure. Ils laissent une vie de misère pour un espoir qui s'avère souvent illusoire.
    L'action se passe au début des années 2000, dans un village clandestin situé sur un affluent de la Mana. Nous sommes à la veille d'une opération de gendarmerie. Vasco, petit patron orpailleur, vient au village chercher un mécanicien, car son chantier est arrêté. Ses moteurs l'ont lâché deux jours après que Chapado a tenté de les réparer. Les deux hommes se rencontrent et cela se passe très mal. Chapado promet de se venger.
    Vasco profite de son séjour pour tenter de séduire Angela dont il est amoureux depuis longtemps. Il est interrompu par Linda, prostituée, qui est amoureuse du jeune homme. Malgré les arguments convaincants de la jeune femme, il réussit à l'écarter en lui avouant qu'il est venu pour une autre. Linda lui promet qu'il finira par l'aimer.
    Début de l'acte IV, un coup de fusil claque dans la nuit. Chapado sort du carbet de Vasco, le fusil à la main...

  • Mon histoire commence en 2000 et se termine en 2100. Une grande histoire d'amour hors du commun, celle d'un enfant pas comme les autres, qui veut changer la face du « Monde ». Vous le verrez grandir et changer en fonction de son expérience ,façonné par des déchirements suivant les évènements de sa vie et de la politique causé par des contextes économiques : le pétrole se fait rare et très cher ! On ne manque pas d'idées ! Les mentalités changent ! Et la vie aussi ! Mon héros, Valentin, est considéré comme une personne différente, il devient un grand chirurgien et c'est aussi un «génie de la biologie». Il a sauvé une grande partie de la population française en 2050, en utilisant une arme secrète, mais illégale, il se trouve incarcéré. En Juillet 2066, une bactérie naît et commence à tuer les humains! « La fin du Monde est inévitable ! » On demande désespérément à Valentin, mon héros emprisonné, d'essayer de mettre fin à ce fléau...

  • LE politique, c'est ce qui permet aux hommes et aux femmes d'être ensembles, par conséquent de composer une société. LA politique désigne les fonctions autour du pouvoir et de sa représentation. Comment passer du triplet Peur, Prévention, Preuve au triplet Pulsion, Plaisir, Puissance ? Tout cela en évitant la corruption et l'hypocrisie, tel est le thème développé dans cet essai à travers des exemples précis et des références à des auteurs politiques.

  • After a somewhat cloistered, morally upright existence and a life devoted to legal matters, Félix Raminet, at the age of 66, achieves a lifelong ambition in passing his driving test, and immediately embarks upon the ultimate quest for liberty, a 300km drive from Paris to the seaside town of Saint-Malo. His meeting with Jane, a generous, free-spirited, young American at a gas station will irremediably change the course of his existence.

  • Je suis gynécologue-obstétricienne. Je viens de fêter mes quarante ans. Les vacances d'été touchent à leur fin. Un soir où je palpe machinalement mon sein gauche, je sens comme un petit grain de riz sous mes doigts. Insignifiant. Un kyste, certainement. Par acquit de conscience, je passe une échographie. Puis une biopsie, le 11 septembre. Le verdict tombe aussitôt, c'est un cancer ! Un cancer infiltrant. Alors, tout s'enchaîne : examens complémentaires, qui mettent au jour un deuxième foyer cancéreux ; exérèse des tumeurs et des ganglions ; ablation du sein ; chimiothérapie ; radiothérapie ; hormonothérapie ; reconstruction mammaire. Très vite, je retire ma blouse blanche. Découvrant l'envers du décor, je pose un regard de soignée sur le monde soignant que je croyais connaître. Je supporte la lourdeur des traitements. Courageusement ? non, je descends au fond du puits. Je suis morte. Le cancer relève de la bombe atomique. Quiconque ne l'a pas vécu dans sa chair ne peut jauger la violence de la déflagration qui se produit chez le sujet malade. Puis, un jour, la vie reprend... Lentement.

  • Jeune femme naïve et timide, Blanche commence sa vie d'adulte. Rapidement, elle sera tourmentée entre son rêve de trouver le prince charmant et la réalité de la société actuelle. Espoir, amour, désillusion et déception vont joncher le quotidien de l'héroïne jusqu'au moment où elle devra faire un choix entre la raison ou son coeur, une décision qui sera lourde de conséquences pour le reste de sa vie...
    Basé sur des faits réels, ce roman biographique est un hommage envers une femme qui décidera de bouleverser sa vie par amour en assumant tout ce qui va en découler...

  • À ce qu'on dit, la vie serait un long fleuve tranquille. Mais pas pour tout le monde. Elle l'était pour moi jusqu'au jour où tout a basculé. Le jour où mon destin a radicalement changé.
    Les gens ne se rendent pas compte à quel point la vie peut être si douce et si belle. Ils se plaignent à longueur de journée pour des futilités. Ils n'ont même pas conscience qu'ils ont sous leurs yeux la plus belle des richesses : la chance et le bonheur de vivre en bonne santé. J'étais riche avant. Maintenant je suis pauvre car mon enfant est atteint d'une maladie incurable. Il n'y a pour le moment aucun espoir de guérison. En tant que parent, comment peut-on accepter cela ? Comment continuer de vivre avec ce poids ? Comment surmonter ce sentiment d'impuissance face à la souffrance de ce qu'on a de plus cher au monde ?

  • À Milan Kundera,
    et en guise de mot de retard,

    Cette nuit, Milan, je me suis replongé dans ton livre, L'Art du roman, pour y puiser quelques idées sur la structure à apporter à ce présent texte, à travers lequel je me présente aux Français comme candidat à l'élection présidentielle. On réfléchit mieux en bonne compagnie. Dans ton Discours de Jérusalem, daté de 1985, et intitulé « Le Roman et l'Europe », tu cites ce proverbe juif que je ne connaissais pas : « L'Homme pense, Dieu rit. » Et quelques lignes plus loin, toi, l'écrivain tchèque qui écrit en français, tu regrettes qu'on ait oublié le mot « agélaste » créé par Rabelais, repris du grec et qui signifie « celui qui ne rit pas, qui n'a pas le sens de l'humour ». Sois rassuré, je l'ai rajouté dans mon dictionnaire personnel des insultes du capitaine Haddock, aux côtés de « doxosophe », « vouvouzela », « frère d'autruche », « chrysophile » et autres « Vishnuïste », « glébeux » et « pense-phrase ».
    Mais, Milanku, les mots ne suffisent plus pour exprimer la colère de ce pays. Les politiques, ils ne nous font plus rire. Ils ne savent plus penser. Plus personne ne sait quoi penser. Et voilà que je déboule à la dernière minute, comme en courant sur le quai de la gare : « Attendez ! Attendez ! J'ai des idées ! » Et une fois dans le train, de m'excuser auprès du contrôleur en lui tendant ce livre : « Je suis en retard, j'ai réfléchi trop longtemps. »
    « Dépêchez-vous, je crois qu'il me répondrait. Il ne vous reste plus que quelques semaines pour convaincre 500 maires et 44 millions d'électeurs ! »
    « L'homme pense, Dieu rit. » Mais il ne se moque pas. Et tant pis pour qui rirait.

  • Un hôpital quelque part dans le nord de la France. Un service de pédiatrie et des destins croisés de soignants et de patients qui se rencontrent autour de la maladie. Des liens se créent et se défont au rythme des admissions et des transmissions. Mais que connaît-on réellement du quotidien des personnels hospitaliers ? Que sait-on de leurs motivations, de leurs envies, de leurs joies, de leurs tristesses, de leurs découragements et de leurs peurs, pudiquement cachés derrière la blouse blanche ?
    Jours tranquilles à l'hôpital nous livre des épisodes de vie de ce service de pédiatrie imaginaire qui ne survivrait pas sans la solidarité des soignants et la passion qu'ils vouent à leur métier. Au travers de ces chroniques romancées, justes et touchantes qui révèlent l'envers du décor, Abderrahmane Hamriti raconte la difficulté de soigner des enfants tout en rassurant les parents. Et sans jamais tomber dans des travers de dénonciation ou de rancoeur, l'auteur réussit à montrer la (dure) réalité de l'hôpital public, avec sensibilité et humour.

  • Et si la complainte de la crise du logement était un piège qui nous empêche d'aller de l'avant ? Quelles sont les mauvaises raisons qui troublent l'apparence de la réalité ? Pourquoi l'immobilier est-il si cher ? Manque-t-il vraiment un million de logements en France ? N'y a-t-il pas plutôt certains déséquilibres ? Comment admettre que l'Etat soit responsabilisé dans une forme d'échec, alors que 40 milliards d'euros sont consacrés chaque année à la politique du logement ? Comment sortir de cette situation infernale ?
    Après un tour d'horizon des situations critiques et de leurs causes profondes, Marianne Leblanc Laugier confie à la Journaliste Catherine Sabbah, dans une conversation sans tabous, provocatrice et parfois contradictoire, des propositions de réformes à conduire pour oublier la crise du logement et mieux construire l'avenir.

  • Des Jeux olympiques d'automne pour les sports de l'esprit et le e-sport... Un Prix Nobel du Sport... Une Organisation Mondiale du Sport et de l'Education Physique... Le sport comme outil privilégié pour garantir la concorde entre les peuples... Autant de propositions que Xavier Louy développe dans cet ouvrage où il dresse une fresque passionnante de cette activité née il y a un peu plus d'un siècle et devenue non seulement un phénomène de société mais aussi un spectacle planétaire avec des enjeux économiques et politiques qui ont fait le lit d'un nouveau pouvoir supranational.
    Les instances sportives internationales, passées rapidement du statut de joyeuses amicales à celui d'empires financiers, imposent aujourd'hui leurs lois et leurs contraintes à des Etats et à des dirigeants politiques devenus leurs obligés.
    Et ce rapport de forces se retrouve, toutes proportions gardées, au plan national dans les relations entre fédérations sportives et collectivités locales soumises au diktat de réglementations techniques et sportives aux conséquences souvent coûteuses.
    A l'heure de la nouvelle candidature de Paris aux Jeux Olympiques, l'auteur ouvre le débat et propose des pistes concrètes pour permettre aux représentants du peuple de reprendre la main à l'égard d'instances dénuées de légitimité démocratique. Il révèle ou rappelle nombre d'anecdotes inédites sur les principaux acteurs de cette évolution et sur les grands événements qui l'ont jalonnée.

  • Ce livre qui demeure une fiction, retrace les péripéties vécues par un ambassadeur en poste à St Domingue. Alexandre, partagé entre ses convictions profondes et son esprit intègre, se débat dans les arcanes de la politique politicienne.
    Dans le décor paradisiaque de cette île tropicale, les personnages vivent sentiments, passions et aventures extrêmes.
    L'auteur vous propose à l'intérieur de ce roman un mixte entre imaginaire et réalité propre à faire perdre au lecteur ses véritables repères.

  • Au Village Samdaï, l'agitation règne. Séléna, simple fille de ferme, affronte les épreuves qui la conduiront peut-être à réaliser son rêve de devenir guerrière. Dans la forêt d'Orwénia, le jeune Hani tarde à trouver son totem, un symbole unique, le seul pouvant lui éviter le bannissement. Accablés par le poids de leurs traditions respectives, ils partent à la rencontre des peuples humains et magiques de Cançar, en quête d'un Oracle supposé leur révéler leurs destins. Ils ne savent pas encore que le continent est menacé par une guerre : au-delà de la Mer des Transhumances, l'Empire Constantin attend son heure. Sur une île lointaine d'un autre temps, un vieux sage aux yeux gris pailletés d'or nous raconte cette histoire. Au coeur de celle-ci, l'ancienne légende des dieux du Ciel et de la Terre, Sahem et Daïa, laisse peser sur le monde un bien sombre héritage...

  • Ce roman établi d'après des faits réels, retrace un épisode de la vie d'Alexandre Lacaze, qui après le décès de sa nouvelle compagne décide de partir sur les traces du premier âge de sa vie d'homme et d'officier autour du monde. Il sera entraîné malgré lui à côtoyer ce que Madagascar offre à ses visiteurs de plus magnifique comme de plus noir.
    Du trafic de pierres précieuses, à celui des êtres humains pour alimenter les banques clandestines de vente d'organes, nous sommes plongés dans une histoire rocambolesque qui s'est malheureusement produite avec plus de sauvagerie encore que n'ose vous la conter l'auteur.
    Les marins Français qui ont fait escale à Diego Suarez jadis, comme ceux qui plus récemment ont séjourné à Nosy-Be, retrouverons dans ce livre tous leurs repères, qu'il s'agisse des paysages, de leur plage favorite ou des gargotes où ils ont pris une T.H.B. en compagnie de Fripouille la lémurienne dans les Sakalaves.
    Tonga Soa à Dago l'île rouge !

  • Assaâd, après avoir pris la difficile décision de quitter Alep en Syrie, échoue sur une plage grecque. En Espagne, Isabel et Alexandra sauvent Hafed, le chasseur de nuages. Aïssa, la très jeune congolaise, va être mariée à un vieux de 30 ans. Janice a ses raisons de fuir l'Erythrée. Yuliya dirige les répétitions du Théâtre indépendant de Biélorussie par skype. Ils ont tous en commun une vie de réfugié sauf Arezu de Téhéran et Camille la parisienne.

  • Ce récit retrace le parcours d'apprentissage du chinois d'une enseignante. A travers les années d'étude, les voyages et les rencontres, l'auteur revient sur ce qui lui a permis d'apprivoiser cette langue réputée difficile. Le cahier pratique propose une présentation des principales difficultés du mandarin et donne des pistes méthodologiques pour les surmonter.

  • Dans la France de 2018 où les médias font l'objet d'un contrôle sans précédent, Max Veber a été embauché au Petit Parisien à condition de ne plus pratiquer le journalisme d'investigation. Une révélation spontanée sur la mort suspecte d'un haut fonctionnaire va pourtant le précipiter dans le tourbillon d'une étrange machination.
    Au cours d'une enquête clandestine, il découvre l'existence d'une société secrète, la Ligue des Obscurs, dont les ramifications s'étendent jusqu'aux plus hautes sphères de l'État et des institutions européennes.
    Ces ligueurs veulent favoriser l'avènement d'une caste dirigeante, en détournant à leur profit exclusif les ressources culturelles et éducatives des Etats membres de l'Union européenne.
    Pour parvenir à leurs fins, ils sont déterminés et prêts à tout.

  • Mélissa Prudent est née près de Régina en Guyane. C'est une jeune femme d'une quarantaine d'années. « Fanm dibout », Poteau mitan de sa famille, elle a derrière elle une vie difficile pleine de déboires et d'expériences fâcheuses.
    Daniel Lambert est né près de Grenoble. C'est un homme mûr d'une cinquantaine d'années. Il a déjà derrière lui une longue vie ordinaire. Le drame qui va frapper à sa porte va l'emporter dans un tourbillon inattendu.
    Ces deux existences n'étaient pas faites pour se rencontrer.
    Mais le hasard fit bien les choses...
    Malgré cela, le destin, le hasard, l'amour, la vie tout simplement, va se charger de beaucoup les bousculer. Leur histoire, c'est un peu comme la théorie des dominos à l'envers. Au lieu de se faire tomber, ils s'entraident pour se relever et pour reconstruire, ensemble, ailleurs, autre chose...

  • Franklin Nyamsi Wa Kamerun publie ici un essai consacré à la dénonciation d'une très scandaleuse dérive dictatoriale en cours en Côte d'Ivoire, notamment depuis le début du second mandat présidentiel d'Alassane Dramane Ouattara. Une véritable sonnette d'alarme sourd de ce livre. À partir d'un argument massif reconstituant en introduction, les pièces à conviction de la capture de l'État ivoirien par un clan déterminé à piétiner les normes de séparation des pouvoirs, à fouler aux pieds le respect des libertés fondamentales, à défigurer les exigences de bonne gouvernance et d'éthique politique, l'auteur révèle les déceptions de l'ère Ouattara. L'essayiste nous révèle ensuite, rédigées depuis 2016 notamment, une série d'alertes qui attestaient déjà de la banalisation du mal politique dans ce pays. Franklin Nyamsi Wa Kamerun - dans la prolongation de son précédent ouvrage - insiste pour finir sur l'espérance démocratique incarnée par le leadership générationnel de Guillaume Kigbafori Soro et sur l'horizon de cette promesse : l'urgence de l'État de droit en Côte d'Ivoire et dans toute l'Afrique. Ce livre mérite d'être lu et médité, si l'on veut comprendre l'avenir politique qui se dessine dans cet important pays d'Afrique de l'Ouest.

empty