Les Requins Marteaux

  • Pinocchio narre les (més)aventures de la célèbre marionnette, revues et corrigées par ce bon petit diable de Winshluss. La trame est la même que dans le roman de Collodi, cependant l'intrigue est modernisée : on retrouve ici un Pinocchio bien loin du gentil garçon qu'en a fait Walt Disney. Avec Winshluss, le pantin de bois se transforme en androïde conçu par un ingénieur en mal de reconnaissance. Tandis que « le grillon qui parle » (ici un cafard) connaît un sort plus enviable que celui du roman, puisqu'il s'agit d'un sdf qui trouve à squatter dans la boîte crânienne du petit robot. Winshluss maltraîte les codes de la bande dessinée populaire et les références cinématographiques avec virtuosité. Il transforme les clichés les plus éculés en formes narratives éminemment modernes. Mais toute la force du travail de l'auteur réside dans son traitement graphique. Outre un dessin très expressif, Winshluss fait preuve ici d'une maîtrise insolente du récit muet. Ce livre imposant, prouve que Winshluss est un des auteurs de bande dessinée les plus virtuoses et les plus intéressants de sa génération.

  • Déesse

    Aude Picault

    Au commencement, Dieu créa le sexe. Lilith et Adam, les deux premiers
    humains, jouissaient dans le Jardin d'Eden, jusqu'à ce que le second
    veuille soumettre la première. Lilith, conçue dans le même argile
    qu'Adam, se rebella contre son égal et le laissa en plan. Mais si
    Dieu est Amour, Il sut prendre le parti d'Adam pour condamner Lilith
    et lui donner une femelle docile du nom d'Eve... « Oh my Gode », fit
    Lilith fièrement. Et si Eve n'était pas la première femme ? Et si
    celle qui l'a précédée était évincée de l'hagiographie d'Adam, car
    représentant l'insoumission en même temps que la pure liberté
    sexuelle ? Et si ce qu'il restait de Lilith, n'était qu'un rôle de
    démon de la tentation ? En reprenant l'acte (sexuel) en son
    fondement, Aude Picault se réapproprie ici un récit de bythes et de
    légendes, dans la pure tradition BD Cul.

  • L'intrigue est celle d'un boulard traditionnel : deux beaux réparateurs de télévision sont aux prises avec une cliente chaude comme une baraque à frites. Sauf que contrairement au film porno classique, les protagonistes mâles sont aussi longs à la comprenette qu'à la braguette. Pourtant cette pauvre Madame Chatte ne tarit pas d'allusions... Mais des surprises vous attendent venues de l'espace... L'arrivée d'Anouk Ricard dans la collection BDCUL est un événement majeur ! Avec ce BDCUL, les dépressifs reprendront du poil de la bite. Et si les vraies bêtes de sexe sont nos animaux de compagnie, quand elles grattent à la porte, faisons les grimper au lit !L'intrigue est celle d'un boulard traditionnel : deux beaux réparateurs de télévision sont aux prises avec une cliente chaude comme une baraque à frites. Sauf que contrairement au film porno classique, les protagonistes mâles sont aussi longs à la comprenette qu'à la braguette. Pourtant cette pauvre Madame Chatte ne tarit pas d'allusions... Mais des surprises vous attendent venues de l'espace... L'arrivée d'Anouk Ricard dans la collection BDCUL est un événement majeur ! Avec ce BDCUL, les dépressifs reprendront du poil de la bite. Et si les vraies bêtes de sexe sont nos animaux de compagnie, quand elles grattent à la porte, faisons les grimper au lit !

  • Après s'être attaché à déconstruire Pinocchio, Winshluss s'attaque au livre de contes et de légendes le plus lu au monde : la Bible. Un narrateur extérieur, Saint Franky, guide le lecteur, en portant une vision particulièrement acerbe, à travers les différents épisodes marquants de l'Ancien et du Nouveau Testament. Tout comme Pinocchio investissait les multiples parties de l'âme humaine, In God We Trust s'attelle à envelopper la Bible de plusieurs auras. Allant de la parodie du comic book (God vs Superman) à la tragédie adultérine, en passant par une étude sur la disparition des dinosaures, la densité du livre ne laissera au lecteur aucun répit. Ponctuées d'anecdotes inédites, les fabuleuses aventures de Dieu narrées par Winshluss nous en apprendront plus sur ce mystérieux personnage. Véritable voyage spirituel, In God We Trust, apparaît comme une grande épopée où le dessin, majestueux, oscille entre planches de bandes dessinées, gravures, fausses publicités et aquarelles. À la fois didactique et moqueur, Winshluss s'amuse beaucoup et retrouve l'humour dont il avait su doter Pat Boon, Happy end ou Monsieur Ferraille.

  • La Comtesse est une jeune femme ignorante des mystères du sexe. C'est innocente et vierge qu'elle s'apprête à passer sa nuit de noces. Mais son mari, vieux, moche et rabougri la laisse au matin écoeurée à jamais des plaisirs en chambre. À jamais ? C'est sans compter sur la fougue de son personnel de maison ! Dès que son époux quitte le château, le valet, de ses assauts répétés, ramène bien vite le rouge aux joues de la Comtesse... Un grand classique du genre qui, traité avec la maestria graphique d'Aude Picault, devrait en faire bander plus d'un, et selon une récente étude de marché, mouiller plus d'une... La Comtesse est une jeune femme ignorante des mystères du sexe. C'est innocente et vierge qu'elle s'apprête à passer sa nuit de noces. Mais son mari, vieux, moche et rabougri la laisse au matin écoeurée à jamais des plaisirs en chambre. À jamais ? C'est sans compter sur la fougue de son personnel de maison ! Dès que son époux quitte le château, le valet, de ses assauts répétés, ramène bien vite le rouge aux joues de la Comtesse... Un grand classique du genre qui, traité avec la maestria graphique d'Aude Picault, devrait en faire bander plus d'un, et selon une récente étude de marché, mouiller plus d'une...

  • Épuisé par la vie à Brooklyn et ses multiples rencontres, Teddy nous fait un véritable burnes-out. En pleine crise d'identité, l'ours le mieux léché de la planète part à l'aventure avec pour seul bagage son guide du broutard et une bonne brosse à dents. Car comme le disait si bien Sartre: " la découverte de soi passe par la découverte d'autrui. " Avide de connaissance, Teddy Beat entame donc un long périple, des cochonnes d'Inde aux bonnasses des neiges, Teddy fourre plus d'espèces exotiques qu'un taxidermiste! En Philéas Fokk des temps modernes, Teddy explore à fond les trous les plus reculés de la planète dans un véritable tour du monde en 80 bourres ! Après Brooklyn, Marrakech et Paris, c'est dans les alentours de Bombay qu'il découvrira enfin le chemin qui mène au ninivarnana? Un savoir qu'il ira partager, comme tant d'autres avant lui, jusqu'à Jérusalem, où certaines tensions ne demandaient qu'à être évacuées. Épuisé par la vie à Brooklyn et ses multiples rencontres, Teddy nous fait un véritable burnes-out. En pleine crise d'identité, l'ours le mieux léché de la planète part à l'aventure avec pour seul bagage son guide du broutard et une bonne brosse à dents. Car comme le disait si bien Sartre: " la découverte de soi passe par la découverte d'autrui. " Avide de connaissance, Teddy Beat entame donc un long périple, des cochonnes d'Inde aux bonnasses des neiges, Teddy fourre plus d'espèces exotiques qu'un taxidermiste! En Philéas Fokk des temps modernes, Teddy explore à fond les trous les plus reculés de la planète dans un véritable tour du monde en 80 bourres ! Après Brooklyn, Marrakech et Paris, c'est dans les alentours de Bombay qu'il découvrira enfin le chemin qui mène au ninivarnana? Un savoir qu'il ira partager, comme tant d'autres avant lui, jusqu'à Jérusalem, où certaines tensions ne demandaient qu'à être évacuées.

  • Écrit dans la foulée de Polina, Les Melons de la colère en constitue un contrepoint aussi jouissif que nécessaire. Fini de chouiner comme un bébé, place au sexe, au vrai. Du fin fond de la campagne française, Les Melons de la colère narre les chroniques tendres et crues d'une jeune fermière qui en a plus dans le soutien-gorge que dans le ciboulot. Le jeune prince de la bd française prouve que les romantiques peuvent aussi être des salauds et signe les scènes de viol les plus hot qu'on ait jamais lues. Croyez-moi, les lire, est un plaisir aussi coupable que glaçant et qui vous emmènera jusqu'au terminus de la conscience humaine. Attention au départ.

  • Vous rêvez de passer vos vacances à l'ombre des pines ? Alors le camping du Dauphin Vert est fait pour vous ! Ici les boules de nos campeuses s'écartent rarement du gros cochonnet... Nudistes, voyeurs, exhibs, échangistes et mélangistes, tous viennent griller leur merguez dans une ambiance très sea, sex and foune. C'est Bernadette, un grand boudin à lunettes, accroc à la quéquette qui assure nos animations lubriques et reçoit sous sa tente, pour des jeux libidineux. Vous êtes sportifs ? Alors tentez de séduire Nadine, l'indécrottable fleur bleue un peu neuneu, qui n'a encore jamais vu la couleur d'une queue. Les amatrices de "con-vivialité", seront comblées par Marco, le beauf hétéro, en marcel et en maillot. Au Camping du Dauphin vert, il y en a pour tous les trous. Au retour, le sourire aux lèvres et en glande forme, vous ne manquerez pas de vous dire : "Rectum Sweet Home".Vous rêvez de passer vos vacances à l'ombre des pines ? Alors le camping du Dauphin Vert est fait pour vous ! Ici les boules de nos campeuses s'écartent rarement du gros cochonnet... Nudistes, voyeurs, exhibs, échangistes et mélangistes, tous viennent griller leur merguez dans une ambiance très sea, sex and foune. C'est Bernadette, un grand boudin à lunettes, accroc à la quéquette qui assure nos animations lubriques et reçoit sous sa tente, pour des jeux libidineux. Vous êtes sportifs ? Alors tentez de séduire Nadine, l'indécrottable fleur bleue un peu neuneu, qui n'a encore jamais vu la couleur d'une queue. Les amatrices de "con-vivialité", seront comblées par Marco, le beauf hétéro, en marcel et en maillot. Au Camping du Dauphin vert, il y en a pour tous les trous. Au retour, le sourire aux lèvres et en glande forme, vous ne manquerez pas de vous dire : "Rectum Sweet Home".

  • Q

    ,

    Le BDCUL nouveau est arrivé et il a la dégaine d'une escortgirl vénusienne alanguie sur un sofa, épuisée par les coups de boutoir d'une super-carotte priapique. Quoi de plus normal quand on sait que ce sont les très dextres Mrzyk et Moriceau, rois du stylo à bites, as du foutre indélébile, qui se défoulent à l'exercice erotico-porno-prolo de la collection la plus cul de la bd indébandante. Ils nous content ici les vies bien parallèles de Madame Main et de Monsieur Bite que tout éloigne à part un goût commun pour les arts plastiques. Malheureusement pour eux, l'idylle tant attendue n'est pas au rendez-vous. C'est tout penauds qu'ils font, chacun de leur côté, l'acquisition d'une fiole forcément magique pour oublier tout ça ! Ce qui suit tient d'un délire que l'on aurait du mal à décrire en quelques mots. Un cri primal fera très bien l'affaire : yeah ! Mrzyk et Moriceau mettent la barre haute et dure pour ce nouveau numéro de la collection BDCUL, en trempant bien profond leur biscuit pop dans le petit pot de leur imagination surréaliste.

  • Dans sa quête éperdue pour la ressource pétrolière, l'Amérique se
    lance, en 1972, dans une guerre sans merci contre l'Irak. Mais cette
    "Guerre du Golfe" tourne au désastre et embrase le monde.  Famines,
    épidémies et génocides inter-ethniques sont les conséquences directes
    de ce conflit total, et en quelques mois, la population mondiale
    passe de 4 milliards à moins d'une dizaine de millions d'individus
    seulement. Notre civilisation thermo-industrielle, basée sur
    l'utilisation sans limite des ressources de la planète, s'effondre. 
    Ici ou là, de petites communautés subsistent et se réorganisent. En
    Californie, grâce à une agriculture locale à échelle humaine,
    respectueuse de l'environnement, l'espoir renaît pour l'espèce
    humaine. Pour éviter les erreurs du passé, les conflits se règlent
    désormais dans L'Arène. Bite Fighter raconte l'histoire de trois
    combattants, tous experts en catch et en arts-martiaux. Amis, mais
    aussi amants, ils vont devoir faire face à leur plus grand défi :
    découvrir qui se cache sous le masque du Masked Warrior, un
    monstrueux tyran dont la mainmise sur L'Arène met en danger le
    fragile équilibre de ce monde nouveau !  Kato, Ty et Buzz vont se
    dresser vigoureusement face aux hommes de mains du Masked Warrior,
    dans des combats brutaux et sanglants, où tous les coups seront
    permis ! Mais qui sait si parmi leurs adversaires ne se cache pas le
    Grand Amour ? Découvrez tout le travail d'élaboration d'Olivier
    Texier pour ce ce BDCUL sur le site de Bite Fighter.

  • Alice, une jeune citadine fraîchement débarquée, tente de s'intégrer dans ce petit village de province en rejoignant l'équipe de rugby féminine de son lycée. Des joueuses plutôt cool et plus connues pour leurs courbes généreuses que pour leurs résultats, toujours catastrophiques. Alice a bien du mal à comprendre ce sport, mais elle ne ménage pas ses efforts pour bien jouer et surtout pour se faire apprécier de ses nouvelles copines. Après un match encore perdu, Fahra leur coach adorée, est remplacée par un entraîneur à la réputation de fer. Folles de rages, les jeunes filles. Elles feront preuve d'une imagination des plus vicieuses et des plus perverses pour faire renvoyer ce nouvel ennemi désigné. Quant à Alice, elle est de plus en plus populaire. Elle devient non seulement la favorite de l'entraîneur, mais également la reine de bien curieuses 3ème mi-temps... Toujours en 1ère division, Nine Antico continue sa trajectoire vers les firmaments. Avec I love Alice, elle s'offre même le luxe de réconcilier les amateurs de mêlées avec les amoureuses de belles chandellesAlice, une jeune citadine fraîchement débarquée, tente de s'intégrer dans ce petit village de province en rejoignant l'équipe de rugby féminine de son lycée. Des joueuses plutôt cool et plus connues pour leurs courbes généreuses que pour leurs résultats, toujours catastrophiques. Alice a bien du mal à comprendre ce sport, mais elle ne ménage pas ses efforts pour bien jouer et surtout pour se faire apprécier de ses nouvelles copines. Après un match encore perdu, Fahra leur coach adorée, est remplacée par un entraîneur à la réputation de fer. Folles de rages, les jeunes filles. Elles feront preuve d'une imagination des plus vicieuses et des plus perverses pour faire renvoyer ce nouvel ennemi désigné. Quant à Alice, elle est de plus en plus populaire. Elle devient non seulement la favorite de l'entraîneur, mais également la reine de bien curieuses 3ème mi-temps... Toujours en 1ère division, Nine Antico continue sa trajectoire vers les firmaments. Avec I love Alice, elle s'offre même le luxe de réconcilier les amateurs de mêlées avec les amoureuses de belles chandelles

  • Roger l'astronaute est en mission. Loin de Penny qui attend son retour, il explore une étrange planète. Fasciné par ces paysages désertriques, il se laisse aller à une exploration sans tabou. La jouissance est intense mais, au petit matin, sa bite a disparu ! Ainsi commence L'odyssée du Vice, une relecture hallucinée de la célèbre fresque mythologicle. Dans l'espace personne ne vous entendra jouir.

  • Fétiche rapporte les tribulations d'une tête de chevreuil dans le monde moderne. Effrayé par un enfant, un chevreuil se fait renverser par une voiture. Accident ? Homicide ? Il se trouve que l'enfant est un jeune prodige taxidermiste. Grâce à la paille extraite de son ours en peluche, il transforme l'animal mort en véritable trophée : une tête naturalisée orne dorénavant le mur de la cuisine familiale. Mais ce n'est que le début de ses aventures. Tour à tour poupée gonflable, masque, ballon de baudruche, la pauvre bête est rarement bien traitée.

  • Flipper vit dans un quartier quelconque en banlieue d'une grande ville. En pleine adolescence, sa vie oscille entre le skate, les jeux vidéo, ses potes avec qui c'est franche rigolade et rêvasseries. Flipper rêve beaucoup et surtout de la belle Lætitia dont il est amoureux. Mais Lætitia est plutôt d'humeur libertine, au grand désarroi du dauphin romantique ! Il y a aussi ces bastons répétées qui salissent les fins de soirées, des types d'Al Qaeda qui recrutent dans le quartier, comme une bonne agence d'intérim. Et Flipper qui aimerait bien comprendre... L'auteur prend la tangente d'un anthropomorphisme réjouissant pour dresser un portrait vitriolé de l'univers des banlieues. Le récit très libre de Morgan Navarro glisse avec subtilité de la réalité aux fantasmes, de la douceur au grand malaise. Derrière la satire sociale évidente se cache néanmoins le récit plein de tendresse, nimbé d'un érotisme diffus, de l'adolescence et des « premières fois ». Trois siècles après La Fontaine et ses célèbres fables, le récit animalier demeure décidément un des modes narratifs les plus subtilement subversifs.

  • Vous roulez tranquille sur la départementale quand soudain vous
    croyez apercevoir une ombre dans votre rétroviseur. Vous plissez les
    yeux mais c'est trop tard, on vient de vous dépasser par la droite à
    plus de 200 km/h ! Et vous ne rêvez pas : cette moustache, cette
    carrosserie reluisante, cette odeur entêtante d'huile Méroll... Oui
    vous venez d'être doublé par le nouveau numéro de Franky (et Nicole),
    estampillé numéro 5, la revue de référence en matière de bande
    dessinée alternative de garde partagée ! Une trentaine d'auteurs sont
    engagés dans cette course folle, et que leurs bagnoles soient
    colorées ou noires et blanches; que le conducteur porte la culotte;
    qu'ils écoutent des cassettes de Marvin Gaye ou de Slayer, cette
    poursuite mortelle ne pourra finir qu'à un seul bon endroit : votre
    bibliothèque. Abandonnez famille, chien et enfant sur l'aire
    d'autoroute de la routine pour foncer à mille à l'heure sur la voie
    de la BD indé. Franky, c'est de l'adrénaline à l'état pur, des drifts
    majestueux, une bouteille de bière tiède devant un soleil couchant et
    surtout c'est 300 pages de bédé qui n'attendent que vous !

  • Teddy Beat confronte l'imagerie enfantine aux fantasmes adolescents. Que sont devenus les héros des années 1990, quand nous avons éteint la télé pour aller draguer des meufs ? Ils ont fait la même chose. Au soleil d'un Brooklyn MTV, Teddy Beat se promène le long de 6 aventures. En puisant dans cette esthétique cartoonesque, Morgan Navarro nous renvoie au collège, aux histoires qu'on raconte aux copains, à ces filles qu'on aurait séduites lors de vacances à l'étranger. Une époque, comme un matin où l'on tarde à quitter son lit où, dans un demi sommeil, se mélange la moiteur du rêve et la raideur matinale. Définitivement le livre le plus branlable de la collection, il a d'ailleurs été reconnu pour ses qualités par le jury du prestigieux Festival d'Angoulême qui lui a décerné le Prix de l'Audace en 2012.Teddy Beat confronte l'imagerie enfantine aux fantasmes adolescents. Que sont devenus les héros des années 1990, quand nous avons éteint la télé pour aller draguer des meufs ? Ils ont fait la même chose. Au soleil d'un Brooklyn MTV, Teddy Beat se promène le long de 6 aventures. En puisant dans cette esthétique cartoonesque, Morgan Navarro nous renvoie au collège, aux histoires qu'on raconte aux copains, à ces filles qu'on aurait séduites lors de vacances à l'étranger. Une époque, comme un matin où l'on tarde à quitter son lit où, dans un demi sommeil, se mélange la moiteur du rêve et la raideur matinale. Définitivement le livre le plus branlable de la collection, il a d'ailleurs été reconnu pour ses qualités par le jury du prestigieux Festival d'Angoulême qui lui a décerné le Prix de l'Audace en 2012.

  • En l'an de grâce 2198, le monde est au bord du chaos. Cela fait plusieurs décennies que tous les enfants qui naissent sont exclusivement de sexe masculin. Pour faire face à cette crise qui menace l'existence même de la France (et par extension les nerfs de la population masculine), le commandement spatial français envoie le lieutenant-colonel Frédéric Vaugirard sur une planète encore inconnue. Cette dernière pourrait bien abriter une population de créatures femelles dont l'ADN devrait être compatible avec celui de tout bon citoyen français. Vaugirard arrivé à bon port, découvre un monde étrange dont les sublimes habitantes, les Vülves, menées par la non moins sublime reine BA-BA-OUH, lui font un chaleureux accueil. Leur curiosité est à son paroxysme, car c'est la première fois qu'elles sont confrontées à cet animal aussi étrange que légendaire : un mâle.En l'an de grâce 2198, le monde est au bord du chaos. Cela fait plusieurs décennies que tous les enfants qui naissent sont exclusivement de sexe masculin. Pour faire face à cette crise qui menace l'existence même de la France (et par extension les nerfs de la population masculine), le commandement spatial français envoie le lieutenant-colonel Frédéric Vaugirard sur une planète encore inconnue. Cette dernière pourrait bien abriter une population de créatures femelles dont l'ADN devrait être compatible avec celui de tout bon citoyen français. Vaugirard arrivé à bon port, découvre un monde étrange dont les sublimes habitantes, les Vülves, menées par la non moins sublime reine BA-BA-OUH, lui font un chaleureux accueil. Leur curiosité est à son paroxysme, car c'est la première fois qu'elles sont confrontées à cet animal aussi étrange que légendaire : un mâle.

  • Ferraille Illustré est la nouvelle formule de la revue qui a fait la
    réputation des Requins Marteaux. Dirigé par le trio Franky Baloney,
    Winshluss et Cizo, le journal mettra tout le monde d'accord. Comme
    RAW, Charlie Mensuel, ou Métal Hurlant en leur temps, Ferraille
    Illustré est le laboratoire de la bande dessinée contemporaine. Avec
    par ordre d'apparition : Fanny Dalle-Rive, Mathieu Sapin, Danny
    Steve, Caritte, Bouzard, Imius, Pirus et Schlingo, Hugues Micol et
    J.L. Capron, Aki, Franky Ravi, Blain et Trondheim, Blexbolex,
    Monsieur Vandermeulen, Sourdrille, Gregory Mardon, Morvandiau, Witko
    et Felder, Morgan Navarro, Morvandiau, Witko et Felder, Morgan
    Navarro, Morvandiau, Pirus et Schlingo, Winshluss, Quentin Faucompré,
    Édouard-Michel Méroll Jr.

  • Ferraille Illustré est la nouvelle formule de la revue qui a fait la
    réputation des Requins Marteaux. Dirigé par le trio Franky Baloney,
    Winshluss et Cizo, le journal mettra tout le monde d'accord. Comme
    RAW, Charlie Mensuel, ou Métal Hurlant en leur temps, Ferraille
    Illustré est le laboratoire de la bande dessinée contemporaine. Avec
    par ordre d'apparition : Druilhe et Winshluss, Danny Steve, Witko et
    Felder, Quentin Faucompré, Hugues Micol et J.L. Capron, Olivier
    Josso, Morvandiau, Émile Bravo, Imius, Pirus et Schlingo,
    Vandermeulen, J.L. Capron, Ludovic Debeurme, X90, Morvandiau, Guerse
    et Pichelin, Blexbolex, Winshluss, Bouzard, Mathieu Sapin, Édouard-
    Michel Méroll Jr., Fanny Dalle-Rive.

empty