Presses du Châtelet

  • " Avec les citations rassemblées dans ce livre, Luciano Melis a confectionné un bouquet de songes invitant à la méditation par la seule admiration silencieuse.Il faut espérer que ce florilège rétablira dans les esprits et les coeurs ce sentiment antique que le monde des tronçonneuses ignore.Aimer et prendre soin des arbres, avoir gratitude pour leurs immenses bienfaits est un impératif.La brutalité humaine rend celui-ci chaque jour plus nécessaire dans un monde qui ne sait pas où il va, tout en y allant aveuglément. "Pierre rabhi " Les forêts précèdent les gens, les déserts les suivent. "Chateaubriand Voici une anthologie des plus beaux aphorismes et textes sur l'arbre, une promenade en forêt de Montaigne à Italo Calvino en passant par Victor Hugo, Jules Renard, Jean Giono ou Sylvain Tesson.Pour prendre le temps de la contemplation, de la méditation et de la réflexion, à l'ombre de l'arbre protecteur.

  • L'humain au risque de l'intelligence artificielle Nouv.

    Pour un monde moins numérique et plus éthique Le nouveau " Carnet d'alerte " de Pierre Rabhi et Juliette Duquesne s'attaque aux dérives de l'intelligence artificielle, à la protection de nos données numériques et à l'influence néfaste des Gafam. Que cache au juste l'intelligence artificielle ? Pierre Rabhi nous rappelle qu'elle est avant tout fille de l'aptitude humaine. Les ordinateurs, en effet, n'ont ni intelligence propre ni états d'âme : ils sont surtout d'incroyables machines à calculer, à " avaler " des données. Les entreprises rivalisent d'imagination pour les récolter afin de cibler leur publicité. Certains États les utilisent pour surveiller les citoyens. L'art de l'indiscrétion est ainsi généralisé.
    Présentée comme la solution idéale à de nombreux maux, l'intelligence artificielle a toutefois des limites, dont une essentielle : la pollution liée au numérique.
    Juliette Duquesne a interrogé plus de quatre-vingts spécialistes du monde entier. Son enquête montre que l'IA, mise en oeuvre dans de multiples secteurs de notre société, présente des risques insidieux que la plupart d'entre nous ignorent.
    Est-il possible de construire un monde numérique moins envahissant, plus sobre, libre et convivial ? Des solutions existent, déjà expérimentées par la société civile, que ce carnet propose de partager.

  • Dans ce nouveau livre, Jiddu Krishnamurti, nous invite à reconsidérer notre vie et à nous interroger sur nos choix quotidiens. Un texte inédit de ce penseur hors du commun.
    QUI ETES-VOUS ? QUE FAITES-VOUS ? QUE VOULEZ-VOUS ?
    Krishnamurti, l'un des grands philosophes de notre temps, mène une réflexion vigoureuse sur les sujets qui font l'existence : l'amour, l'éducation, la liberté, le chagrin, la famille, la solitude.... et révèle la profondeur de questions simples : " Qu'est-ce que l'ennui ? " ou " Peut-on exister sans compétition ? ". Lu par des millions de personnes de tous horizons, Krishnamurti montre qu'il n'y a pas de chemin, pas d'autorité supérieure, pas de gourou à suivre, et qu'en fin de compte la façon dont nous vivons nos vies relève de notre propre responsabilité.
    " L'un des cinq saints du xxe siècle " Time Magazine
    " Krishnamurti m'a profondément influencé " Deepak Chopra

  • Adoré, questionné, conspué... Le pape François suscite des réactions diverses. Ses ambitions libérales ont désarçonné nombre d'institutions et de groupes qui avaient prospéré sous ses prédécesseurs... Alors que les rumeurs d'une possible démission prochaine se font entendre, voici le portrait de l'homme qui veut changer l'Eglise.
    En ce dimanche des Rameaux 2020, le pape Francois a choisi de centrer son homélie sur le thème de la trahison et de l'abandon.
    Comment ne pas lire ses mots terribles comme le sous- titre des luttes qui se déroulent aujourd'hui au Vatican et jusqu'aux confins de l'Église catholique universelle ?
    Comment ne pas y voir les successeurs de Judas : ce quarteron de cardinaux à la retraite, ces réseaux traditionalistes, riches de relais financiers et médiatiques ; ces fonctionnaires zélés de leur propre inertie, bureaucrates qui n'attendent que la mort (ou la démission) de Francois pour reprendre leurs affaires, leur petite routine ?
    Fondée sur une enquête menée à Rome, cette biographie explore sept ans de pontificat et éclaire les difficultés rencontrées par un pape en butte à une farouche opposition interne, qui rêvait de moderniser l'Église, de la sauver en la réformant.

  • Le nouvel essai de Pierre Rabhi, dans la série des Carnets d'alerte", nous invite à une toute nouvelle démarche écocitoyenne : la décroissance, voire la non-croissance."
    Le nouveau carnet d'alerte" de Pierre Rabhi+ 0,3%, + 1,1%, +0,5%... On ne compte plus les prévisions des économistes en matière de croissance du Produit intérieur brut (PIB). Elle est espérée, invoquée, implorée. En vain. Une quête toujours aussi fébrile, alors que la chute de la biodiversité, la pollution des sols et de l'eau, la disparition des semences, la faim dans le monde et le réchauffement climatique s'aggravent !Pourquoi et comment la croissance est-elle devenue aussi centrale dans notre système ? Peut-on et doit-on s'en passer ? Quels est l'impact de la croissance sur notre planète ? Joue-t-elle un rôle dans un monde inéquitable entre hypernantis et hyperdémunis ? Suffirait-il d'y renoncer et de revoir notre PIB... à la baisse ?Vivre sans croissance doit être au coeur de toute transition écologique. D'autres croient au contraire que des innovations technologiques associant croissance et préservation de notre planète pourraient être la solution. Serait-il possible d'appliquer ces principes à plus grande échelle ? Quelles réformes faudrait-il mettre en place ? Et quelle volonté politique serait décidée à les faire appliquer ?Pour réaliser ce carnet, Pierre Rabhi et Juliette Duquesne ont interrogé des économistes décroissants, des défenseurs de la croissance verte, mais aussi des sociologues, des politologues, ainsi que des citoyens européens, africains, asiatiques et des entrepreneurs. Des témoignages d'acteurs de la société civile montrent qu'il est possible de vivre mieux avec la "sobriété heureuse" et la "puissance de la modération" chères à Pierre Rabhi depuis un demi-siècle."

  • Pour justifier l'agriculture intensive, certains nous expliquent que, depuis cinquante ans, la faim dans le monde a régressé. Qu'en est-il vraiment ? Quelles sont les causes de ce fléau ? Pour les détracteurs de l'agroécologie, il est impossible de nourrir la population grâce à ses techniques. Or l'agroécologie, mise à l'épreuve des faits, est en mesure de nourrir la planète, expliquent les auteurs dans Pour en finir avec la faim dans le monde. Depuis plus de cinquante ans, les semences ne sont plus un bien public. C'est un sujet sensible et extrêmement important, car il touche aux fondements de la vie. Hélas, la réglementation est complexe, et cette problématique a toujours été maintenue hors de portée et de compréhension du grand public. Mais alors, que s'est-il passé pour que 75 % de la diversité génétique cultivée et transmissible disparaissent en un siècle ? Et quels risques les OGM représentent-ils ? Autant de questions qu'aborde Les semences, un patrimoine vital en voie de disparition.

  • Pour justifier l'agriculture intensive, certains nous expliquent que, depuis cinquante ans, la faim dans le monde a régressé. Qu'en est-il vraiment ? Quelles sont les causes de ce fléau ? Pour les détracteurs de l'agroécologie, il est impossible de nourrir la population grâce à ses techniques. Or l'agroécologie, mise à l'épreuve des faits, est en mesure de nourrir la planète, expliquent les auteurs dans Pour en finir avec la faim dans le monde. Depuis plus de cinquante ans, les semences ne sont plus un bien public. C'est un sujet sensible et extrêmement important, car il touche aux fondements de la vie. Hélas, la réglementation est complexe, et cette problématique a toujours été maintenue hors de portée et de compréhension du grand public. Mais alors, que s'est-il passé pour que 75 % de la diversité génétique cultivée et transmissible disparaissent en un siècle ? Et quels risques les OGM représentent-ils ? Autant de questions qu'aborde Les semences, un patrimoine vital en voie de disparition.

  • Décoder les lignes de la main, c'est facile!
    Un message est inscrit au creux de nos mains. Les événements de notre existence s'y impriment, dessinant un paysage qui évolue au fil du temps, selon nos expériences.
    Forme, texture, couleur des mains, taille de la paume et des doigts, aspects des monts (de Vénus, de Mars, de Saturne...), des lignes (de vie, de tête, de coeur...), figures particulières (croix, grille, triangle, étoile...): tous ces signes se déchiffrent comme un langage. Il suffit d'en apprendre l'alphabet. La chirologie n'est donc pas un acte de voyance, mais une lecture et interprétation des mains. Les obser- vations recueillies permettent de composer un portrait psycholo- gique du sujet.
    Illustré de nombreux schémas, cet ouvrage de référence peut vous aider à mieux vous orienter dans l'existence en apportant des réponses claires aux questions que vous vous posez: dans quel domaine puis-je exprimer au mieux ma créativité? Quelle est ma qualité d'énergie? Suis-je fait(e) pour gagner de l'argent? Comment s'expriment mes liens familiaux, affectifs et amoureux? Saurais-je m'adapter à la vie à l'étranger?
    Cet art subtil nous offre de mieux nous connaître, en révélant nos dons, nos talents, nos résistances ou nos faiblesses. Mais il nous permet aussi d'aller à la découverte des autres et de leurs secrets...

  • Sensible depuis sa prime enfance aux univers parallèles, Lionel Broucksaux raconte dans ce récit autobiographique la découverte de ses dons médiumniques, hérités de ses aïeux. Il explique les outils dont dispose le médium pour décrypter la parole de l'au-delà, ainsi que les incroyables anecdotes qui ont jalonné sa vie de médium.
    " Médium, énergéticien et guérisseur, je suis le messager du monde invisible. J'aide les personnes qui me consultent à retrouver le bon chemin. Leur vrai chemin. " Sensible depuis sa prime enfance à des phénomènes qui échappent au commun des mortels, Lionel Broucksaux raconte dans ce récit la découverte de ses dons, hérités de ses aieux, et le long parcours qui l'a amené à devenir thérapeute. À l'âge adulte, victime de dépression, il a compris qu'il était temps pour lui de reconnaître sa médiumnité et de se mettre au service des autres. Son objectif: nous permettre, en accédant aux messages de l'au-delà, de dépasser les maux qui nous affectent et de décou- vrir nos véritables ressources. Pour vivre enfin notre vie. Écriture automatique, psychogénéalogie intuitive, soins énergétiques: il détaille les outils qu'il met en oeuvre pour aider ses consultants et dévoile les incroyables coincidences qui ont jalonné sa pratique de médium.

  • Les jours qui suivent l'accouchement sont trop souvent oubliés dans les guides de natalité habituels. Un essai pour nous apprendre à jouir de ces semaines uniques, et à nous réapproprier notre corps.
    Prendre soin de soi après l'accouchement Le mois qui suit l'accouchement est l'un des plus beaux moments de la vie d'une femme.Ces semaines sont pourtant éprouvantes pour la mère comme pour le nouveau-né : manque de sommeil, fatigue, douleurs, baby blues... Les jeunes mères se retrouvent souvent seules, les émotions a fleur de peau, pour affronter une phase de bouleversements.Cette période représente un enjeu majeur pour la sante future de la mère. Dans de nombreuses cultures, elle fait ainsi l'objet de soins adaptés (bandage du bassin, massages, conseils en nutrition...).Ce guide est une invitation a vivre pleinement ces premières semaines. Il indique comment se préserver des difficultés en mettant en place des pratiques (yoga, méditation, shiatsu, soins du périnée, EFT...) et une organisation adaptée, avec l'aide des proches.Un ouvrage essentiel pour favoriser la rencontre de la mère et de l'enfant ! " Des connaissances réjouissantes qui devraient être connues de tous : le livre qui manquait ! " Lilou Mace

  • L'état de désordre dans lequel nous vivons est la racine même de nos contradictions. Chacun porte en lui le conflit et la confusion qu'il convient de dépasser pour atteindre un renouveau de l'esprit. Dans ces conférences, données à Paris et Saanen en 1965, Jiddu Krishnamurti explique que chacun doit se libérer de la structure psychologique de la société, qui n'est que cupidité, ambition, implacabilité, brutalité. Se transformer nécessite de rétablir l'ordre en nous-mêmes, dans nos points de vue, dans nos échelles de valeurs et dans la société. Changer, dit Krishnamurti, c'est avoir assez de liberté pour créer de l'ordre. Afin de renaître chaque jour par une discipline sans conformisme.

  • L'art de la guerre

    Sun Zi

    Gagner ou perdre une guerre ne se fait pas par hasard ni par l'intervention des dieux ou des esprits. C'est une question de méthode et de stratégie. Ce livre guide le lecteur sur les cinq éléments à prendre en compte dans l'élaboration d'une stratégie : la cause morale ; les conditions temporelles ; les conditions géographiques ; le dirigeant ; l'organisation et la discipline.
    Influencé par le taoïsme et du Yi King (le Livre des Changements), L'Art de la guerre énonce que l'harmonie entre ces cinq éléments est une condition préalable au succès d'une campagne.
    Il montre comment la réflexion peut mener à la victoire, comment l'analyse des faiblesses de l'ennemi peut fonder une tactique, si l'on sait les exploiter, et même les aggraver ; il met l'accent sur la psychologie du combat et sur l'importance de la ruse et de la fuite.

  • La biographie-portrait d'un journaliste qui a rencontré à de nombreuses reprises le dalaï-lama.
    Ce livre est le fruit de dix années de rencontres et d'échanges au temple de McLeod Ganj siège du gouvernement tibé- tain en exil, au cours desquelles Mayank Chhaya a débus- qué des facettes insoupconnées du dalai-lama.
    Pour raconter l'homme derrière l'icône, Mayank Chhaya retrace le parcours de Tenzin Gyatso: sa jeunesse mouve- mentée au Tibet, sa formation spirituelle, sa vie en exil, les personnalités politiques et intellectuelles qui ont joué un rôle dans l'élaboration de sa réflexion.
    Il y aborde des thèmes très personnels, tels son célibat, son prix Nobel, sa gestion de la notoriété, son attitude face à la mort, sa succession et, bien sur, son action en faveur du peuple tibétain et de la paix.

  • Pour le centenaire de la naissance de Nelson Mandela (juillet 2018), une biographie complète et fouillée qui révèle l'homme derrière le mythe.
    Il fut tour à tour prisonnier de conscience, architecte international de la paix et premier président démocratiquement élu d'Afrique du Sud. Orphelin, Mandela, d'abord prénommé Rohihlahla, est recueilli par le roi du clan Madiba des Thembu, peuple de la nation Xhosa, dans le Transkei. Il prend très tôt connaissance des oeuvres de Marx, Lénine, Staline, mais aussi Steinbeck et Tolstoï. C'est en 1943, quand Mandela rejoint le Congrès national africain, que commence sa lutte contre l'apartheid. Il prône la désobéissance civile et les manifestations non violentes, inspirées de Gandhi et Luthuli. Mais le massacre de Sharpeville, en 1960, marque un tournant dans le destin de Nelson Mandela. Cette répression sanglante ajoute à sa volonté d'intensifier la lutte. Mandela coordonne des opérations de sabotage contre des cibles symboliques du gouvernement. Il sera arrêté le 5 août 1962, à l'âge de 44 ans.Du 12 juin 1964 au 11 février 1990, pendant 26 ans, Nelson Mandela est emprisonné à Rubben Island, au large du Cap - non sans interrompre sa lutte. Cet internement indignera le monde entier.Tous connaissent la suite : le prix Nobel de la paix en 1993, son élection au pouvoir en Afrique du Sud en 1994, faisant de lui le premier président noir du pays. Puis enfin, sa disparition, le 5 décembre 2013 à Johannesburg... Pourtant, derrière l'histoire officielle, l'intimité de Nelson Mandela est moins connue. Et notamment, son rapport aux femmes, que cette biographie décrypte. Une plongée dans la vie de l'un des hommes les plus célébrés de notre époque.

  • L'agriculture est la première consommatrice d'eau. Or l'océan récupère toutes les pollutions terrestres, les cours d'eau sont pollués et 30% de la population mondiale n'a pas accès à l'eau potable. Dans ce nouveau carnet d'alerte, une soixantaine de chercheurs, d'associations, d'agriculteurs, d'acteurs de la société civile expliquent comment gérer cette ressource vitale de façon plus écologique, équitable et locale.
    Un élément vital en péril " Vous êtes et nous sommes tous de l'eau ", répond souvent Pierre Rabhi aux journalistes qui l'interpellent sur cet élément vital.L'océan, l'un des poumons de notre planète, est en grand danger. Les humains l'ont trop longtemps considéré comme une poubelle, tout comme les mers et les rivières. L'agriculture intensive, l'utilisation massive d'engrais chimiques sont la principale cause de pollution et de consommation de l'eau douce. En France, les pesticides sont présents dans la quasi-totalité des cours d'eau et des nappes phréatiques.Les quelque 60 chercheurs, agriculteurs et acteurs de la société civile interrogés pour ce livre le rappellent avec force : l'eau est indispensable a la vie. Chaque jour dans le monde, près de mille enfants de moins de 5 ans meurent d'avoir bu de l'eau insalubre. Objet des convoitises de sociétés multinationales, l'eau est un bien commun qui nécessité une gestion collective. Comment la consommer de façon plus sobre, écologique, équitable et locale ?Selon Pierre Rabhi, notre rapport a cette précieuse ressource doit changer : il n'est que temps de prendre conscience de son immense valeur.

  • De l'éducation offre une réflexion philosophique sur l'éducation et le sens de la vie, la nature de l'enseignement, son rôle dans l'édification de la paix, et la liberté individuelle. Krishnamurti se fonde sur la connaissance de soi, l'éveil de l'intuition et sur l'importance de créer un environnement propice à la compréhension. L'auteur, qui toute sa vie porta un intérêt profond pour l'éducation et pour la construction d'écoles de par le monde, examine ici avec minutie ce qui selon lui pose problème avec l'éducation actuelle, et plus particulièrement l'erreur d'enseigner à nos enfants « quoi » penser plutôt que « comment » penser. Le livre aborde ainsi plusieurs points primordiaux comme la dimension sociale et la nécessité de changer les modes de pensée, sans jamais perdre de vue l'idée principale que tout repose sur le rôle des parents et éducateurs auprès des enfants.

  • Une nouvelle interprétation d'un texte fondateur de la spiritualité par le théologien Jean-Yves Leloup, à paraître pour ses 70 ans.
    L 'élégance du Soi, c'est l'élégance de notre être intérieur aligné sur son axe, relié par le Souffle au ciel et à la terre. C'est le frémissement vital de l'homme noble, notre nature essentielle. C'est la noblesse du coeur.
    Cette élégance et cette noblesse ne sont jamais perdues, elles demandent seulement notre attention et l'exercice nécessaire à leur dévoilement.
    Cette " révolution " de l'élégance et de la noblesse est la seule que nous n'ayons pas encore essayée, révolution-révélation de la conscience et de l'amour incarnés.
    Jean-Yves Leloup, comme maître Eckhart en son temps, nous invite à cette aventure, guidant chaque être humain dans ses métamorphoses vers le meilleur des possibles.

  • Un livre essentiel sur l'une des plus anciennes religions encore pratiquées.
    ...ou l'âme immortelle de l'Inde " Le génie de l'Inde, c'est la synthèse ", disait Nehru.Ne dans la vallée de l'Indus vers 1500 avant notre ère, l'hindouisme, qui n'a cessé au cours des siècles de s'enrichir en puisant a de multiples sources, en est un parfait exemple.L'ancienne culture des Ve das a donné naissance a une nouvelle éthique religieuse reposant sur la trinité Brahma, Vishnu et C iva qui s'est ensuite enrichie d'un panthéon mythologique incomparable.Bernard Baudouin présente les origines de l'hindouisme, les multiples expressions d'une spiritualité riche et vivante (dharma, bhakti, rites et cultes, sens du sacre , yoga) ainsi que son rayonnement en Inde et dans le monde depuis trente-cinq siècles.Un livre essentiel pour comprendre la plus ancienne religion encore pratiquée.

  • Soigner un cancer se vit à deux ! Le célèbre chirurgien cancérologue Rémy Salmon nous accompagne dans cette terrible épreuve, en nous prodiguant des conseils humains et sortis des sentiers battus.
    Pour la première fois, un guide conçu pour le mari ou le compagnon de la patiente
    Lorsqu'un cancer est diagnostiqué, tout le quotidien du couple est bouleversé.
    Signé par l'un des plus éminents spécialistes du cancer du sein, ce livre décrit de façon simple et détaillée les étapes de la maladie ainsi que les différents traitements proposés.
    Le couple, main dans la main, va en effet devoir mener une lutte rythmée par de multiples combats, des succès comme des échecs, des phases aiguës comme des périodes de repos.
    Au sein du couple, chacun à sa façon devra affronter divers problèmes ou difficultés, dans sa vie familiale, amicale et sociale.
    Conserver une bonne relation de couple, préserver sa vie intime, maintenir l'équilibre, savoir parler aux enfants, poursuivre sa vie professionnelle... : telles sont les questions essentielles abordées par Rémy Salmon, pour une approche plus humaine et globale du traitement quotidien du cancer.

  • « La liberté est pour la plupart d'entre nous une idée, ce n'est pas une réalité. Quand nous parlons de liberté, il s'agit de liberté extérieure : agir selon notre fantaisie, voyager, penser ce qui nous plaît. Son expression extérieure nous apparaît extraordinairement importante et plus particulièrement dans les pays où sévissent des tyrannies, des dictatures ; et, dans ceux où la liberté extérieure est possible, on recherche toujours plus de plaisir, de plus en plus de possession. » La voie suivie par Krishnamurti reflète ses convictions : il souhaitait avant tout mettre l'humanité dans un état de liberté inconditionnelle, la libérer de toutes les craintes ou contraintes qui séparent les hommes et les éloignent de la liberté.
    Ce livre est issu de conférences tenues à Londres, Amsterdam, Paris et Saanen, en Suisse, de mars à août 1969. Première publication ; Delachaux et Niestlé, Neuchâtel, 1971.

  • Le judaïsme a marqué l'histoire du monde par l'apparition du monothéisme. Un livre essentiel sur l'une des plus anciennes religions encore pratiquées.
    Le premier monothéisme Plus d'un millénaire avant notre ère, Abraham, venu de Mésopotamie, part en quête de la fameuse "Terre de Canaan' que Dieu a promise à sa postérité. Après y avoir vécu sous la conduite des patriarches, les Hébreux, ses descendants, en sont chassés par la famine et s'installent en Égypte où, pendant des siècles, ils sont réduits en esclavage. Sur le chemin du retour en Israël, ils reçoivent de Dieu leur loi, la Torah.Bernard Baudouin éclaire les différentes facettes du judaïsme : sa doctrine, ses rites et ses pratiques cultuelles, les épisodes de sa longue et foisonnante histoire, jusqu'à la création de l'État juif. Et, bien sûr, l'étude de la Bible hébraïque (l'Ancien Testament), le livre sacré, qui occupe une place centrale dans l'histoire du peuple hébreu.Une introduction au premier monothéisme, l'une des plus anciennes religions pratiquées.

  • Dialogues avec le monde des esprits Un père disparu vient rassurer sa femme et sa fille, un enfant tué par un chauffard communique avec ses proches, une femme chantonne à l'oreille du médium la chanson qu'elle fredonnait à sa soeur jumelle... Autant de témoignages qui démontrent la survivance de l'âme après la mort. Dans ce nouvel ouvrage, Alain Joseph Bellet, aidé de ses guides, livre les conseils spirituels de différents Esprits, venus parler de leurs expériences terrestres et de leurs existences dans l'autre monde. L'égoïsme, l'orgueil, la colère, la vengeance, l'ignorance, l'attachement aux biens terrestres et les diverses addictions sont quelques-unes des imperfections qu'il nous faut vaincre. L'important est d'apprendre à se connaître soi-même. Des conversations bouleversantes qui nous amènent à comprendre le véritable but auquel nous pouvons tous parvenir : être dans l'amour inconditionnel.

  • Depuis plus de vingt-cinq siècles, le taoïsme a nourri et enrichi les prin cipaux courants spirituels orientaux. Né dans les profondeurs de la Chine ancienne, il repose sur la notion de dao", le souffle donnant vie à toute chose, et conduit l'individu à la recherche d'une paix intérieure qui donne son sens à la vie. S'appuyant sur le Dao De Jing (Le Livre de la Voie et de la Vertu), Bernard Baudouin présente les éléments essentiels de cette philosophie religieuse.
    Le souffle qui donne vie à toute chose Issu de la Chine ancienne, le taoïsme repose sur la notion de dao, le Souffle donnant vie à toute chose.Depuis vingt-cinq siècles, il a irrigué et enrichi les principaux courants spirituels orientaux. Véritable enseignement, il est d'abord un mode d'existence permettant à chacun de revenir à l'essence même de la vie.Bernard Baudouin présente les éléments essentiels de cette " philosophie religieuse " et en dévoile les subtilités à travers ses sources, notamment le Dao De Jing, Le Livre de la Voie et de la Vertu, attribué à Laozi ; ses auteurs essentiels, tels Zhuangzi et Liezi ; sa doctrine (les notions de dao, de yin-yang et de wu-wei) ; ses cultes et rituels ; son impact et son évolution dans l'Histoire.Toujours très vivante en Chine, la parole taoïste a en effet essaimé dans le monde entier. Elle propose de ramener l'homme en son propre centre afin qu'il y découvre l'harmonie, la paix intérieure et l'immortalité.

  • Écrit lorsque le dalaï-lama était un jeune homme en exil en Inde, ce témoignage plein de dignité nous renseigne sur la personnalité et les questionnements de celui qui est toujours le symbole de tout le peuple tibétain. Un témoignage poignant par sa simplicité et son authenticité.
    Au moment où l'enfant vit le lama, il se dirigea vers lui..." Lama Kewtsang Rinpoché, du monastère de Sera, était habillé pauvrement, mais il avait au cou un rosaire ayant appartenu au XIII e dalaï-lama. L'enfant parut reconnaître le rosaire et demanda qu'on le lui donne. Le lama le lui promit s'il devinait qui il était, et le garçon répondit : " Sera-Aga ', ce qui, en dialecte local, signifiait " un lama de Sera '.Le lama passa une journée entière à observer l'enfant avec un intérêt toujours grandissant, jusqu'à l'heure du coucher. Tout le groupe passa la nuit dans la maison. Au petit matin, alors qu'ils se préparaient au départ, le garçon sortit de son lit et demanda à partir avec eux.Cet enfant, c'était moi. "Tenzin Gyatso, XIV e dalaï-lama*En 1962, à 27 ans, le dalaï-lama publie cette autobiographie. Il y raconte comment, à 4 ans, il fut reconnu comme la réincarnation du XIII e dalaï-lama. Il retrace ses années de formation, sa fuite à travers le Tibet, puis son apprentissage de l'action spirituelle et politique.Ce livre montre l'évolution d'un moine devenu un leader mondial, luttant pour faire reconnaître son pays. Un être capable de toucher les coeurs avec cette humanité qui en fait l'un des hommes les plus aimés de notre temps.

empty