Presses universitaires de France (réédition numérique FeniXX)

  • Le minotaure et son mythe

    André Siganos

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 November 2018

    S'attache à mettre en application les principes définis pour analyser l'un des mythes qui nous touchent le plus aujourd'hui, celui de Pasiphaé, en s'appuyant sur les concepts de mythe littérarisé et de syntagme minimal du mythe.

  • Dramaturgies du vrai-faux

    Jacques Scherer

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 25 September 2015

    Cet ouvrage aborde, en un développement continu et avec une grande liberté de ton, des problèmes très variés, de l'analyse dramaturgique aux systèmes autoréférentiels, en passant par les mythologies et symboliques anciennes ou modernes. Explicite ou non, le théâtre y apparaît comme la voix des philosophies et l'image d'une conception du monde et de la pensée. Ici, le vrai-faux théâtral conquiert moins un terrain qu'il ne s'ébahit des étranges végétations qui s'y sont développées. Qui dit : ce livre n'est pas sérieux, il a tort. Dit-il alors : ce livre est sérieux, il a tort aussi. Il a cru s'appuyer sur la logique binaire, mais le mécanisme épiménidien l'a agrippé. Ce livre, comme tous les livres, est vrai-faux.

  • Étrangeté de l'art

    Jean Onimus

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 23 October 2015

    L'art se cherche, certains disent même qu'il est mort ! Disons plutôt qu'il passe par une transition de phase, abandonnant ses fonctions décoratives pour révéler sa vraie nature longtemps voilée. Pour l'essentiel, l'art nous donne accès, au-delà de la réalité mécanique et prosaïque qui nous submerge, à une réalité profonde, durable, dont l'apparition rend si fascinantes les grandes oeuvres. Cette réalité, l'art actuel nous la fait pressentir jusque dans l'horrible, le gratuit, l'absurde, voire le vide. L'art est donc étrange : ce qui l'inspire vient d'ailleurs. Il est seul désormais à porter l'empreinte d'une transcendance dont les traces s'effacent autour de nous. Loin d'être mort, il est en passe de devenir enfin ce qu'il est : le messager de l'absolu.

  • L'image du tiers-monde dans le roman français contemporain

    Jean-Marc Moura

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 November 2018

    Histoire des idées et histoire littéraire se conjuguent ici pour rendre sensibles, sous la multiplicité des idéologies et des formes narratives, la cohérence et la complémentarité des représentations du tiers-monde forgées par l'imaginaire français.

  • Histoire europeenne du roman medieval

    Stanesco/zink

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2015

    Ce livre retrace brièvement la naissance et le développement du roman au Moyen Âge, d'abord en français, puis dans toutes les langues européennes. Son originalité est dans son approche synthétique. Il prend en compte l'ensemble de la production romanesque médiévale, dans toutes les langues et à travers tout l'espace européen. Il touche ainsi la littérature générale et comparée autant que les études médiévales, et s'adresse aussi à tous ceux qui s'intéressent à l'unité culturelle de l'Europe.

  • La fantasmagorie

    Max Milner

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 8 November 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le langage heidegger

    Henri Meschonnic

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 25 September 2015

    La poétique du langage Heidegger et de ses effets sur la philosophie, la littérature, les sciences humaines, est le travail de ce livre. Seule la poétique du statut et du traitement du langage chez Heidegger, et dans tout ce qui en est issu, tient ensemble ce qui est sans cesse disjoint par la tradition dualiste du signe : la pensée de Heidegger et le politique. Par là est montrée l'illusion d'une époque qui a pris un réalisme logique et une rhétorique d'auto-apocalypse pour une pensée originale de l'art, de la poésie, de la société alors qu'ils empêchent de les penser, et de penser la modernité. Penser à neuf la relation du langage et du temps, du langage et du sujet, en tenant par le poème l'éthique et l'histoire. C'est parce que le monde actuel de la pensée n'a pas de place pour elle, que la critique est la nécessité la plus urgente, et que son utopie ouvre un monde nouveau.

  • Le Roman chinois depuis 1949

    Huang-Giafferri

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2015

    Peu de littératures ont connu un sort aussi tributaire des péripéties politiques que celle de la Chine populaire. Depuis la prise du pouvoir par les communistes en 1949, ce sont les multiples campagnes de rectification idéologique qui ont donné le ton de la création littéraire. Sous les consignes et la censure, le roman constitue un témoignage original de la réalité politique et sociale du pays. En évoquant les parcours mouvementés, et parfois tragiques, des écrivains, en s'attachant d'abord au contenu des romans et à leur contexte, ce livre privilégie les faits sur les commentaires. C'est ainsi, par exemple, que la Révolution culturelle apparaît sous un jour inhabituel, non pas à cause d'éléments nouveaux et sensationnels, mais parce que, pour la première fois, c'est la description objective du roman qui en donne une lecture directe et incontournable. En même temps, ce livre nous indique, au lendemain du printemps de Pékin, que la littérature est, à coup sûr, une clé pour bien comprendre l'évolution de la Chine dans les années qui viennent.

  • Histoire de l'utopie en russie

    Niqueux/heller

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 November 2018

    De l'idéal de la Sainte-Russie au Moyen Age, jusqu'au foisonnement actuel des utopies sur les décombres de l'utopie au pouvoir, la Russie semble avoir été gouvernée par l'utopisme religieux, politique, social ou idéologique. Cet ouvrage permet de revisite

  • Le Roman à l'oeuvre

    Henri Mitterand

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 November 2018

    Quatre angles d'approche sont appliqués ici au genre romanesque : Une première partie de critique génétique, une seconde s'attache au temps et à l'espace à travers Zola, Maupassant, Céline, puis viennent cinq études sur la relation du romancier et de l'hi

  • La magie dans le roman africain

    Xavier Garnier

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 November 2018

    Dans les années cinquante, le roman africain explore une voie novatrice qui lui permet d'entrer dans le champ du roman contemporain. A condition d'inventer une poétique magique, le roman peut raconter l'événement pur, dégagé de toute représentation : l'enjeu est d'importance pour le roman africain qui, dès l'origine, a dû se débattre avec une image imposée de l'Afrique et de son histoire.

  • L'invention du commentaire ; Augustin, Jacques Drrida

    Bruno Clément

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 November 2018

    En rapprochant le commentaire du premier chapitre de la Genèse du récit de vie des «Confessions» qui le précède, l'auteur fait apparaître la dépendance poétique et existentielle entre ces textes. Dépendance qui se retrouve dans «Circonfession» de J. Derrida où la tentative autobiographique conduite en bas de page tient lieu de commentaire.

  • Le génocide dans la fiction romanesque

    Charlotte Wardi

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 14 March 2019

    Le récit du génocide des juifs connaît, quarante ans après sa révélation, une vogue inquiétante. Les oeuvres romanesques qui le mettent en scène abondent, soulevant avec une intensité particulière le problème des rapports entre l'histoire et la fiction  Auschwitz, phénomène irrationnel qui ne s'inscrit dans aucun système ni modèle structuré, remet en question la conception occidentale de l'homme et du monde et donc de la littérature qui la traduit. L'écriture du génocide pose à l'écrivain sans expérience concentrationnaire des problèmes éthiques et esthétiques inconnus jusqu'alors dans la représentation de l'histoire et qu'il convient de cerner. Des romanciers aussi différents par leur origine, leur idéologie que Gary, Bellow, Bll et Styron proposent des solutions et des techniques d'écriture diverses dont l'analyse et l'étude comparative permettent de déterminer la valeur quant à la représentation de ce chapitre honteux entre tous de l'histoire occidentale.

  • La matière-émotion

    Michel Collot

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 15 January 2019

    L'émotion n'est pas un état purement intérieur, mais un mouvement de l'âme et du corps qui fait sortir de soi le sujet qui l'éprouve. Elle pousse à écrire, car elle ne peut s'exprimer qu'en s'incarnant dans la chair du monde et des mots : un aphorisme de René Char fait du poème une « matière-émotion ». En traçant un trait d'union fulgurant entre le plus « objectif » et le plus « subjectif », cette formule nous invite à nous affranchir d'une pensée dualiste et à dépasser les clivages qui figent encore trop souvent le débat contemporain sur la poésie, opposant les tenants d'un « nouveau lyrisme » à ceux de l'« objectivisme », du « littéralisme » ou du « matérialisme ». Michel Collot tente ici d'échapper à cette fausse alternative, en montrant comment dans l'alchimie du verbe entrent en fusion et en interaction le moi, le monde et les mots. Il interroge notamment les oeuvres de Reverdy, Supervielle, Michaux, Ponge, Senghor, Dupin, Gaspar et Bernard Noël, à la lumière de la poétique, de la thématique, de la psychanalyse et de la génétique. L'étude des manuscrits complète celle des textes : elle permet de surprendre l'inscription de l'émotion dans la matière même de l'encre et du papier, et dans le geste de l'écriture.

  • Le compositeur et ses modèles

    Françoise Escal

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 18 January 2019

    Les essais réunis dans Le compositeur et ses modèles portent sur quelques déterminations de l'écriture musicale et ils constituent de ce point de vue autant de variations sur le thème de « l'auteur ». Ce qui est abordé, ce sont les relations qu'une oeuvre musicale entretient avec d'autres oeuvres qu'elle cite, consciemment ou inconsciemment, et qu'elle transforme ; ce qui est considéré, c'est la citation comme élément constitutif de l'oeuvre, tout texte - littéraire, pictural ou musical - étant un « tissu nouveau de citations révolues ». Sont ainsi analysés : les « parodies » de Bach comme remploi par Bach d'anciennes musiques pour de nouvelles paroles ; les concertos-pastiches de Mozart comme acte d'appropriation du discours musical reçu à l'époque ; les emprunts et « retours à » de Stravinsky (avec notamment une étude de l'opéra The Rake's Progress) ; les métamorphoses, dans la musique contemporaine, des musiques de Bach ou Schoenberg en Pousseur, de celles de Beethoven en Boucourechliev (Ombres) ou Kagel (Ludwig van).

  • La pensée indéterminée (1)

    Georges Poulet

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 15 January 2019

    Tous les ouvrages de Georges Poulet, à quelque genre qu'ils appartiennent, quels que soient les auteurs qu'il considère, n'ont d'autre fin que de faire apparaître, en deçà et au-delà des objets particuliers, définis plus ou moins nettement par les auteurs en question, la pensée indéterminée, quelle qu'elle soit, qui est, parfois familièrement, parfois obscurément, la source de leur inspiration. Cette pensée, tout en étant chaque fois strictement propre à celui qui l'émet, a le caractère d'être soustraite à toute détermination précise, comme l'est d'ailleurs tout ce qui se situe dans les zones les plus confuses et les moins définissables de la vie intérieure. Le souci de relever ces traits se remarque dans tous les écrits de Georges Poulet, mais plus particulièrement dans cet ouvrage, en quelque sorte terminal. Il n'y s'agit nullement d'une recherche proprement psychanalytique, mais plutôt d'une étude cherchant à atteindre et à dépeindre la conscience humaine, quand elle se laisse voir sous son aspect le plus simple, celui d'une pure indétermination.

  • Mythocritique

    Pierre Brunel

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 11 September 2015

    La mythocritique n'a jamais constitué une école critique. Il s'agit plutôt d'une tendance diffuse dont les origines sont lointaines et qui a trouvé force à date plus récente dans l'entourage de Gilbert Durand. Pierre Brunel, qui travaille et fait travailler depuis de nombreuses années sur Mythe et littérature, a voulu rassembler quelques éléments théoriques et rechercher la présence du mythe chez quelques auteurs et dans un certain nombre de textes. Il l'a fait sans esprit de système et avec une volonté d'ouverture, la théorie devant toujours, pour lui, s'effacer devant le texte.

  • L'ecriture de la fiction

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 8 November 2018

    Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Ouvertures

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 October 2015

    Un ouvrage explicatif et critique d'Yves Florenne : Don Juan, le portrait de l'inconnu de Stratford ou l'analyse des Sonnets shakespeariens, la grotte d'Euripide, Machiavel, Lorenzaccio ou l'oreiller de Desdémone, du côté de chez Proust, etc. "Sous chacune des écritures rassemblées [...] le palimpseste en révèle une autre qui est leur clef commune : celle où s'écrivent inséparablement l'éros et la liberté".

  • Vis a vis ou double regard critique

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 18 September 2015

    "Assez de Requiem pour une stylistique défunte ! Place à un Credo né d'une reconnaissance première : celle de l'essence duelle du phénomène littéraire. [...] Au bout de tout cela une (re) découverte ingénue mais essentielle que tentent ici d'illustrer quelques exercices également distribués entre deux démarches critiques complémentaires : à chaque oeuvre sa vérité - laquelle pour le moins sera toujours double, n'en déplaise au lecteur français peu enclin, selon Sainte-Beuve, « à comprendre deux pensées à la fois »." Gérald Antoine

  • Le texte divisé

    Marie-Claire Ropars-Wuilleumier

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 14 March 2019

    Marie-Claire Ropars-Wuilleumier est maître-assistant à l'Université de Paris VIII.

  • Iad - essais sur l'emerveillement

    Onimus J

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 9 November 2018

    Un livre qui aide à rêver, qui réapprend à rêver.

  • Éloge du phrasé

    Andre Wyss

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 15 February 2019

    Si toute poésie chante, toute musique voudrait prendre la parole. Le phrasé mime dans la mélodie sans texte l'usage de la langue, il ajoute à la musique vocale le geste de parler, il concentre à tout moment l'interprète sur un besoin d'exprimer des sens, il donne à l'auditeur l'illusion que la musique est un langage. Pour faire comprendre cela de façon intuitive, Éloge du phrasé examine dans des oeuvres toutes sortes de rapports de la musique et du texte - ils se présentent sous presque autant de types qu'il y a de cas ! Quand ils sont directs, c'est la question du sens du texte et des possibilités de signification du musical qui est posée. Quand ils sont indirects, comme dans le poème symphonique ou dans la poésie « du signifiant », c'est la question des moyens de formuler le sens qui se présente. Analysant ces rapports, l'essai propose une méthode qui tende à ramener toute forme isolable à un principe organisateur, et cela aussi bien pour une mélodie ou un lied que pour une chanson ou pour l'oeuvre ambitieuse d'un grand compositeur « savant ». Il aborde ensuite le musical et le textuel quand ils sont dans une relation indirecte, et y dégage des formes parfois virtuelles ou abstraites, toujours idéales. Tout cela afin de célébrer le phrasé comme figure de tous ces rapports, avant que la conclusion n'en fasse une sorte de théorie d'inspiration plus littéraire que musicale.

  • Le mythe jésuite : de Béranger à Michelet

    Michel Leroy

    • Presses universitaires de france (réédition numérique fenixx)
    • 4 February 2020

    La France de la Restauration et de la Monarchie de Juillet semble obsédée par la crainte de la Compagnie de Jésus, rétablie en 1814. Des centaines de libelles, épîtres, chansons, romans dénoncent les Jésuites, et le pouvoir occulte qu'ils exerceraient ; Béranger les chansonne ; Stendhal en est hanté, et Balzac fasciné ; Michelet et Quinet les stigmatisent ; le mélodrame et le vaudeville s'en emparent ; avec Eugène Sue et A. Dumas, le roman-feuilleton les peint sous le jour le plus noir. Pourquoi cette haine ? Pourquoi cette peur ? Le mythe jésuite en décrit les expressions littéraires, et en livre les significations par une étude précise des textes et du contexte politique où ils s'inscrivent. Cette rhétorique de l'exécration dessine la figure de l'ennemi et forge l'image, redoutable et fascinante, du pouvoir moderne. Le mythe jésuite jette ainsi une lumière saisissante sur les sources de notre imaginaire politique.

empty