hamma meliani

  • Malka et Jalel, qui se virent et s'aimèrent en rêve, se retrouvent dans le monde réel où, au coeur des violences et des fractures d'aujourd'hui, s'enracine leur engagement pour la paix.


    Bras tendus vers la fraternité, cette jeune fille et ce jeune homme en appellent à une justice véritable.


    Une fable, qui joue à mettre en lumière la rupture entre Israéliens et Palestiniens, mais aussi l'espoir de vivre une concorde durable.


    Amour et sarcasme se mettent ici au service d'un théâtre qui, sous des dehors cocasses n'en demeure pas moins grave et profond.

    Préface de Jean-Loup Thébaud

    Editions Tangerine nights

  • Au moment où le désir de justice, de commémoration et de réhabilitation des Harkis prend une dimension nationale, je crois que la réédition de ce livre, publié voilà huit ans, sera utile à la compréhension d'un des drames majeurs de la seconde moitié du XXe siècle français. Mon propos, qui emprunte à la fois au témoignage et à l'Histoire, vise à lever le tabou d'une histoire occultée depuis quarante ans, et pour des raisons qui n'honorent ni les Français, ni les Algériens. Grâce à de multiples témoignages, j'ai établi les raisons de l'engagement de plus de 200 000 « Français musulmans » au sein de l'armée française, ainsi que leur rôle dans la guerre d'Algérie. D'autres témoignages, souvent accablants, m'ont permis de reconstituer les étapes du désarmement, de l'abandon, puis du massacre des Harkis, en deux vagues principales pendant les mois d'août et d'octobre-novembre 1962. Au total, ce sont au moins 100 000 personnes, et peut-être jusqu'à 150 000, qui sont mortes dans des conditions abominables, tandis que les autorités françaises s'illusionnent sur les garanties promises par le FLN, et ne songent qu'à « effacer cette guerre » en refusant de rapatrier les Harkis, à quelques exceptions près. L'ampleur du drame explique sans doute, pour beaucoup, le silence observé par la suite, des deux côtés de la Méditerranée. Et la relégation, dans des « réserves d'Indiens », dont sont victimes les Harkis et leurs familles depuis quarante ans. En retraçant les errements et les fausses solutions suivis par les différents gouvernements, j'ai voulu montrer combien la France s'honorerait à reconnaître ses responsabilités et à aider, enfin, les descendants des Harkis à devenir des Français à part entière.

  • Au moment où le désir de justice, de commémoration et de réhabilitation des Harkis prend une dimension nationale, je crois que la réédition de ce livre, publié voilà huit ans, sera utile à la compréhension d'un des drames majeurs de la seconde moitié du XXe siècle français. Mon propos, qui emprunte à la fois au témoignage et à l'Histoire, vise à lever le tabou d'une histoire occultée depuis quarante ans, et pour des raisons qui n'honorent ni les Français, ni les Algériens. Grâce à de multiples témoignages, j'ai établi les raisons de l'engagement de plus de 200 000 « Français musulmans » au sein de l'armée française, ainsi que leur rôle dans la guerre d'Algérie. D'autres témoignages, souvent accablants, m'ont permis de reconstituer les étapes du désarmement, de l'abandon, puis du massacre des Harkis, en deux vagues principales pendant les mois d'août et d'octobre-novembre 1962. Au total, ce sont au moins 100 000 personnes, et peut-être jusqu'à 150 000, qui sont mortes dans des conditions abominables, tandis que les autorités françaises s'illusionnent sur les garanties promises par le FLN, et ne songent qu'à « effacer cette guerre » en refusant de rapatrier les Harkis, à quelques exceptions près. L'ampleur du drame explique sans doute, pour beaucoup, le silence observé par la suite, des deux côtés de la Méditerranée. Et la relégation, dans des « réserves d'Indiens », dont sont victimes les Harkis et leurs familles depuis quarante ans. En retraçant les errements et les fausses solutions suivis par les différents gouvernements, j'ai voulu montrer combien la France s'honorerait à reconnaître ses responsabilités et à aider, enfin, les descendants des Harkis à devenir des Français à part entière.

  • Aimer et servir, encore et toujours

    Avec Amma, le quotidien est vécu comme une fête, un lieu de transformation, d'action et de don de soi. Renouant avec l'énergie de Tout est en vous, livre qui a participé à la diffusion de son enseignement en France, elle délivre un message positif, en résonance avec les crises qui nous secouent. Elle nous invite à agir au jour le jour et à prendre la responsabilité de notre vie. Des journées internationales, porteuses des valeurs d'Amma - non-violence, paix, protection de l'enfance, droits des femmes, préservation de l'environnement... - rythment cette éphéméride.

    Un livre de spiritualité incarnée.


    Née en Inde en 1953, Amma est une figure spirituelle d'envergure internationale. Depuis 1975, elle a étreint plus de 40 millions de personnes. Elle vient en aide aux plus démunis à travers son réseau d'oeuvres caritatives Embracing the World. Pour son action, Amma a reçu de nombreux prix, dont le prix Gandhi-King pour la paix et la non-violence.

    « Amma... C'est un don de soi, une générosité incroyable. »

    Matthieu Chedid

    Édition établie par Valérie Servant

    Traduit de l'anglais par Embracing the world

  • " Une superbe fresque d'anticipation " (Le Point).
    " Le spectaculaire et l'intime liés en seul, ample et irrésistible mouvement : c'est à cela qu'on reconnaît les meilleurs romans d'aventures " (Télérama).
    " Un récit captivant d'un bout à l'autre " (Le Monde des Livres).
    " Peeters a la vision d'un prophète, la sensibilité d'un poète et l'inspiration d'un plasticien " (Le Figaro Magazine).

  • Devenir le maître de sa propre vie
    La voie qu'Amma prêche inlassablement est celle de l'Amour, seul but véritable de toute démarche spirituelle. Pour montrer le chemin, elle a recours à l'enseignement oral.
    À travers des échanges informels avec ses disciples, Amma livre son regard sur la vie. Dans une langue accessible à tous, elle répond aux questions sur la souffrance, les conditionnements, la vie de couple, l'éducation, la mort ou encore notre lien à la nature. Pour partir à la découverte de notre être profond et de notre liberté.
    Née en Inde en 1953, Amma est une figure spirituelle d'envergure internationale. Depuis 1975, elle a étreint plus de 37 millions de personnes. Elle vient en aide aux plus démunis à travers son réseau d'œuvres caritatives Embracing the World. Pour son action, Amma a reçu de nombreux prix, dont le prix Gandhi-King pour la paix et la non-violence.
    Édition établie par Valérie Servant
    Traduit de l'anglais par Embracing the World

  • Amma parcourt le monde, alternant longues heures de darshan, cette étreinte maternelle donnée à chacun, et enseignements. Pour chaque jour de l'année, voici quelques-unes de ses plus belles paroles, sous la forme d'un calendrier perpétuel. La vie d'Amma est son seul message : tout donner et se donner soi-même. Sa religion est l'amour. Née en Inde en 1953, Amma est une figure spirituelle d'envergure internationale. Depuis 1975, inlassablement, dans 40 pays et sur les 5 continents, elle a étreint, une à une, plus de 34 millions de personnes. Elle vient en aide aux plus démunis à travers son réseau d'oeuvres caritatives Embracing the World. Pour son action, elle a reçu de nombreux prix, notamment, en 2002 à l'ONU, à Genève, le prix Gandhi-King pour la paix et la non-violence. " Quelle joie et quelle bénédiction de constater que des jeunes gens du monde entier, qui ne peuvent qu'avoir entendu parler de ces saints disparus, peuvent voir et savoir à travers Amma que le divin n'est pas un rêve mais la réalité. " Arnaud Desjardins Édition établie par Valérie Servant Traduit de l'anglais par Embracing the World

  • Conçue comme un prolongement concret et pratique au film Demain, la collection "Je passe à l'acte" apporte un ensemble de réponses à tous ceux qui sont sortis de la salle de cinéma avec le désir d'agir ici et maintenant, ensemble. Chaque ouvrage se construit sur un sommaire identique : Pourquoi ? / S'entourer / S'équiper / Se lancer / Tenir bon / Et après..., et se conçoit comme une ressource indispensable au démarrage de chaque projet. En vous racontant l'histoire de ce concept révolutionnaire et en vous guidant au travers des différentes étapes nécessaires à la création d'une AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne), cet ouvrage dévoile les richesses insoupçonnées de cet étonnant partenariat entre un paysan et des consommateurs.

  • Aâma raconte l'histoire, située dans un futur indéterminé, d'un jeune homme nommé Verloc dont la vie personnelle n'est pas franchement une réussite (doux euphémisme !) et qui accepte d'accompagner son frère, qui lui a " réussi ", en mission pour le compte d'une sorte d'entreprise multinationale. Une de celles que Verloc déteste, lui qui a toujours pris soin de se tenir à l'écart des bouleversements technologiques de la société et qui continue à aimer les livres, ce qui apparaît comme une attitude pour le moins incongrue - et qui a lui a d'ailleurs valu quelques déboires. En compagnie de son frère et du robot de celui-ci, Churchill, une sorte de singe aussi indestructible que sympathique, le voilà en partance pour la planète Ona(ji) où, comme de bien entendu, les choses ne vont pas se dérouler comme prévu...

  • Verloc Nim et son frère Conrad partent en expédition pour récupérer la mystérieuse substance aâma, qui a complètement modifié l'environnement de la planète Ona(ji). Alors que le petit groupe progresse dans un univers aussi hostile que stupéfiant, la vérité sur la nature d'aâma reste inaccessible. Et la réalité a tendance à vaciller. La suite de la grande série de science-fiction primée à Angoulême.

  • Honorée par les Nations unies, invitée par le pape François, Amma a « plus oeuvré pour les gens que bien des gouvernements » (Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix 2006).Leader spirituel, humanitaire et visionnaire, Amma a étreint plus de 39 millions de personnes dans 40 pays et à travers 5 continents. Celle que les Indiens considèrent comme une incarnation divine ou un mahatma, une grande âme, est aujourd'hui une des plus importantes bienfaitrices de l'humanité.
    Pierre Lunel, biographe inspiré de soeur Emmanuelle, de l'abbé Pierre ou encore du père Pedro, a voulu l'approcher au plus près, rencontrer ses proches, s'imprégner de son message pour nous la raconter.Un document exceptionnel, véritable « roman de l'Amour » qui retrace le destin inouï de cette fille de pêcheur, son combat inlassable, sa compassion unique et son message de sagesse qui pourrait se résumer ainsi : « Changez de vie pour changer le monde ! »

  • La fédération de l'Amas

    P.-J. Herault

    • Critic
    • 3 January 2019

    La paix entre les Fédérations d'Altaïr et de Procyon a été signée. Des millions de soldats sont démobilisés. Mais, loin d'être célébrés en héros, les anciens combattants se retrouvent mis au ban de la société, discriminés et laissés pour compte. À la recherche de boucs émissaires, les politiques encouragent l'ostracisation de ces fous de la gâchette.
    Loin de cette injustice, le capitaine Ael Madec et son sarmaj Michelli Strati découvrent avec un soldat de l'armée adverse deux planètes vierges, parsemées de cristaux aux capacités étonnantes...
    De retour dans le monde, ils apprennent le sort réservé à leurs camarades. Leur rage éclate. À eux trois, ils se risquent dans une entreprise un peu dingue : fonder la Fédération de l'Amas !
    />
    Né en 1934, Michel Rigaud - journaliste de profession - a commencé sa carrière d'auteur en 1971 sous le nom de Paul-Jean Hérault, en publiant trois romans d'espionnage.
    En 1975, il se lance avec succès dans la science-fiction avec la série Cal de Ter, éditée dans la mythique collection Fleuve Noir Anticipation. La trentaine de romans qu'il y fait paraître le consacrera très vite comme l'un des écrivains les plus adulés de la SF populaire française.

  • Comment comprendre l'identité profonde du Hamas, mouvement surmédiatisé et pourtant méconnu, obsédé par la culture du secret, pièce maîtresse de la géopolitique au Moyen-Orient et brandon de discorde entre musulmans ? Par une fine analyse de sa politique étrangère, Leila Seurat propose des clés inattendues pour pénétrer la « boîte noire » de l'organisation islamiste. Né dans le creuset des Frères musulmans, le Hamas revendique une souveraineté que lui dénient la plupart des acteurs de la communauté internationale. Mélange d'exceptionnalité et de banalité, sa diplomatie revêt un caractère hybride, à la croisée de la force et du droit. Grâce à une excellente connaissance du terrain palestinien et de ses acteurs, Leila Seurat jette un éclairage stimulant sur cette configuration inédite, qui écorne l'image répandue d'un mouvement unifié et vertical. Une étude à rebours des idées reçues sur la politique du Hamas, entrepreneur d'idéologie et stratège pragmatique, intransigeant et négociateur, parti de gouvernement et force en exil, organisation sunnite paradoxalement alliée à la plus chiite des puissances régionales, l'Iran.

  • Y avait-il place pour la figure de l'intellectuel dans une société telle que celle des Comores de la période coloniale ? Ce livre analyse le parcours d'intellectuel et de fonctionnaire colonial, aux Comores et à Madagascar, d'Ahmad Qamar al-Dîn. Sa position de lettré, de journaliste et de gouverneur indigène lui a permis de prendre part aux principaux débats politiques, intellectuels qui agitaient la colonie. Il suscita une prise de conscience collective sur l'identité nationale, le patriotisme et l'accès à l'indépendance.

  • En 2001 est créée l'AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne). A l'heure de la crise alimentaire mondiale et de la disparition dramatique des paysans, elle séduit rapidement consommateurs et agriculteurs. Cet ouvrage étudie les étapes pratiques de la création, définit l'éthique indispensable et amène méthodiquement les futurs partenaires à mettre en place leur alternative économique. Des témoignages d'expériences viennent l'enrichir.

  • L'année 2006 marque le centenaire de la naissance de Boubou Hama (1906-1982) qui est pour le Niger une personnalité de premier rang. Premier instituteur nigérien, il entre dans le vie politique et sera Président de l'Assemblé nationale de 1958 à 1974. Auteur de nombreux livres et articles, Boubou Hama est tombé dans l'oubli suite au coup d'Etat de 1974, privant les Nigériens de leur propre héritage. Cet ouvrage reprend les débats d'un séminaire sur Boubou Hama, participant à sa réhabilitation et à sa découverte.

  • Boubou Hama (1906-1982) est une figure majeure de l'histoire du Niger contemporain. Premier instituteur en 1929, auteur d'une quarantaine d'ouvrages et de plusieurs centaines d'articles, il joua un rôle important dans la marche vers l'indépendance (1960) et dans le premier régime (1960-1974). Ce livre donne un éclairage nouveau sur Boubou Hama à travers le témoignage inédit d'un homme qui, des années durant, fut son compagnon dans l'enseignement, dans la politique et même dans la prison.

  • Ce roman relate l'histoire ahurissante d'une jeune et belle sage-femme. Arrivée à Toro avec dans les bras l'enfant non reconnu d'Amane, son amour d'adolescence, Amah qui devait exercer ses fonctions à la maternité dudit village se retrouve rapidement confrontée à une forteresse de préjugés et de pratiques rétrogrades. Combattant farouchement l'obscurantisme, la jeune fille est alors attaquée par une horde de
    robustes sorciers de Toro. Amah entre la vie et la mort, Amane réapparaît brusquement : il a fait amende honorable. Parviendra-t-il à revoir Amah en vie et à reconquérir son coeur ?

  • Bordée par les chaines de montagnes qui dominent la Méditerranée, traversée du sud au nord et d'est en ouest par les méandres de l'Oronte, la Syrie centrale offre au géographe un paysage relativement homogène. Les travaux hydrauliques, barrages, canaux d'irrigation, entrepris au cours de ce siècle, relayant les traditionnelles norias, ont donne son essor a l'agriculture de cette région, favorisant du même coup la démographie, et en ont fait une des plus riches régions agricoles de Syrie et du Croissant fertile. Homs et Hama, villes qui plongent leur racine dans l'Antiquité, se sont développées au cours des âges dans un climat de rivalité séculaire. Dans la Syrie d'aujourd'hui, ces deux cites connaissent une croissance rapide, évolution qui n'est pas sans engendrer des différences et attiser leur concurrence. Mohamed al-Dbiyat analyse ces phénomènes de croissance par une fine étude démographique : rapports entre ville et campagne, émergence des petites localités, mouvements de populations, rapports au monde bédouin, etc., nous donnent un tableau complet des avancées et des reculs de chacune de ces villes. Les aspects économiques, non seulement l'agricole mais aussi le commercial, l'artisanal, l'industriel, nous donnent une image de la région dans son ensemble ; la transformation du tissu urbain de ces villes et leurs relations avec les agglomérations qui les entourent sont décrites et expliquées avec soin et illustrées par les nombreux tableaux, schémas et cartes établis par l'auteur. Il met ainsi a la disposition du lecteur une mine de renseignements sur cette région, " renseignements établis avec rigueur et exhaustivité, avec le souci constant de croisement de données multiples ". De surcroit, Mohamed al-Dbiyat a su replacer l'analyse du développement régional de ces deux villes dans l'ensemble du développement de la Syrie et du monde arabe, ce qui donne a son livre une nouvelle dimension, offrant ainsi au chercheur et a ceux qui s'intéressent a la Syrie et au Proche-Orient, un instrument de travail de première importance, jusqu'a ce jour inédit. Enfin, c'est toujours dans une perspective méthodologique que Mohamed al-Dbiyat ouvre a la recherche des champs neufs, en interrogeant un "terrain" dont il cherche a deviner le destin a venir.

  • Les AMAP (Association pour le maintien d'une agriculture paysanne) constituent depuis 2001 un nouveau type de vente directe de produits fermiers locaux. Elles sont plus de 1 200 et se réfèrent au système Teikei, apparu au Japon au début des années 1970. Ces systèmes apportent une aide à de petits producteurs, notamment en maraîchage biologique sous la forme d'un engagement de paiement, pris vis-à-vis d'un producteur, par un groupe de consommateurs partenaires. Le Teikei a été formé à partir des expériences de groupements d'achat organisés par de jeunes mères citadines. Angoissées par la pollution alimentaire, elles se sont mobilisées pour défendre la santé de leurs enfants. L'action guidée par l'instinct maternel a précédé la conceptualisation du système. Ces deux mouvements ainsi que d'autres formes nouvelles de vente directe proviennent d'initiatives prises par des citoyens ; elles peuvent restaurer la relation ville-campagne et revigorer les activités économiques locales. Organisée à une échelle humaine, la vente directe locale peut créer un espace convivial autour d'un groupe à la recherche d'un mieux vivre ensemble. C'est ce phénomène social dynamique qui est étudié ici pour la première fois, avec une approche théorique, appliquée et participante, multidisciplinaire et francojaponaise. Pour mener à bien ce travail, Hiroko Amemiya s'est assurée le concours de nombreux chercheurs et acteurs de terrain, en Bretagne et au Japon. Les résultats de leurs travaux ont été confrontés avec d'autres, en particulier avec ceux des collègues de quatre équipes françaises, pionnières dans ce domaine. La lecture de cet ouvrage offre ainsi l'accès à une analyse d'ensemble du mouvement de la société civile qui a promu la vente directe du Teikei aux AMAP.

  • Suivant pas à pas le déroulement chaotique du processus de paix israélo-palestinien, Agnès Pavlowsky analyse les tensions et les rapports de forces entre l'OLP, Hamas et le gouvernement israélien. Dépassant aussi la dimension politique, elle s'intéresse aux enjeux symboliques de " l'islamisation " du conflit israélo-palestinien prônée par le Hamas, dans une société en perte de repères après cinquante ans de revendications pour une Palestine mythique qui s'éloigne au fur et à mesure qu'un statut final encore incertain des Territoires se rapproche.

  • De 1997 à 2007 Mosab Hassan Yousef était le «Prince vert».
    C'est sous ce nom de code qu'il renseignait la Sécurité intérieure israélienne, le Shin Bet, tout en militant au sein du Hamas, l'une des organisations palestiniennes les plus radicales.
    Arrêté au sortir de l'adolescence par l'armée israélienne, il bascule lorsqu'en prison il est confronté à la barbarie dont font preuve les membres du Hamas envers les autres prisonniers palestiniens. À sa libération, mettant constamment sa vie en danger, il devient la pièce maîtresse des services secrets israéliens au sein de l'organisation cofondée par son père, un informateur si précieux que son existence n'est connue que d'une poignée de hauts responsables de l'État hébreu.
    Agent double au coeur de la poudrière du Proche-Orient, Mosab Hassan Yousef a vécu au plus près, et des deux côtés, les événements de la seconde Intifada. Il livre ici un témoignage inédit sur la répression dans les territoires occupés, la guerre civile qui oppose depuis 1993 les différentes factions palestiniennes, le fonctionnement du Shin Bet et l'organisation des attentats-suicides par les terroristes du Hamas.
    Si Mosab Hassan Yousef est allé jusqu'à rompre avec ses proches, son peuple et son identité, c'est d'abord pour entraver la spirale infernale des attentats et des représailles. Jamais il n'a touché d'argent en échange et ses informations et son seul but a toujours été de sauver des vies dans les deux camps - la liste des attentats qu'il a aidé à déjouer, parfois au dernier moment, est là pour le prouver.
    Document exceptionnel à l'image des Mémoires des plus grands espions, Le Prince vert nous plonge dans le quotidien du peuple palestinien entre désir de paix et sanctification du martyre.

  • Amma ; quand Dieu est une femme Nouv.

    Elle réunit à travers le monde des millions de fidèles et est à la tête d'un empire philanthropique - et financier - impressionnant : Amma est l'une des figures spirituelles les plus importantes de notre siècle. Mais qui est-elle vraiment ? Et quels secrets lui ont valu tant de critiques ? Journaliste spécialiste de l'histoire de l'Inde, François Gautier décrypte le mythe Amma.
    La plus célèbre figure spirituelle vivante d'Inde Elle aurait embrassé, depuis 1975, 34 millions de personnes. L'étreinte (darshan) qu'elle réalise est un moment de contact visuel avec un maître spirituel et de transmission d'énergie. Amma passe de huit à plus de vingt heures d'affilée avec ses dévots à leur parler, à écouter leurs problèmes et à leur donner le darshan.
    Née le 27 septembre 1953 à Idammanel, un minuscule village de la côte du Kerala, en Inde, Mata Amritanandamayi composait, dès ses cinq ans, des chants dévotionnels dédiés à Sri Krishna, le Seigneur d'amour et de dévotion de la tradition indienne. Depuis lors, son adoration de Krishna n'a fait que s'accroître, jusqu'à lui faire atteindre des transes presque incontrôlables, dans une pleine ivresse du divin. Elle a réuni autour d'elle un groupe de disciples qui s'est étendu chaque jour un peu plus.
    Amma, dont le niveau scolaire ne dépasse pas l'école primaire, originaire de l'une des plus basses castes de l'Inde, est aujourd'hui à la tête d'un courant spirituel qui comprend une cinquantaine d'ashrams en Inde et dans le monde - dont en France, en Eure-et-Loire, où un ancien manoir accueille désormais des fidèles. Elle est également à la tête d'un immense empire philanthropique, avec des écoles parmi les meilleures de l'Inde, des orphelinats, un hôpital ultramoderne à Cochin...
    Amma, c'est un phénomène planétaire, un empire de plusieurs centaines de millions de dollars et une machine médiatique bien réglée. Avec cette biographie, François Gautier décrypte l'influence d'Amma et son message, à la rencontre notamment de ses disciples français, mais explore également les controverses qui l'entourent, telles que les accusations de secte que le gouvernement a quelquefois porté contre elle.

  • Vishnu Maya, called Aama (Mother) by everyone in her tiny Nepalese village, was living high in the Himalayas when she befriended American Peace Corps worker Broughton Coburn in 1974. In 1988, Aama came to visit him--on a trip prescribed by village priests as a way for the eighty-four-year-old, four-foot-eight woman to earn merit by making a difficult journey late in life.
    Aama in Americais a vivid chronicle of what became a twenty-five-state, coast-to-coast adventure. Guided by the perpetual curiosity and deeply spiritual orientation of their ingenious, unpredictable travel companion, Coburn and his fiancée gradually began to view their country from an entirely new perspective. "Beneath the uniform, commercial, man-made epidermis of our country," Coburn writes, "Aama found a culture and landscape that was alive and sacred, and she steered us toward it." Aama in America is on one level an offbeat American travelogue. But on another it is a profound exploration of beliefs, values, and lost spirituality, a rediscovery of the spiritual that lies beneath the surface of America, and a singular account of the meeting of two widely divergent cultures.

empty