Parascolaire

  • Les débats pédagogiques et éducatifs qui traversent aujourd'hui la sphère scolaire dans la perspective de la mondialisation placent la pensée de Paulo Freire dans une étonnante actualité. La lutte contre l'illettrisme notamment trouve ici des cadres d'analyse fort pertinents. Cet ouvrage est le dernier de Paulo Freire avant sa disparition brutale. Il s'inscrit dans la philosophie éducative et politique, orientée par une vision optimiste de l'être humain, qu'il a développée à travers sa pratique d'éducateur et ses nombreux écrits dont Pédagogie des opprimés (Maspéro, 1974).

  • « S'ils veulent sauver leur métier, et de manière plus générale s'ils veulent sauver les métiers de l'humain, les adultes éducateurs n'ont d'autre choix que d'oser le verbe aimer. Aimer veut dire éduquer chaque fois que la rencontre est un dialogue entre l'intimité de deux « je » : celle d'un adulte perçu comme référent et celle d'un gamin aperçu dans ses possibles. Dès lors, parce que fondée sur le consentement et la réciprocité, se trame une relation éducative qui est aussi une relation d'amour. »

    Philippe Gaberan poursuit sa réflexion sur la relation éducative (érès, 2003, rééd. 2016) en s'attaquant au dogme de la posture professionnelle détachée des implications affectives. Parce qu'elle met en scène l'homme dans ce qui fait l'essentiel de son humanité, la relation d'amour est l'un des plus puissants leitmotivs de la littérature, un incontournable du discours philosophique mais aussi un concept majeur des sciences de l'éducation. Aux limites de la présence de l'être au monde, elle oeuvre à faire advenir du « pas encore là » dans le « déjà là » pour peu qu'elle intègre les éléments essentiels d'une éthique de l'éducation.

  • Dans ce nouvel ouvrage, le collectif Pasde0deconduite s'attache à mieux comprendre les hiatus entre prévention et évaluation des comportements des enfants, à préciser en quoi l'accompagnement vers la socialisation est d'une autre nature que les apprentissages précoces de conduites adaptatives, à analyser les méthodes utilisées, leurs fondements théoriques, leur cadre d'application. Comment une politique bénéfique pour l'enfance et la famille pourrait-elle émerger de la logique de contrôle qui prévaut actuellement ? Malmener la dimension éthique dans le rapport à l'enfant n'ouvre-t-il pas... sur une impasse ? Conformément à l'esprit de travail multidisciplinaire et citoyen du collectif Pasde0deconduite, ces questions seront abordées sous les aspects psychologique, médical, éducatif, philosophique, sociologique et politique. Le collectif Pasde0deconduite créé en 2006 rassemble des professionnels, des associations, des universitaires, de simples citoyens.

  • « En dix années d'enseignement en IUFM, les jeunes professeurs n'ont cessé de m'interroger sur la manière de conduire la classe, sur l'autorité, la contrainte, la discipline, les sanctions... Au fil des années, j'ai eu le sentiment que leurs questions devenaient de plus en plus pressantes. Cet ouvrage n'est pas une réponse aux mille et une questions qui m'ont été adressées, c'est une suggestion, mieux, une proposition de travail. Et comme la discipline est non seulement affaire de techniques et d'organisation mais aussi de posture et de place, on peut dire de ce petit livre qu'il s'adresse à tout éducateur soucieux de réfléchir sur le sens du travail éducatif. » Dans cet ouvrage clair et concis, Eirick Prairat s'attache à décrire, à expli quer et à analyser les phénomènes d'indiscipline qui menacent l'ordre scolaire. Il incite le lecteur - enseignant, éducateur, animateur...- à penser et à organiser la vie du groupe en liant la nécessaire dimension instrumentale de la discipline à l'horizon de responsabilité que poursuit toute action éducative. Pas de remèdes miracles ou de techniques magiques mais des dispositifs que les enseignants et les équipes peuvent s'approprier et aménager selon leurs expériences et les ressources du lieu où ils exercent. Mise en vente le 07 mars 2013

  • Mieux comprendre la crise de l'école en s'attachant à la question de la « passe » entre un apprenant et un pédagogue grâce à l'orthopédagogie, la psychanalyse et la philosophie.

    Partant du constat d'une école en souffrance qui affecte les élèves, les enseignants et les parents, ce livre analyse, à travers des situations concrètes, les effets pervers d'un système scolaire capable de provoquer le décrochage comme les difficultés d'apprentissage. L'orthopédagogie, la philosophie et la psychanalyse permettent alors de quitter les préjugés liés aux ratages, aux erreurs et aux incompétences de chacun pour repenser le courage de l'héroïsme, le sens de la responsabilité et le goût de l'inventivité indispensables pour apprendre et progresser. Car enseigner et apprendre relèvent d'un droit de grandir, de dire. Ils posent un acte civilisateur que l'on peut appeler un acte pédagogique.

  • L'auteur invite le lecteur à découvrir les ateliers de lecture qu'elle anime auprès de public en difficulté, pour l'inciter à en créer à son tour en direction d'enfants ou d'adultes de toute provenance. Partant de son propre chemin de lecture, elle a élaboré une démarche à même de créer les conditions pour que la personne en difficulté sur les savoirs de base devienne un lecteur, acteur et citoyen. Elle livre ici son expérience, les outils qu'elle a forgés, les repères qui lui semblent nécessaires, mais se garde de les transformer en techniques qui relèveraient d'un formatage impersonnel contraire à son éthique. Marie-José Colet est psychologue clinicienne de formation. Elle travaille comme formatrice à l'ADIF de Montauban où elle anime des ateliers de lecture pour un public en difficulté. Elle a en conduit également auprès d'un public tout venant au sein de l'association « Le livre ouvert ». Elle collabore à la revue Empan. Avec la participation d'Anne Dubaele-Le Gac et Nicole Rouja, formatrices à la BPS-CRI Midi-Pyrénées (Base pédagogique de soutien : centre de ressources sur l'illettrisme).

  • édité en collaboration avec la Fondation de France Les relations familles/Ecole sont au coeur des débats actuels sur l'éducation.Tout le monde s'accorde pour constater que la construction d'une relation positive entre parents et enseignants contribue à l'épanouissement et à la réussite scolaire de l'enfant. Cet ouvrage présente une analyse des pratiques réelles de coopération mises en oeuvre, dans une vingtaine d'établissements du primaire, pour favoriser l'entrée des parents à l'école. En prise avec les réalités scolaires et familiales d'aujourd'hui, il apporte aux chercheurs, aux professionnels et aux parents des connaissances pouvant éclairer la réflexion et l'action. Martine Kherroubi est maître de conférences en sociologie de l'éducation (université Paris XII- Ecole IUFM). Avec la participation de Pascale Garnier et Gilles Monceau, maîtres de conférences à l'université.

  • De renommée mondiale, ce psychologue américain a exercé pendant un demi-siècle une influence essentielle sur les pratiques et les conceptions théoriques des relations humaines, des institutions et des conflits. Cet ouvrage, à jour des études récentes, répond aux besoins de clarification de son message et analyse ce qu'il apporte à la compréhension de notre époque et de nos chances d'adaptation.

  • Roger Cousinet (1881-1973) a été un créateur important et un infatigable diffuseur d'idées dans le courant de l'Education nouvelle, et ses ouvrages sont épuisés. Sont ici présentés des textes centrés sur l'apprentissage intellectuel des enfants, domaine dans lequel il a particulièrement innové, en créant une Méthode de travail libre par groupe et une Pédagogie de l'apprentissage , à partir d'observations rigoureuses et de réflexions pertinentes sur la vie sociale des enfants et les démarches qui lui sont propres.

  • L'objectif de l'ouvrage qui apporte témoignage et analyse de dispositifs et de pratiques d'enseignement dans un lycée et collège public expérimental est, au vu d'une expérience réussie, de convaincre les parents, les enseignants et les pouvoirs publics de l'intérêt qu'il y aurait à multiplier en France des écoles « différentes ». Des élèves et des enseignants qui réussissent et qui sont heureux de travailler ensemble, ce n'est pas un rêve impossible !

empty