FeniXX réédition numérique (Grancher)

  • Dans cet essai, l'auteur s'est appliqué à restituer la figure de Descartes philosophe et savant en même temps qu'homme habité par l'espoir de prolonger la vie. Pas à pas Descartes vit cet espoir s'effondrer au point d'écrire à Chanut qu'au lieu de vaincre la mort, il avait (en sa morale) trouvé le moyen de ne pas la redouter. C'est dans la perspective ouverte par cette ambition qu'Alexis Philonenko a analysé les grands textes de Descartes depuis les « Regulae ad directionem ingenii » et le « Discours de la méthode », jusqu'aux données des « Meditationes de prima philosophia ». Cet aspect, un peu occulté, de l'esprit cartésien permet de rendre plus raisonnables certains passages audacieux que l'on apprécie généralement mal dans l'économie du système cartésien. La phrase-clef est la suivante : La conservation de la santé a toujours été le principal but de mes études.

  • Les singes du sanctuaire japonais Toshogu, à Nikko, sont connus. Ils symbolisent trois attitudes : « ne rien dire, ne rien voir, ne rien entendre » qui peuvent être considérées, selon les cas, comme la meilleure ou la pire des choses. « Affaires centrafricaines » prouve qu'en adoptant cette attitude, le Pouvoir français va connaître sous peu la pire des choses : être désigné comme le complice des pillages, des emprisonnements, des tortures et des assassinats perpétrés en Centrafrique par le « Comité Militaire de Redressement National », présidé par le général André Kolingba. Sous Valéry Giscard d'Estaing, le Bangui de Bokassa déstabilisa le Pouvoir à Paris (affaire des diamants) ; sous François Mitterrand, le Bangui de Kolingba risque d'ébranler la fragile et inquiète Afrique francophone, avec pour conséquences la déstabilisation du Pouvoir à Paris. L'avertissement s'adresse aux leaders politiques français comme aux Chefs d'État africains. Il est lancé aux responsables des médias (presse, radio, télévision) et aux dirigeants des Mouvements défendant les Droits de l'Homme et de la Liberté - qui en prennent un sacré coup en Centrafrique ! -. Il concerne aussi, et pour cause, les Français-contribuables qui subventionnent chaque jour, sans toujours en avoir conscience, la tragi-comédie centrafricaine.

  • À leur tour, les fumeurs prennent la parole. Qui sont-ils ? Pourquoi fument-ils ? Peut-on "apprendre à fumer" et si oui, comment fumer ? Le fumeur est-il un danger pour autrui ? Le livre blanc du tabac interroge et répond à ces questions qui nous concernent tous, fumeurs ou non-fumeurs. "Un livre dont la lecture est attrayante, dont l'information est nuancée, où je n'ai rien relevé d'excessif" écrit Edgar Faure, de l'Académie Française, dans l'avant-propos qu'il lui a consacré.

  • Le football français est en crise. De nombreux clubs sont en déficit, les municipalités interviennent pour les empêcher de disparaître. Pourquoi ? Parce que les clubs, depuis des années, paient très cher des joueurs-vedettes qu'ils arrachent à prix d'or à d'autres clubs. Cela assure-t-il pour autant le maintien du club "pavé de vedettes" en tête de première division ? Pas du tout. On assiste à quelques victoires éphémères, puis le club dont la Presse avait exagérément glorifié les triomphes retombe et rétrograde. Alors ? La cause n'en serait-elle pas dans la notion même du football tel qu'il est pratiqué aujourd'hui ? Paul Heim, ancien entraîneur du Groupe Sportif d'Orléansville, qui réussit à mener son équipe composée de joueurs tout à fait moyens à la tête du classement des équipes d'Afrique du Nord, dénonce avec violence les erreurs des entraîneurs officiels, de la Fédération, et le contresens constant du football français actuel qui axe toute sa politique sur « La vedette ». On a trop oublié, dit Paul Heim, que le football s'appelle en réalité "football association". Une belle volée de bois vert, mais aussi des propositions tactiques précises...

  • Voici - enfin ! - une Histoire de Tahiti et ses îles, la Polynésie française tout entière, de l'arrivée des Maoris traversant le Pacifique sur leurs immenses pirogues, à nos jours. Un éclairage passionnant sur la vie des Polynésiens avant la venue des explorateurs européens, sur le plan des coutumes, des moeurs, de la religion, de la vie domestique... Mais aussi le choc des mondes, l'arrivée des grands navigateurs : Wallis, Cook, Bougainville, les Espagnols, les Russes - Extraits de leurs journaux de bord. L'évolution de la vie quotidienne polynésienne au XIXe siècle, puis les Temps Modernes, de la cession de Tahiti et ses îles par la reine Pomaré, à aujourd'hui... Simple, vivante, imagée, mais toujours sérieuse, incomparablement documentée, cette « Histoire » est le complément indispensable de tout guide pour le visiteur ou résident de ces lieux. Ou, plus simplement, la lecture rêvée de tous, voyageurs comme sédentaires : une porte ouverte à l'évasion et à l'enrichissement de soi.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • La guitare électrique c'est du bois et des micros. A partir de là, des centaines de héros ont forgé leur empire. Ce livre se déroule en deux parties. La première examine le destin de onze statues de la guitare : Jimi Hendrix, Keith Richards, Eric Clapton, Jeff Beck, Jimmy Page, Carlos Santana, Rory Gallagher, Robert Fripp, John Mc Laughlin, Angus Young. Chacun d'eux illustre, à sa manière, une facette de l'art de faire vibrer une corde. La deuxième partie, genre par genre, (Rock and roll, blues, New Wave, Hard Rock, etc.) analyse les gestes de la plupart des autres guitaristes importants. Hervé Picart par le texte, Claude Gassian par l'image, ont tenté de saisir les frémissements irremplaçables que nous délivrent ces as du manche.

  • Rockeuses, vilaines rockeuses ! Demoiselles, filles, nanas, gonzesses, dames greluches... Les voici toutes mises à nu, plus dépouillées que dans vos rêves les plus intimes... Percez les secrets de Miss Blondie alias Debbie Harry, de Pat Benatar la brune capiteuse, de Siouxie la punkette terroriste, de Grace Jones la déesse noire. Découvrez les extases de Janis Joplin, les prières de la mystique Patty Smith, la folie malicieuse des Slits, la sensualité rauque de Chrissie Hynde (Pretenders), le génie discret de Tina des Talking Head ou de Corinne de Téléphone. Depuis Wanda Jackson, un certain nombre d'entre-elles ont émergé ; mais, depuis trois ans, on ne les arrête plus ! Elles se frayent une voie royale dans le monde macho du Rock ! Il a donc fallu les classer par ordre alphabétique. Le tout rédigé avec une subjectivité passionnée et des parti-pris exacerbés. Pascale Jugé et son ami Claude Pupin aiment le rock. Gare aux traîtres. Peu importe les représailles. Bonnes ou mauvaises élèves, leurs vies, leurs musiques, leurs démarches sont dévoilées crûment, hardiment, sans faux semblants. Conjointement le charme, lui, sera exprimé par l'objectif attentif de Claude Gassian, le photographe des contrastes. Place aux filles !

  • En fait de changement, le rock des années 80 en est revenu au hard rock le plus pur, et donc le plus dur. Plus que jamais, la parole est aux super-héros du métal lourd, aux guitares venimeuses et aux riffs inoxydables. A la suite d'un premier volume consacré au heavy métal rock des années 70, Hervé Picart, le rock-critique à la plume de fer, et Jean-Yves Legras, le photographe le plus métallique du monde, proposent dans ce second tome un tour d'horizon agité de la nouvelle génération du hard. Des Scorpions à Trust, de Thin Lizzy à Motrhead, d'Iron Maiden à Rose Tattoo, voici venir les nouveaux barbares. Ce livre qui risque de choquer les âmes sensibles est absolument recommandé aux enfants de moins de 18 ans.

  • Helmut Knochen, un des patrons de la Gestapo, l'avouait lui-même : - Ce n'est pas avec 2 000 agents, seules forces dont je disposais, que j'aurais pu tenir la France entière ! C'est parce qu'une partie de la Police, de la Gendarmerie, de la Justice française m'ont aidé que j'ai accompli la tâche qui m'avait été fixée. On a depuis trop longtemps transformé les Français en images d'Epinal : un peuple entier de Résistants, qui se serait soulevé face à l'occupant. Fichaises ! Bien sûr, il y a eu de beaux, d'indiscutables, d'héroïques Résistants. Ils étaient, par rapport à une population harcelée par les difficultés du quotidien, en très petit nombre. Mais il y avait les autres, qui devinrent les auxiliaires de la machine occupante, avant de se transformer bien souvent, la Libération venue, en Résistants de la dernière heure, puis en Procureurs implacables. Jacques Bacelon, journaliste indépendant, rend publics des documents témoignant de la collaboration entre les Administrations française et allemande. Ces documents proviennent des archives de la Gestapo, et des archives militaires allemandes, des sources, si l'on ose dire, indiscutables ! Ce livre ne représente pas le procès de quelques individus dévoyés. Les dossiers exhumés des archives, où ils se trouvaient, évidemment par hasard, bien à l'abri, mettent en évidence une partie de la France soumise à l'occupant et à sa détestable représentation, la Gestapo !

  • Savez-vous pourquoi certaines personnes deviennent "fortes" alors que d'autres restent minces ? Pourquoi ceux qui sont "trop gros" ne réagissent pas de la même façon à la nourriture ? Le régime alimentaire étant la base d'un traitement efficace, connaissez-vous les trois grandes catégories d'aliments énergétiques ? -les aliments qui fournissent de l'énergie, - ceux qui font grossir, - ceux qui n'engraissent pas Savez-vous comment calmer les fringales autrement qu'avec les classiques oeufs durs, grâce au pain azyme et aux flans à l'agar-agar ? Etes-vous persuadé qu'il faut oublier le goût du sucre, mais que l'on peut être aidé par des produits autres que la saccharine ? Savez-vous préparer une choucroute sans graisse, des frites "de régime" ? Savez-vous que si vous voulez maigrir, il ne faut surtout pas "sauter" un ou plusieurs repas, mais qu'il convient au contraire de les multiplier, en favorisant le petit déjeuner ? Le régime alimentaire constitue la base du traitement de l'obésité et c'est pourquoi la plus grande partie du livre lui est consacré. Le régime préconisé ici est dit naturel, parce qu'il est équilibré. L'auteur sait de quoi il parle, car il est : - médecin diététicien, - cuisinier (gourmand), - ancien obèse, qui dut se faire maigrir. Le régime peut fort bien n'être ni fade ni monotone. Vous le rendrez aisément agréable en puisant dans les recettes saines, simples, savoureuses, fruits de l'expérience "d'ex-gros" du Dr Lowys. "Manger" n'entraînera plus la constante appréhension du comportement de la courbe du poids, mais deviendra un plaisir quotidiennement renouvelé....

  • o Vous êtes-vous demandé pourquoi il est si difficile de vivre un grand amour ? o Éprouvez-vous un sentiment d'insatisfaction ou d'inadaptation lié à votre métier ? o Êtes-vous affligé d'une santé fragile, d'une phobie ou d'un mal inexplicable ? Si vous vous sentez concerné par l'une des ces trois questions, vous êtes le sujet de ce livre. Il révèle, en effet, la cause possible des souffrances auxquelles nous sommes confrontés. Cette cause est en nous : dans la mémoire inconsciente de nos vies antérieures, bien souvent. Car, dans le passé, nous avons été homme et femme. Nous avons connu la faim, le froid, les épreuves, l'échec. Et ils ont laissé une empreinte sur nous, qui entrave nos élans, qui altère notre confiance. Qui grave sur nos corps des marques inguérissables. Ces strates de souvenirs se superposent et limitent notre existence invisible sous prétexte qu'elle semble improuvable. Pourquoi ne pas l'affronter au contraire, pour nous délivrer ? Accéder, par soi-même ou en présence d'une personne choisie, à ces autres moi qui nous hantent, à notre insu. Tel est le but des exercices proposés dans cet ouvrage. Car nous avons été créés pour accomplir nos aspirations. Pour nous réaliser, pour connaître le bonheur. C'est l'objectif de ce livre : permettre notre reconnaissance à la Lumière, à un surcroît de la vie, de réussite et de liberté.

  • Pour maigrir, dit volontiers le Docteur Sacksick, traiter les causes du mal importe autant qu'éliminer la graisse ! En cela, sa méthode est différente de toutes celles que l'on connaît. Tant de causes, en effet, ont pu vous faire grossir... Une mauvaise circulation sanguine, des reins qui filtrent mal, une colonne vertébrale fragilisée ou lésée... Mais aussi ou peut-être des digestions perturbées, des stress mal assumés, des problèmes sexuels, affectifs ou professionnels. Les causes du mal étant traitées, l'amaigrissement sans rechute peut être obtenu en 3 temps : o amaigrissement intensif o amaigrissement progressif o consolidation, ou non-rechute. Des armes nouvelles viennent d'apparaître contre ces hydres sans cesse renaissantes : l'obésité et la cellulite. Il semble bien qu'elles soient hautement efficaces.

  • Francis Attard, dans son précédent livre, avait emmené les lecteurs de ses "Rendez-vous de l'étrange" aux frontières inquiétantes de l'irrationnel, au bord de la grande faille de l'inconnu. Ce spécialiste des phénomènes paranormaux nous entraîne avec son second ouvrage vers une autre évasion dans le pays de l'inexplicable. "Au-delà du visible" est un nouveau passeport pour les mondes parallèles que la plupart d'entre nous refusent de voir parce qu'ils troublent les consciences installées dans leurs fausses certitudes. Préfacé par Yves Lignon, l'animateur du Laboratoire de Parapsychologie de l'Université de Toulouse Le Mirail, seule unité de recherches officielles en France, ce livre est écrit dans le style percutant du journaliste-enquêteur. L'auteur est en effet Grand Reporter au quotidien régional Midi-Libre, à Montpellier. Il a rassemblé, à l'issue d'enquêtes très fouillées, une série de témoignages parfois angoissants, toujours extrêmement troublants sur les pouvoirs insoupçonnés de l'homme, mais également sur le recours et la pratique de la plus ancienne magie noire, bien que l'on soit à l'ère de "la guerre des étoiles". Des récits qui donnent l'envie de réfléchir sur le grand mystère de la Vie et de la Mort, tel qu'il apparaît quand l'intelligence et la curiosité vont "au-delà du visible"...

  • De la naissance du petit dernier à la recette ultra secrète de Tatie, le « Journal de famille » fait ses gros titres de la vie quotidienne familiale et transmet à chacun les petites et grandes nouvelles de tous. Rédigé par un ou plusieurs membres de la famille, publié trois ou quatre fois par an, tiré à 20 ou 30 exemplaires le « Journal de famille » a pour fonction l'amélioration de la communication entre les générations et la transmission de l'histoire familiale. À l'heure des familles éclatées, cette presse intimiste est plus que jamais d'actualité. Dany Le Du, formatrice mais surtout mère de famille nombreuse, a mis en pratique son expérience personnelle et professionnelle pour rédiger ce guide. Étape par étape, le lecteur y apprendra comment concevoir, rédiger et fabriquer un vrai journal destiné à ses proches. Du choix des lecteurs à la mise en pages, en passant par la préparation d'une interview, la réalisation d'un reportage, la rédaction de l'éditorial et l'animation de l'équipe rédactionnelle, c'est aussi, sur le mode ludique, une leçon de journalisme pour « rédacteurs en chef » débutants.

  • Automne 1944. Tous les volontaires belges francophones sont rassemblés dans une grande unité destinée à combattre contre l'Armée Rouge. Ces hommes - ils se nomment entre eux « les Bourguignons » - sont commandés par Léon Degrelle, ancien chef du mouvement politique « Rex », décoré de la croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne, après les combats d'Ukraine et d'Estonie. La nouvelle formation, rassemblée dans le nord de l'Allemagne, prend le nom de division Wallonie. Les Wallons seront engagés sur le front de Poméranie, à l'est de Stettin, non loin de leurs camarades flamands. Ils contiennent pendant quelques jours les troupes russes fonçant vers la mer Baltique et l'embouchure de l'Oder. Les « Bourguignons », réduits au quart de leurs effectifs, seront les derniers à repasser le grand fleuve qui marque aujourd'hui la frontière orientale de l'Allemagne réunifiée. Ils livreront encore de très durs combats sur la rive gauche de l'Oder, avant d'être emportés dans le reflux vers l'ouest de toutes les forces armées du IIIe Reich. Ainsi se termine l'aventure des six mille volontaires belges francophones engagés dans la Wehrmacht depuis 1941 et qui ont rejoint la Waffen SS en 1943. Leur histoire, encore très mal connue, constitue un des événements les plus insolites de la Seconde Guerre Mondiale.

  • Ce livre est une nouvelle approche du « diable boiteux ». On a beaucoup écrit sur Monsieur de Talleyrand, mais pour la première fois, un ouvrage est consacré à l'humour de ce personnage étonnant : Évêque défroqué, grand trousseur de jupons, M. de Talleyrand est montré sous un jour nouveau, celui d'un merveilleux homme d'esprit. Pour un bon mot M. de Talleyrand était prêt à vendre son âme, s'il ne l'avait déjà vendue pour assouvir sa passion des femmes, du pouvoir et de l'argent. En suivant, pas à pas, la vie de ce personnage historique et controversé, véritable caméléon de la politique, vous découvrirez le fabuleux humour fin et parfois décapant qui fut celui de M. de Talleyrand. Au travers de ses démêlés avec ses belles amies et ses contemporains, vous vous délecterez de ses mots d'esprit d'une rare saveur, de ses boutades à l'emporte-pièce et de ses flèches assassines qu'il décochait à l'adresse de ses nombreux ennemis. Ce livre qui déroule l'Histoire de France, de Louis XVI à Louis-Philippe, est truffé d'anecdotes savoureuses et de réparties spirituelles d'une étonnante modernité. C'est aussi un parfait manuel pour briller en société en empruntant quelques uns des mots de M. de Talleyrand : o Le secret de plaire en société est de se laisser apprendre des choses que l'on sait par des gens qui les ignorent ! o C'est une si belle chose le mariage qu'il faut y songer toute sa vie ! o Si quelqu'un vous dit qu'il n'est d'aucun parti, commencez par croire qu'il n'est pas du vôtre !

  • A quel "super" marche Marcel Bleustein-Blanchet reconnu, même par ses pairs, comme le Monsieur Publicité aussi authentique qu'indiscutable de notre bienheureux hexagone ? Celui de l'émotion, de l'humanisme ou de l'imaginaire ? Les trois à la fois puisqu'il a presque tout inventé de ce qui est, aujourd'hui, la communication moderne. La première Radio vivante et proche de ses auditeurs, c'est lui. Les premiers "scoops" d'information instantanée, c'est lui. La vieille réclame balourde et tapageuse transformée en publicité d'esthétisme et de sérieux, c'est encore lui. Jean Boissonnat le résume en quatre phrases lapidaires : "Ce n'est plus un homme, c'est une institution. On ne le rencontre pas. On le visite. Comme le Château de Versailles". C'est ce phénomène unique au monde que Marcel Germon décrit dans cet ouvrage. Avec de multiples témoignages qui expliquent les recettes de sa prodigieuse réussite : comment un simple certificat d'études primaires permet d'accèder à la célébrité et à une grande fortune. Tout en réalisant son rêve de devenir le plus proche voisin de l'Arc de Triomphe. Ancien journaliste, homme d'affaires et publicitaire en activité, Marcel Germon est allé jusqu'au bout d'une longue traque de vérité pour écrire son livre passionnant.

  • Extrait : « Je ne peux m'empêcher de glisser un regard vers mes voisins. Ils sont hagards et contemplent les doigts d'Alex retirant de ce ventre une masse brune, au mépris de toutes les lois de la médecine, de la physique et du matérialisme scientifique. Cette patiente devrait normalement se tordre dans d'abominables souffrances et s'enfuir en courant, en retenant ses entrailles. Au lieu de ça, elle sourit à son mari qui, debout à côté d'elle, lui tient gentiment la main. »

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Le personnage Chirac suscite parmi les Français des réactions violentes, les uns l'encensent, les autres le vouent aux gémonies. Comme tous les êtres hors mesure, il étonne et à son sujet beaucoup d'entre nous s'interrogent. Son ascension fulgurante, l'éclat de ses actions, ses prises de position fracassantes font sensation. La virulence des attaques dont il est l'objet de la part de ses adversaires, masquent la réalité de sa physionomie. Bref, il existe un mystère de l'homme Chirac, mais plus encore un mystère dans les mouvements d'ordre passionnel qu'il provoque. Dans ces pages, l'auteur a tenté de cerner cette personnalité mouvante, à double visage souvent, de l'analyser, de la comprendre et de la définir telle qu'en elle-même les media l'ont fixée. En chemin, il a fait une découverte...

  • "C'est étudié pour"... "Les gens sont méchants"... "Y'a comme un défaut"... "Ça eût payé, mais ça paye plus"... sont des formules passées dans le langage populaire. Leur auteur ? Le merveilleux comique Fernand Raynaud. Quand il entrait en scène, avec sa démarche de canard et son visage semblable à un masque de caoutchouc, vêtu d'un pardessus trop large, coiffé d'un chapeau rond, la salle entière éclatait de rire. Avec ses airs de chien battu, il s'emparait du public et ne le lâchait plus. Il avait inventé aussi une autre formule qui tenait en un seul mot : "heu-reux !". Mais, heureux, l'était-il vraiment, lui qui disait : "Je suis devenu un comique parce que j'ai souffert". Dans ces pages, le journaliste Georges Debot, qui a vécu pendant des années dans l'intimité de Fernand Raynaud, nous conte les combats que dût livrer, avant d'imposer les personnages de son univers, celui que le public avait fini par appeler, simplement, par son prénom.

  • Les années 1977 à 1981 seront décisives pour les pays démocratiques de l'Europe de l'Ouest ; en particulier pour la France. Les libertés sont menacées, les identités territoriales aussi. Les Français jouent un jeu très dangereux. C'est le résultat "d'une démocratie non contrôlée". A l'inverse de nous, après quarante ans de fascisme tout aussi défavorable, le Portugal et l'Espagne s'acheminent vers des "démocraties contrôlées". Ainsi, ils sauront se préserver des influences d'un mauvais impérialisme marxiste qui menace fortement l'Europe de l'Ouest. Pour la première fois dans l'histoire de l'homme moderne, la gauche est à droite et la droite est à gauche. C'est le piège que nous avons imprudemment fabriqué. Les Français connaîtront en 1977, 1978 et 1979 des remous politiques sans précédents. Tous les regards de l'Europe encore libre seront tournés vers la France, tant son destin peut bouleverser celui de ses voisins et alliés.

empty