OXYMORON Éditions

  • Un crime vient d´être commis dans le quartier des Batignolles. Anthénor Pigoreau, un vieil homme riche, est retrouvé assassiné, allongé dans son sang. Sur le plancher, près de lui, est écrit à la pointe de son doigt ensanglanté « MONIS ».




    La police n'a pas beaucoup à réfléchir pour se tourner vers l´évident coupable : le neveu du mort. Ce dernier s'appelle Monistrol, il a des soucis d'argent et il est l'unique héritier du vieillard. De plus, comment se tromper quand le coupable avoue son crime ?




    Mais, très vite, l'agent de la sûreté Méchinet, et son acolyte et voisin, l'officier de santé Godeuil, réfutent l´évidence de la situation et ont une tout autre hypothèse...




    Lentement mais sûrement, les deux hommes vont analyser tous les indices, suivre toutes les pistes, démonter toutes les évidences pour faire naître la vérité.









    Émile Gaboriau est un écrivain français né en 1832 et mort en 1873. Il est reconnu comme le père fondateur du roman policier.




    Auteur de nombreux romans et feuilletons pour les journaux de l´époque, son style, sa narration et ses personnages inspireront les plus grands auteurs de « polars » comme Arthur Conan Doyle ou Georges Simenon.

  • Jean Fortel, blessé à la jambe par un sanglier durant une partie de chasse, est contraint de rester alité.
    Sa femme, qu'il aime comme un fou, a prévu d'assister, avec une proche, à la représentation de « Pelléas et Mélisande » à l'Opéra-Français.
    Jean décide de communier avec elle à distance en écoutant la pièce retransmise via le théâtrophone.
    Lors d'un entracte, il demande à son ami Marc, tout juste revenu d'un long voyage de 18 mois, de venir passer la soirée en sa compagnie.
    Alors que les deux camarades philosophent sur l'amour, Marc avait fui Paris après s'être rendu compte que son épouse le trompait, des cris retentissent depuis le théâtre : « Au feu ! Au feu ! » puis des crépitements qui ne laissent aucun doute sur le drame qui est en train de se dérouler à l'autre bout du fil...

  • Quand Wan et Ted, amis et partenaires au sein d´une agence de détectives, sont embauchés par une sublime blonde pour résoudre une affaire de chantage à la vidéo compromettante, ils sont loin de se douter que l´ange évanescent est chargé de leur faire vivre un enfer.


    Accusés de meurtres, pourchassés par la police, et pire encore, ils vont devoir survivre au jeu du chat et de la souris imposé par leur redoutable adversaire.


    Pour prouver leur innocence et contrecarrer les plans du génie du crime désiran t les mener à leur perte, ils vont devoir replonger, à contrecoeur, dans leur passé commun et leurs passés individuels.


    Quelle que soit l´issue de l´histoire, une chose est sure, personne n´en ressortira indemne.

  • Chaîne de vies

    Kamash

    La vie est une chaîne dont chacun de nous est un maillon.
    En tant qu´êtres nous sommes enchaînés par les évènements qui forment notre vie. Ceux-ci peuvent parfois être éprouvants, violents, tendres, drôles et même touchants mais, liés les uns aux autres, ils ont pour point commun de former notre chaîne de vie !
     

  •  Wan est un jeune français d´origine asiatique, un peu enveloppé et lymphatique. Il est nourri aux aventures de Sherlock Holmes.
     Ted est une jeune femme menue. Experte dans les combats à mains nues, elle n´a rien à envier à Bruce Lee.
     Outre maintenir à flot leur Agence de Détectives « Wan & Ted », le duo à un autre passe-temps commun, baver devant les courbes généreuses de la blonde voisine. Habitués aux petites affaires de disparitions ou d´adultères, ils sont embauchés, cette fois-ci, pour retrouver le responsable d´un cambriolage sanglant. Toutefois, les déductions de Wan entrent en contradiction avec le témoignage du mari de la victime...
     Imaginez, un peu, l´atmosphère d´une enquête du Commissaire San Antonio menée par un « Sherlock Holmes » asiatique et une «Bruce Lee» occidentale ! Même là, vous êtes encore loin de ce que peuvent être les aventures de ces deux fins limiers.
     « Wan & Ted » s´inscrit dans la veine des polars à l´ambiance burlesque. Les deux personnages de ce roman, aussi originaux qu´attachants, vous emmèneront au bout d´une aventure littéraire hors du commun.

     

  • Décidément, le Pays catalan l´aura déprimée deux fois. Une fois en arrivant, mais, surtout, au moment de le quitter.
    Andrée-Nadine Tedorowsky alias Ted et Wan Ching Mui, deux détectives privés de la capitale ne s´attendaient pas à un tel choc en débarquant au « Centre du Monde », la gare de Perpignan, pour y enquêter sur la disparition du petit-fils de leur voisine.
    Pourtant réticente à abandonner sa mégalopole, Ted va vite être enchantée par les paysages variés et envoûtants du Pays catalan.
    Pendant que Wan va devoir jouer de ses neurones et plonger au coeur de l´histoire de la région afin de démêler l´affaire, Ted, elle, devra jouer de ses poings pour la conclure. Mais les deux amis seront-ils suffisamment performants dans leurs domaines respectifs pour mener le dossier à son terme ?
    Les aventures trépidantes des deux limiers les plus atypiques de la littérature vont vous transporter à travers l´Histoire, la géographie et les infrastructures ancestrales de la Catalogne Nord.
    Les tribulations tant humoristiques que policières du duo de héros sont aussi l´occasion, pour l´auteur, de rendre hommage aux terres si chères à son coeur.

     

  • LE POIGNARD DE CRISTAL Mystère dans le B-14, le train de luxe qui relie de façon hebdomadaire Marseille à Calais pour permettre aux voyageurs du paquebot en provenance de l'Inde de rejoindre l'Angleterre. Lors d'une courte escale à Valence, le sous-chef de gare, intrigué par une traînée de sang, repère dans un compartiment un homme égorgé. L'employé a la présence d'esprit de faire détacher le wagon ensanglanté afin de faciliter le travail des enquêteurs sans retarder, outre mesure, l'ensemble des riches passagers dormant dans le train. Quelle n'est pas la surprise des membres du Parquet dépêchés sur place de constater que la tête de la victime a disparu depuis la découverte du corps, ce qui leur laisse supposer que le meurtrier se trouve encore dans le rapide qui est reparti. Aussitôt prévenu, le commissaire ROSIC, de la Brigade Mobile de Lyon, se rend à la gare de Perrache. Il est persuadé qu'il y perd son temps, que le crime a eu lieu bien avant Valence et que l'assassin s'est échappé depuis longtemps, ce que semble confirmer l'absence de suspects dans le B-14...

  • LA POLICE EST EN ALERTE Le commissaire DOUCETTE profite calmement de sa retraite quand, un jour, le brigadier POINTILLON vient le solliciter pour reprendre son poste afin d'aider la police à résoudre une série de meurtres énigmatiques. Le pensionné refuse la proposition, mais une lettre du tueur le sommant de se mêler de ses affaires le pousse à changer d'avis. Lancés sur la piste du mystérieux V., un assassin qui signe d'un « V » sanglant ses victimes à la pointe de son poignard, les deux hommes sont ridiculisés par le psychopathe qui ressemble étrangement à Serge VORGAN, l'ancien agent qui avait remplacé DOUCETTE à son départ et qui, dans le dos de celui-ci, fréquente sa fille.

  • Ralph GORSE est réputé pour être l'un des meilleurs policiers des États-Unis. Aussi, quand le superintendant reçoit une lettre anonyme pour lui annoncer le vol, prochain, de la « Momie Rouge », l'unique momie trouvée sur le continent américain, c'est tout naturellement Ralph GORSE qu'il nomme à la surveillance de la relique.
    Mais un matin, la « Momie Rouge » ainsi que la « Pierre de Lune », un joyau magnifique provenant d'un temple maya, ont disparu et le célèbre détective et ses hommes sont retrouvés inanimés. Seul Ralph GORSE se relèvera de l'asphyxie mortelle dont les gardiens de l'ordre ont été victimes.
    Ridiculisé par son échec, meurtri par l'humiliation et le sentiment de porter la responsabilité de la mort de ses collègues, Ralph GORSE redouble d'efforts dans son enquête et celle-ci débouche, très rapidement, sur l'arrestation de Robert Madison, un jeune architecte sans le sou, cocaïnomane, que tout désigne comme le coupable idéal.
    Rien ne saurait émouvoir le policier intègre et brutal ni un suspect fragile qui clame son innocence ni le désespoir de la fiancée du « voleur meurtrier ». Cependant, la présence d'un personnage énigmatique va remettre en question ses certitudes, le conduisant à revoir son investigation, son jugement, ses principes et sa morale au point de risquer son poste et sa vie pour trouver le fin mot de l'histoire...


    José MOSELLI (1882-1941) est un auteur devenu « Culte » auprès des aficionados de littérature populaire, autant par son parcours que par sa production.


    « La Momie Rouge » est un roman qui, jusqu'alors, n'avait été publié qu'en format feuilleton dans un magazine en 1925.


    José MOSELLI utilise la contrainte du découpage strict inhérent à ce genre de publication pour développer une structure narrative et une construction sous forme de chapitres délimités par le début et la fin de chaque épisode pour imposer un suspens totalement insoutenable et proposer un véritable roman policier d'aventures qui en démontrerait à bien d'autres livres à succès du genre.

  • Au petit matin, un inconnu est retrouvé mort, la gorge tranchée, dans la salle d'attente de la gare de Coudounan. Aucun moyen de l'identifier, car ses papiers lui ont été volés et son seul signe distinctif est un trèfle tatoué sur sa poitrine.
    La police pense immédiatement à un crime crapuleux, mais, devant le peu d'indices, désespère de trouver le meurtrier.
    Lors de l'autopsie de la victime, le médecin est intrigué par le tatouage pour l'avoir déjà remarqué sur le torse de l'un de ses patients. Pourtant, il se convainc que ce n'est là que coïncidence.
    Mais, bien vite, un accidenté de la route ensanglanté lui est amené et, alors qu'il l'ausculte, le docteur dévoile le dessin de la même plante herbacée aperçue, précédemment, à deux reprises.
    Un troisième trèfle, en quelques jours, voilà qui ne peut plus être une coïncidence... !

  • INSPECTEUR PINSON L'Inspecteur PINSON n'est pas réputé pour sa gaieté, mais pour ses connaissances en matière de vols et autres crimes qu'il met à profit pour résoudre rapidement les énigmes auxquelles il est confronté dans son métier. Tout truand pris dans ses serres est voué à déchanter, enfermé dans une cage. Les graines de brigand n'ont qu'à bien se tenir pour ne pas tomber sur un bec et se faire voler dans les plumes par l'Inspecteur PINSON. Ce recueil est composé de quinze courtes enquêtes à picorer sans modération, bien au chaud au fond de son nid ou dans les transports en commun lors de périodes migratoires. JACQUES BELLÊME est un auteur mystérieux qui a oeuvré dans différents genres et sous une multitude de pseudonymes tels que Jules France, Roger Nivès, Henri Sevin et dont le plus connu demeure H.R. Woestyn. Critique d'art et traducteur d'une partie des oeuvres d'Edgar Allan Poe, c'est, avant tout, en tant qu'auteur de romans d'aventures et policiers publiés par les « Éditions Tallandier » et la « maison d'édition J. Ferenczi & fils », qu'il s'est fait connaître.

  • Quand il n'a pas de coup en prévision, le cambrioleur Jack DESLY s'exerce dans les palaces où, la nuit, il joue le rat d'hôtel.
    Alors qu'il a décidé de se « reposer » au Cosmopolit-Hôtel, il croise, à l'accueil, son ennemi de toujours, l'inspecteur Arthème Ladon qui s'informe, auprès de l'employé, sur un certain Graham Dorfing, ancien locataire de la chambre dans laquelle il s'est installé.
    Après renseignement, il apprend le départ précipité de M. Dorfing et en plus, qu'il travaille dans les pierres précieuses.
    En rentrant dans sa chambre, Jack DESLY constate qu'un confrère a « perquisitionné » dans les règles de l'art sans rien voler.
    Il comprend rapidement le but de son visiteur en trouvant par hasard un porte-cartes contenant des papiers au nom de Dorfing, caché sous un meuble.

  • Daniel MARSANT, membre du Deuxième Bureau, est toujours à la poursuite de l'insaisissable Grand Maître, le cruel chef d'une association occulte internationale.
    Après avoir démantelé le réseau parisien de la bande, l'agent français est persuadé que son ennemi s'est réfugié en Angleterre.
    Aussi, part-il à Londres pour réclamer l'aide de son ami John Armstrong, célèbre détective privé.
    Alors que les deux hommes se rendent à l'hôtel dans lequel Daniel MARSANT est descendu, afin de récupérer les affaires de ce dernier, ils remarquent, dans le couloir, une flaque de sang s'écoulant de sous la porte d'une chambre.
    À l'intérieur de la pièce, ils découvrent le corps d'un individu lardé de coups de couteau.
    Daniel MARSANT identifie immédiatement le mort, il s'agit d'un ancien affilié du terrible Grand Maître...

  • M. Matafi, célèbre marchand de boutons de nacre de Marseille a disparu. Enlèvement ? Fugue adultérine ? Meurtre ?




    Alors que la police conclue au meurtre et attend que le cadavre soit retrouvé, Marius Pégomas, que son orgueil et ses amis ont poussés à se pencher sur l´affaire s´intéresse plus aux déclarations de la bonne des Matafi et au parapluie que portait M. Matafi le jour de sa disparition...









    Pierre Yrondy est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne, né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines de ses publications, mais peu importe.




    Ce que l´on sait avec certitude c´est que Pierre Yrondy est l´auteur de deux séries en fascicules : « Les aventures de Thérèse Arnaud, espionne française » et « Marius Pégomas, le détective Marseillais ».

  • Le juge d'instruction Mercier, chargé de l'enquête sur la mort du marquis de Jarmier n'a aucun doute sur l'identité de l'assassin. Tout accuse son intendant Pierre Gormas. Malgré ses protestations, le suspect est arrêté.
    Mais un Japonais qui dit s'appeler Iko TEROUKA et être un détective sur la piste des tueurs du richissime comte d'Osugawa se présente au magistrat et lui annonce que Gormas est innocent et qu'il se fait fort de retrouver le coupable.
    Le lendemain, le juge Mercier reçoit la visite d'un autre homme prétendant être le véritable Iko TEROUKA...

  • L'ÉTRANGE AFFAIRE DU PÈRE-LACHAISE



    « Où Toto Fouinard et le reporter Samuel Fix vont en exploration dans le pays des morts.»


    Pied-Jaune, un brigand repenti, vient demander de l'aide à Toto Fouinard. Alors qu'il longeait le cimetière, une belle femme étrangère a atterri dans ses bras, comme tombée du ciel. Par gratitude, elle lui a offert une magnifique bague couronnée d'un diamant bleu, avant de s'enfuir. Toto Fouinard se souvient d'un entrefilet du journal relatant les déclarations du gardien du cimetière du Père-Lachaise jurant avoir surpris, la nuit, une femme en blanc poursuivie par des gaillards ne parlant pas le français. Quand Samuel Fix, un reporter ayant besoin d'un bon article, vient lui proposer d'enquêter sur « L'Étrange Affaire du Père-Lachaise », Toto Fouinard voit, là, une opportunité de faire d'une pierre trois coups : résoudre l'affaire, offrir un bon article à Samuel Fix et sortir le brave Pied-Jaune d'une mauvaise situation.

    JULES LERMINA (1839 - 1915) est un romancier français principalement connu pour les suites qu'il a données à de grandes oeuvres de la littérature (« Les mystères de Paris », « Le comte de Monte-Cristo », ...) et de nombreux autres ouvrages, mais il est aussi l'auteur de petits romans destinés à être diffusés en supplément de journaux de l'époque. C'est le cas des aventures de Toto Fouinard, ce jeune détective drôle, fougueux et attachant, qui oeuvrera sur 12 enquêtes savoureuses.

  • « Où Toto Fouinard risque sa peau et découvre un secret sur le toit d'un automobile. »
    Mme Danet-Fouqueville, septuagénaire veuve d'un riche industriel, a été la victime d'un larcin dans son hôtel particulier lors d'une fête organisée en l'honneur de la princesse Estrella. Quand le chef de la Sûreté, M. Charlet, sollicite Toto Fouinard à exercer ses talents d'investigateur pour résoudre l'enquête, ce dernier refuse catégoriquement, prétextant qu'un vol de bijoux, même d'une valeur de 600 000 francs, pour une femme aussi fortunée, ne doit pas être un grand déchirement. Mais, quand une lettre anonyme le sommant de ne pas se mêler de cette histoire lui parvient, le simple fait que le détective soupçonne qu'elle lui ait été envoyée par son grand ennemi Piédeboeuf l'incite à accepter l'invitation de la douairière. Cette dernière saura convaincre Toto Fouinard de l'aider à retrouver, non pas ses joyaux, mais le portrait d'un être aimé disparu de longue date, auquel elle tient plus que sa vie, et qui lui a été dérobé en même temps que les parures et diamants...

    Jules LERMINA (1839 - 1915) est un romancier français principalement connu pour les suites qu'il a données à de grandes oeuvres de la littérature (« Les mystères de Paris », « Le comte de Monte-Cristo », ...) et de nombreux autres ouvrages, mais il est aussi l'auteur de petits romans destinés à être diffusés en supplément de journaux de l'époque. C'est le cas des aventures de Toto Fouinard, ce jeune détective drôle, fougueux et attachant, qui oeuvrera sur 12 enquêtes savoureuses.

  • Que les pires malfrats disparaissent étrangement de Londres aurait de quoi éveiller la curiosité du journaliste Bill DISLEY.
    Mais quand il apprend, grâce à son fidèle Jeff, que l'un d'entre eux est en villégiature à côté de Mallourn, le reporter franchit allègrement le palier menant de la curiosité à la suspicion !
    N'est-ce pas dans cette bourgade que la jeune femme que Bill DISLEY a croisée l'autre soir dans un bar a dit avoir trouvé du boulot ? Et la créature n'était-elle pas, encore récemment, la fiancée d'un drôle de loustic bien connu de la presse ?
    Le flair de l'enquêteur le pousse à mettre les moyens pour connaître les dessous de l'affaire sans se douter qu'il va être confronté à un complot diabolique...

  • La réputation de Marc-Antoine DECOME n'est plus à faire. Ancien policier alcoolique et violent, il est devenu un détective irréprochable, si ce n'est son comportement loufoque et sa détestation de tous sauf de son meilleur ami, un basset artésien nommé Commissaire Robert.
    Aidé par son fidèle lieutenant, un jeune issu de multiples immigrations, l'enquêteur s'est déjà imposé comme LE privé incontournable des environs de Perpignan.
    Aussi, quand une sommité de la médecine se fait frapper par un inconnu à coups de clé anglaise, c'est immédiatement aux services de l'Agence M. A. R (Marc-Antoine et Robert) qu'il fait appel.
    Mais une agression peut en cacher une autre et même, parfois, dissimuler un défi en forme de duel au soleil entre un shérif et un épistolier...

  • EST-IL POSSIBLE QU'UN DÉTECTIVE PUISSE ANNONCER D'AVANCE UN CRIME ET L'HEURE EXACTE OÙ IL SERA COMMIS ? TEL EST L'EXTRAORDINAIRE POINT DE DÉPART DE CE ROMAN QUI NOUS MONTRE AUX PRISES, AU COEUR MÊME DE PARIS, DEUX ÉCOLES POLICIÈRES : L'ANCIENNE ET LA MODERNE, CELLE DE LA ROUTINE ET CELLE QUI UTILISE LES DERNIÈRES DÉCOUVERTES SCIENTIFIQUES.

  • Le Docteur Mercadier vient solliciter l´aide de son ami Marius Pégomas pour enquêter sur le suicide de son collègue le Docteur Bourgaton. Si la police a rapidement conclu à un suicide, le Docteur Mercadier ne croit pas du tout à cette thèse. Mais le décès du Docteur Bourgaton conduit rapidement le détective au suicide d'une jeune femme pour laquelle le médecin avait refusé le permis d'inhumation. L'affaire se complique quand tous les suspects possibles dans l'éventuel crime du médecin gravitent autour d'un riche jeune homme et d'une cartomancienne...









    Pierre YRONDY est un auteur énigmatique dans lequel certains voient un pseudonyme du journaliste et écrivain Jules de Gastyne, né en 1847 et mort en 1920. Cette hypothèse est peu probable au vu des dates de certaines publications, mais peu importe. Ce que l´on sait avec certitude, c´est que Pierre YRONDY est l´auteur de deux séries en fascicules :


    « Les aventures de Thérèse Arnaud, Espionne française » et « Marius Pégomas, Détective marseillais » .



  • LE FORÇAT MARTYR
    « Où Toto Fouinard est jeté dans un puits au fond duquel il trouve la vérité.»
    Mme Mulard est une femme abattue, son fils vient de mourir subitement à l'âge de sept ans. Elle est persuadée que celui-ci a été victime d'une malédiction dont elle est responsable pour avoir, sept ans auparavant, accepté contre de l'argent de faire un faux témoignage dans une affaire d'homicide. Dans un dernier souffle, elle supplie Toto Fouinard de reprendre cette enquête vieille de sept ans afin de prouver l'innocence de l'homme qu'elle a envoyé au bagne à l'époque.
    JULES LERMINA (1839 - 1915) est un romancier français principalement connu pour les suites qu'il a données à de grandes oeuvres de la littérature (« Les mystères de Paris », « Le comte de Monte-Cristo », ...) et de nombreux autres ouvrages, mais il est aussi l'auteur de petits romans destinés à être diffusés en supplément de journaux de l'époque. C'est le cas des aventures de Toto Fouinard, ce jeune détective drôle, fougueux et attachant, qui oeuvrera sur 12 enquêtes savoureuses.

  • En volant une enveloppe dans le coffre-fort d'un riche vieillard, Jack DESLY est entré en possession d'un étrange document contenant un message crypté.
    Persuadé qu'il se cache derrière ce code la clef d'un trésor, Jack DESLY, en compagnie de son fidèle serviteur annamite Nan-Dhuoc, se lance sur les routes à la poursuite de la solution.
    Or, le périple tourne court. Après une halte, pour la nuit, dans une auberge, les deux aventuriers sont victimes d'une première crevaison. Peu de temps après, c'est la roue de secours qui leur joue un vilain tour et les oblige à s'arrêter en pleine campagne.
    Jack DESLY décide alors de partir à pied pour le plus proche village, espérant y trouver un garagiste et laisse son véhicule sous la garde de Nan-Dhuoc.
    Sur le chemin, une automobile stoppe à sa hauteur et ses occupants lui proposent de l'amener à bon port, mais, à peine à bord, Jack DESLY est chloroformé...

empty