Le Livre de Poche

  • - 55%

    Si vous le lisez avec l´espoir de trouver dans J´irai cracher sur vos tombes quelque chose capable de mettre vos sens en feu, vous allez drôlement être déçu.
    Si vous le lisez pour y retrouver la petite musique de Vian, vous l´y trouverez. Il n´y a pas beaucoup d´écrits de Vian dont il ne suffise de lire trois lignes anonymes pour dire tout de suite : «Tiens, c´est du Vian !» Ils ne sont pas nombreux, les écrivains dont on puisse en dire autant. Ce sont généralement ces écrivains-là qui ont les lecteurs les plus fidèles, les plus passionnés, parce que, en les lisant, on les entend parler. Lire Vian, lire Léautaud, lire la correspondance de Flaubert, c´est vraiment être avec eux. Ils ne truquent pas, ils ne se déguisent pas. Ils sont tout entiers dans ce qu´ils écrivent. Ça ne se pardonne pas, ça. Vian a été condamné. Flaubert a été condamné... Delfeil de Ton.

  • - 50%

    Edition enrichie (Préface, notes, dossier, chronologie, bibliographie).
    À la mort d'Henry Dashwood, sa femme et ses trois filles, injustement privées de leur héritage, sont contraintes de quitter leur Sussex natal pour s'installer dans le Devon, à Barton Cottage. Dans la petite société locale, les demoiselles Dashwood ont tôt fait de s'intégrer. Elinor, l'aînée, cache derrière une réserve et une tempérance à toute épreuve un amour profond et sincère pour Edward Ferrars, le frère de sa belle-soeur. Marianne, nature passionnée et romanesque, tombe éperdument amoureuse du beau et impétueux John Willoughby, rencontré sous une pluie battante. Et quand des épreuves viendront chambouler leurs existences, les deux soeurs, aussi différentes qu'inséparables, découvriront qu'elles ont chacune beaucoup à apprendre de l'autre...Dans ce grand classique de la littérature anglaise, c'est tout le talent de conteuse de Jane Austen qui se déploie, dans une langue tour à tour drôle et incisive.Édition et traduction de Sophie Chiari.

  • - 57%

    Edition enrichie (Préface, notes, dossier, biographie et bibliographie)
    Emma Rouault, adolescente, s'était bercée de rêves romanesques. Son mariage avec Charles Bovary, terne médecin de province, la confronte à une réalité prosaïque, dont elle cherche à s'évader par tous les moyens. Mais la maternité, l'ambition qu'elle nourrit pour Charles, le goût des belles choses qui l'entraîne à la dépense ne peuvent satisfaire cette jeune femme qui étouffe dans la société étriquée d'une petite ville normande dominée par la plate figure du pharmacien Homais. Si l'amour est son ultime espérance, sa soif d'idéal, de beauté, de grandeur, l'accule à un point de non-retour. L'histoire d'Emma Bovary, qui valut un procès à son auteur en 1857, s'inscrit dans un univers ordinaire, minutieusement dépeint par l'écriture très maîtrisée de Flaubert. Tout son art se déploie dans ce drame psychologique aux couleurs réalistes.
    Nouvelle édition préfacée, annotée et commentée par Jacques Neefs.

  • - 50%

    Jane Eyre

    Charlotte Brontë

    Edition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'oeuvre, biographie et bibliographie) Jane Eyre est pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, grâce à sa seule force de caractère, et sans faillir à ses principes, elle parviendra à faire sa place dans la société rigide de l´Angleterre victorienne et à trouver l´amour... Une héroïne qui surmonte les épreuves sans perdre foi en son avenir, une intrigue où se succèdent mystères et coups de théâtre, une passion amoureuse qui défie tous les obstacles : le plaisir de lire Jane Eyre est toujours aussi vif. Comme elle, on veut croire que rien n´est écrit d´avance et que la vie réserve des bonheurs imprévus.

  • - 55%

    Edition enrichie (Préface, notes, commentaires sur l'oeuvre, biographie et bibliographie)Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l'ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s'approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu'au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste. Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses soeurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l'orgueilleux qui l'a tuée. 

  • - 55%

    Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ! L'homme qui défie toutes les polices françaises contre l'as des détectives anglais.
    « C'est justement quand je ne comprends plus que je soupçonne Arsène Lupin », avoue le célèbre limier anglais. Quand deux hommes aussi intelligents s'affrontent, leur duel est un grand spectacle.
    Qui a volé le petit secrétaire d'acajou contenant un billet de loterie gagnant ? Qui a volé la lampe juive, le diamant bleu, joyau de la couronne royale de France ? Qui joue les passe-murailles en plein Paris ? Arsène Lupin, toujours lui, l'éternel amoureux de la Dame Blonde, plus insolent, plus ingénieux que jamais, déjouant une à une toutes les ruses de l'Anglais par d'autres ruses plus étonnantes encore.   

  • - 60%

    Ce livre [...] semble être écrit dans le langage d´un vent de dégel : on y trouve de la pétulance, de l´inquiétude, des contradictions et un temps d´avril, ce qui fait songer sans cesse au voisinage de l´hiver, tout autant qu´à la victoire sur l´hiver, à la victoire qui arrive, qui doit arriver, qui est peut-être déjà arrivée... La reconnaissance rayonne sans cesse, comme si la chose la plus inattendue, ce fut la guérison.
    « Gai savoir » : qu´est-ce sinon les saturnales d´un esprit qui a résisté patiemment, sévèrement, froidement, sans se soumettre, mais sans espoir, - et qui maintenant, tout à coup, est assailli par l´espoir de guérison, par l´ivresse de la guérison ? [...] « Incipit tragædia » - est-il dit à la fin de ce livre d´une simplicité inquiétante : que l´on soit sur ses gardes ! Quelque chose d´essentiellement malicieux et méchant se prépare : incipit parodia, cela ne laisse aucun doute...Friedrich Nietzsche.
    Ecrit entre 1881 et 1887, publié une première fois en 1882, dans une version incomplète, repris et parachevé ensuite, Le Gai Savoir confirme et renforce le radicalisme nietzschéen. Les grands thèmes de sa réflexion sont désormais parvenus à leur pleine maturité. L´idéal, la nécessité de l´héroïsme en philosophie, l´analyse de la décadence, mais aussi le principe de l´éternel retour, le mythe de Zarathoustra, la connaissance, la religion : c´est un véritable bréviaire du « nietzschéisme » qui apparaît au fil des pages.

  • - 55%

    Depuis la cellule 14, deuxième division, de la prison de la Santé, Arsène Lupin doit mener un des plus difficiles combats qu'il ait eu à soutenir. Privé de tout moyen d'action, presque sans contact avec l'extérieur, il lui faut à la fois s'innocenter des meurtres dont on l'accuse et démêler l'écheveau d'une affaire on ne peut plus embrouillée.
    Des lettres confidentielles de Bismarck, un témoin capital caché sous l'identité de Pierre Leduc, une inscription, APOON, et un nombre, 813. Au total, de quoi provoquer l'étincelle dans cette poudrière qu'est l'Europe, en proie aux rivalités coloniales, à la merci d'un incident diplomatique.
    Pis encore : Herlock Sholmès, le vieux rival de Lupin, est entré en lice ! Tout est prêt pour que s'engage une impitoyable course contre la montre, riche en rebondissements et péripéties à couper le souffle. 

  • - 55%

    Quelle mystérieuse entreprise amène à Paris Rudolf Kesselbach, le richissime et ambitieux roi du diamant sud-africain? Que signifie ce nombre, 813, inscrit sur le coffret en sa possession ? De quel secret le nommé Pierre Leduc, qu´il recherche dans les bas-fonds de la capitale, est-il le détenteur ?
    Telles sont quelques-unes des questions à propos desquelles s´affrontent la police - en l´occurrence un certain Lenormand, chef de la Sûreté -, l´impitoyable baron Altenheim et le gentleman-cambrioleur Arsène Lupin. Lequel devra également démasquer l´invisible assassin qui cherche à lui faire porter la responsabilité de ses crimes...
    Et nous voilà entraînés sur les pas de l´orpheline Geneviève, de l´élégant prince Sernine et de bien d´autres personnages, dans une avalanche de coups de théâtre et de révélations plus incroyables les unes que les autres.

  • - 56%

    «  J'ai lu votre livre. Vous m'êtes proche comme toutes les femmes qui écrivent. Ne vous offusquer pas de ce "toutes", -  toutes n'écrivent pas : écrivent celles entre toutes. Donc, vous m'êtes proche comme tout être unique et, surtout, comme tout être unique féminin.  »
     
    En réponse aux Pensées d'une amazone (1920) de Natalie Clifford Barney (1876-1972), Marina Tsvetaeva écrit en 1932 une longue lettre où elle s'attache, en particulier, à définir les inquiétudes de deux femmes qui s'aiment et sont privées de la possibilité d'avoir un enfant. Dans une langue éblouissante, Marina Tsvetaeva livre dans ces pages une réflexion profonde et poétique sur l'amour des femmes entre elles.

  • - 55%

    1921. Arsène Lupin se consacre désormais à l'éducation des enfants pauvres de la « zône » au nord de Paris. Mais des « forces obscures » veulent s'approprier un livre mystérieux, propriété de l'un de ses ancêtres, général d'Empire. Ces forbans sont prêts à tout, y compris à mettre en péril la vie de Cora de Lerne, « dernier et unique amour » du célèbre gentleman-cambrioleur. Écrite en 1936, cette ultime aventure d'Arsène Lupin aura attendu soixantequinze ans avant d'être publiée. Maurice Leblanc, affaibli par la maladie, n'avait pu achever l'adaptation de son roman en feuilleton pour une première parution dans la presse. Intrigues historiques, fausses pistes, trahisons et... passion amoureuse, tous les ingrédients des « Arsène Lupin » sont réunis dans cette histoire à rebondissements. Avec, en plus, une atmosphère très particulière et un certain « Capitaine Cocorico »...

  • - 50%

    Obasan

    Joy Kogawa

    Naomi Nakane est une institutrice qui, enfant, a vu sa famille contrainte de s'exiler dans une ville fantôme de l'intérieur de la Colombie-Britannique. À la fin de la guerre, la famille brisée est à nouveau déplacée, dans le sud de l'Alberta. Face à ces injustices, certains des siens militent en faveur des droits de la personne et s'efforcent d'obtenir réparation, tandis qu'une tante âgée, Obasan, vit sa peine dans le silence et la résignation. À la mort de son oncle, désireuse d'oublier le passé pour se tourner vers l'avenir, Naomi revit son histoire mouvementée et finit par remettre en question le stoïcisme d'Obasan.
    Ce récit bouleversant rompt le silence autour d'un événement peu connu de l'histoire canadienne. Avec ses parents, Joy Kogawa fait partie des milliers de Canadiens d'origine japonaise qui, pendant la Seconde Guerre m ondiale, ont été déplacés de la côte et internés dans des camps.
    Un roman profond, avec une  sensibilite brillante  et poétique.The New York Times.

  • - 53%

    « Margaret prétend qu'elle veut épouser un peintre, dit Sylvia, en regardant sa fille avec compassion. - Quoi ! s'écria la duchesse, un peintre ? Quel peintre ? A-t-on jamais entendu chose pareille ? La fille de lady Roehampton épouser un peintre ? Mais non, mais non... Vous épouserez Tony Wexford, et nous verrons après ce qu'on pourra faire pour le peintre », ajouta-t-elle, en lançant à Sylvia un coup d'oeil rapide. Dans cette chronique grinçante de l'aristocratie anglaise du début du XXe siècle, Vita Sackville-West fait craquer sous les passions le vernis des bonnes manières.

  • - 54%

    Insolente, rebelle, Ronit a quitté l'Angleterre et la communauté juive orthodoxe à dix-huit ans, direction New York. Refusant de se plier au destin tout tracé de mère de famille et d'épouse, elle a désobéi à son père, le grand Rav Krushka. À la mort de ce dernier, quinze ans plus tard, Ronit est rappelée auprès de sa famille, à Hendon. Elle retrouve Esti, qui fut sa petite amie, et son cousin Dovid. Eux n'ont pas désobéi. Dovid est devenu rabbin presque malgré lui. Esti a nié son attirance pour les femmes et suivi les préceptes de la Torah : elle a épousé Dovid... sans cesser d'aimer Ronit. Le retour de l'enfant maudite dans ce monde replié sur lui-même va provoquer une onde de choc.
     
      Traduit de l'anglais par Hélène Papot.

  • - 50%

    À la veille de sa mort, Guy de Maupassant connaît une idylle avec la peintre russe Lioubov Vassilkova. De leur union naît Alexis, leur fils irrévélé. À l'âge de 13 ans, il quitte la France avec sa mère pour la Russie révolutionnaire. Devenu psychiatre, il fait bientôt partie de l'entourage proche de Staline et se retrouve déporté au goulag de Mirny, en Sibérie, où on l'initie à la franc-maçonnerie dans une loge clandestine. Ses engagements, sa bonne fortune, l'appui occulte d'un chamane yakoute et l'amour de la belle Ayami, lui rendent la liberté et son pays natal. En 1940, Alexis rejoint la Résistance dans le maquis de Haute-Loire. Dans un souffle épique et picaresque, l'auteur dévoile la vie trépidante d'un homme hors du commun, et pourtant méconnu, pris dans les remous du XXe siècle. C'est complètement nouveau. Un style précis, élégant et un personnage hors norme qui va vous captiver. De la magnifique littérature. Gérard Collard, La Griffe noire.

  • - 50%

    14 février 1900, Australie. L'été touche à sa fin. Les jeunes pensionnaires de Mrs Appleyard attendent depuis des mois ce pique-nique annuel, non loin de Hanging Rock. Revêtues de leurs mousselines légères, elles partent dans une voiture tirée par cinq chevaux bais magnifiques. Après le déjeuner, les demoiselles s'assoupissent à l'ombre des arbres. Mais quatre d'entre elles, plus âgées, obtiennent la permission de faire une promenade. Enivrées par cet avant-goût de liberté, elles franchissent un premier ruisseau... puis disparaissent dans les hauteurs. Quand, tard dans la nuit, la voiture regagne le pensionnat, trois jeunes filles manquent à l'appel. Publié en 1967, magnifiquement adapté au cinéma par Peter Weir en 1975, Pique-nique à Hanging Rock est un récit envoûtant, mystérieux et inoubliable, considéré comme l'un des plus grands romans de la littérature australienne.

  • - 50%

    Le corps d'un explorateur, affreusement mutilé, est livré aux chacals sur la Côte des squelettes. Qui a voulu l'empêcher d'envoyer son rapport sur les terres rares  ? Les multinationales chinoises et américaines qui se battent pour exploiter la région  ? Ou ces survivalistes un peu fous, prêts à tout pour conserver une terre blanche et intacte  ? Embarqués à bord d'un safari-enquête à travers la Namibie, ses dunes rouges et son célèbre parc d'Etosha, Kali Grant et son frère Odys s'enfoncent dans les sables mouvants d'une guerre économique sans merci.
    Derrière ce nom d'emprunt se cache une personnalité bien informée qui souhaite garder l'anonymat. Cette série lui permet de partager des confidences sur des événements bien réels grâce à la fiction.

  • - 53%

    Nouvel an tragique à Cologne. Des centaines d'Allemandes sont agressées. Par qui ? Et pourquoi les médias semblent-ils vouloir garder le silence ? Une riche Iranienne, dont la fille compte parmi les victimes, charge Kali Grant et son jumeau Odys de découvrir la vérité... L'enquête traverse une Europe menacée et déchirée par l'extrême droite. En suivant la piste des réfugiés, Kali ira jusqu'à Mossoul. Dans cette ville tombée aux mains de Daech, une jeune Yézidie est sur le point de connaître un sort tragique. Pour la libérer, Kali monte une opération-commando extrêmement périlleuse... Retrouvez toute l'actualité de la série sur : www.ko-laserie.com

  • - 50%

    Outsiders

    Hinton-S.E

    1966. Tucsa, Oklahoma. Deux bandes rivales, les Socs - la jeunesse dorée de la ville - et les Greasers - sortes de blousons noirs aux cheveux gominés -, se livrent une guerre sans merci.
    Ponyboy Curtis, quatorze ans, est un Greaser. Il traîne dans les rues avec ses copains qui, comme lui, sont des loubards. Mais le meurtre d´un Soc bouleverse brutalement sa vie insouciante, le mettant hors la loi. Au fil d´événements dramatiques, le jeune garçon va devenir adulte et faire l´apprentissage de l´amour et de la mort. Devenu un best-seller, Outsiders a été adapté au cinéma par Francis Ford Coppola, avec Matt Dillondans le rôle principal.

  • - 50%

    Qui avait intérêt à massacrer Viktor et ses camarades le 2 mai 2014 à la Maison des syndicats d'Odessa ? Les nationalistes ukrainiens, Kiev, Moscou, le FSB ou la CIA ? A quoi jouent les oligarques des deux camps ? Kali Grant et son frère Odys mènent l'enquête sur l'un des drames susceptibles de faire plonger l'Europe dans la Troisième Guerre mondiale.

  • - 50%

    En Allemagne au tournant du XXe siècle, à une période charnière de l´histoire où l´Europe est en germe, deux univers se trouvent liés par un mariage : la famille des von Felden, aristocrates catholiques terriens du Sud de l´Allemagne, et les Merz, de la grande bourgeoisie juive de Berlin. Entre la fantaisie des uns et le sens du devoir des autres se dresse un portrait de groupe aux destins imbriqués : Julius von Felden, un esthète qui voyage avec ses chimpanzés et refuse de voir ce qui se passe autour de lui ; son jeune frère Johannes, brutalisé à l´école de cadets, qui tente de se suicider plutôt que d´être renvoyé, ce qui provoquera un scandale familial et politique. Et puis Caroline, qui finit par s´enfuir en Italie avec sa fille, la petite Francesca, ballotée entre deux maisons, qui observe les adultes et ressemble à bien des égards à l´auteur enfant. Grâce au talent de Sybille Bedford, le lecteur est à la fois envoûté par l´atmosphère riche et sensuelle dans laquelle ses personnages évoluent et frappé par leur folie, par leur aveuglement, dans un monde qui lentement s´évanouit.

  • - 50%

    Elle s´appelle Nina, comme la chanteuse de jazz Nina Simone. Elle est la little blue girl de ses parents artistes. La vie est une fête jusqu´à leur disparition dans un accident d´avion. Placée chez des grands-parents qu´elle ne connaissait pas, Nina décide l´impossible : s´enfuir et attendre d´avoir la majorité pour revenir. Après tout, elle a depuis toujours voyagé avec son père et sa mère ! Mais entre le voyage insouciant avec deux adultes et la fugue d´une mineure recherchée par les gendarmes, il y a un monde...Un road movie au féminin, par l´auteur de La Vie d´une autre.

empty