Steinkis

  • - 70%

    Annick Cojean est grand reporter au Monde. Au fil de sa carrière,
    elle a croisé Simone Veil à plusieurs reprises. Au fil de leurs
    rencontres, une relation singulière s'est installée entre Simone Veil
    et la journaliste. Une relation de femmes au-delà des fonctions.
    Un portrait subjectif, délicat et parfois surprenant de la femme au-
    delà de l'héroïne.

  • - 70%

    San Francisco, fin des années 1970. Mary Ann Singleton débarque dans
    la baie après avoir coupé le cordon ombilical et quitté son Ohio
    natal. Elle trouve refuge dans une pension familiale au 28 Barbary
    Lane. La propriétaire, Madame Madrigal est, disons, pittoresque mais
    materne ses locataires avec une inépuisable gentillesse. Et ils en
    ont tous bien besoin, car « s'il ne pleut jamais en Californie, les
    larmes en revanche peuvent y couler à flots ». Mary Ann va devoir
    s'adapter à cette nouvelle vie, Mona vient de perdre son emploi,
    Michael cherche l'homme de sa vie...

  • - 70%

    Après
    Grégory et Nadège sont les jeunes parents comblés de jumeaux, Charles et Tristan.
    Mise à part, la grave intolérance au lactose de Charles, les bébés se portent à merveille. La vie de famille s'organise paisiblement.
    Mais vers l'âge de 6 mois, Tristan ne régit pas comme son frère au bruit...
    C'est le début, pour parents et enfants, d'un parcours du combattant : poser le diagnostic de la surdité, communiquer avec Tristan, le scolariser, choisir entre langue des signes et implant... autant de questions cruciales que Grégory et Nadège doivent affronter en plus de celles qui se posent à tous les parents et tous les couples.
    Sigles, institutions, associations, sites, etc. Grégory et Nadège partagent leurs « bons plans » en fin d'ouvrage !

  • - 70%

    Au coeur de la jungle amazonienne, les Jivaros Achuar conversent quotidiennement avec les plantes, les animaux et les esprits grâce aux anent, de petits poèmes fredonnés à voix basse ou récités mentalement. Du moins en était-il ainsi il y a quarante ans, lorsque l'anthropologue Philippe Descola partagea leur vie pendant trois années. Fasciné par son récit, Alessandro Pignocchi repart aujourd'hui sur ses traces...

  • - 70%

    Le choix

    Désirée Frappier

    • Steinkis
    • 30 January 2020

    « Désirée et Alain Frappier nous font revivre les années 1970 à 2014
    sous l'angle de la conquête du droit des femmes à choisir de procréer
    ou non. Ils le font à leur manière sensible, mêlant le personnel et
    le social, l'intime et le politique pour nous rappeler comment
    c'était « avant », avant la loi Veil, pour montrer combien cette
    liberté, gagnée dans le combat le plus important du XXe siècle, reste
    /> menacée par des nostalgiques d'une société Le Choix, travail de
    mémoire et de vigilance, est aussi un manifeste pour une vie libre et
    heureuse. » Annie Ernaux

  • - 70%

    Années 1960. Dans un quartier populaire d'une ville de La Réunion,
    Jean et Madeleine sont arrachés à leur mère par les services sociaux
    qui leur promettent une vie meilleure en métropole, une bonne
    éducation et des retours réguliers sur leur île. Lucien, jeune
    fonctionnaire fraîchement affecté à La Réunion, arrive à la
    préfecture et découvre ses fonctions à la Section 4 : il devra
    notamment superviser le transfert de « pupilles de l'État » dans
    l'Hexagone... Transplantés en Creuse, Jean et Madeleine sont séparés.
    De foyers en familles d'accueil, Jean rencontre d'autres enfants
    réunionnais dans la même situation que lui. Une vie durant, entre
    errances et recherches, il tentera de comprendre pourquoi...

  • - 70%

    Le 21 aout 1865, le Manchester Guardian publie un article intitulé
    Une Étrange Histoire. À la lecture des lignes qui suivent, l'épithète
    relève de l'euphémisme. En effet, le quotidien révèle que le Docteur
    James Barry, un médecin militaire considéré par tous ceux qui l'ont
    côtoyé comme l'un des chirurgiens les plus brillants de sa
    génération, était... une femme. L'histoire est fascinante, mais
    également humiliante pour l'armée, qui s'efforcera de faire taire la
    rumeur et mettra sous scellées, un siècle durant, les documents
    relatifs au docteur Barry. Dans son élan, elle dissimule le
    prodigieux travail de modernisation et d'humanisation de la médecine
    que la chirurgienne avait effectué. Isabelle Bauthian et Agnès Maupré
    retracent l'histoire incroyable de cette personnalité unique qui
    parvint toute sa vie à dissimuler sa nature, séduisit des femmes,
    combattit en duel, réussit la première césarienne des colonies
    britanniques (et une des seules où l'enfant ET la mère survécurent),
    révolutionna les conditions sanitaires de son époque, et devint la
    première femme médecin européenne.

  • - 70%

    L'histoire rocambolesque et pourtant bien réelle d'un des plus grands
    scandales de la fin de l'Empire ottoman : l'évasion en 1906 de deux
    jeunes Ottomanes de bonne famille, lassées de leur vie cloîtrée, dans
    le cadre d'une supercherie littéraire dont Pierre Loti fit les frais.
    Une aventure haute en couleur à laquelle Alain Quella-Villéger a
    réussi à donner vie en puisant aux sources privées les plus inédites,
    et qui révèle la face cachée du best-seller de Pierre Loti, Les
    Désenchantées.

  • - 70%

    Hippie trail

    Severine Laliberte

    Séverine est née en Grèce en 1973, et de longues années se sont
    écoulées avant qu'elle ne découvre la véritable histoire de sa
    naissance. Ce roman autobiographique, souvent très drôle et parfois
    dramatique, retrace son enquête auprès des protagonistes d'un voyage
    en 4L jusqu'en Afghanistan, sur la célèbre Hippie Trail. Jusqu'à ce
    que tout dérape... Une aventure pas très glorieuse, souvent drôle,
    qui désacralise le voyage initiatique des seventies.

  • - 70%

    La baronne du jazz

    Stéphane Tamaillon

    • Steinkis
    • 23 January 2020

    Rien ne prédestinait Pannonica a devenir la scandaleuse baronne du
    jazz. Fille du banquier Charles de Rothschild, elle épouse un noble
    français. Mais la vie de femme de diplomate ne convient guère a
    cette aventurière, qui finit par le quitter. C'est dans les clubs
    de jazz de Manhattan qu'elle trouve un sens a sa vie. Rejetée par
    les Rothschild, Pannonica fait la une des journaux a scandales, qui
    /> n'apprécie ni ses rêves de mixité ni l'étrange relation amoureuse
    qu'elle entretient avec Thelonious Monk, l'imprévisible roi du be-
    bop. Après l'avoir porté au sommet de la gloire, elle se tient à
    ses côtés durant les dernières années de sa vie. Comme Charlie
    Parker, c'est chez elle qu'il termine ses jours. Un récit
    parfaitement servi par la narration drôle, pétillante et émouvante de
    Stéphane Tamaillon, et le trait à la fois rétro et moderne de
    Priscilla Horviller.

  • - 70%

    Désirée Frappier, journaliste et écrivain, est née à Paris en 1959.
    Alain Frappier, peintre, graphiste et illustrateur, est né à Gafsa en
    1952. Dès leur première rencontre, en 1991, ils s'investissent dans
    des ouvrages communs où se mêlent écriture et illustration. « La
    sensibilité au discours des Frappier est sans conteste décuplée par
    les images. C'est dire tout ce que la bande dessinée a à apporter aux
    sciences sociales, bien au-delà de ses qualités documentaires et
    historiques, parce qu'elle est oeuvre, tout simplement. » Groupe de
    lecture des Filles du Loir Désirée et Alain ont publié 3 livres pour
    enfants et 3 romans graphiques : Là où se termine la terre, c'est
    l'histoire de Pedro, à la fois singulière et très représentative de
    son pays, cette bande de terre de 4300 km de long pour 200 km de
    large, au bout de la terre, le Chili. Enfance choyée, entre une mère
    très protectrice et un père intellectuel d'origine libanaise,
    scolarité à la mission française, coupe du monde de football,
    premiers engagements politiques et... l'arrivée au pouvoir de Salvador
    Allende, le 4 septembre 1970. Tant pour le Chili que pour Pedro,
    c'est le début d'une période d'espoir et d'épanouissement... brisée le
    11 septembre 1973 par le coup d'Etat d'Augusto Pinochet. Militant au
    MIR (mouvement de la gauche révolutionnaire), Pedro est arrêté,
    séquestré, torturé. Les morts et les disparus se comptent par
    milliers, mais Pedro survit et bénéficie d'un décret voté sous la
    pression internationale qui lui ouvre les portes de l'exil...

  • - 70%

    Lyon, mars 1973. Vingt-trois travailleurs tunisiens sans-papiers
    entament une grève de la faim pour obtenir un titre de séjour. Elle
    durera vingt jours durant lesquels Français et immigrés lutteront
    ensemble, jusqu'au bout.   Raconter le combat oublié de ces
    travailleurs immigrés sans-papiers, c'est se replonger au début des
    années 1970, lorsque l'opinion publique « découvre» leurs conditions
    de vie : selon un rapport officiel, 800 000 travailleurs étrangers
    vivaient alors en France dans de véritables taudis.   Les autrices
    ont enquêté, retrouvé « les trois Mohamed » aujourd'hui retraités,
    pères de familles ayant fait souche en France... Leur histoire fait
    indéniablement échos à l'actualité. Les bidonvilles ont disparu,
    jungle et campements de fortune sont apparus, les droits humains
    restent bafoués.

  • - 67%

    Tout le monde a entendu parler de l'ONU, mais combien savent
    exactement ce qu'elle fait et comment elle fonctionne ? Et 70 ans
    après sa fondation, difficile de dire que les Nations Unies ont
    rempli leur ambition de départ : maintenir la paix et la sécurité
    dans le monde ! Pendant quatre ans, Karim Lebhour a observé comme
    correspondant de presse l'impuissance du Conseil de sécurité, le
    recul de la domination occidentale, et l'avènement d'une nouvelle
    guerre froide avec la Russie et les nombreux travers et défaillances
    de l'ONU. Ses chroniques parfois décalées, souvent drôles, toujours
    édifiantes, nous font entrer dans le quotidien de cette
    administration gigantesque qui rassemble des dizaines d'agences et
    emploie quelque 44 000 personnes !

  • - 70%

    Petite-fille de pieds-noirs, Olivia a toujours entendu parler de l'Algérie. Mais, entre nostalgie, images de cartes postales et blessures de guerre, elle trouvait cet héritage plutôt gênant. Dans les années 1990, elle demande à sa grand-mère d'écrire ses mémoires mais n'obtient d'elle qu'un sourire fatigué. Pourtant, en triant ses affaires après son décès, Olivia tombe sur un dossier qui lui est destiné. À l'intérieur : ses souvenirs d'Algérie. Dix ans plus tard, elle décide d'aller sur place, pour confronter ces récits à la réalité. Elle part seule, avec dans ses bagages le numéro de téléphone d'un contact sur place, un certain Djaffar...

  • - 70%

    1963. Une agence d'État est créée pour soutenir la relance de
    l'économie française. En vingt ans d'existence, le Bumidom aura
    organisé l'émigration de 160 000 personnes originaires de la
    Guadeloupe, de la Guyane, de la Martinique et de La Réunion. Péyi an
    nou est à la fois une enquête pour comprendre la politique et le
    fonctionnement du Bumidom, ses répercussions, son héritage... et un
    hommage à ces Français contraints à l'exil dans un pays qu'ils
    pensaient être le leur, la France.

  • - 67%

    Février 2013. Le débat autour du mariage pour tous bat son plein.
    Fanny est envoyée par son journal pour couvrir les manifestations. Au
    même moment, la dernière PMA de sa meilleure amie, homosexuelle,
    échoue... et Fanny apprend qu'elle est enceinte. Face à ce triple
    télescopage, Fanny va se plonger dans une réflexion sur le désir
    d'enfant. Durant neuf mois, au fil de sa propre grossesse, elle va
    rencontrer des témoins et des experts. Des familles homoparentales,
    des couples qui luttent contre l'infertilité, Yvonne Knibiehler,
    historienne des femmes et de la maternité, René Frydman, gynécologue,
    instigateur du premier « bébé éprouvette », Boris Cyrulnik...

  • - 70%

    1913. Le corps de Mary Phagan, 14 ans à peine, est retrouvé dans
    l'usine dans laquelle elle travaillait. Elle a été étranglée. Près
    d'elle deux bouts de papier sur lesquels, agonisante, elle aurait
    écrit que son violeur et assassin est un homme noir. La police
    identifie rapidement deux suspects : Leo Frank, le patron de l'usine
    qui est le dernier à l'avoir vue vivante et Jim Conley, balayeur,
    noir, surpris en train de laver une chemise tachée de sang... Qui du
    jeune et riche patron juif venu de Boston ou du pauvre employé noir
    illettré sera inculpé ? Dans ce récit tout est vrai. L'affaire,
    l'emballement de la presse, les mots, terribles, prononcés au procès,
    le témoignage, au crépuscule de sa vie d'Alonzo Mann... La résonance
    avec l'époque actuelle aussi...

  • - 67%

    En 1966, contraint de travailler comme ouvrier dans une usine de
    construction à Pékin, Chongrui Nie doit mettre de côté son rêve de
    devenir dessinateur. Deux ans plus tard, en pleine révolution
    culturelle, il est envoyé dans une usine d'armement de la province de
    Shanxi à Guan Cen Shan. Saisi par la beauté qui l'entoure, Chongrui
    Nie choisit de vivre cette expérience comme une bénédiction plutôt
    qu'une épreuve. Au fil des pages de ses carnets, il dépeint la
    jeunesse chinoise sous la révolution culturelle, l'industrialisation
    à outrance et l'exploitation sauvages des ressources. Ses dessins se
    veulent également les témoins uniques des vestiges Ming détruit sous
    l'ère maoïste. Depuis, la montagne ne cesse de le rappeler à elle.
    Après quatorze ans, Chongrui Nie effectue son deuxième voyage à Guan
    Cen Shan. Puis son troisième, encore quatorze ans plus tard. À chaque
    voyage, c'est la Chine qui se transforme sous son crayon.

  • - 67%

    Romain est derrière les barreaux depuis plus de 10 ans... et en sort
    tous les soirs. Coordinateur culturel au centre pénitentiaire de
    Fresnes, l'un des plus grands et des plus célèbres du pays, son
    quotidien consiste à proposer des activités culturelles aux détenus.
    Le concert de Johnny Cash à la prison de Folsom date de 1968, mais en
    France, il fallut attendre 1981 pour que la musique autre que sacrée
    /> entre en prison. Depuis, la dynamique positive de la musique dans
    l'univers carcéral est indéniable mais que peut-elle face à des
    problèmes de surpopulation structurels ? Riche de la longue
    expérience de Romain Dutter, Symphonie carcérale porte un regard
    décalé, plein d'humour mais sans concession sur « la société du
    dedans », loin des clichés et des lieux communs.

  • - 67%

    Alors que l'American lndian Movement est fondé en 1968, quatre
    musiciens amérindiens veulent, eux aussi, défendre leur culture.
    Soutenus par Jimi Hendrix, ils fondent Redbone et deviennent
    rapidement des icônes pour la jeunesse de tout un peuple. Entre
    biographie et documentaire, le récit de REDBONE, basé sur des
    recherches historiques et des interviews des musiciens et de leurs
    proches, s'articule autour d'allers-retours temporels, et montre
    comment ces musiciens militants ont parfois influencé les mentalités
    de leur pays, mais aussi comment ils ont porté la cause des minorités
    amérindiennes en Europe et sont devenus un groupe mythique.

  • - 67%

    Mazé, petite commune paisible...jusqu'à ce que le maire annonce la rénovation de la vieille chapelle... dans le but d'accueillir des réfugiés ! Les réactions ne tardent pas. Bien décidés à s'opposer à cette décision, certains habitants fondent le G.R.I.N.C (Groupe de Résistance à l'Invasion de Nos Campagnes) tandis que d'autres organisent l'accueil...Toute ressemblance, ou similitude avec des personnages et des faits existants ou ayant existé, ne serait que pure coïncidence !

  • - 67%

    15 à 20 000 étrangers sont, chaque année, maintenus en « zone
    d'attente » pour une période allant jusqu'à 20 jours et se soldant
    sur un renvoi du territoire ou une admission. Pendant plusieurs mois,
    Chowra Makaremi a arpenté la zone d'attente de l'aéroport Roissy-
    Charles-de-Gaulle. Elle dresse les portraits de Kadiajou, Younes ou
    encore Laurent, ces demandeurs d'asile à qui l'on a refusé le droit
    d'entrée sur le territoire et qui, durant ces 20 jours, subissent
    l'attente des longues heures désoeuvrées, la complexité d'une
    procédure qui multiplie les acteurs et parfois même, de violentes
    humiliations.

  • - 67%

    Après avoir exploré la branche polonaise de son arbre généalogique
    dans Nous n'irons pas voir Auschwitz, Jérémie ressent le besoin d'en
    savoir davantage sur origines égyptiennes et part cette fois avec sa
    mère mener l'enquête à Alexandrie. Durant ce voyage qu'il vit sous
    tension alors que sa mère est, elle, extrêmement détendue, chaque
    rencontre enrichit leurs recherches : Amir Ramsès, réalisateur
    censuré du documentaire Juifs d'Égypte, Magda Haroun, présidente de
    la communauté juive du Caire (soit 13 femmes âgées !), ou encore
    Mohamad Aboulghar, homme politique reconnu de la gauche égyptienne.
    Avec sa rigueur journalistique (et sa savoureuse autodérision !),
    Jérémie Dres fait de la recherche de ses origines un véritable
    reportage d'investigation qui exhume une mémoire en voie de
    disparition.

  • - 67%

    Break

    ,

    Une histoire du Hip-Hop « Et une fois qu'ils avaient entendu ça,
    c'était plié, impossible de revenir en arrière. Ils voulaient
    constamment entendre break sur break. » DJ Kool Herc Fin des années
    60, South Bronx, New York, un quartier et des familles laissés à
    l'abandon. Marcus et Aaron, deux frères, grandissent dans un climat
    de violence sociale. En pleine guerre des gangs, chacun va chercher
    dans la rue, à sa manière, comment survivre. Marcus est de toutes les
    blocks parties et s'embarque corps et âme dans la danse. Aaron quant
    à lui trouve refuge dans le graffiti. Entre fiction et récit
    historique documenté, on (re)découvre, à travers les yeux de Marcus
    et Aaron, comment l'énergie créatrice de jeunes du Bronx a donné
    naissance au DJing, au rap, au breakdance ou encore au graffiti.
    Quelques années plus tard, ces disciplines artistiques constitueront
    un mouvement culturel majeur et international : le Hip Hop. En 1979
    sortait le morceau Rapper's Delight. Une offense pour les fondateurs
    du mouvement, une explosion commerciale pour le hip hop. BREAK est le
    résultat d'un véritable travail à quatre mains, celles de Florian
    LEDOUX et Cédric LIANO, aussi bien pour l'écriture du scénario que
    pour la réalisation des planches.

empty