• Chaque automne, un vieux chasseur régalait ses amis de bécasses. Les têtes de ces délicieux oiseaux étaient donnés à un seul convive désigné par le sort. Et ce dernier, pour dédommager les autres, devait raconter une histoire. Les seize nouvelles de ce recueil se situent presque toutes en Normandie où Maupassant vécut une jeunesse heureuse. Ses paysans chasseurs, ses aristocrates, sa rempailleuse, ses pêcheurs sont saisis sur le vif dans leur vie quotidienne. La folie de la femme qui a perdu toute sa famille, l'avarice sordide de la maîtresse du petit chien, la triste vieillesse des danseurs de menuets, la revanche de l'épouse bafouée, Maupassant voit tout dans les détails les plus poignants. Le célèbre auteur de Bel Ami nous donne dans ce recueil ses meilleurs contes.
    Préface de Jacques Chessex Commentaires et notes de Louis Forestiers.

  • Edition enrichie (Préface, notes, appendice, annexes, chronologie et bibliographie)On l'appelait « la mare au Diable », car ses brumes, le soir, égaraient les voyageurs. Perdus à leur tour, Germain, Marie et le Petit Pierre sont forcés d'y passer la nuit. Le laboureur et la jeune fille ont le coeur triste. Germain va chercher une épouse pour s'occuper de ses enfants orphelins de leur mère. A quoi bon se marier, pense-t-il, quand l'amour n'y est pas. Et Marie a quitté sa mère, ce matin, en larmes, pour se louer comme bergère à la ferme des Ormeaux, si loin. Seul, Petit Pierre, le fils de Germain, est heureux et confiant. De lui dépendra le sort de ceux qu'il aime tant.
    Dédié à Chopin, ce bref roman champêtre a un charme inégalé. George Sand a vu le beau dans le simple. Elle chante, quelquefois en patois, les joies de l'amour, de l'enfance et du travail de la terre. Beaucoup d'amour et un peu d'idéalisme sont ses secrets.

    Présentation et notes de Marielle Caors. 

  • Imaginez un moulin abandonné, au coeur de la Provence, la porte ouverte sur un joli bois de pins tout étincelant de lumière... Écoutez chanter les cigales, sonner les grelots des mules et regardez bien, vous verrez apparaître maître Cornille, le curé de Cucugnan, l'Arlésienne, et même la petite chèvre de M. Seguin... Avec les Lettres de mon moulin, c'est la Provence d'hier, ses parfums et ses traditions qu'Alphonse Daudet a fait entrer à tout jamais dans la littérature française.

  • Petit dernier de la famille, Poil de Carotte est le souffre-douleur de sa mère. Corvées, gifles, humiliations, rien ne lui est épargné. Heureusement, dans la vie de Poil de Carotte, il y a aussi la nature, les jeux avec grand-frère Félix et les parties de pèche avec son parrain...

    Drôles, cruelles, touchantes, une suite de saynètes qui composent le portrait inoubliable d'un enfant mal-aimé.

    Titre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale au collège.

  • Le 14 septembre 1898, Célestine R. prend sa nouvelle place au Mesnil-Roy, en Normandie, et décide de tenir son journal. « Mon intention, écrit-elle, est de n´employer aucune réticence, pas plus visà- vis de moi-même que vis-à-vis des autres » : les turpitudes de ses maîtres seront donc férocement montrées. D´abord conçu comme une étude de la condition domestique et une satire des moeurs bourgeoises, Le Journal d´une femme de chambre que Mirbeau fait paraître en 1900 s´est élargi en une dénonciation de l´intolérance qui a conduit à la condamnation de Dreyfus, et la satire bascule du côté de la diatribe. Au moment de sa parution, l´emportement impudique qui traverse le roman scandalise la critique, qui en dénonce les ignominies et n´en rend compte qu´à regret. Mais aujourd´hui, nous pouvons regarder sans moralisme la fureur dévastatrice du livre et son esthétique du monstrueux, et y voir la preuve, bien plutôt, de l´éclatante puissance littéraire de Mirbeau.Collection Classiques dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety.Édition présentée et annotée par Pierre Glaudes.

  • Plouc Pride rappelle d'où viennent et où en sont les campagnes. Il déconstruit les cadres de pensée et les vocabulaires, pour sortir la « France périphérique » du cul-de-sac intellectuel où elle se trouve. Plouc Pride décrit la fin de l'urbanisation et le redéploiement des populations vers des endroits où protéger leurs corps, reposer leurs cerveaux, relier leurs coeurs et élever leurs esprits, car le désir de campagne est aussi le désir d'un droit au village. Plouc Pride valorise la participation contemporaine de la ruralité à l'invention du nouveau monde, par la convergence des mémoires, et propose un renouvellement de l'aménagement du territoire, susceptible d'exprimer dans le concret des existences, la transition culturelle en cours.

    Valérie Jousseaume est enseignante et chercheuse à l'Institut de Géographie et d'Aménagement de l'Université de Nantes, au sein de l'équipe CNRS "Espaces et Sociétés". Spécialiste des campagnes, des bourgs et des petites villes, elle enrichit la réflexion sur la transition sociétale, observée sous l'angle du territoire et des mémoires.

  • En février 2006, des expériences dans la zone polaire provoquent une gigantesque tempête qui ensevelit l'hémisphère nord sous plusieurs mètres de neige, paralysant toute activité. Quelques années plus tard, un jeune homme, Simon, raconte la longue lutte pour la survie matérielle et spirituelle qu'il a menée avec sa famille, dans leur chalet des Alpes, au coeur de ce déluge blanc. Dans leur arche perdue, le père, la mère et les deux enfants affrontent de multiples périls, la solitude, la peur, parfois l'angoisse, mais finalement c'est l'ingéniosité et l'espoir qui l'emportent. Ils réinventent des gestes ancestraux qu'ils croyaient oubliés. Auprès d'eux, leurs animaux familiers les aident, de diverses manières, à surmonter l'épreuve. Dans les livres qui les entourent, et dont le père lit chaque soir quelques pages au coin du feu, ils puisent aussi des leçons d'amour et de courage. Roman d'anticipation, récit d'aventures, fable écologique, ce livre est aussi une méditation sur la fragilité du monde où nous vivons, et comme un manuel de survie pour les futurs naufragés de la société industrielle. Les enfants de Noé a obtenu le prix de la Fondation de France 1988 pour le meilleur roman jeunesse. L'auteur

  • Véritable best-seller aux Pays-Bas et dans toute l'Europe, le premier roman de Marieke Lucas Rijneveld livre un portrait sauvage et beau d'une enfance brutalement flétrie par le deuil.
    À dix ans, la narratrice de Qui sème le vent vit en rase campagne aux Pays-Bas. Les repas de famille, les travaux de la ferme, les heures passées à observer les crapauds, tout devient par la grâce de son regard un fascinant terrain d'apprentissage. Mais quelques jours avant Noël, après avoir lancé un funeste présage à son grand frère parti patiner sur le lac, son monde va être brusquement bouleversé, tout comme celui de sa famille.
    Au fil d'un texte poignant, la voix de la fillette, bouleversante de justesse, dit la violence d'une enfance vécue dans un monde de non-dits.
    Marieke Lucas Rijneveld, 29 ans, a grandi dans une famille protestante aux Pays-Bas, et vit aujourd'hui à Utrecht. Ce prodige des lettres néerlandaises, célèbre pour ses recueils de poésie, travaille dans une ferme et se consacre à l'écriture.

  • Noé et Azote, son ami troll des montagnes, s'amusent comme des fous dans la neige. Mais au bout d'un moment, Azote ne se sent pas bien. Noé lui propose de se reposer au chaud dans sa chambre, quand la mère d'Azote débarque, furieuse, sans prévenir pour chercher son fils ! Noé n'a même pas eu le temps de lui dire au revoir. Et depuis, plus aucune nouvelle de lui...

    Des chapitres courts pour lire tout seul, jusqu'au bout, avec plaisir !
    De nombreuses illustrations pour s'en mettre plein les yeux !
    La 6e aventure de Noé et Azote en lecture aidée !
     

    Des chapitres courts pour lire tout seul, jusqu'au bout, avec plaisir !
    De nombreuses illustrations pour s'en mettre plein les yeux !
    La 6e aventure de Noé et Azote en lecture aidée !
     
     

  • Régalez-vous sans gluten au quotidien !Un véritable accompagnement pour adapter votre alimentation en douceur et sans vous priver ! Toutes les bases à connaître et près de 100 recettes incontournables pour tous les jours (petit déjeuner, apéritif, entrées, plats, desserts...) et pour les jours de fête (petits et gros gâteaux à partager).Sans gluten mais avec beaucoup de plaisir !

  • George Sand et Alexandre Dumas ont plus d'un trait en commun. Tous deux ont vécu une enfance campagnarde veillée par des femmes. Tous deux ont connu le succès très tôt. Et ils partagèrent la même instabilité sentimentale, la même liberté sexuelle, qui scandalisèrent leurs contemporains.
    Mais leur relation serait probablement restée superficielle sans l'intervention d'Alexandre Dumas fils. En 1851, il rapporte à George Sand ses lettres à Frédéric Chopin qu'elle souhaite voir disparaître. C'est le début d'une amitié exceptionnelle, par-delà les générations, entre l'auteur d'Indiana et celui qu'elle appellera son fils.
    Cette correspondance à trois voix a le pouvoir unique de restituer les dialogues passionnants entre ces géants des lettres. Les considérations sur le théâtre et le roman se mêlent aux anecdotes quotidiennes et aux réflexions politiques et sociales. De quoi faire de ce volume le miroir fidèle de la personnalité de ces épistoliers, et un témoignage unique sur une époque, de la monarchie de Juillet à la Troisième République, en passant par le Second Empire.

  • Almanach

    Péter Nádas

    • Phébus
    • 18 April 2019

    « Combien de fois me suis-je préparé à mourir, et combien de fois ne suis-je pas mort. »
    Un écrivain hongrois qui vit à la campagne décrit mois après mois le cours d'une année. Il se demande si c'est la dernière, il revisite ses souvenirs, écrit le présent au fil de son passage.
    Né en 1942 à Budapest, Péter Nádas est considéré, depuis Le Livre des mémoires (1998, Prix du meilleur livre étranger), comme l'un des plus grands romanciers de son époque, auteur d'une oeuvre fascinante et complexe, partiellement traduite en français.

  • Guillemette est la fille d'un scientifique réputé. Maintenant qu'elle est en âge d'aider son père dans ses recherches, elle met toute sa passion et son énergie au service de ces découvertes extraordinaires, et notamment cette découverte que viennent de faire les frères Montgolfier. Il est en effet possible, grâce à l'air chaud, de faire voler des ballons faits de tissus. Les frères Montgolfier vont d'ailleurs bientôt présenter un spécimen de leur invention au roi, à Versailles. Lorsque, par un malheureux hasard, Guillemette croise la route de François Rosambeau, le cousin des Montgolfier, elle est alors très enthousiaste à l'idée de s'impliquer dans la création de cette première montgolfière. Cette entreprise s'avère plus dangereuse qu'il n'y paraît... les avancées scientifiques ne plaisent pas à tout le monde, et certains semblent prêts à tout pour éviter que la montgolfière ne soit créée.La série historique « La famille d'Angely » vous fera vivre les grandes découvertes scientifiques des derniers siècles à travers les aventures des différents membres de cette famille où la passion des sciences et l'émerveillement se transmet de génération en génération.

  • Dans cette Histoire de la campagne française, publiée pour la première fois en 1932 et devenue
    aujourd'hui un classique, l'écrivain « paysan » et historien Gaston Roupnel analyse avec lyrisme et
    sensibilité les structures agraires de la France.
    Les générations paysannes qui se sont activées depuis le Néolithique n'ont pas répondu seulement aux nécessités matérielles. Par le travail des champs et le soin aux animaux, elles ont communié avec la Nature, dans une expérience religieuse. Avec un humanisme mystique qui transcende les réalités agraires, Gaston Roupnel explique les liens culturels forgés entre l'homme et la terre et met en lumière les racines d'un attachement pluriséculaire.


  • La planète des champignons raconte quelques jours dans la vie d'un homme et d'une femme : un traducteur de seconde zone enlisé dans ses habitudes et une businesswoman indépendante, qui mène sa vie tambour battant. Ils paraissent vivre sur des planètes différentes, et pourtant, ils partagent quelque chose d'essentiel : ils sont voisins de datchas à la campagne, au nord de la Russie. Sans se connaître, ils ont passé leur enfance à jouer aux mêmes jeux, à arpenter la forêt pour y cueillir les mêmes champignons - ils ont le même rapport âpre et fusionnel à la nature, si important pour les Russes.
    Elena Tchijova leur donne six jours, comme les six jours de la Création, pour sortir de leur routine et saisir la chance de se rencontrer...
    Dans leur quotidien, dérangé par de petites et de grandes catastrophes, les deux protagonistes interrogent leur relation au passé. Comment faire pour inventer une nouvelle vie après l'effondrement de l'URSS ? Comment envisage-t-on l'avenir alors que l'ancien monde et ses valeurs ont disparu - mais que les souvenirs demeurent ?
    Née en 1957 à Leningrad, Elena Tchijova figure parmi les écrivains les plus connus en Russie. Auteur de romans traduits dans dix langues à travers le monde, elle dirige depuis plusieurs années le PEN Club de Saint-Pétersbourg. En 2009, Le Temps des femmes (paru en français chez Noir sur Blanc en 2014) reçoit le prestigieux Booker Prize russe ; il est adapté pour le théâtre en 2011. Elena Tchijova vit aujourd'hui avec sa famille à Saint-Pétersbourg.

  • Dorlange est un village du centre de la France. Il est aussi le dernier bastion d'un âge révolu, celui d'avant la voiture et la télévision et où les travaux de la belle saison se font collectivement. Mais tout change depuis quelques années, avec le retour à la terre de nombreux citadins. La coexistence de ces néo-ruraux avec les agriculteurs d'origine n'est pas toujours facile. Un évènement met le feu aux poudres : l'obligation d'accueillir des réfugiés syriens dans le village.
    Antoine, reporter pour L'Écho du Temps, se fait le chroniqueur des luttes entre les deux partis. D'un côté, le maire et ses guerriers en charentaises et pulls tricotés maison, qui crient à la colonisation de leur territoire. De l'autre, les anciens urbains, bobobéats parfois, qui brandissent leur idéal de solidarité.
    Stéphane Fière nous offre un roman hilarant et corrosif sur une France divisée jusque dans ses campagnes.

  • De retour au pays, Philippe s'oppose à la volonté de son père et décide de remettre sur pied la ferme abandonnée par son grand-père. Voilà un projet fort mal accueilli par ses voisins : les « anciens », Thérèse et Jules - revêches mais au grand coeur ! Ces derniers devant la persévérance et le respect du nouveau venu pour la terre révisent peu à peu leur jugement. Philippe leur rappelle tant les élans de leur jeunesse, surtout quand il fait la connaissance de la petite-fille de Thérèse, Céline, loin d'être insensible au charme de l'éleveur de chevaux...

  • 10 femmes, 10 parcours, 10 vocations d'agricultrices.Elles sont modernes, libres, innovantes, fertiles d'idées, et embrassent leur profession comme on embrasse la vie. Arrivant de tous les horizons, elles sont passées du commerce aux champs, du métro aux récoltes sauvages, de la ville à la roulotte sans regarder en arrière. Elles mettent à profit leur expérience vécue au coeur du système pour en inventer un nouveau, plus résilient, cohérent et luxuriant de vie.Linda Bedouet, paycultrice et maraîchère, part à la rencontre de Nathanaëlle, Lauriane, Stéphanie, Hélène, Amandine, Christel, Juliet, Gaëlle et Delphine pour mettre en lumière les voix des nouvelles paysannes et nous livrer leurs témoignages croisés sur l'agriculture au féminin aujourd'hui en France.Préfaces de Anne-Sophie Pic et Esterelle Payani.

  • Toutes les techniques pour faire ses pains maison ! Le boulanger Anis Bouabsa - meilleur ouvrier de France 2004 et lauréat du prix de la meilleure baguette de la Ville de Paris en 2008 - livre ici plus de 60 recettes phares ! Classiques, complets, sans gluten ou originaux, découvrez les bases d'un savoir-faire made in France et apprenez à réaliser des pains ainsi que des viennoiseries et des recettes à base de pain. Tous les gestes essentiels sont illustrés par des photographies en pas à pas, pour maîtriser l'art de la boulange avec facilité. Un livre à feuilleter avec plaisir, au propre comme au figuré !

  • Licorne, chien, lapin et ours : plongez dans l'univers magique des doudous. Crochetés en blanc, ils sont personnalisables à l'infini avec vos couleurs préférées ! Ces animaux tendres et surprenants composent une véritable ménagerie imaginaire à découvrir et à crocheter. Composez votre palette de couleurs, de fils et prenez plaisir à créer d'adorables peluches !

  • À chaque fois que Michel passe ses vacances dans sa famille, c'est la même émotion qui l'étreint. Retrouver la chaleur et la bonne humeur d'Irène sa cousine, celle de son grand-père Charles l'initiant aux plaisirs de la campagne, celle de son oncle et de ses frères et soeurs qui, eux aussi, participent aux labeurs quotidiens : autant de plaisirs qu'il n'est pas près d'oublier. Et puis, surtout, il y a Julie, qu'il retrouve chaque soir au poste de lait... Saura-t-il un jour ce qu'elle avait de si important à lui dire ?

  • Nouvel arrivant au Ponteil où il a été nommé instituteur, Julien souhaite y prendre un nouveau départ et panser ses blessures de guerre et de coeur. Rien ne se passera pourtant comme il l'avait prévu ! À travers un différend entre deux élèves, le fils du maire et Martin Maillé, son souffre-douleur, il découvre qu'un lourd contentieux existe entre le maire, petit potentat local, et la famille Maillé dont les parents sont morts tragiquement à la Libération. Depuis, un grand mystère hante la population sur lequel Julien, aux côtés de Pauline Maillé avec qui il entrevoit peu à peu le bonheur, est bien décidé à lever le voile.


    L'auteur : Autodidacte, René Barral a su retenir de l'enseignement de ses professeurs d'antan la curiosité et la soif d'apprendre. Une fois retraité, il étudie les lettres à l'université et décide de prendre sa plume pour dépeindre avec amour et verve les Cévennes. Souvent récompensé, il a conquis un lectorat fidèle grâce à ses histoires généreuses, accessibles à un large public. Il est l'auteur de six romans, tous publiés aux éditions De Borée.

  • 7 petits-fils, 7 missions, 7 destins, 7 romans À la mort de leur grand-père, DJ, Steve, Spencer, Bunny, Webb, Adam et Rennie reçoivent chacun en héritage une mission. L'occasion pour eux d'en savoir un peu plus sur leur grand-père mais aussi sur eux-mêmes.Adam n'a pas confiance en lui. Il est persuadé que son grand-père David le trouvait faible. Il compte sur sa mission pour prouver sa valeur au monde entier. Et à Vanessa surtout. Il s'envole donc pour le sud de la France et découvre les exploits réalisés par son grand-père lors de la seconde guerre mondiale. Adam devra faire preuve de courage et d'audace pour retrouver une oeuvre d'art cachée, suivre les traces de l'aviateur Saint-Exupéry et explorer des lieux difficiles d'accès. C'est le début d'une formidable aventure, dont il ne ressortira pas indemne...L'ouvrage original a été publié par Orca Book Publishers sous le titre Last Message.

  • « Si vous vous trouvez dans la petite ville dont l'unique rue est envahie par les touristes l'été, et qui est aussi vide, l'hiver, qu'un seau avant la traite ; et si votre regard se porte au-delà de l'étendue d'eau, vous apercevrez, sur le cap qui vous fait face, la maisonnette ancienne.
    - Mon Dieu, quelle situation exceptionnelle ! disent les touristes. Mais quel piteux état pour une maison !
    Car ils la distinguent sans peine : le bras de mer n'est pas si large à cet endroit.
    - C'est la maison de la vieille Inge, disent les habitants du coin. Et sur ce, ils se taisent. »Le temps d'un été, trois enfants, Martha et ses deux frères Mikkel et Matts vont rencontrer pour la première fois une grand-mère qu'ils n'ont jamais connue et partir à la découverte de la nature et d'eux-mêmes. Un merveilleux roman initiatique.Traduit de l'allemand, titre original : Sommerby

empty