• Edition enrichie de Roger Borderie comportant une préface et un dossier sur le roman.

    Victor Hugo a vingt-six ans quand il écrit, en deux mois et demi, Le Dernier Jour d'un Condamné, roman qui constitue sans doute le réquisitoire le plus véhément jamais prononcé contre la peine de mort.
    Nous ne saurons pas qui est le Condamné, nous ne saurons rien du crime qu'il a commis. Car le propos de l'auteur n'est pas d'entrer dans un débat mais d'exhiber l'horreur et l'absurdité de la situation dans laquelle se trouve n'importe quel homme à qui l'on va trancher le cou dans quelques heures.
    Ce roman - aux accents souvent étrangement modernes - a une telle puissance de suggestion que le lecteur finit par s'identifier au narrateur dont il partage tour à tour l'angoisse et les vaines espérances. Jusqu'aux dernières lignes du livre, le génie de Victor Hugo nous fait participer à une attente effarée : celle du bruit grinçant que fera le couperet se précipitant dans les rails de la guillotine.
    Quiconque aura lu ce livre n'oubliera plus jamais cette saisissante leçon d'écriture et d'humanité.

  • Ce livre est la version mise à jour et adaptée au format
    non-illustré du texte de Méditer, jour après jour. Pratiquer
    la méditation, c'est s'asseoir régulièrement pour entraîner
    son esprit à rester attentif. C'est aussi une attitude mentale,
    une façon de lâcher prise et de modifier son rapport à soi,
    au monde. Ce travail d'affûtage demande une clarté et une
    intelligence que nous apportent les leçons de Christophe
    André. À la manière d'un bréviaire, ce texte est destiné à
    accompagner le parcours de ceux qui se lancent dans la
    méditation ou qui approfondissent leur pratique.

  • Notre connaissance du cerveau repose sur des représentations. Depuis le XVIIème siècle, on a ainsi tour à tour assimilé le cerveau à une horloge, à une machine à vapeur, à un télégraphe, et enfin à un ordinateur. Ces métaphores technologiques ne sont pas que des figures de style mais sont de vrais concepts, qui orientent les questions que se posent les chercheurs. Or les neurosciences sont actuellement dans une impasse: il n'existe toujours aucune théorie concluante rendant compte de la conscience.
    Balayant des siècles de spéculations sauvages et d'enquêtes anatomiques ingénieuses, parfois macabres, le scientifique et historien Matthew Cobb révèle comment nous en sommes arrivés à l'état actuel de nos connaissances.
    Les dernières théories ont permis de créer des mémoires artificielles dans le cerveau d'une souris, et de construire des programmes d'IA capables d'exploits cognitifs extraordinaires. Une compréhension complète semble à notre portée. Mais, pour réaliser cette dernière percée, nous aurons besoin d'une nouvelle approche radicale. À chaque étape de cette quête, Cobb montre en effet que ce sont les nouvelles idées qui ont apporté l'illumination et il nous interroge: d'où viendra la prochaine grande avancée? 
     

  • « L'homme qui vit dans la pleine conscience comprend, agit. L'homme qui est inconscient, non vigilant, mécanique, robotisé, réagit. Et lorsque vous agissez d'instant en instant, dans la pleine conscience, en observant avec attention, votre intelligence s'aiguise. Vous commencez à être lumineux, à rayonner. »
    « Vivre en pleine conscience, c'est vivre en étant dans l'instant présent, attentif, conscient de vous-même et conscient de tout ce qui se passe autour de vous. Vous êtes comme un miroir, vous reflétez. Et vous reflétez tellement bien que n'importe quel acte qui naît de cette réflexion est toujours juste parce qu'il est en harmonie avec l'existence. Il ne vient pas de vous, vous n'êtes pas l'acteur. L'acte vient du Tout. »
    « L'essentiel de mon message est ceci : dans la vie, vous avez besoin d'une conscience, pas d'une personnalité. La conscience est réelle, la personnalité est fausse. La personnalité est nécessaire à ceux qui n'ont pas de conscience. Si vous avez des yeux, vous n'avez pas besoin d'un bâton d'aveugle pour vous guider. » OSHO

  • Qu'ils soient ordinaires, stressés, fatigués, joyeux ou grognons, reprenez la main sur vos matins !

    Pour démarrer la journée du bon pied, éveillez votre conscience en ouvrant les yeux sur le positif du corps et de l'esprit. Vous découvrirez la richesse de la sophrologie à travers des principes de base, des astuces et des pratiques variées : techniques respiratoires, relaxations dynamiques, visualisations positives. Une pratique régulière vous apportera une meilleure conscience et connaissance de vous-même. Que vous soyez ou non du matin, jeune ou plus âgé, calme ou agité, débutant ou confirmé le programme proposé s'adapte à tous.
    Fini de subir, vous allez pouvoir agir !


  • Défaillances systèmes, la première des quatre novellas qui forment « Journal d'un AssaSynth », a reçu :


    o Le Prix Hugo de la meilleure novella en 2018


    o Le Prix Nebula de la meilleure novella en 2018


    o Lauréat du Prix Locus de la meilleure novella en 2018

    o Lauréat du Prix Alex en 2018
    « J'aurais pu faire un carnage dès l'instant où j'ai piraté mon module superviseur ; en tout cas, si je n'avais pas découvert un accès au bouquet de chaînes de divertissement relayées par les satellites de la compagnie. 35 000 heures plus tard, aucun meurtre à signaler, mais, à vue de nez, un peu moins de 35 000 heures de films, de séries, de lectures, de jeux et de musique consommés. Comme impitoyable machine à tuer, on peut difficilement faire pire. »
    Et quand notre androïde de sécurité met au jour un complot visant à éliminer les clients qu'il est censé protéger, il ne recule ni devant le sabotage ni devant l'assassinat ; il s'interpose même face au danger, quitte à y laisser des morceaux.
    Martha Wells signe avec cette série un récit tout en ironie et en sensibilité sur l'éveil à la conscience et l'exercice du libre arbitre.

  • « Mais qu'est-ce qui ne va pas chez moi ? » Ainsi commence l'ouvrage de cette femme aux multiples facettes, étiquetées sur son front par les autres, mais aussi par elle-même...

    Hypersensible, surdouée, atypique, angoissée, artiste, phobique, toquée, obsessionnelle, victime. Victime, entre autres, d'amnésie traumatique, d'attaques de panique, d'agoraphobie, de burn-out et de dépression.
    Ce sont ces étiquettes-là qui ont mené l'autrice de cet ouvrage, aujourd'hui thérapeute, à explorer les tréfonds de sa propre conscience afin d'y dénicher tous les trésors qui s'y cachaient, finissant par découvrir le chemin de la résilience qui se dessinait sous ses pas. Tomber 100 fois et se relever 101 fois, toute la beauté de la vie s'écrit dans la conscience de nos propres expériences, aussi douloureuses soient-elles.
    Récit personnel, guide de découverte des outils thérapeutiques pouvant ouvrir les portes de la guérison intérieure et exercices concrets pour parcourir les méandres de l'exploration de soi (accueil des émotions, sophrologie, méditation, visualisation, créativité, respiration...), cet ouvrage, d'une rare densité, porte vos pas vers celui, ou celle, que vous êtes déjà.

    Bienvenue en Résilience.

  • La pleine conscience est une qualité d'attention à ce qui est dans l'instant présent.

    En suivant l'auteure, qui s'appuie sur son expérience intérieure authentique, reliez-vous à votre propre sagesse, à votre être essentiel. Laissez-vous guider par le maître qu'est la vie elle-même.
    Présentées de façon thématique, des pratiques-clés de la pleine conscience sont proposées : s'ancrer dans l'instant présent, lâcher le mental, cultiver des émotions bénéfiques, développer la conscience de soi, s'accepter tel que l'on est, accueillir ce qui est, choisir l'amour et faire un avec la vie.
    Des méditations audio et vidéo sont également incluses.

  • Effet de réseau a été couronné par les prix Locus 2021 et Nebula 2020.

    « Dans la catégorie androïde, je suis une SecUnit séditieuse. Il y a beau temps que j'ai piraté mon module superviseur et j'ai pris goût au libre arbitre. Cela m'apparente-t-il au genre humain ? Beurk. Sûrement pas. Dans l'ensemble les humains sont des imbéciles répugnants dévorés par leurs émotions. »
    Mais on ne se refait pas. Ou bien si, justement. Et quand une mission d'exploration de ceux qui l'ont accueilli dans leur communauté tombe sous l'assaut d'un bâtiment hostile, AssaSynth n'hésite pas à payer de sa personne. À plus forte raison si la situation tourne à l'inextricable : un vaisseau qui-n'est-pas-son-ami (« ça n'a rien à voir avec les interactions humaines ») décérébré, des pirates contrôlés par un implant sauvage, un monde dévoyé qu'on s'arrache et jusqu'à une ado encombrante trop futée. Il faut protéger les uns (y compris d'eux-mêmes), rentrer dans le lard des autres. Et attention : se méfier des reliques aliens imprévisibles. Action.
    Le roman Effet de réseau fait suite aux quatre novellas du « Journal d'un AssaSynth ».
    Effet de réseau a été couronné par les prix Locus 2021 et Nebula 2020.

  • C'est après avoir surmonté le décès de son compagnon et père de son bébé de 18 mois qu'Amandine Adnot a posé un autre regard sur le deuil.

    Et si celui-ci pouvait être vécu comme une porte ouverte sur un champ inexploré et inconnu ? Et si cette épreuve menait à une partie de la vie rayonnante, nourrissante, calme et heureuse, qui offre des capacités et une sensibilité accrues ? Et si l'on pouvait garder un lien et communiquer avec les défunts ?
    Grâce à l'expérience et au partage de l'auteure autour de la mort et de l'Après-vie, cheminez petit à petit vers l'acceptation et révélez le meilleur de vous-même. Renouvelez votre philosophie de vie et acceptez de voir la mort comme un lever de soleil, où l'âme du défunt, loin de s'éteindre, vit plusieurs prises de conscience avant de retrouver sa lumière.


  • « La majorité de mes voyages ont été stressants, tout compte fait.

    Plus que du stress, c'était de l'angoisse, cette fois. Fidèle à mes habitudes, j'ai regardé des séries. J'avais déniché un long drame historique narrant les premiers temps de l'exploration spatiale. Mais malgré les informations très convaincantes fournies en barres latérales, j'avais un peu de mal à y croire. J'ai arrêté au milieu du deuxième épisode et basculé sur une comédie musicale. »
    Le Dr Mensah a été kidnappée. À moins que sa planète d'origine, Préservation, ne verse une rançon à GrayCris et n'abandonne toute poursuite, ils la tueront.
    Infiltration et piratages de haute volée, duel avec une terrifiante SecUnit de combat, affrontement virtuel en immersion totale... AssaSynth est sur tous les fronts : on ne tue pas impunément ses clients ! Encore moins ses « presque amis humains ».

    Ce quatrième et dernier volet du Journal d'un AssaSynth illustre la métamorphose d'un être en quête de son individualité, et qui, loin de vouloir devenir humain, aspire à en être l'égal.




    Défaillances systèmes, la première des quatre novellas qui forment « Journal d'un AssaSynth », a reçu les prix Hugo, Nebula, Alex et Locus.

    Schémas artificiels, la deuxième de ces novellas a reçu les prix Hugo et Locus en 2019.

  • Les SecUnits se moquent pas mal des actualités. Même après avoir piraté mon module superviseur et débloqué mes accès, je n'y ai jamais prêté grande attention. D'abord, parce que les téléchargements de contenu multimédia risquent moins de déclencher les alarmes éventuelles des réseaux locaux et satellitaires, mais surtout, parce que les informations sont d'un ennui mortel et que je me fiche éperdument des querelles entre humains tant que je n'ai pas 1) à y mettre un terme, 2) à nettoyer après eux.
    Où AssaSynth se fait passer pour un humain augmenté et embaucher comme consultant de sécurité auprès de trois scientifiques en litige avec leur employeur...
    Entre voyage dans la galaxie et exploration de mine abandonnée, Schémas artificiels sonde davantage la conscience émergente du narrateur. Ses relations avec d'autres intelligences artificielles dessinent une fresque de personnages non-humains d'une grande profondeur, rappelant le cycle de « La Culture » de Iain Banks. Et à se mettre au service d'humains, AssaSynth découvre à quel point il est délicat de ne pas s'attacher émotionnellement à ceux qu'on protège.

    Défaillances systèmes, la première des quatre novellas qui forment « Journal d'un AssaSynth », a reçu les prix Hugo, Nebula, Alex et Locus.

  • Portugais Homo Deus

    Yuval Noah Harari

    A história começou quando os homens inventaram os deuses e terminará quando os homens se transformarem em deuses.
    A guerra desapareceu. É mais provável cometer-se suicídio do que morrer num conflito armado.
    A fome está a desaparecer. É mais alto o risco de obesidade do que de fome. A morte tornou-se um simples problema técnico.
    Não alcançámos a igualdade - mas estamos perto de alcançar a imortalidade. O que nos reserva o futuro?
    Homo Deus explora os projetos, sonhos e pesadelos que darão forma ao século XXI - desde o vencer da morte à vida artificial. Sucessor do bestseller internacional Sapiens: História Breve da Humanidade, coloca as questões fundamentais: para onde seguir a partir daqui, e como proteger o mundo dos poderes destrutivos do ser humano? Chegámos ao próximo passo evolucional: Homo Deus.
    «De uma lucidez invejável (e alarmante), descreve os enormes desafios que temos pela frente, enquanto espécie, à medida que a tecnologia genética, a inteligência artificial e a robótica alteram profundamente as nossas relações humanas e com outras espécies. Uma leitura ainda mais voraz e importante do que a do seu já excelente Sapiens.» - Kazuo Ishiguro, Prémio Nobel de Literatura


  • « Je n'ai vraiment pas de bol avec les transports autopilotés.

    Le premier à me prendre en stop n'avait eu d'autre motivation que celle de profiter de ma collection de fichiers multimédias.
    L'emmerdeur de vaisseau expéditionnaire, EVE, le temps de notre collaboration, avait menacé de me tuer, regardé mes émissions préférées, altéré ma configuration structurelle, fourni un excellent soutien tactique, argumenté jusqu'à me convaincre de jouer les consultants en sécurité, sauvé la vie de mes clients et nettoyé derrière moi quand j'avais dû assassiner des humains. (C'étaient des méchants.) EVE me manquait beaucoup.
    Et il y avait ce transport-ci. Qui s'était mis en tête de me confier le maintien de l'ordre à bord et de m'envoyer des notifications à chaque querelle entre passagers. Imbécile que je suis, j'y avais répondu. Pourquoi ? Je ne le sais pas moi-même. »
    Enfin parvenu sur la planète Milu, AssaSynth est contraint d'endosser de nouveau son rôle de SecUnit afin de protéger son identité et, au passage, des clients officieux, accompagnés d'un bot de compagnie, Miki.
    Confronté à plus puissants que lui, mais aussi à l'innocence déstabilisante de Miki, notre androïde devra allier les deux parts de son être pour survivre : la puissance de feu du robot et le libre arbitre de l'humain.
    Défaillances systèmes , la première des quatre novellas qui forment « Journal d'un AssaSynth », a reçu les prix Hugo, Nebula, Alex et Locus.

  • Comment permettre à un enfant de grandir en conscience et d'acquérir sa propre personnalité ?

    L'auteure lie cette quête avec des étapes très pratiques de l'évolution de l'enfant (l'apprentissage de la propreté par exemple) et surtout au corps physique. Il faut rétablir son lien avec soi-même pour aller mieux, faciliter une croissance apaisée (notamment au moment de l'adolescence) en 7 moments-clés :
    La naissance (les premières heures) / La rencontre des regards (les 3 premières semaines) / À partir de 3 mois, l'acquisition de la parole / Entre 10 et 18 mois, l'accompagnement de la marche / Vers 2 ans, l'apprentissage du pot / À partir de 4 ans, les gestes pour écrire / La puberté.
    Préserver la connexion avec la mémoire sensorielle prénatale est l'aboutissement de la recherche de Sylvie Delanoue et le fruit de ses savoirs faire cliniques et professionnels. En tant que professionnelle de santé, elle les a menés en milieu hospitalier, en institution et en pratique libérale depuis plus de trente ans auprès d'adultes, d'enfants et de familles.
    Aujourd'hui Pédagogue et Formatrice de santé, Praticienne en thérapie manuelle des Fascias et en Arts énergétiques internes issus de la Médecine traditionnelle chinoise et du taoïsme, elle transmet un art de comprendre le corps humain qui favorise le bien-être, la connaissance de soi et l'ancrage de l'âme dans le corps.

  • ET SI VOUS AVIEZ RENDEZ-VOUS AVEC VOTRE FUTUR ?
    Êtes-vous prêt pour le grand voyage ? Celui qui vous connectera au champ des possibles ? Depuis tout petit, Geoffrey Secco a vécu plusieurs expansions de conscience et a développé ce fabuleux pouvoir de créer la vie de ses rêves par la puissance de la pensée et de la visualisation.
    Embarquez dans cette aventure et, grâce à deux pistes audio inédites, expérimentez à votre tour un puissant voyage hypnotique où tout devient possible...
    « Geoffrey Secco vous invite à une exploration des plus palpitantes : celle de votre esprit. » Bernard Werber
    Biographie de l'auteur :
    Saxophoniste reconnu, Geoffrey Secco a collaboré avec les plus grands dont Charles Aznavour, Yannick Noah, Patricia Kaas, Manu Dibango et Pascal Obispo. Il a également joué pour la reine d'Angleterre à Windsor et plusieurs chefs d'État. Initié au chamanisme amazonien au Pérou, il a créé le Concert sous hypnose® pour permettre au public de vivre des expériences intérieures profondes.

  • Ciblée par de nombreuses menaces, dues à son statut d'écrivaine féministe et militante, la narratrice s'isole dans un chalet en pleine forêt pour disparaître. Face à la neige qui recouvre tout au-dehors, elle peut s'abandonner à son monde intérieur et retrace pour nous le fil des événements. Elle se souvient de l'arrivée du beau-frère dans la famille, toute la violence des hommes qu'il cristallise à lui seul. À son contact les personnalités s'effilochent et l'inacceptable devient pardonnable; la famille détourne les yeux, on lui demande à elle, l'écrivaine, de maintenir la paix par le silence, de céder à ceux qui tentent depuis toujours de tuer le langage. Or, face à cette violence, elle ne peut qu'ouvrir une porte à la vérité par l'écriture et tenter de construire un témoignage universel.

    Née au Québec en 1957, Élise Turcotte est poète, nouvelliste et romancière. Ses romans, parmi lesquels : Le Bruit des choses vivantes, La Maison étrangère et Guyana, ont été salués par la critique et ont remporté de nombreux prix littéraires au Québec. L'Apparition du chevreuil, paru à l'automne 2019, est finaliste du Prix des Libraires du Québec 2020.

  • Prenez garde car ce livre pourrait bien changer votre vie. L'analyse qu'il porte a déjà permis à de nombreuses personnes et à de nombreuses équipes de retrouver le chemin de la sérénité et de la cohésion, par une prise de conscience fulgurante.
    Ne le prenez pas mal, mais il y a de très fortes probabilités pour que vous ne sachiez pas ce qu'est un conflit, comme 99,9 % de vos congénères.
    Vous objecterez probablement que si, vous le savez, puisque toute votre vie a été « agrémentée », si l'on peut dire, de très nombreux conflits, chroniques ou ponctuels, bénins ou sévères. Vous baignez dans le conflit donc vous pensez savoir ce que c'est, par expérience.
    Rectifions, si vous le permettez. Vous savez ce qu'est une altercation, vous savez ce qu'est l'adversité, vous savez ce qu'est une menace, vous savez ce qu'est l'injustice. Et vous savez que tout cela est très désagréable à vivre, même sans savoir vraiment ce qu'est un conflit. Mais pouvez-vous vraiment affirmer que vous savez d'où viennent les conflits ? Nous sommes plus sûrement empêtrés dans les conflits que nous ne savons les démêler.
    L'erreur commune, également commise par les dictionnaires eux-mêmes, consiste à considérer que le conflit c'est la « bagarre », cet événement tonitruant, explosif et intempestif, auquel il faut mettre bon ordre pour revenir au calme et à la civilisation.
    C'est ainsi que l'océan des conflits dans lequel nous baignons tous les jours, avec tous, et partout, y compris ceux qui nous sont chers, est purement et simplement dénié, avec pour effet de faire vivre à tous l'enfer sur terre : les crises, le silence, le mal-être et la peur. Cette inconscience et cette incapacité à gérer la diversité sont, pour ainsi dire, dramatiques.
    Comme tout un chacun a pu l'expérimenter, un simple mot, un concept, une phrase, une citation, ont le pouvoir d'influencer durablement, voire de faire totalement basculer la vie d'une personne. C'est l'ambition de cet ouvrage.
    Comme beaucoup d'autres avant vous, lorsque vous saurez ce qu'est un conflit, vous n'en aurez plus, du moins, plus jamais comme avant.

  • Saviez-vous que votre cafetière ou votre grille-pain n'étaient pas « que » des objets matériels ? En effet, ils ont également des aspects psychiques : une forme de mentalité primitive, présente partout dans l'univers.

    Le chemin qui mène à défendre une telle affirmation - qui peut sembler pour le moins étrange, voire absurde ! - est un parcours intellectuel passionnant.
    Jiri Benovsky présente d'une manière étonnamment accessible les théories philosophiques traditionnelles concernant la nature de la conscience, et en montre les limites à travers une série d'expériences de pensée et de réflexions qui sont à la fois très sérieuses et pleines d'humour.
    Truffé d'idées stimulantes et surprenantes, ce livre aborde les grandes questions concernant la nature de l'esprit, du Soi, et de l'identité personnelle, qui nous font comprendre que la place de l'humain dans l'univers est celle d'un élément essentiellement connecté à tout ce qui l'entoure.

  • Jung

    Christian Gaillard

    Comment aborder la psychologie jungienne, objet de tant d'opinions hâtives ou d'enthousiasmes mal fondés, sans dénaturer un parcours intellectuel résolument original ? « Mes oeuvres peuvent être considérées comme autant de stations de ma vie ; elles sont l'expression de mon développement intérieur... » Ainsi Carl Gustav Jung a-t-il tenu lui-même ensemble sa vie et son oeuvre, et ce jusqu'à sa mort.
    De sa complicité puis de sa brouille avec l'inventeur de la psychanalyse, jusqu'à la découverte déterminante du Yi King, des archétypes et de la permanence de l'archaïque, le présent livre en retrace fidèlement tous les tours et détours. À lire également en Que sais-je ?...
    Histoire de la psychanalyse, Roger Perron
    Sigmund Freud, Jean-Michel Quinodoz

  • Un moine, un philosophe, un psychiatre. Depuis longtemps, ils rêvaient d'écrire un livre d'ensemble, pour être utiles, pour apporter des réponses aux questions que tout être humain se pose sur la conduite de son existence.
    Quelles sont nos aspirations les plus profondes ? Comment diminuer le mal-être ? Comment vivre avec les autres ? Comment développer notre capacité au bonheur et à l'altruisme ? Comment devenir plus libre ?...
    Sur chaque thème, ils racontent leurs expériences, leurs efforts et les leçons apprises en chemin. Chaque fois, ils nous proposent des conseils. Leurs points de vue sont différents, mais ils se retrouvent sur l'essentiel.
    Un livre limpide et lumineux pour apprendre le métier de vivre.

  • L'âge de la pierre ne s'est pas arrêté par manque de pierres ; pas plus que l'on a renoncé à la marine à voile parce que le vent était tombé. En réponse à tous ceux qui, pris de vertige devant les métamorphoses actuelles, pensent que la fin est proche, ce livre est un cri d'optimisme offensif : la fin d'UN monde n'est pas la fin DU monde. Nous nous trouvons à la jonction entre un « monde d'avant » qui montre partout les signes de son obsolescence, pétri par la croyance dépassée d'une croissance infinie dans un monde fini, et un « monde d'après », émergeant de toutes parts. C'est le moment de changer de regard, de rendre mobile son esprit pour faire advenir demain à l'aune de ce qu'il pourrait être de mieux.
    Biodiversité, sécurité alimentaire, climat, énergie, démocratie, santé... : soyons conscients que l'avenir ne se prévoit pas mais qu'il se prépare.
    "C'est la conjonction des intelligences et des sagesses du monde qui peut à la fois nous sauver du désastre et ouvrir une nouvelle ère de l'aventure humaine." - Patrick Viveret
    Historien et prospectiviste, Mathieu Baudin est le directeur de l'Institut des Futurs souhaitables, une école de la réinvention dont la mission est d'« ouvrir les futurs pour libérer le présent ». Auteur, conférencier, chroniqueur TV, il voyage dans le temps depuis plus de 20 ans entre futur, passé et présent pour permettre à chacun d'être acteur de son époque.

  • Un livre dans lequel l'auteure nous invite  à renouer avec une vie plus sereine  et ordonnée, en nous démontrant à quel point se débarrasser de ce qui nous encombre peut transformer notre quotidien. 
    Réunissant des conseils pratiques et techniques,  Nagisa nous aide à se délester du superflu,  avec aussi des astuces pour moins consommer.
    S'initier à l'art du grand débarras sera source de gain de place, vous libérera du « syndrome de l'accumulation »  et vous fera découvrir les effets et bienfaits  d'une vie moins encombrée.

  • Adèle : Donc, c'est quoi ta preuve ?
    Élio : Les EMI.
    Adèle : Connais pas.
    Élio : Expériences de mort imminente. Il y aurait plus de 60 millions de témoignages de personnes qui sont mortes et revenues à la vie avec des souvenirs de leur expérience.
    « Sommes-nous là par hasard ? » C'est autour de cette question aux allures de défi qu'Adèle et Elio, que tout oppose, font véritablement connaissance après un premier rendez-vous via une application de rencontre.
    D'échanges animés en expériences étonnantes, les certitudes d'Adèle, ingénieure en électricité au mental très ancré, risquent bien de voler en éclats, sous l'accompagnement bienveillant d'Elio, magnétiseur et familier du monde des énergies.
    Et, en chemin, c'est nous, lecteurs, qui savourons la vulgarisation de haut vol de notions phares comme les corps énergétiques, les flammes jumelles, les sorties hors du corps, les expériences de mort imminente ou encore la création du futur.

empty