• Bêtises et délires garantis avec Ella et ses amis ! Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionante qui donne vraiment envie de lire.
    L'histoire : Ella et ses copains s'inquiètent pour leur maître : il a l'air ailleurs, reçoit des lettres secrètes en classe, saute dans l'eau tout habillé à la piscine... Bref, son comportement est louche ! Or, ses élèves, eux, ont beaucoup d'imagination. Ils vont tout mettre en oeuvre pour le sauver... même s'il n'est pas vraiment en danger !
    Un ton drôle et décalé pour parler d'une bande d'amis à l'école
    Un roman humoristique pour les enfants de 7 à 11 ans.


  • Le livre qui répond aux questions des tout-petits sur l'école !

    21 questions pour préparer l'entrée à l'école maternelle : À quel âge on va à l'école ? Est-ce qu'on fait de la peinture ? du sport ? C'est quoi la récré ? Et si on n'a pas de copains ? On mange quoi à la cantine ? Est-ce qu'on peut prendre son doudou pour la sieste ?... avec un petit "cherche et trouve" sur chaque double et un jeu à la fin pour s'amuser à retrouver des éléments dans une grande scène de fête à l'école.


  • Bêtises et délires garantis avec Ella et ses amis ! Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui donne vraiment envie de lire.
    L'histoire : Ella et ses copains doivent monter un spectacle avec leur maître. Pour les y préparer, leur professeur les emmène au théâtre voir une adaptation du Petit Chaperon rouge. Comme d'habitude avec cette bande facétieuse, l'expérience tourne à la catastrophe. Une certitude : l'aventure théâtrale de ce groupe de copains ne sera pas de tout repos... surtout pour leur maître.
    Un roman humoristique pour les enfants de 7 à 11 ans.

  • Peau d'âne vit dans la forêt, isolée et bien tranquille, quand sa marraine fée lui annonce que, par décret royal, elle doit aller à l'école. Peau d'âne est très fâchée, d'autant plus qu'elle doit faire des kilomètres et des kilomètres à travers bois pour y arriver... Elle a bien raison, car ce qu'elle va y découvrir fait un peu froid dans le dos ! Toutes les petites princesses des contes les plus renommés y sont au complet : Shéhérazade, la Princesse au Bois dormant, Cendrillon, Blanche-Neige, Raiponce, la Princesse aux boucles parfaites... Dans la cour de récré, c'est à celle qui sera la plus chipie, la plus méchante et cassante... Leur maîtresse, la mère L'Oye, a beau les faire travailler sur les Contes de petites filles très malignes, tout ce joli monde n'en tire aucune leçon. Et Peau d'âne devient rapidement le souffre-douleur de la Princesse aux boucles parfaites, qui mène la danse, et de toutes ses suiveuses. Sauf que... sauf que... avec sa peau d'âne sur le dos, elle n'a pas dit son dernier mot !Et celle qui se prenait pour le centre du monde pourrait très bien retourner, invisible et seule, tout au fond de la cour de l'école ! Peau d'âne à la rude école des princesses, un conte détourné fourmillant de trouvailles !Une histoire pleine d'humour qui évoque le harcèlement à l'école, la concurrence entre les petites filles et l'amitié.


  • Le double d'humour et d'aventure pour le plaisir de lire ! Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul !

    Résumé : La classe d'Ella a gagné un voyage au soleil ! Le maître est ravi de quitter quelque temps le froid finlandais, même si ses incorrigibles élèves sont du périple. Seulement, pas de chance, ils se trompent d'avion et se retrouvent coincés en Laponie... Sans leurs valises, évidemment !
    Un ton drôle et décalé pour parler d'une bande à l'école.
    Un roman humoristique, facile à lire seul de 7 à 11 ans.
    Dès 7 ans.


  • La super bande en sortie scolaire ! Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui donne vraiment envie de lire.
    L'histoire : Le maître d'Ella et de ses copains a organisé une sortie scolaire. Au programme : visite du musée et du zoo de la ville. Sauf que rien ne se passe comme prévu. Le maître oublie son sac, Paulo veut absolument sauver le petit cochon qui se réfugiait dedans (si, si), Ella se coince le pied dans le siège du bus, Hanna confond un moineau avec un léopard et chacun trouve un cadeau surprise dans ses pâtes à la bolognaise. Tout ça n'a aucun sens ? Normal, il s'agit d'Ella et de sa bande !
    Un ton drôle et decalé pour parler d'une bande d'amis à l'école.
    Un roman humoristique, pour les enfants de 7 à 11 ans.

  • Lorsque P'tite pomme demande à sa maîtresse de lui lire une histoire, celle-ci lui répond toujours : "Après les additions... après la récréation... après l'écriture..." C'est trop long ! P'tite pomme n'en peut plus d'attendre son histoire...Une édition spéciale lecteurs débutants et en difficulté : chaque syllabe est colorisée et les lettres muettes sont baissées d'un ton, pour permettre à l'enfant de décrypter le texte plus facilement et d'accéder plus vite au sens.

  • Grand jour pour Timoté ! Il entre à l'école maternelle !
    Grand jour pour Timoté ! Il entre à l'école maternelle !

    Timoté est un petit lapin qui, au fil des albums, partage sa vie avec ses petits lecteurs.
    Aujourd'hui c'est grand jour pour le petit lapin ! Pour la première fois Timoté va à l'école. Un monde nouveau et des expériences inédites et parfois un peu inquiétantes !
    Pour prolonger ce moment d'éveil, 3 mini-jeux d'éveil interactifs sont à découvrir à la fin du livre : un jeu de méli-mélo, un chercher l'intrus et un coloriage pour dessiner Timoté et ses amis !

  • Après LOL est aussi un palindrome et ses 20 000 ex vendus (GFK), voici un petit bijou caustique sur la rhétorique incroyablement inventive et franchement osée des élèves ! Mathilde Levesque s'amuse à passer au crible de la rhétorique le discours de ses élèves. En ressort un petit dictionnaire des figures de style pas piqué des vers, où cohabitent définitions parfaitement académiques et illustrations souvent déjantées... Ainsi le sacrosaint oxymore (l'"obscure clarté" de Corneille) devient une saillie irrésistible attrapée au vol en plein cours : - Non mais c'est pas possible, Kevin, vous êtes vraiment un cancre ! - Peut-être madame, mais un cancre sérieux. De même, le paradoxe impose le respect lorsqu'il est servi avec un aplomb imperturbable par Ali : - Madame mais faut vraiment qu'on sache la différence entre sonnet français et italien, là ? - Evidemment ! C'est très utile, vous verrez. - Ouais ben c'est de l'utile qui sert à rien, quoi. De quoi redonner un sacré coup de jeune aux figures de style, et prouver, s'il en était encore besoin, que la rhétorique est bel et bien pratiquée dans le 93, et de belle manière, s'il vous plaît !

  • OK, on peut le dire : Gabriel n'a pas beaucoup de copains. Mais il s'en moque. Lui, son truc, c'est les livres. Alors quand les deux brutes de sa classe s'en prennent à son précieux bouquin, Gabriel perd patience : trop, c'est trop !Le soir venu, il raconte ses malheurs à sa soeur Chloé. Sauf que leur grand-mère, qui a toujours une oreille qui traîne, a tout entendu. Elle a alors une idée : elle va emmener son petit-fils voir une de ses amies, celle qui trouve toujours une solution à tout. Mais l'amie en question, Chloé en a déjà entendu parler, et si elle a bien compris... C'est une sorcière !


  • Un roman pétillant sur l'amitié qui prône la confiance en soi et la fierté de ses origines !

    Résumé : Joseph est un collégien qui n'arrive pas à s'affirmer et à se faire des amis. Lorsque Manon débarque dans sa classe de 4e, ils se prennent immédiatement d'amitié l'un pour l'autre. Manon est sûre d'elle, et elle ne peut supporter de voir son nouvel ami se laisser maltraiter sans réagir. Mais derrière sa force apparente, Manon cache un lourd secret de famille, et Joseph est bien décidé à l'aider à faire la lumière sur ses origines.
    Dès 11 ans.

  • Apprendre 3.0

    Nicolas Sadirac

    • First
    • 19 September 2019

    " Au fil de ces années, j'ai acquis la conviction qu'on devait complètement révolutionner le système éducatif. Nous avons, grâce à la technologie, la possibilité de réinventer l'école, d'avoir un enseignement qui permet à chaque étudiant de développer son inventivité au sein de collectifs intelligents, seule façon de répondre durablement aux besoins de l'économie digitale. "
    Nicolas Sadirac est le concepteur de différents programmes d'enseignement supérieur qui lui ont permis, pendant 25 ans, d'aller de plus en plus loin dans le développement de la " pédagogie active et inclusive ". Il partage dans cet ouvrage son engagement pour cette pédagogie qui a pour pivot central l'intelligence collective activée par le " peer-to-peer learning ", un fonctionnement participatif qui permet aux étudiants-acteurs de libérer toute leur créativité collective dans un parcours d'apprentissage par projets.

  • L'école de Tibi

    Collectif


    C'est le premier jour d'école de Tibi ! Vive la rentrée ! Un roman illustré pour les enfants de 7 à 11 ans, facile à lire tout seul et à comprendre. Une histoire rythmée et passionnante qui donne vraiment envie de lire.
    L'histoire : Tibi l'a attendu avec impatience : son premier jour d'école ! Le petit garçon est ravi. Il faut faire des kilomètres à pied, mais il est tellement heureux, avec son beau cahier tout neuf et son stylo quatre couleurs ! En un jour, Tibi va apprendre plein de choses : à écrire son nom, à compter au-delà de 37, à partager... et à faire un avion en papier.
    Un roman de vie quotidienne pour les enfants de 7 à 11 ans.


  • Le plus important à l'école, ce n'est pas ce qui se passe en classe, mais ce qui se passe à la récré. La vraie vie, quoi.

    Résumé : Ambre, 9 ans, est dyslexique. L'orthographe n'a rien de logique, et les lettres qui se mélangent sans cesse, quel enfer... !
    Après trois années de scolarité en dents de scie, ses parents décident d'inscrire Ambre en CM1 dans une nouvelle école censée être très attentive aux élèves dyslexiques. Catastrophe ! Non seulement son institutrice est psychorigide, mais en plus elle se retrouve dans la classe de Morgane, qui était sa pire ennemie en maternelle !
    Heureusement, bien que sensible, Ambre a une sacrée force de caractère et de l'humour. Elle ne se laisse pas abattre et elle entame une longue correspondance avec son frère aîné qui, peu à peu, va lui redonner confiance et lui donner le goût d'écrire.
    Récompense :
    Lauréat du Prix 2019 Des enfants du livre, Saint-Orens

  • Interprétations divergentes, instrumentalisation ou falsification : la laïcité apparaît parfois comme un principe nébuleux. Pour clarifier le débat, un collectif d'enseignants s'est réuni autour de Jean Baubérot, spécialiste de la laïcité, pour répondre aux questions concrètes du personnel éducatif et des usagers de l'Éducation nationale. Ce petit manuel livre des clés indispensables pour comprendre cet idéal républicain, tout en proposant des solutions pour l'appliquer sereinement. Étonnant paradoxe : alors que les médias en parlent constamment, la laïcité est encore très mal connue ! Sujette à des interprétations divergentes, parfois instrumentalisée ou consciemment falsifiée, elle apparaît par moments comme un principe nébuleux, ce qui place les enseignant.e.s, les élèves et leurs parents dans une situation difficile. Cherchant à clarifier le débat, un collectif d'enseignant.e.s s'est réuni autour de Jean Baubérot, historien et sociologue spécialiste de la laïcité, pour répondre aux questions concrètes du personnel éducatif et des usager-ère.s de l'Éducation nationale. Retraçant avec pédagogie l'histoire de la laïcité et redonnant les grands principes de son application, ce petit manuel offre des clés indispensables pour comprendre la philosophie véritable de cet idéal républicain et propose des solutions pratiques pour l'appliquer sereinement. Car ce livre est aussi un plaidoyer pour une laïcité (enfin !) apaisée et pour une école publique ouverte, capable d'offrir à tou.te.s, quelles que soient leurs origines et leurs convictions, un enseignement de qualité. La laïcité, rappellent les auteur.e.s, ne devrait pas être un instrument de stigmatisation des élèves et un casse-tête pour les professeur.e.s. Au contraire, elle peut, quand elle est bien comprise, apporter des solutions pour une vie collective harmonieuse et respectueuse des convictions de chacun.e.

  • Aurez-vous une bonne excuse pour ne pas acheter ce livre ?
    Voici une compilation des excuses les plus dingues jamais entendues ! Ces 150 excuses - vraiment très peu crédibles - vous feront hurler de rire et vous donneront sûrement envie de les tester, ne serait-ce que pour voir la tête de votre interlocuteur sidéré !
    Vous trompez votre femme ? Dites-lui : "Je suis somnambule, ce n'est pas ma faute !" ou "Je ne voulais pas te tromper, ma chérie, c'est juste un hommage à DSK." Vous voulez sécher un dîner ? "Désolée, mais samedi prochain, je serai malade", ou plus franchement : "Je ne peux pas venir, car chez vous, je m'emmerde." Quelques minutes de retard ? "Godzilla a attaqué ma rame de métro ce matin" fera sûrement l'affaire !

  • « Attention, les poux sont de retour ! » lit la maman de Tom en arrivant à l'école. En rentrant à la maison, Tom pose mille questions : « À quoi ça ressemble un pou ? C'est gros ? Ça a combien de pattes ? C'est dangereux ?.... » Une collection toute tendre pour les petits.
    Idéal pour les 3-6 ans.


  • Un ouvrage en forme de témoignages sur la remédiation orthographique, à travers l'expérience d'Anne-Marie Gaignard, qui est partie à la rencontre des "cabossés du français".

    Ils s'appellent Jean-François, Grégory, Martine, Arthur... Ils sont salariés, parents, élèves. Leur point commun : l'orthographe est leur bête noire. Ils hésitent constamment devant un participe passé, camouflent leurs incertitudes depuis des années, et ont des sueurs froides en entendant le mot " dictée ".
    Dans Rien n'est foutu, Anne-Marie Gaignard réunit des témoignages d'anciens " cabossés du français ", qui, comme elle, après avoir longtemps souffert, ont tordu le cou à leurs blocages avec l'écrit. Elle partage ici des histoires de vie, des parcours, des ratés, des bifurcations, mais surtout des éclosions. Des histoires d'hommes, de femmes en sommeil qui ont retrouvé leur moyen d'expression.
    Anne-Marie Gaignard livre un message d'espoir universel. Un condensé d'humanité pour se réconcilier avec le plaisir des mots.

    L'AUTEUR : ancienne dysorthographique, Anne-Marie Gaignard est l'auteure à succès de la méthode pour ne plus faire de fautes, Hugo et les rois, qui a déjà conquis plus de 300 000 lecteurs. Elle aide depuis plus de 15 ans des milliers de personnes à dépasser leur phobie en orthographe à travers ses formations et ses livres.

  • Bon à rien

    Natalie David-Weill

    C'est la rentrée dans cette famille parisienne sans histoires. Après un été boosté aux " cahiers de vacances ", Félix, le petit dernier, entre en 6e dans un nouveau collège, et c'est tout l'équilibre familial qui peu à peu va se lézarder. Car Félix, pas rebelle pour un sou mais hermétique à tout progrès, est très très mauvais élève. Cela insupporte Grégoire, le père, pour qui l'excellence scolaire est une évidence qui ne se discute pas. Cela plonge Charlotte, la mère, dans des abîmes d'anxiété aussi usants pour elle que pour les siens. Et cela horripile Louise, la soeur aînée, brillante lycéenne de terminale, furieuse que leurs parents pourrissent ainsi leur existence. Avant même le début du deuxième trimestre, chaque membre de la famille est au bord de la crise de nerfs, et dans cette cacophonie où personne n'arrive plus à se parler, c'est presque Félix, paradoxalement, qui semble le plus zen...
    Rythmé par les trois trimestres de l'année scolaire, Bon à rien explore avec une autodérision salvatrice un sujet source d'insomnies et de zizanie pour de nombreux parents : l'angoisse de voir sa progéniture échouer à l'école et tous les excès auxquels cette angoisse mène. On s'y croirait !

  • Les tout-petits ne se lasseront pas d'observer et de décrire les personnages, leurs vêtements et leurs activités dans ce bel imagier sur le thème de l'école. En associant les mots et les images, ils enrichiront leur vocabulaire.
    Les jeunes enfants aimeront retrouver au fil des pages différentes scènes de la vie d'une école.
    Les parents pourront aider leur enfant dans l'acquisition du vocabulaire en désignant et en nommant les objets et les choses représentés.
    Les tout-petits ne se lasseront pas d'observer et de décrire les personnages, leurs vêtements et leurs activités dans ce bel imagier sur le thème de l'école. En associant les mots et les images, ils enrichiront leur vocabulaire.
    Les jeunes enfants aimeront retrouver au fil des pages différentes scènes de la vie d'une école.
    Les parents pourront aider leur enfant dans l'acquisition du vocabulaire en désignant et en nommant les objets et les choses représentés.


  • Une histoire de T'choupi à lire à deux voix, idéale pour apprendre de nouveaux mots !

    Découvre l'univers de l'école avec T'choupi : la récréation, les premiers apprentissages, les activités sportives, le dessin, la sieste...
    2 jeux sont proposés en fin d'histoire :

    - Les mots de T'choupi : un imagier autour de l'école
    - Cherche et trouve : l'enfant doit retrouver dans la grande image les mots-images cachés
    Retrouvez dans la même collection "Histoire à deux voix' :

    - T'choupi à la ferme
    - T'choupi chez le docteur
    Ainsi que les albums T'choupi :

    - T'choupi va sur le pot
    - T'choupi rentre à l'école
    - T'choupi part en vacances
    - T'choupi se baigne
    /> - T'choupi part en pique-nique
    - T'choupi fait du poney
    - T'choupi n'a plus sommeil
    - T'choupi a peur de l'orage
    - T'choupi aime sa nounou
    - T'choupi fête Noël
    - T'choupi ne veut pas prêter
    - T'choupi aime bien la pluie
    - T'choupi cherche les oeufs de Pâques
    - T'choupi a une petite soeur
    - T'choupi dort chez papi et mamie
    - T'choupi a perdu doudou
    - T'choupi fait des bêtises
    - T'choupi - Maman attend un bébé
    A partir de 2 ans

    1 autre édition :


  • Les aventures d'un ourson gourmand et imaginatif !

    A l'école des abeilles, un petit nouveau arrive dans la classe. Il est un peu bizarre, et très gros pour une abeille, mais tellement drôle et gentil ! C'est l'ourson Bernard, qui raffole du miel. Et pour en manger à volonté, il a imaginé un plan... Il est bien accepté par ses camarades, mais c'est sans compter sur la perspicace Amélie qui le démasque : le voilà chassé de l'école. Le jour où un ours noir va attaquer la ruche, Bernard va montrer à ses amies qu'elles peuvent compter sur lui.

  • " Avant de rencontrer Dinah, je croyais que Léa était ma meilleur amie, mais en fait ce n'était plus de l'amitié, c'était de l'habitude. Sauf que je ne m'en étais pas rendu compte parce que la vraie amitié, je ne savais pas ce que c'était. "

  • Un petit guide pour conjuguer avec aisance ! Voici un petit guide pour les Nuls à mettre entre toutes les mains : notre langue est faite, hélas trois fois hélas, d'exceptions : découvrez tous les verbes modèles pour vous sortir de toutes les conjugaisons délicates !

empty