• " Arséni Andréiévitch, nu comme un ver, constata sans équivoque que l'organe le plus important du corps masculin manquait à son reflet. " Avec L'Outil et les Papillons, Dmitri Lipskerov entraîne le lecteur dans un carnaval fantastique échevelé, démoniaque et absurde, une variation hilarante sur Le Nez de Gogol.
    Un beau matin, l'honorable Arseni Andréiévitch Iratov, célèbre architecte de cinquante ans dont le parcours rappelle celui d'un Rastignac soviétique (directeur d'un bureau d'architectes, amant insatiable, ex-joueur de cartes, qui a trempé dans de sombres histoires de marché noir avant d'avoir affaire au KGB et de passer quelques années en prison pour malversations financières), se réveille pour découvrir qu'il n'a plus de sexe. L'outil le plus essentiel de son anatomie a tout simplement disparu, ne laissant qu'une fente sur un bas-ventre désormais lisse.
    L'organe perdu réapparaît dans un petit village, où vivent une gamine de treize ans et sa grand-mère alcoolique. Le pénis a pris l'apparence d'un gnome, qui se transforme rapidement en beau jeune homme au visage angélique.
    La jeune fille décide de le garder comme animal domestique, avant d'en tomber amoureuse, de lui donner un nom français (Eugène) et de l'aider à réaliser son rêve: retrouver son propriétaire Iratov.
    Avec L'Outil et les Papillons, Dmitri Lipskerov entraîne le lecteur dans un carnaval fantastique échevelé, démoniaque et absurde, une variation hilarante sur Le Nez de Gogol.

  • Textes de Gogol, Tolstoï, Tourgueniev, Dostoïevski, Tchekhov, Maïakovski, Tsvetaieva, Mandelstam, etc. Depuis trois siècles, la Russie regarde la France comme dans un miroir. Du sourire à la grimace, de la pique subtile à la charge grotesque, il y a de tout dans cette vaste galerie des glaces où l'on se livre à un jeu d'images dominé par une fascination emprunte de jalousie, de colère, d'exagération et parfois même de sagesse. Et l'on ne peut s'empêcher de poser la question : qui regarde qui ?

  • Le journal d'un fou

    Nicolas Gogol

    .

  • Le Roman russe paraît en 1886, au moment où le public français découvre à la fois Tolstoï et Dostoïevski. Vogüé, qui a vécu en Russie et sait le russe, parle avec une sympathie enthousiaste de romanciers qu'il donne en exemple : pour lui, le naturalisme à la française est trop plein de mépris pour les êtres humains. Son étude, souvent réimprimée, représentera pendant un demi-siècle un indispensable ouvrage de référence. C'est un document précieux sur le mouvement des idées à l'époque symboliste.

  • Ce livre numérique présente " Les Carnets du sous-sol (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.
    Les Carnets du sous-sol, connu aussi en fran çais sous les titres Le Sous-sol, Mémoires écrites dans un souterrain, Notes d'un souterrain ou Le Souterrain, est un roman de l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski . C´est le monologue d´un homme rempli de haine. Il a quarante ans, c´est un ancien fonctionnaire malade du foie depuis une vingtaine d´années. Il ne se soigne par méchanceté envers lui-même ; il avait démissionné et vit depuis grâce à un petit héritage. L´homme se complaît dans sa déchéance. « Il y a de la volupté dans le mal de dents ». Il revendique sa supériorité sur l´homme simple et spontané qu´il nomme l´« homme normal », pourtant il a essayé d´être comme eux, sans succès. Il place le fait de souffrir comme un signe de plaisir, voire une volupté......


    Fédor Dostoïevski (1821-1881) est un écrivain russe. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes.

  • Ce livre numérique présente " Dostoïevski: Journal + Souvenirs + Correspondance + Romans autobiographiques (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

    Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881) est un écrivain russe. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Dostoïevski mène d'abord une vie d'errance en Europe, au cours de laquelle il devient un fervent libéral pour son pays et surtout un patriote convaincu, avant d'être reconnu à son retour en Russie en 1871 après la publication de Crime et Châtiment (1866) et de L'Idiot (1869) qui ouvrent la période de la maturité où l'auteur écrit ses oeuvres les plus abouties: L'Éternel Mari (1870), Les Démons (1871) et Les Frères Karamazov (1880).



    Table des matières:




    Récits autobiographiques :







    Journal d´un écrivain (1873-1881) Les Annales de Pétersbourg Correspondance Romans autobiographiques :







    Souvenirs de la maison des morts Le Joueur

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Nicolas Gogol. - "Je demande qu'à l'occasion de ma mort on ne s'empresse pas de couvrir de louanges ni de critiques mon oeuvre dans les journaux et revues: tout cela relèverait du même parti pris que durant mon existence. J'ai été très malade, presque sur le point de mourir. Rassemblant le reste de mes forces et profitant du premier instant de pleine lucidité de mon esprit, j'ai écrit un testament spirituel dans lequel, entre autres, j'ai imposé à mes amis d'éditer après ma mort quelques-unes de mes lettres. Je voulais du moins, ce faisant, racheter le caractère oiseux de toute ma production publiée jusqu'à ce jour, puisque mes lettres, de l'aveu même de ceux pour qui elles ont été écrites, répondent à un besoin plus urgent que mes oeuvres. [...] Je choisis moi-même dans les dernières lettres qu'il m'a été possible de récupérer tout ce qui se réfère davantage aux questions qui intéressent aujourd'hui la société, laissant de côté ce qui ne peut avoir de sens qu'après ma mort, excepté ce qui peut être de quelque importance pour une petite minorité. J'ajouterai deux ou trois articles littéraires, j'y joindrai mon testament lui-même. [...] Mon coeur me dit que mon livre est nécessaire et qu'il pourra être utile. Je pense ainsi, non que j'aie une haute opinion de moi-même ou que je compte sur mon savoir-faire pour me rendre utile, mais parce que jamais comme en ce moment je n'avais éprouvé un désir aussi lancinant de servir à quelque chose." - Nicolas Gogol (extrait de la préface).

  • Ce livre numérique présente " Les Pauvres Gens (L'édition intégrale) " avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.

    Les Pauvres Gens est le premier roman de l' écrivain russe Fiodor Dostoïevski . Le roman est constitué par l'échange de lettres de deux personnages seulement. La correspondance se déroule sur quelques mois, du 8 avril 184. au 30 septembre de la même année. Un vieux fonctionnaire, Macaire Alexéïevitch Diévouchkine, correspond avec une jeune fille, Varvara Alexéïevna Dobrossiélova, parente éloignée pour laquelle il s'est pris d'affection. Ils habitent l'un en face de l'autre dans des immeubles délabrés de Saint-Pétersbourg et en se racontant les petits événements de leur quotidien, rendent compte de leurs conditions de vie misérables. Ainsi, Macaire habite dans la cuisine d'un grand appartement qu'il partage avec de nombreux personnages, dont la famille Gorchkov : leurs malheurs essaiment tout au long du roman....


    Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881) est un écrivain russe. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes.

  • Ce livre numérique présente " Les Annales de Pétersbourg (L'édition intégrale)" avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.



    Les Annales de Pétersbourg est une chronique de l'écrivain russe Fiodor Dostoïevski.




    Extrait:




    « On dit que c´est le printemps à Pétersbourg. Est-ce vrai ? C´est possible. Nous avons, en effet, tous les indices du printemps : une moitié de la ville a la grippe, l´autre au moins un rhume. De pareils cadeaux de la nature nous convainquent complètement de sa renaissance. Ainsi c´est le printemps. L´époque classique de l´amour ! Mais l´époque de l´amour et celle de la poésie ne viennent pas en même temps, dit le poète : et Dieu soit loué ! Adieu les poèmes, adieu la prose, adieu les grands périodiques avec ou sans programmes, adieu les journaux. » Fédor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881) est un écrivain russe. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes.
    Dostoïevski mène d'abord une vie d'errance en Europe, au cours de laquelle il devient un fervent libéral pour son pays et surtout un patriote convaincu, avant d'être reconnu à son retour en Russie en 1871 après la publication de Crime et Châtiment (1866) et de L'Idiot (1869) qui ouvrent la période de la maturité où l'auteur écrit ses oeuvres les plus abouties : L'Éternel Mari (1870), Les Démons (1871) et Les Frères Karamazov (1880)

  • Ce livre numérique présente " Tous les Contes et Nouvelles de Fédor Dostoïevski (L'édition intégrale - 24 titres) " avec une table des matières dynamique et détaillée. Notre édition a été spécialement conçue pour votre tablette/liseuse et le texte a été relu et corrigé soigneusement.
    Fédor Dostoïevski (1821-1881) est un écrivain russe. Considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, il a influencé de nombreux écrivains et philosophes. Dostoïevski mène d'abord une vie d'errance en Europe, au cours de laquelle il devient un fervent libéral pour son pays et surtout un patriote convaincu, avant d'être reconnu à son retour en Russie en 1871 après la publication de Crime et Châtiment (1866) et de L'Idiot (1869) qui ouvrent la période de la maturité où l'auteur écrit ses oeuvres les plus abouties : L'Éternel Mari (1870), Les Démons (1871) et Les Frères Karamazov (1880).
    Table des matières:
    Monsieur Prokhartchine Roman en neuf lettres La logeuse La Femme d'un autre et le mari sous le lit L´Arbre de Noël et le Mariage :

    L´Arbre de Noël et le Mariage Calcul exact Les Nuits blanches Un coeur faible Un voleur honnête (Récits d´un homme d´expérience):

    L´honnête voleur (Traduction par J.-W. Bienstock) Un voleur honnête (Traduction par É. Halpérine-Kaminsky) Le Petit Héros Le Crocodile Le Bouffon (Polzounkov) Une fâcheuse histoire 1873 : Journal d'un écrivain :

    Bobok Petites Images Le Quémandeur 1876 : Journal d'un écrivain :

    Le Garçon « à la menotte » Le Moujik Maréï La Douce (autres traductions : Une femme douce, Douce, La Timide) La Centenaire 1877 : Journal d'un écrivain :

    Le Rêve d'un homme ridicule 1878 : Le Triton 1880 : Discours sur Pouchkine Les Annales de Pétersbourg

  • Texte intégral révisé suivi d'une biographie de Nicolas Gogol. "Le Manteau", "Le Journal d'un Fou", "Le Nez", "La Perspective Nevsky" et "Le Portrait", cinq récits fantastiques où l'humour le dispute à la satire et au non-sens. Cinq chefs-d'oeuvre ayant en commun la Saint-Pétersbourg des années 1830, cette nouvelle capitale cosmopolite de la grande Russie que Gogol transfigure ici en un inquiétant théâtre d'ombres à travers les angoisses et les obsessions de ses personnages. "On a beaucoup discuté sur mon compte et étudié quelques-uns de mes aspects, mais nul n'a jamais défini ma véritable essence. Seul Pouchkine l'a comprise. Il me disait toujours qu'aucun autre écrivain ne possédait le don de faire sentir aussi vivement la platitude de la vie, de faire ressortir avec tant de force la trivialité de l'homme vulgaire, de faire jaillir aux yeux du lecteur toutes les bagatelles, tous les petits riens qui nous échappent d'habitude." - Gogol.


  • Le Nez

    Nicolas Vassilievitch Gogol

    • Bookelis
    • 13 January 2018

    Le Nez est une nouvelle fantastique et grotesque de Nicolas Gogol parue en 1835.
    Présentation
    |...Le Nez débute un 25 mars chez un barbier pétersbourgeois, Ivan Iakovlievitch -- dont on a perdu le nom de famille --, qui, au lendemain d'une soirée trop arrosée, découvre un nez dans le pain qu'il s'apprête à croquer en guise de petit-déjeuner. Son épouse, offusquée, lui ordonne de s'en débarrasser. Hélas, les tentatives du barbier échouent l'une après l'autre et, comble de malchance, il finit par être arrêté par un gendarme, qu'il essaie vainement de soudoyer... « La suite se perd dans un brouillard si épais que personne n'a jamais pu le percer »...|
    |Source Wikipédia|

empty