• LE livre phénomène japonais : plus de 2,3 millions d'exemplaires vendus !

    Mettre de l'ordre dans votre intérieur afin d'améliorer votre quotidien et changer littéralement votre vie : voilà de quoi il s'agit ! Vous êtes dubitatif ? Laissez-vous surprendre par la méthode de Marie Kondo qui a déjà séduit plus de 2 millions de lecteurs dans le monde.
    Pourquoi un tel intérêt pour le rangement ? Parce que la vie commence seulement (véritablement) une fois que l'on a fait du tri. Dans cet essai pratique déjà best-seller, l'auteur nous explique simplement, mais fermement, d'oublier nos bonnes vieilles habitudes : passer une journée par an à tout jeter ne sert à rien ! S'attaquer à chaque pièce l'une après l'autre non plus... En procédant ainsi, dans quelques jours, vous nagerez de nouveau en plein désordre.
    Le rangement doit être un moment privilégié. Et chaque objet qui nous entoure doit nous procurer de la joie. Vraiment. Si ce n'est pas le cas, alors il faut s'en débarrasser. Tout de suite. Vous voulez en savoir plus? Entrez dans le monde magique du rangement, et attendez-vous à quelques surprises, car lorsqu'on y voit clair, notre regard sur la vie change...

  • La maison, le chez-soi : de ce sujet, on a souvent l'impression qu'il n'y a rien à dire. Pourtant, la maison est aussi une base arrière où l'on peut se protéger, refaire ses forces, se souvenir de ses désirs, résister à l'éparpillement et à la dissolution. Un bel essai, intelligent et sensible, par l'auteure de Beauté fatale. Le foyer, un lieu de repli frileux où l'on s'avachit devant la télévision en pyjama informe ? Sans doute. Mais aussi, dans une époque dure et désorientée, une base arrière où l'on peut se protéger, refaire ses forces, se souvenir de ses désirs. Dans l'ardeur que l'on met à se blottir chez soi ou à rêver de l'habitation idéale s'exprime ce qu'il nous reste de vitalité, de foi en l'avenir. Ce livre voudrait montrer la sagesse des casaniers, injustement dénigrés. Mais il explore aussi la façon dont ce monde que l'on croyait fuir revient par la fenêtre. Difficultés à trouver un logement abordable, ou à profiter de son chez-soi dans l'état de " famine temporelle " qui nous caractérise. Ramifications passionnantes de la simple question : " Qui fait le ménage ? " ; persistance du modèle du bonheur familial, alors même que l'on rencontre des modes de vie bien plus inventifs... Autant de préoccupations à la fois intimes et collectives, passées ici en revue comme on range et nettoie un intérieur empoussiéré : pour tenter d'y voir plus clair et de se sentir mieux.

  • Revoir la décoration de la maison avec le souci de préserver la planète, c'est possible. Avec des infos sur les matériaux à privilégier, les labels fiables, les alternatives respectueuses de l'environnement, les bonnes pratiques à adopter, des portraits d'artisans et de designers écoresponsables, des DIY écologiques, de bonnes adresses...Bien choisir, c'est agir !

  • La tendance du rangement dans un cahier personnalisé, pour libérer son intérieur et retrouver énergie, sérénité et bien-être. Trop overbookée pour s'occuper du dressing qui déborde ? Entre vieux mascaras secs et crayons à tailler, votre trousse à maquillage est un vrai fouillis ? Sans parler de tout le bric-à-brac qui gâche la déco du salon... Votre habitation a sérieusement besoin d'une détox, et vous aussi ! Grâce à ce programme de rangement, on met de l'ordre dans son habitation, on optimise l'espace et on crée un intérieur inspirant, pour déstresser, retrouver de l'énergie et se sentir bien chez soi... et en soi !
    Au programme :Un test pour établir son profil (maniaque, fait-au-mieux, dépassée), pour comprendre les origines de son désordre + des comparaisons avant/après pour se motiver.Un rangement rapide et facile, par type d'objet, grâce à un coaching personnalisé, pour trier et se délester vite et bien.Un espace optimisé, avec une organisation des activités par zone et un mobilier adapté, pour laisser de la place à ce qu'on aime (bien-être, mode, hobby...) et booster ses performances au quotidien en gagnant du temps et de l'énergie.La déco qui nous correspond (inspirante et tendance, déstressante, boostante), grâce à un coaching déco personnalisé (couleur, luminosité, accessoires, style).Toutes les astuces DIY, mobilier, organisation et déco, pour transformer sa maison en un lieu spacieux, harmonieux et accueillant pour ses amis.


  • Vous manquez d'énergie ? De vitalité ?

    Vous dormez mal ?
    Soignez d'abord votre maison !
    Et si nos appartements cosy, nos bureaux modernes et nos objets pratiques n'étaient finalement pas si sains et bons pour nous ? Et s'ils avaient des conséquences directes sur notre bien-être et notre qualité de vie ?
    Dans ce livre, vous trouverez les clés essentielles qui vous permettront de réduire votre exposition aux ondes nocives, invisibles mais bien présentes, qu'elles soient d'origine tellurique, électromagnétique ou énergétique.
    Grâce à des conseils pratiques et faciles à mettre en place, vous gagnerez en vitalité, en dynamisme, en qualité de sommeil et en récupération.
    Vous en apprendrez aussi davantage sur les interactions des nouvelles technologies (sans fil, objets connectés, 5G, etc.) avec le Vivant et prendrez conscience des enjeux du monde de demain.
    À l'aide d'exemples concrets, vous découvrirez les outils indispensables pour reprendre votre pouvoir et agir là où, justement, vous en avez la possibilité : dans votre logement !

  • Et si les endroits sur lesquels vous dormez et travaillez avaient une influence sur vous ? Sommeil difficile, fatigue chronique, maux de tête, stress... Vous peinez à reprendre le dessus ?
    Stop ! Il est temps de savoir si votre lit et votre bureau se trouvent à la bonne place, sur des zones favorables !
    Failles, réseaux telluriques, eaux souterraines, ondes de forme : redécouvrez ces phénomènes telluriques, fuis par nos amis les animaux et aujourd'hui relégués aux oubliettes, malgré leurs effets délétères sur la santé.
    Ce guide pratique vous apprendra les bases de détection en radiestésie et vous aidera, grâce à des conseils faciles à mettre en oeuvre, à déceler et éviter, par vous-même, les nuisances telluriques et électromagnétiques qui pèsent sur votre habitat et votre lieu de travail.

    Alors, prêts à améliorer votre bien-être au quotidien grâce à l'hygiène géobiologique ? C'est parti !

  • Alternative écologique et économique dans de nombreux domaines, le chanvre, avec sa tige fibreuse et ses petites graines, pourrait bien faire partie du "top 10" des produits miracles ! Souvent confondu avec sa soeur aux effets récréatifs, le "chanvre cultivé" regorge de propriétés que nous redécouvrons aujourd'hui. Aussi bien efficace en construction que riche en nutrition, il va conquérir les amateurs de solutions propres pour la planète, de bien-être au quotidien et de produits pratiques multiusages.Apprivoisez les vertus insoupçonnées de cette plante miracle et adoptez la green attitude !

  • Un guide complet pour une maison mieux rangée, et pour une meilleure organisation ! Vous rêvez d'une maison mieux rangée, mais vous ne savez pas par où commencer ? Grâce à ce livre prenez les choses en main ! Tout d'abord, faites le point avec vous-même : pourquoi le bazar s'accumule-t-il ? Qu'est-ce qui vous empêche de mieux vous organiser ? Ensuite, l'auteur vous guide, pièce par pièce, du plus petit tiroir à l'espace numérique, en passant par la chambre et la cuisine, pour ranger chaque recoin de votre espace de vie. Vous trouverez dans ce livre des méthodes et des conseils pour que votre rangement soit efficace et durable, et pour vous permettre d'être mieux organisé au quotidien.

  • Contrairement à l'idée dominante, Jean Carassus pense que l'État n'est pas l'acteur essentiel pour piloter le changement des conditions d'habitat, de transport, d'alimentation, de consommation et d'utilisation des infrastructures de la population. L'action est dans les territoires, qui sont à la fois lieux d'expression de modes de vie et espaces de relations entre acteurs mobilisant énergies, compétences et désirs. L'action doit concerner en priorité le coeur du système, la dizaine de grandes régions urbaines mondiales leaders de la ­troisième révolution industrielle, et le mode de vie des bénéficiaires de cette révolution, les groupes sociaux aisés et les couches moyennes supérieures.

    Jean Carassus est docteur en économie. Il enseigne et mène une activité d'expert en immobilier et bâtiment durables.

  • La petite faune n'attend qu'une invitation pour s'installer chez vous. Offrez des abris aux coccinelles, écureuils, hérissons, chrysopes, perce-oreilles, microguêpes, osmies, papillons, lézards et oiseaux afin qu'ils vous aident dans la lutte biologique contre les indésirables et qu'ils pollinisent vos végétaux. De nombreux pas à pas et conseils vous permettront de réaliser facilement des abris accueillants.

  • Rassemblés bien souvent sans l'avoir souhaité, les habitants des ensembles résidentiels urbains doivent partager des lieux intermédiaires entre l'espace privé du logement et l'espace public de la rue. Si ce partage se réduisait à des rencontres épisodiques, la cohabitation entre voisins serait sans histoires. Mais tel n'est pas le cas. Les parties communes ont pour vocation d'être partagées sans pour autant qu'un accord préalable sur la manière de s'y comporter ou sur leur utilisation ait été établi. Aussi sont-elles le lieu privilégié de confrontations entre différentes conceptions de la civilité, de la propreté, de la sociabilité, du savoir-vivre... C'est ici notamment que se déroulent les luttes destinées à faire prévaloir son identité ou à éviter de se voir imposer une image stigmatisée. Attentifs à ce qui se passe dans ces espaces entre-deux - à la fois lieux de passage et scène où se confrontent différentes cultures de l'habiter -, les ethnologues et sociologues réunis dans cet ouvrage analysent les mécanismes récurrents, les codes sociaux et les normes culturelles mis en oeuvre par les habitants pour produire des règles de vie communes possibles et les inscrire dans des contextes aussi divers qu'imbriqués : individuel et familial, collectif et social. Au-delà des variations et des différences qu'ils décrivent, les auteurs montrent comment l'établissement d'un ordre, souvent provisoire, résulte de confrontations et de négociations quotidiennes où se jouent les rapports à soi et aux autres - de quoi interpeller les concepteurs (architectes, urbanistes, aménageurs) ainsi que les gestionnaires de nos cadres bâtis (bailleurs, syndics, élus), surtout lorsqu'ils se lancent dans des politiques dites de « résidentialisation ».

  • L'ouvrage propose une réflexion critique à la fois sur la géographie et sur la région caribéenne comme elle a trop souvent été enseignée et décrite. Pour ce faire, cet espace est appréhendé à la fois dans sa globalité et dans le détail, au travers de nombreuses études de terrain menées par l'auteur durant les dix dernières années (Suriname, Haïti, Cuba, etc.). Le géographe Romain Cruse rejette ici d'emblée le mythe de la neutralité en sciences humaines, qui amène trop de chercheurs à décrire le monde qu'ils étudient du point de vue des classes moyennes occidentales. Fort des années passées dans les quartiers pauvres et les villages de pêcheurs de Trinidad, de la Dominique ou encore de la Jamaïque, il choisit volontairement d'adopter le regard des classes populaires caribéennes - regard à la fois inspiré des observations sur le terrain et fondé sur un travail de recherche minutieux dans les bibliothèques universitaires de la région. La Caraïbe ainsi décrite n'est donc ni un éden touristique, ni un modèle de libre-échange, ni une région de forte croissance économique. On découvre plutôt des sociétés profondément divisées selon des clivages ethniques et sociaux hérités du colonialisme, des bidonvilles abandonnés derrière des décors de carte postale, la manipulation des masses par les élites locales et les investisseurs étrangers, et un regard différent sur la condition caribéenne contemporaine. Une condition qui se nourrit d'un environnement particulier, d'une histoire singulière et de traits démographiques propres tels que la créolisation et le pluralisme.

  • "Découvrez avec ce livre toutes les vertus et utilisations des savons naturels. En effet, savons noir, de Marseille, d'Alep, terre de Sommières, blanc de Meudon et pierre d'argile se prêtent à de multiples usages, souvent méconnus. Écologiques, sans effet néfaste sur notre organisme, ils sont réputés pour leur efficacité.

    Apprenez à utiliser les atouts de chacun de ces produits pour l'entretien de la maison, la beauté et la santé au naturel : pouvoir nettoyant et dégraissant des savons noir et de Marseille, douceur du savon d'Alep pour la peau, pouvoir détachant de la terre de Sommières, vertus de polissage du blanc de Meudon, pouvoir récurant de la pierre d'argile...

    Et pour faire des cadeaux personnalisés, confectionnez vos propres savons maison."

  • Le temps de vie est la première richesse de chaque être humain. Or, en France, l'écart d'espérance de vie entre les plus démunis et les plus aisés atteint 13 ans... Cette inégalité de santé insupportable est la conséquence de toutes les autres inégalités : de pouvoir, d'éducation, d'habitat, de travail, de transport, de mode de vie.
    Après la question civique qui mobilisa les énergies de la Révolution française à la fin du XIXe siècle, après la question sociale posée à l'ère industrielle, c'est désormais la question humaine qui doit dominer les choix de société. Ce n'est plus seulement le citoyen et le travailleur qui sont menacés dans leurs droits et leur avenir, mais l'être humain lui-même et sa vie sur terre.
    C'est pourquoi il faut placer la santé, c'est-à-dire le bien-être physique, mental et social, au coeur du projet politique. En s'appuyant sur les trois fondements de la personne humaine, la biologie, l'écologie et la communication, cet essai formule des propositions précises pour un accès de chacun au bien-être dans trois domaines essentiels : l'habitat, le travail et la vie dans la cité.

  • La plupart des géobiologues ont pu constater l´existence, au-dessus de courants d´eau souterrains, de cheminées telluriques qui sont dans l´impossibilité de bouger de leur emplacement. Pourtant, les auteurs de cet ouvrage ont découvert un étrange comportement de ces cheminées : un beau jour, en raison d´un phénomène brutal, elles se détachent et changent profondément de nature. Elles deviennent une combinaison de tellurisme et de spirituel que ces derniers ont denommé « cheminées errantes ».

  • Ce livre rassemble les connaisances scientifiques les plus actuelles sur les habitations saines d'un point de vue écologique et dresse un inventaire complet des questions de santé liées à tous les éléments de l'habitat (produits de construction, de finition et de décoration, équipements ménagers...) Pour tout savoir des nouveaux matériaux de construction et de l'architecture bioclimatique. L'auteur propose aussi plusieurs solutions pour vivre dans une maison écologique. Tous les concepts développés dans ce livre touchent la santé, l'écologie, le développement durable, les changements climatiques et la baubiologie (biologie de l'habitat).
    Ecrit avec clarté et précision, ce livre s'adresse à un large public. Il sera aussi utile aux professionnels de la construction, aux architectes, aux entrepreneurs et aux designers d'intérieurs.

  • Les matériaux modernes et l'évolution de notre mode de vie nous confrontent en permanence à de puissants allergènes qui se développent dans nos maisons. Ce guide répond justement à cette problématique croissante qui touche aujourd'hui 18 millions de personnes en France. Il passe en revue les potentiels causes des allergies dans notre intérieur (acariens, humidité, produits de bricolage et d'entretien.). Puis il fournit, pièce par pièce, les solutions adaptées pour les éliminer. Des conseils pour choisir les matériaux, aménager les chambres, se protéger contre les ondes électromagnétiques. aideront à se créer un espace de vie pur et sain.

  • "Découvrez avec ce livre toutes les vertus et utilisations du vinaigre dans la vie quotidienne. En effet, les vinaigres de cidre et blanc ont de nombreux atouts souvent méconnus.

    Naturel, non toxique, le vinaigre se prête à de multiples usages dans la maison : adoucissant pour le linge, anticalcaire, il sert aussi à nettoyer le sol, récurer une casserole, chasser les mauvaises odeurs, éloigner les fourmis... C'est un allié précieux dans le domaine de la beauté, pour la peau, les cheveux, les ongles.

    En outre, il contribue à préserver notre santé, à lutter contre la fatigue et nous soulager de nombreux petits maux (piqûre de moustique, coup de soleil, crampe...)."

  • Échanger ou louer sa maison est un phénomène qui fait de plus en plus d'adeptes. Il permet de financer ou d'amoindrir considérablement le coût des vacances.

    Toutes vos questions trouveront des réponses : où s'inscrire ?, comment s'y prendre ?, puis-je faire confiance à mes futurs hôtes ? dois-je contracter une assurance ?.... Écrit par une échangeuse aguerrie de maisons et enrichi de témoignages de particuliers et de professionnels, ce guide précieux vous aidera à concrétiser votre projet en toute tranquillité.

  • Depuis les années 1960, la contribution de J.-M. Pesez a été déterminante dans la définition des méthodes et des buts de l'archéologie médiévale en France. Initiateur des grandes enquêtes lancées autour de la question des désertions des habitats ruraux dans le courant du Moyen Age, il est une autorité en ce qui concerne le village et la civilisation matérielle médiévale. Il a présidé durant de nombreuses années le Conseil Supérieur de l'Archéologie. Au moment de son départ à la retraite, ses élèves et ses amis ont souhaité constituer un recueil thématique d'articles, et le lui offrir en hommage. Le volume est divisé en trois sections, qui correspondent aux trois axes des travaux et de renseignement de Jean-Marie Pesez : la maison (techniques de construction, distribution de l'espace, fonction de ses éléments), les habitants et les objets (technique de formation et de conservation), le finage (constitution du paysage, utilisation des terroirs) sont tour à tour abordes dans ce recueil qui présente un état de la recherche sur ces questions.

  • Comment peut-on parler de géographie sans s'ennuyer ? Pour cela, il faut peut-être (re)-lire l'Histoire d'un ruisseau d'Elisée Reclus : un texte à la fois scientifique, humain, poétique et romantique dont le but est de faire découvrir, à travers tous ses aspects physiques, humains, religieux ou purement scientifiques ce que peut cacher ce terme générique de ruisseau. C'est l'occasion d'une balade foisonnante dans ce véritable univers que sait recréer - avec quel talent ! avec quelle langue ! - un des plus grands géographes français.

  • Contrairement à l'idée reçue, l'air à l'intérieur de nos maisons est souvent plus pollué que l'air extérieur car les sources de pollution y sont nombreuses et certains systèmes inefficaces. Quelles sont alors les solutions pour respirer un air sain ?La ventilation renouvelle l'air ambiant, évacue l'humidité, les polluants et protège ainsi le bâti. Pour être efficace, elle doit aérer l'ensemble des pièces de la maison et fonctionner en continu pour que l'air ne stagne pas.

  • Capable de nous abriter, de nous protéger et surtout d'assurer notre confort été comme hiver, notre maison est souvent perçue comme une seconde peau. Pour concevoir une telle enveloppe, encore faut-il comprendre les clés du bien-être thermique.Le choix d'une énergie pour le chauffage de votre habitation dépend de plusieurs paramètres. Il est en partie déterminé par le lieu de résidence. Le bois est, par exemple, fréquent dans les régions forestières ; certaines énergies renouvelables ne sont pas accessibles aux résidents en centre urbain ; le gaz naturel est parfois exclu des zones rurales... En revanche, la région et le type d'habitation peuvent imposer des choix. Ainsi, une maison dans le Sud, occupée les mois d'été, se contente d'un chauffage très simple représentant un faible investissement. En revanche, s'il s'agit d'une résidence principale, un système performant se justifie davantage.Quoi de plus convivial qu'une soirée d'hiver devant une bonne flambée ? Il est vrai que les performances énergétiques d'une cheminée traditionnelle restent plutôt médiocres... Mais si l'on veut vraiment se chauffer au bois, une cheminée à foyer fermé, un insert ou un poêle offrent des performances bien supérieures. D'autant plus que certains modèles peuvent être couplés à une pompe à chaleur (PAC) pour assurer le chauffage, voire le rafraîchissement de toute la maison.Choisir l'électricité pour se chauffer, c'est se libérer des contraintes liées à un système de chauffage central : conduits d'évacuation des fumées, stockage de l'énergie, circuit de distribution, entretien... vous pouvez oublier tout cela et utiliser l'électricité pour vous chauffer aussi simplement que pour vous éclairer ou cuisiner.
    Grâce à la vidéo intégrée, apprenez également à installer un radiateur électrique.Contrairement à l'idée reçue, l'air à l'intérieur de nos maisons est souvent plus pollué que l'air extérieur car les sources de pollution y sont nombreuses et certains systèmes inefficaces. Quelles sont alors les solutions pour respirer un air sain ? La ventilation renouvelle l'air ambiant, évacue l'humidité, les polluants et protège ainsi le bâti. Pour être efficace, elle doit aérer l'ensemble des pièces de la maison et fonctionner en continu pour que l'air ne stagne pas.

  • À l'heure de sa seconde livraison, la revue Sensibilités a souhaité réinvestir ce lieu connu, trop connu, qu'on appelle d'ordinaire " la maison ". Sans doute parce qu'il est de son ambition de savoir nous rendre à nouveau étranger jusqu'au plus familier. Quoi de plus naturalisé en effet que cet espace perceptif quotidien, pétri d'affects, de traditions et d'arbitraires, qu'est justement le " chez soi " ?
    À l'heure de sa seconde livraison, la revue
    Sensibilités a souhaité réinvestir ce lieu connu, trop connu, qu'on appelle d'ordinaire " la maison ". Sans doute parce qu'il est de son ambition de savoir nous rendre à nouveau étranger jusqu'au plus familier. Quoi de plus naturalisé en effet que cet espace perceptif quotidien, pétri d'affects, de traditions et d'arbitraires, qu'est justement le " chez soi " ?
    Bien sûr, les recherches qui l'ont questionné sous l'angle de la propriété, de ses règles d'héritage comme de ses transgressions ne manquent pas. Nombreuses également celles qui portent sur la variété des formes et des matières, sur la signification sociale du mobilier ou sur la disposition des pièces. Très riches encore, les travaux portant sur l'intimité familiale, sur la privatisation plus ou moins marquée des espaces et les rapports genrés relatifs à l'entretien du foyer. Multiples enfin, ceux qui questionnent les politiques publiques du bâtiment et du logement. Mais voilà : manque encore à ce jour une véritable science sociale de l'espace domestique.
    Non pas tant qu'il faille espérer dans une théorie unifiante à même de subsumer ces quêtes apparemment disparates et séparées. Mais l'enjeu tient justement dans notre capacité à décrire et à penser ensemble et la transformation et la persistance des constructions symboliques et des luttes de perception qui modèlent le monde tout à la fois matériel et immatériel de la maison. Dire comme ici de la maison qu'elle est, jusqu'en ses moindres recoins, de l'histoire faite chose, c'est s'efforcer de comprendre à la fois la voie par laquelle cet espace de vie s'est autonomisé en s'arrachant lentement aux emprises publiques, mais aussi la manière dont les modes de perception dominants en organisent la lecture et l'évidence même, enfin, la façon dont les logiques sociales travaillent les usages de l'espace domestique jusqu'aux plus ordinaires et aux plus intimes.

empty