Religion & Esotérisme

  • Devenir le maître de sa propre vie
    La voie qu'Amma prêche inlassablement est celle de l'Amour, seul but véritable de toute démarche spirituelle. Pour montrer le chemin, elle a recours à l'enseignement oral.
    À travers des échanges informels avec ses disciples, Amma livre son regard sur la vie. Dans une langue accessible à tous, elle répond aux questions sur la souffrance, les conditionnements, la vie de couple, l'éducation, la mort ou encore notre lien à la nature. Pour partir à la découverte de notre être profond et de notre liberté.
    Née en Inde en 1953, Amma est une figure spirituelle d'envergure internationale. Depuis 1975, elle a étreint plus de 37 millions de personnes. Elle vient en aide aux plus démunis à travers son réseau d'œuvres caritatives Embracing the World. Pour son action, Amma a reçu de nombreux prix, dont le prix Gandhi-King pour la paix et la non-violence.
    Édition établie par Valérie Servant
    Traduit de l'anglais par Embracing the World

  • Les déesses sont au coeur des mythes et des contes de l'Inde.
    Chacune vous transmet sa légende, sa connexion avec des qualités féminines, que vous allez activer grâce à des pratiques de yoga, des mantras, des rituels dans la nature, des huiles essentielles et des méditations.
    Shakti, le divin féminin, Bhumi, déesse de la terre, de l'ancrage, Saraswati, déesse de l'eau, de la créativité, Parvati, déesse de la montagne, la force intérieure, Durga, déesse du feu, la guerrière, Lakshmi, déesse de l'air, de l'abondance, Kali, déesse sauvage de la transformation, Lalita, déesse de l'amour pur, Sita, déesse de la dévotion...

    Écoutons leurs chants, notre coeur empli de compassion, en quête de vérité, de sororité.

    /> L'autrice Charlotte Saint Jean, enseignante de yoga shivashakti, nous offre un ouvrage de sagesse sur ce chemin sacré du féminin, pour réaliser notre potentiel, nous relier à la Terre Mère et incarner notre spiritualité.

  • Amma, sage exceptionnelle de l'Inde contemporaine, partage ici son regard sur la vie intérieure et spirituelle : de la relation maître-disciple à l'art d'être spectateur de la vie, du mental et de l'ego au travail désintéressé, de la voie de la dévotion à l'Éveil... Elle met à la portée de chacun un art multimillénaire, celui de la libération intérieure.
    Ce second tome des enseignements d'Amma parachève la synthèse de quarante années de transmission et d'instructions sur la Voie.
    Née en Inde en 1953, Amma est une figure spirituelle d'envergure internationale. Depuis 1975, elle a étreint plus de 37 millions de personnes. Elle vient en aide aux plus démunis à travers son réseau d'œuvres caritatives Embracing the World. Pour son action, Amma a reçu de nombreux prix, dont le prix Gandhi-King pour la paix et la non-violence.
    Le Choix du cœur complète le premier volume des enseignements d'Amma, Ce qu'Amma dit au monde.
    Édition établie par Valérie Servant
    Traduit de l'anglais par Embracing the World

  • La vérité seule libère
    Ce livre est un manuel pratique d'audace et de sagesse, il propose pour chaque jour une authentique citation de Swami Prajnanpad, ce maître indien confidentiel qui recevait ses disciples un par un, dans un endroit reculé de la campagne bengalie.
    Swami Prajnanpad est véritablement le maître du Oui. En prenant ce Oui pour compagnon de route, le lecteur pourra aller aussi loin que possible dans la découverte de soi et des autres, devenir un être humain meilleur et plus heureux.
    Swami Prajnanpad (1891 - 1974) est un maître spirituel accompli. Son enseignement, connu sous le nom d'Adhyatma yoga, propose, entre travail sur l'inconscient et Vedânta, une voie originale vers la liberté.
    " Vivez votre propre vie. C'est-à-dire là où vous êtes, tel que vous êtes, avec ce que vous êtes, avec qui vous êtes. Prenez appui sur la situation dans laquelle vous vous trouvez, et essayez en même temps de vous y adapter. Vous ne pouvez pas y échapper. "
    Swami Prajnanpad

  • Amma parcourt le monde, alternant longues heures de darshan, cette étreinte maternelle donnée à chacun, et enseignements. Pour chaque jour de l'année, voici quelques-unes de ses plus belles paroles, sous la forme d'un calendrier perpétuel. La vie d'Amma est son seul message : tout donner et se donner soi-même. Sa religion est l'amour. Née en Inde en 1953, Amma est une figure spirituelle d'envergure internationale. Depuis 1975, inlassablement, dans 40 pays et sur les 5 continents, elle a étreint, une à une, plus de 34 millions de personnes. Elle vient en aide aux plus démunis à travers son réseau d'oeuvres caritatives Embracing the World. Pour son action, elle a reçu de nombreux prix, notamment, en 2002 à l'ONU, à Genève, le prix Gandhi-King pour la paix et la non-violence. " Quelle joie et quelle bénédiction de constater que des jeunes gens du monde entier, qui ne peuvent qu'avoir entendu parler de ces saints disparus, peuvent voir et savoir à travers Amma que le divin n'est pas un rêve mais la réalité. " Arnaud Desjardins Édition établie par Valérie Servant Traduit de l'anglais par Embracing the World

  • J'irai danser en Inde

    Maya

    • Almora
    • 5 November 2020

    Le récit vibrant d'une passion pour l'Inde et sa danseL'histoire vraie d'une jeune kinésithérapeute parisienne, Maya, qui passionnée de Bharata Natyam, part seule à Thanjavur, berceau de cette danse classique de l'Inde du Sud, auprès d'un vieux maître issu d'une lignée ancestrale.
    Ce voyage devient leçon de vie à travers les rencontres merveilleuses, les épreuves et les efforts constants jusqu'au point culminant de l'arangetram, véritable mariage avec la danse. Il est alors demandé à Maya, dernière élève de Guru Kittappa Pillai, de transmettre à son tour dans son pays la tradition dont elle est devenue dépositaire.

  • Ne vous a-t-on jamais posé cette question : être chrétien et faire du yoga, est-ce possible ? Être chrétien et vivre un moment "fusionnel"; avec un arbre ? Être chrétien et consulter un guérisseur ou un radiesthésiste ?Parce que le chrétien vit dans la société et se trouve au coeur des aspirations et des tendances du moment, il lui est, plus que jamais, indispensable d'en comprendre et d'en discerner les richesses, mais aussi les écueils et les éventuels dangers. Face à ces nouvelles spiritualités (ou traditions remises au goût du jour), chacun a le devoir de s'informer et de saisir ce qui pose ou, au contraire, ne pose pas problème pour un croyant.Un livre objectif, documenté, riche de citations et ancré dans la pensée de l'encyclique Laudato si'.

  • La philosophie du yoga fut exposée pour la première fois dans les Yoga Sutra, collection d'aphorismes écrits il y a plus de deux mille ans par le sage indien Patañjali. Les Sutra constituent la première enquête sur le psychisme humain. Patañjali y décrit l'énigme de l'existence humaine et indique comment nous sommes en mesure de nous transformer, grâce à la pratique du yoga. Nous pouvons maîtriser notre mental et nos émotions, et surmonter les obstacles à notre évolution spirituelle afin d'atteindre le but du yoga : kaivalya, la libération vis-à-vis des désirs de ce monde et de nos actions, et l'union avec le divin. Les Sutra sont commentés par B. K. S. Iyengar à la lumière de sa propre sagesse et de son expérience. Il en résulte un ouvrage fort accessible qui sera d'une grande aide aux étudiants de philosophie indienne et aux pratiquants de yoga. B. K. S. Iyengar est né dans le sud de l'Inde en 1918. Adolescent chétif, il est pris en charge par le mari de sa soeur qui dirige une école de yoga. Il se consacre depuis corps et âme à cette discipline. En 1952, Yehudi Menuhin devient son élève et le fait connaître dans le monde occidental où le yoga se met rapidement à rayonner. Il est mort le 20 août 2014 à Pune, en Inde, à l'âge de 95 ans.

  • La première transcription de " l'épopée des intouchables " , celle du roi de l'Himalaya.
    À la suite du Mahabharata et du Ramayana, voici l'histoire du Roi de la Montagne, contée selon la tradition orale et transcrite pour la première fois dans son intégralité par Martine Le Coz à partir de récits, peintures et dessins qu'elle a collectés sur place en Inde du nord, à la lisière indo-népalaise.
    Le texte inédit fait mouche aujourd'hui. Son héros porte le message de la justice sociale, il fait place aux femmes et invite à la responsabilité universelle et la protection du Vivant prônée par le Dalaï Lama. Son mérite est reconnu par les historiens : le héros a bel et bien instauré la fraternité comme mode de gouvernement aux alentours du VIIe siècle, dans une région s'étendant du Gange à l'Himalaya.
    Le jeune Jaybhardan parvenu à l'âge de prendre les responsabilités de son rang, guidé par une lumière intérieure, refuse à la fois de se marier et son rôle d'héritier sur le trône. Il choisit de renaître au sein des intouchables par l'entremise d'une sage-femme nommée Urmila. Quittant le royaume avec ses éléphants, il parvient sur les terres du roi Bhim Sain qui les dirige vers le jardin merveilleux de Pakaria où vit sa fille Chandravati.
    Entouré de compagnons de plus en plus nombreux, Salhesh doit encore renouer avec le féminin et les forces magiques de la Nature afin de réaliser l'Unité originelle.
    À l'issue d'un voyage initiatique, il rétablit la très ancienne union entre le Devoir et l'Amour comme mode de gouvernement et cède place à la sage-femme Urmila pour qu'elle mette au monde une humanité éclairée par l'attention à autrui, le dialogue et le respect du Vivant.
    Martine Le Coz a reçu le soutien de la Fondation des Arts Ethniques, de l'Institut de l'Art du Mithila, d'historiens de l'université de New Delhi et de Patna ainsi que des historiens et artistes locaux. L'essentiel du récit lui a été transmis directement par une famille de la communauté dalit (" opprimée ") des Dusadh avec laquelle elle entretient une relation forte de partage et de confiance. Le Roi de la Montagne, à la fois très poétique et littéraire, n'est donc pas une oeuvre personnelle de fiction, mais bien la transcription de " l'épopée des intouchables ".

  • Une approche nouvelle Un texte de référence Un auteur spécialiste Accessible, précis et complet, ce guide propose 150 citations extraites des textes fondateurs de l'hindouisme. Pour chacune, vous trouverez :


    Le contexte de sa rédaction ;

    Les différentes interprétations ;

    L'actualité de son message.

  • Le père François Laborde nous livre le récit extraordinaire de ses cinquante années de mission en Inde auprès des plus pauvres. Sur le ton de l'entretien, il décrit avec ferveur et spontanéité son enfance, sa vocation de prêtre du Prado, son arrivée en Inde, sa vie quotidienne dans un slum (bidonville) de Calcutta, ses rencontres avec tant de saints anonymes qui luttent et prient pour vivre, ses visites aux familles, les premiers centres pour enfants handicapés, sa mission auprès des lépreux.. Comme Antoine Chevrier, comme Mère Teresa, François Laborde s'est laissé bouleverser par l'amour des pauvres. Et il a fait le saut.. « Je suis venu en Inde pour évangéliser les pauvres, mais ce sont eux qui m'ont évangélisé. Et je pense que nous ne pouvons lire l'Évangile dans sa plénitude, nous ne pouvons saisir la révélation de ce qu'est l'amour de Dieu pour l'humanité qu'à travers les pauvres, à travers ce choc.

  • On imagine volontiers les ascètes indiens errants et solitaires, notamment les Nath Yogis, ces disciples de Gorakhnath, thaumaturges et adeptes du Hatha Yoga, célèbres depuis le xiiie siècle pour leurs exploits et, à ce titre, héros de ballades chantées dans toute l'Inde du Nord. Mais, s'ils sont d'infatigables pérégrins, ils possèdent également des modes d'organisation bien établis, en particulier monastiques, grâce auxquels ce mouvement sectaire assure sa pérennité. C'est à ces monastères, point d'ancrage d'une tradition d'itinérance, que ce livre est consacré. Il propose une description et une analyse de la complémentarité de deux types de monastères, les monastères communautaires dans lesquels les ascètes se réunissent autour de symboles et de rites partagés, et les monastères personnels, transmis de maître à disciple au sein d'une lignée. Le monastère de Kadri-Manjunath à Mangalore (Karnataka) est le type même du monastère communautaire : nous verrons que l'intronisation du supérieur y est l'occasion, tous les douze ans, d'une grande célébration, précédée d'un pèlerinage à pied, long de six mois, entre Nasik et Kadri, réitération d'un mythe fondateur lié au dieu Parashuram et illustration de l'histoire religieuse complexe de cette région. Les monastères personnels, ici ceux de Fatehpur dans la Shekhavati (Rajasthan) et de Asthal Bohar en Haryana, sont en revanche le lieu d'innovations, souvent liées à un changement de patronage : un accent mis sur la dimension dévotionnelle derrière le culte du guru et le développement de l'hagiographie, un nouvel intérêt pour les activités caritatives, une ouverture aux laïcs mise en évidence lors de la cérémonie fastueuse tenue à Fatehpur pour leur bénéfice et caractérisée par un sacrifice qui se veut « védique ». Ce livre présente la richesse et la diversité des institutions et des orientations qui concourent, derrière l'atomisation des pratiques individuelles, à faire des Nath Yogis une tradition sectaire vivante et cohérente.

  • Ce traité est attribué à Sankara (VIIIe siècle après J.C.), un des plus importants philosophes de l´Inde. Sankara est le véritable fondateur de l´advaita vedanta, doctrine non-dualiste, qui est une relecture du corpus des Upanisad indiennes dans une perspective moniste. L´advaita vedanta affirme qu´il n´y a aucune dualité entre l´âme individuelle et l´Absolu (Brahman), que nous sommes tous, ici et maintenant, Brahman.
    Ce texte, relativement court puisque il ne comporte que 144 slokas, est particulièrement intéressant. D´abord il cherche à répondre à la question « Qui suis-je ? » Ko´ham rendue célèbre au XXe siècle par Ramana Maharshi qui fait de cette question la route directe vers l´éveil. Sankara établit ici par un raisonnement clair que nous ne sommes pas le corps, multiple et changeant, mais l´Absolu, Être-Conscience-Béatitude. En ce sens, ce traité est une introduction à l´advaita vedanta.

    Mais le texte se livre aussi à une critique du hatha-yoga en réinterprétant le yoga dans une perspective non-duelle. Cette relecture réjouissante du yoga sera intéressante pour tout pratiquant en rappelant le but ultime du yoga, l´identité avec l´Absolu. Sankara appelle cette voie conduisant à l´expérience directe : le yoga royal.

    José Le Roy a publié deux ouvrages chez Almora : 54 expériences de spiritualité quotidienne (avec Lorène Vergne) et Le saut dans le vide, ainsi que Eveil et philosophie et S´éveiller à la vacuité chez Accarias-Originel.
    Agrégé de philosophie, il a étudié le sanskrit à Censier (Paris III) avec Nalini Balbir, puis avec Alain Porte pendant de nombreuses années. Les commentaires de José Le Roy sont éclairés par son expérience avec Douglas Harding, enseignant contemporain de la non-dualité, auprès de qui il a passé plus de 15 ans.

  • Le chemin du Labyrinthe

    Alain Danielou

    • Asieur
    • 8 February 2017

    Alain Daniélou, défini par Bernard Pivot comme « un marginal qui a réussi », raconte dans ces pages son parcours singulier. Après une enfance austère après d'une mère très catholique, Alain Daniélou se jette à corps perdu dans le Paris avant-gardiste de la fin des années vingt. Mais très vite l'Europe ne parvient plus à assouvir ses aspirations les plus profondes. Commence alors pour lui une vie de nomade à travers le monde entier jusqu'à son arrivée en Inde où le jeune artiste touche-à-tout est accueilli par Rabindranath Tagore. Fasciné par ce pays, Alain Daniélou y reste près de vingt ans et y devient Hindou. A Bénarès, il se consacre à la musique traditionnelle, et étudie la philosophie, le sanskrit et le hindi. En 1958, il rentre en Europe, décidé à y faire connaître le vrai visage de l'Inde. Ces mémoires constituent un document riche et passionnant sur la vie de ce grand passeur de traditions et de cultures, une véritable leçon de vie et de liberté.

  • Le Lalitavistara sutra ou Sutra du développement des jeux du Bodhisattva représente l'une des biographies traditionnelles du Buddha historique. Connu en Asie dès les premiers siècles de l'ère chrétienne, puis en Europe à partir du XIXe siècle, ce classique de la littérature bouddhique fut traduit plusieurs fois en chinois sous les dynasties Jin et Tang et inspira les artistes du Gandhara (Pakistan) comme ceux de Borobudur (Indonésie). Basé sur la lecture du texte sanskrit et de ses traductions chinoises, le commentaire proposé dans ce volume permet de se familiariser avec cette oeuvre unique issue de la doctrine nouvelle du mahayana, ou grand véhicule, tout en perpétuant des épisodes biographiques du Buddha des écoles anciennes. Sont ainsi abordés les différents genres littéraires, la structure du sutra, les sources textuelles et mythologiques qui ont inspiré son auteur, ainsi que les thèmes de la souffrance, de l'impermanence, des jeux du Bodhisattva, etc. Ce parcours d'ensemble invite à mieux comprendre la manière dont la vie du Buddha a été écrite.

  • Alain Daniélou et le photographe suisse Raymond Burnier ont fait de longs séjours d'étude aux sanctuaires de Khajuraho, de Bhuvaneshvar, de Konarak, mais aussi dans de nombreux sites moins connus de l'Inde centrale et du Rajputana. Ils en ont ramené une documentation iconographique exceptionnelle de plus de 7000 négatifs photographiques. Ce sont ces photographies qui illustrent L'érotisme divinisé et Le temple hindou dans lequel Alain Daniélou ouvre les lecteurs à la métaphysique de l'érotisme tel qu'il est vécu et représenté dans l'art et la littérature sacrés de l'Inde, pour ensuite les emmener à pénétrer la dimension cosmogonique, symbolique et mystique de l'univers architectural et sculptural des temples hindous, et à écouter les dieux qui peuplent ces temples élevés à leur gloire et à leurs amours.

  •  Artists create works that are external to themselves using external materials; they concentrate their efforts on this external matter, and they create marvels. But I will say that, for me, true artists are those who are able to take themselves, first and foremost, as their creative matter. All the methods of the spiritual life are available to them to help and inspire them in this task.  In the psychic world, we can be musicians, poets, architects, sculptors, etc. The work done by disciples of Initiatic Science includes all the arts. What a discovery it was for me, the day I understood that I could work on matter which was not foreign to me - my own matter. That is why I only work at writing my own book, that is to say, myself. I have never written anything other than the book that is me. You will say, `But what about the books we read?´ I don´t write them, I have entrusted this work to certain people. My task is only to write my own book, and when I speak I do so in the knowledge that I am also writing. Yes, when I speak I am striving to print heavenly writings on your souls 

  • Après la destruction des cités de l'Indus par les Aryens, l'écriture disparut officiellement de l'Inde pendant plus d'un millénaire. Les textes scientifiques, philosophiques et religieux de l'ancienne civilisation furent préservés par des organisations monastiques secrètes. Reconstitués et traduits en sanskrit lors du réveil de l'ancien shivaïsme au début de l'ère chrétienne, ils suscitèrent une prodigieuse renaissance qui dura jusqu'aux invasions islamiques du treizième siècle. Ces textes révèlent des connaissances sur la nature de l'univers, l'origine de la matière et de la vie, sur l'astrophysique, la biologie, l'évolution, les rapports de la pensée et du langage qui rejoignent, voire dépassent les conceptions les plus audacieuses des sciences modernes.

    C'est auprès des représentants de l'ancien shivaïsme qu'Alain Daniélou a pu réunir les textes de cette vision du monde shivaïte : sa genèse, son histoire et le destin de l'humanité, textes qu'il livre et explique dans cette Fantaisie des dieux, une somme impressionnante sur la connaissance traditionnelle hindoue.

  • En plaçant les différents récits rassemblés dans ce volume sous le signe du tantrisme, Alain Daniélou fait entrer le lecteur dans le monde des Sadhous et des Sannyasis, ces moines errants, détenteurs d'un savoir immémorial. Toute une sagesse. Un univers ésotérique et fantasmagorique. Une atmosphère chimérique et mystérieuse. Un surnaturel qui pénètre tranquillement la vie quotidienne.

  • « Devant l'avilissement d'une pensée religieuse devenue purement dogmatique, puritaine et sociale, non seulement en Occident mais dans l'Inde moderne elle-même, il semble que la redécouverte d'une mythologie symbolique, d'une cosmologie qui ne sépare pas religion, métaphysique et science, d'un respect plus grand de la liberté d'être et de penser, qui n'est en fait que le respect du créateur qui a inventé l'homme, pourrait être la source de cette ère nouvelle qui doit succéder aux désastres qui menacent l'humanité. », Alain Daniélou, « Mythes et dieux de l'Inde. Le polythéisme hindou », avant-propos Ecrit au retour en Europe d'Alain Daniélou, après vingt-cinq années d'observation et d'étude de la société et de la religion hindoue, « Mythes et dieux de l'Inde » est un ouvrage de référence pour tous ceux qui s'intéressent à l'hindouisme ; un livre remarquable, précis et didactique, qui pose les éléments essentiels de la métaphysique et de la mythologie de l'Inde. L'intérêt de cet opus réside aussi dans le point de vue de son auteur qui, après son long séjour en Inde, porte un regard « décillé » sur l'Occident, regard qui lui permet d'établir des parallèles inédits et riches de suggestions pour l'homme occidental en le dépaysant de ses conceptions.

  • Dans la tradition hindoue, le "mandala" ("cercle" en sanskrit) est un diagramme symbolique qui sert de support à la méditation. Ce guide commence par proposer une introduction aux mandalas, à leur histoire et à leur signification. Il propose ensuite 50 exercices de méditation pour découvrir et s'initier à la spiritualité hindoue. Il s'accompagne enfin de conseils de bien-être. Des cartes détachables à l'effigie des divinités hindoues vous sont offertes comme support de visualisation.


    50 exercices Des conseils de bien-être Des cartes

empty