• En moins de quinze ans, J. J. Abrams s'est imposé comme l'une des figures phares d'Hollywood. Créateur de séries qui ont redéfini le genre (Alias, Lost et Fringe), réalisateur à la tête d'énormes franchises (Mission Impossible, Star Trek et Star Wars), et producteur de renom via sa société Bad Robot, il est devenu le nouvel homme-orchestre du cinéma américain, s'inscrivant ainsi dans la lignée de son mentor Steven Spielberg. Se distinguant par son désir de préserver l'équilibre entre la part de l'auteur et celle de l'entertainer, il s'assure que ses créations peuvent toucher le plus grand nombre tout en puisant constamment dans des thèmes qui lui sont chers.


    Son oeuvre est traversée par l'idée fixe de la réinvention. Quels que soient les différents noms qu'on lui donne - reboot, remake, reprise, hommage -, il s'agit toujours pour lui d'interroger la question de l'héritage du cinéma. J. J. Abrams ou l'éternel recommencement explore à quel point l'histoire cinématographique est une boucle, et cherche à répondre à cette question : comment dépasser ses modèles tout en marchant dans leurs pas ?

  • Lost n´est pas seulement l´histoire d´un avion qui s´écrase sur une île (pas si) déserte.
    Phénomènes surnaturels, retours dans le passé, bonds dans l´avenir, voyages dans le temps : fresque épique et tragique de 121 épisodes, Lost nous fait vivre la désorientation de ses personnages, met au défi notre compréhension et invite aux visionnages répétés et à l´interprétation en continu. Elle pense notre rapport à autrui, au temps, à la vérité, à la croyance et à la fiction.
    Cet ouvrage explore comment la série réconcilie postmodernisme et sincérité, distance critique et émotion pure, visions du monde multiples et expérience universelle de vie et de mort. Série de coïncidences, de miracles et de retrouvailles, fiction vitale qui relie et se relit, Lost a tout simplement révolutionné la construction narrative télévisuelle.

     

empty