• " Voici le dictionnaire de ce que j'aime (à quelques oublis près). "" Nos amis italiens et espagnols (ils ne sont pas les seuls) ne font guère de distinction entre " roman noir " et " roman policier ". Mais comme en France, nous la faisons, en toute logique ce dictionnaire devrait ne comprendre que des entrées concernant le roman policier. Si vous en êtes d'accord, ce sera ma première licence : je parle d'un univers littéraire qui est le mien, on y trouvera aussi bien du " polar " que du " noir ".
    S'agissant d'un univers " littéraire ", il ne devrait y avoir ici que des livres. Ce sera ma seconde licence : incidemment, on y trouvera quelques films, quelques séries TV, quelques BD, des librairies, des blogs.
    Enfin, autant prévenir tout de suite : pour les définitions maîtrisées, les monographies exhaustives, les analyses thématiques, etc., le lecteur trouvera facilement d'excellents ouvrages (j'en cite quelques-uns, en fin de volume) qui correspondront à cette attente. C'est à un écrivain que l'éditeur a confié ce Dictionnaire amoureux. Je parlerai donc ici en lecteur et en romancier. Il y aura des oublis impardonnables, des injustices, des jugements contestables. C'est inévitable mais je ne fais que respecter le projet de cette collection : c'est le dictionnaire de ce que j'aime (à quelques oublis près).
    Lorsque je lis un Dictionnaire amoureux, rien ne me fait plus plaisir que de découvrir des choses que je sais déjà. C'est un peu comme pour le Nobel de littérature : le jour de la proclamation, quand il s'agit de quelqu'un dont je connais déjà le nom, j'ai l'impression d'être cultivé. J'espère que ce Dictionnaire amoureux réservera au lecteur quelques-unes de ces satisfactions mais aussi quelques surprises, quelques découvertes. Et l'envie de lire et de relire encore cette littérature majeure qui, quoiqu'on en dise, reste durablement marquée par le prosaïsme de ses origines.
    Alphabétique (de " s'abîmer " à " vouloir-saisir "), totalement subjectif (" on a rendu à ce discours sa personne fondamentale qui est le JE "), sans prétention à l'exhaustivité..., je crois que les
    Fragments d'un discours amoureux (1977) peut être considéré comme l'ancêtre des Dictionnaires amoureux. Puisqu'il correspond très exactement à mon projet, je reprends donc ici, à la lettre, l'exergue de Roland Barthes :
    C'est donc un amoureux qui parle et qui dit : "

  • Immersion agitée en mer d'Iroise pour le commissaire Dupin, qui, de Douarnenez, à la découverte de l'histoire de la cité sardinière, jusqu'à l'île de Sein, mène l'enquête. Trois cadavres en trois lieux de crime, et le commissaire Dupin est sur le pont ! Le premier corps est retrouvé au petit matin dans un local de la criée de Douarnenez ; la victime est une pêcheuse professionnelle. Sur l'île de Sein, une jeune chercheuse spécialiste des dauphins gît dans le cimetière dit " des cholériques ". Le troisième cadavre, enfin, sur la presqu'île de Crozon, est celui d'un professeur de biologie à la retraite, passionné d'histoire. Ces trois meurtres sont liés, cela ne fait aucun doute... Mais qui pourrait être le coupable parmi les travailleurs de la mer ?
    Périls et mystères en mer d'Iroise sont au coeur de cette cinquième enquête de Dupin, forte en iode !

  • - 62%

    Quatrième enquête du commissaire Dupin, qui nous plonge dans le milieu des ostréiculteurs, de Riec-sur-Bélon à l'Ecosse avec un détour par les monts d'Arrée. Un nouvel hymne à la Bretagne signé Jean-Luc Bannalec !Port Bélon, perle de Bretagne, célèbre dans le monde entier pour ses huîtres... Et théâtre de
    nouveaux mystères pour le commissaire Dupin appelé à la rescousse après la découverte d'un
    corps, inerte, ensanglanté. Aussitôt signalé, celui-ci a disparu. Volatilisé ? Dans les monts
    d'Arrée, on trouve un second cadavre Il s'agirait d'un Ecossais, modeste pêcheur et saisonnier
    dans les parcs à huîtres. Sur son bras gauche était gravé le Tribann, symbole d'une association
    druidique...
    De l'Ecosse aux monts d'Arrée jusqu'à Port Bélon, y a-t-il un lien entre les deux affaires ?
    Pour le découvrir, Dupin plonge en eaux troubles au coeur du milieu, très concurrentiel,
    des ostréiculteurs...

  • - 62%

    Bienvenue au paradis des voileux ! Après Un été à Pont-Aven, le commissaire Dupin tient bon la barre et enquête au coeur de l'archipel des Glénan après la découverte de trois cadavres, mystérieusement échoués sur le rivage... Un suspense fort en iode signé par un auteur amoureux de la Bretagne.Les Glénan, au large du Finistère. Comment croire que dans cet archipel paradisiaque, où la mer est bleu lagon, on découvrirait en ce matin de mai trois cadavres, échoués sur le rivage ? A-t-on affaire à un naufrage dû à la tempête de la veille ? Dur, dur, pour le commissaire Dupin : lui qui déteste le bateau, le voilà sur le pont dès le petit matin, sans avoir pu siroter son premier café de la journée. Tout prête à croire que les victimes se sont simplement noyées. Mais l'une d'elles se révèle être un sombre entrepreneur et acteur non négligeable de la politique locale, et une autre, un navigateur hors pair collectionnant les ennemis. Dupin flaire l'embrouille. L'enquête l'entraînera au plus profond de l'histoire de l'archipel et de ses inénarrables habitants - chercheurs d'or, biologistes militants, belles plongeuses et nombreux intrigants - et révélera au grand jour une réalité aussi complexe que dramatique.
    Avec le retour du commissaire Dupin égal à lui-même : ronchon, imprévisible, caféinodépendant, mais diablement efficace !

  • Pont-Aven. Enquête iodée pour le commissaire parisien Georges Dupin, muté au coeur du Finistère, qui suit la piste de suspects tout désignés - héritiers gourmands et impatients - après le meurtre d'un riche hôtelier et la disparition d'une toile de Gauguin...Pont-Aven. Entre fest-noz et ciel azur, trop azur, la saison estivale démarre en fanfare. Jusqu'à ce qu'on retrouve le propriétaire du mythique hôtel Central dans une mare de sang.
    Tous les témoignages, membres du personnel, héritiers, voisins et amis, convergent lisses et sans faille. Et pourtant... Le commissaire Dupin, un Parisien récemment muté dans ce bout du monde et en voie d'adoption, suit la piste d'une toile de Gauguin, inconnue jusque-là, et s'adjoint les services d'une ravissante experte en art, pour confondre un assassin qui se rêvait millionnaire.

  • Un panorama passionnant de l'histoire du polar, de Edgar Allan Poe à Stephen King, en passant par Agatha Christie et Stieg Larson. Le Polar pour les Nuls vous invite à un voyage dans le monde tout à la fois captivant et effrayant du roman noir.
    On y découvrira les multiples formes du genre : roman noir, roman policier, roman d'angoisse, suspense psychologique, techno-thriller, thriller, mais aussi les adaptations cinématographiques et télévisées des grands classiques. Les auteures nous livreront par ailleurs leurs coups de coeur et dénicheront pour nous les perles du genre... Frissons garantis !

  • La vie romanesque de la Reine du crime.Comme c'est le cas pour beaucoup d'écrivains, l'oeuvre de la " reine du crime " a éclipsé sa vie (1890-1976). Or, celle-ci se révèle passionnante. La jeune Agatha écrit son premier roman policier à la suite d'un pari avec sa soeur et conquiert vite le succès et la notoriété. La romantique miss Miller n'aspirait qu'à rencontrer le prince charmant. L'échec de son mariage avec un séduisant aviateur l'affecte au point qu'en 1926, elle se cache pendant dix jours sous une fausse identité, mettant toute l'Angleterre en alerte. Elle en gardera une blessure jamais refermée mais surtout une volonté sans faille d'aller de l'avant. Son remariage avec un archéologue de quatorze ans son cadet décide de sa nouvelle existence, entre les champs de fouilles d'Irak et de Syrie, ses maisons de Londres et son Devon natal, sans oublier l'écriture de nombreux best-sellers comme
    Dix petits nègres. Devenue une véritable institution, à la tête du premier empire multimédia mondial, elle génère une fabuleuse fortune dont la plus grande partie lui échappe, happée par le fisc ou par des montages financiers qui profitent davantage aux siens qu'à elle-même. Éternelle optimiste, consacrant de plus en plus de temps au théâtre - sa véritable passion -, elle demeure " la patronne " en toutes circonstances.
    Captivée depuis longtemps par l'univers d'Hercule Poirot et de Miss Marple, Marie-Hélène Baylac raconte le roman d'une vie riche en mystères et décrypte les secrets de fabrication d'une oeuvre exceptionnelle, matrice de toute la littérature policière contemporaine.


  • Douze enquêtes du plus déroutant des enquêteurs de la fiction policière : le Père Brown.

    Le père Brown est un des personnages les plus célèbres - et le plus déroutant - de la fiction policière. Ce prêtre catholique d'une petite paroisse de l'Essex, petit et rondouillard, avenant, n'a rien d'extraordinaire ; il semble même tout à fait insignifiant, voire ahuri, avec son regard de myope et son grand parapluie qui l'embarrasse.
    Le fait est que cette apparence médiocre dissimule un cerveau exceptionnel aux méthodes géniales. Les faits et les indices l'intéressent peu : il se laisse guider par l'atmosphère et ses intuitions. Il se glisse dans l'esprit du malfaiteur et résoud de l'intérieur des énigmes a priori insolubles. En prenant le contrepied des méthodes d'investigation classiques, il agit à rebours du sens commun. Les observateurs (dont le lecteur) ne comprennent rien à son comportement, ni à son discours, à mille lieues semble-t-il de l'enquête en cours : ses agissements sont à première vue incohérents, ses propos décousus, ses digressions insensées . Et pourtant... La logique déconcertante de ce détective particulier éclate une fois l'intrigue dénouée.
    Il considère le crime comme une oeuvre d'art et le criminel comme une âme égarée qu'il faut comprendre et sauver. C'est donc un philosophe que dépeint Chesterton, mais un philosophe décalé, maniant l'humour et le paradoxe. En un mot : un poète.

  • Les Disparus de la Deûle
    C'est entre l'Esplanade et les ruelles du Vieux Lille que Sébastien Arnoux, espoir du LOSC (Lille Olympique Sporting Club), a été aperçu pour la dernière fois une nuit de printemps bâtard. Le corps du gamin sera repêché quelques jours plus tard dans la Deûle. Les enquêteurs excluent la piste criminelle. Pourtant, Lisa, la soeur de la victime, à la beauté diaphane et au sourire pastel, ne croit pas à la thèse de l'accident. Elle entraîne dans son enquête Jules, 32 ans, dégaine de voyou, regard chocolat noir charbon et coeur de beurre. Bientôt Emma, lesbienne trash, se joint à eux. Leurs doutes se renforcent lorsqu'un second corps, celui de Gianni Olbia, étudiant italien et ami de Seb, est retrouvé entre deux péniches. Leur intérêt pour la corruption qui gangrène le milieu footballistique les aurait-il mis en péril ? Auraient-ils fait de mauvaises rencontres dans le milieu interlope de la nuit lilloise ?
    Dans ce roman noir coron, au scénario implacable, Michel Quint nous conduit d'estaminets en " drunk parties ", de clubs branchés en friches industrielles, de Roubaix à Tourcoing, sur les pistes des coupables. Entre parties fines, prostitution et réseau mafieux, En dépit des étoiles est un suspense puissant et poétique qui touche au coeur de la terre du Nord.

  • Nouvelle édition revue et augmentéeà l'occasion du vingtième anniversaire de la mort de Frédéric DardFrédéric Dard, le romancier français le plus lu de la seconde moitié du XXe siècle, demeure un créateur mal connu de ses contemporains. La faute en incombe sans nul doute à San-Antonio, son double littéraire au succès phénoménal.
    Pour éclairer les diverses facettes de l'oeuvre et comprendre l'homme en profondeur, il fallait remonter aux sources. Embrasser l'enfance dauphinoise d'un garçon modeste introduit à la littérature par une grand-mère excentrique. Suivre les premières réussites du jeune Frédéric encouragé par Simenon, puis son nouveau départ à Paris comme dramaturge aux côtés de Robert Hossein, et sa collaboration comme scénariste avec les cinéastes Gérard Oury, Édouard Molinaro ou Yves Allégret. Enfin, revenir sur la naissance hasardeuse du commissaire San-Antonio en 1949 et la consécration de ce personnage de fiction devenu en quelque sorte auteur de la saga trépidante que l'on sait.
    À travers ce portrait en action, on partagera les émois, les coups durs et les temps forts de la vie de Frédéric Dard. Celui qui, grâce à son tempérament hors du commun, a été, sans conteste, l'homme de lettres le plus libre de son époque.

  • Son nom : Dick Lapelouse.
    Son métier : Tueur à gages.
    Son créneau : Le discount !
    Gens du peuple, réjouissez-vous, voici son catalogue (non exhaustif) : trépanation à 56 € TTC, accident de voiture à 79,99 € (véhicule non fourni), enterrement en forêt à 100 € tout rond (hors frais de déplacement et de teinturerie) !
    Forcément, dans la profession, ça ne va pas plaire à tout le monde...
    " Il faut toujours montrer au con qu'il est un con plein de bon sens. Je suis une nécessité pour la collectivité, au même niveau que la grande distribution ou l'accès au crédit. "
    Dick Lapelouse

  • La Rochelle, coup de coeur de Simenon, cité de la mer et d'atmosphère... Trajets de vie essentiels du créateur de Maigret entre 1927 et 1940. Cité de mer et d'atmosphères, La Rochelle, ce fut pour Georges Simenon un immense bonheur, une fascination picturale et gourmande, des amitiés, des prédilections féminines, une société plurielle qu'il a auscultée, mais aussi des lieux connus ou secrets qui lui ont inspiré une trentaine d'ouvrages.
    Michel Carly, grand spécialiste de Simenon, a tenu aussi à explorer l'autre face de l'homme et du romancier durant ces années rochelaises, de 1927 à 1940. Il rend compte de l'incroyable rituel dont Simenon s'entoure pour écrire à La Richardière à Marsilly, de sa première paternité, de la fêlure de son couple, sans oublier son engagement pour les réfugiés belges en 1940.
    Michel Carly détaille enfin la création des romans et l'élaboration des personnages de Simenon qui s'ancrent à jamais à La Rochelle, du
    Testament Donadieu à
    La Vérité sur Bébé Donge, du tueur en série des
    Fantômes du chapelier au couple lumineux du
    Train...
    Sur les pas du créateur de Maigret, une déambulation littéraire passionnante émaillée de révélations que Michel Carly a collectées dans des sources inédites - archives, collections épistolaires - ou auprès de ceux qui ont connu Georges Simenon en Charente.

  • Il aura suffi d'une photo pour que tout commence... Un lac aux eaux noires qui gardait jusqu'alors cachée une caisse portant l'emblème nazi. Un vieux filou solitaire poignardé le lendemain de l'étrange découverte. Un village tranquille de Provence qui voit resurgir les fantômes du passé. Débute alors à Saint-Ambrose un véritable jeu de piste où fusionnent secrets de l'Histoire et récit d'une passion tragique.

  • La petite ville d'Echo Bay est, dit-on, touchée par une malédiction. A plusieurs reprises, des jeunes filles sont décédées lors du Festival d'été.
    Sydney est un peu marginale, passionnée de photographie. Caitlin est très populaire et appréciée par tous les élèves du lycée. Tenley, la reine du lycée et meilleure amie de Caitlin, est de retour à Echo Bay après plusieurs années d'absence. Les trois jeunes filles commencent à recevoir des défis anonymes : le mystérieux expéditeur les menace de révéler leurs secrets si elles ne se plient pas au jeu. Aucune n'a envie de voir sa part d'ombre honteuse dévoilée au lycée et le Festival approche à grand pas...
    " Une série à suspense pour les filles très réussie ! " Kirkus Reviews
    " Un roman qui vous tient en haleine et qui vous donnera la chair de poule ! " School Library Journal

  • Comment écrire un best-seller ? Dans Mes secrets d'écrivain, Elizabeth George offre à tous ceux qui tentent l'aventure de l'écriture l'essentiel de ce qu'ils doivent savoir sur la façon de construire un roman.
    Sans fard, l'auteur nous livre ses astuces d'écriture, son emploi du temps quotidien, ses recettes pour créer des personnages, ses trucs pour repérer des décors et les retranscrire en leur donnant une âme. Elle raconte avec franchise son histoire personnelle, révèle comment elle a réussi à se faire publier pour la première fois, tout en livrant les secrets de fabrication qui ont fait d'elle l'un des plus grands auteurs de romans policiers " à l'anglaise ". Illustré de nombreux extraits de ses propres romans, mais aussi de ceux d'une vingtaine d'auteurs de tous les genres littéraires (Dickens, P.D. James, Shakespeare, Edgar Allan Poe, Caroline Quine...), Mes secrets d'écrivain est destiné à devenir un ouvrage de référence pour tous les écrivains en devenir...

  • Une plongée dans un univers noir, qui aiguillonne la curiosité de tous les lecteurs de faits divers.
    Le crime fascine. Les criminels, ennemis publics médiatisés ou anonymes, suscitent admiration, engouement, répulsion. C'est souvent la passion qui entraîne le passage à l'acte. L'amour passion qui emporte tout, l'amour passé et ses aigreurs assassines, l'amour jaloux qui élimine rivales ou rivaux. En mêlant réalité et fiction, personnages historiques et héros littéraires, cinématographiques et télévisuels, ce dictionnaire amoureux hors norme associe les points de vue de l'historien, de l'analyste, de l'enseignant pour nous permettre de comprendre le crime, les criminel(le)s, de compatir avec les victimes, de vibrer avec les avocats et les jurés et d'enquêter avec les policiers et les experts.Alain Bauer est le seul professeur de criminologie français. Il enseigne au Conservatoire national des Arts et Métiers et dans les universités de New York et Pékin. Il a déjà publié une cinquantaine d'ouvrages abordant les questions de criminalité et de terrorisme.

  • Dans les années 1960, le port de Collioure connaît une série de meurtres inexpliqués. Un suspense drôle et décalé en terre catalane qui dissipe une partie de ses mystères par une procession et une croix symbolique...

    Un soir de service dans l'usine où elle travaille, Luce Colomine découvre le cadavre de son patron, près d'une lanterne éteinte... Trois corps d'hommes morts sont ensuite retrouvés, et près d'eux un objet - un harpon, une lance, une échelle, une bourse de cuir ... Arrivent la semaine sainte et la procession de la Sanch. Et Luce voit sur la Creu dels Improperis, la Croix des outrages, les instruments de la Passion, alignés sous ses yeux, soit une lanterne, une lance, une échelle, une bourse... C'est sûr, il y a un lien entre les quatre morts ! Mais qui pour croire Luce, bavarde impénitente, cancanière et qui, malgré les réserves de la police ne recule devant rien pour mener son enquête, et encore moins les menaces ?

  • Dans la région du Beaujolais, une nouvelle enquête pleine d'humour et de cadavres menée par Archibald Sirauton, ancien juge d'instruction reconverti en viticulteur.A Saint-Vincent-des-Vignes, village niché du côté du mont Brouilly, entre Beaujeu et Morgon,
    la vie suit son cours, jamais tranquille. Le maire, Archibald Sirauton, doit se coltiner tous les tracas de l'hiver de ses administrés. Et il y a de quoi faire ! Surtout quand on apprend la disparition inexplicable du duc du Beaujolais, le richissime fondateur des Chais Pillorget. Mais Archi (pour les intimes) a de la bouteille ! Ancien juge d'instruction reconverti en viticulteur heureux, il n'a rien perdu de son flair, de ses réparties cinglantes et de sa connaissance encyclopédique de la loi.
    C'est donc sous cette triple étiquette, maire, vigneron et ancien magistrat, qu'il va traîner ses guêtres et son humour chez les héritiers Pillorget, tellement avides qu'on a tôt fait de rebaptiser les fameux chais " les chais des ambitieux "...

  • En Alsace, en 1816, un jeune étudiant résout seul une affaire criminelle dans le milieu des indienneurs, les imprimeurs sur étoffes... Florent Schoebel, brillant étudiant formé à l'esprit des Lumières, est envoyé en mission officieuse à Guebwiller par le lieutenant de police de Strasbourg pour enquêter sur les agissements présumés des partisans de Napoléon, exilé à Sainte-Hélène. Il y rejoint son oncle, maire de la localité. Dans cette ville où fleurissent les manufactures de textile dévolues principalement à la fabrication d'indiennes, ces étoffes de coton imprimées, un fait divers suscite sa curiosité : une jeune fille est retrouvée inanimée devant un baraquement en flammes qui servait de dortoir à des ouvrières. Accident ou acte criminel ? Lorsqu'on découvre dans la rivière un cadavre décapité, Florent fait le lien avec la première affaire. Malgré les agressions dirigées contre sa personne et l'opposition des gendarmes, jaloux de leur autorité, il va devoir mener l'enquête... Un polar historique particulièrement efficace, qui met en scène un héros charismatique et étonnant.

  • En cette année 1817, disette oblige, de nombreux Alsaciens sont candidats à l'émigration en Amérique. Mais lorsque certains d'entre eux, dépouillés de leurs biens avant même d'avoir embarqué, disparaissent étrangement, l'" affaire des revenants " commence à agiter la police de Strasbourg. De jeunes émissaires, parmi lesquels Florent Schoebel, formé à l'esprit des Lumières, sont dépêchés à Saverne, au pied des Vosges. C'est à Nanni que revient la tâche la plus périlleuse : espionner le principal suspect, Ambroise de Laroche-Fontan, un homme sans scrupules dont elle veut se venger. Mais contre toute attente, elle se laisse séduire par ce dernier. Dans une guerre des nerfs éprouvante, la jeune femme est confrontée à un cruel dilemme : épargner son amant ou s'acquitter de sa mission. Elle devra aussi sauver sa propre vie du danger qui guette en permanence... A l'ombre du château du Haut-Barr, une intrigue captivante.


  • Entre menaces et faux-semblants, la partie continue...

    Après la mort de Caitlin qui s'est sacrifiée pour les protéger de Tricia, leur maître-chanteur, Dixie, Emerson & Sydney tentent tant bien que mal de mener à nouveau une vie normale. Difficile à faire quand tout leur lycée porte de deuil de Tricia comme si elle était une innocente " Fille perdue "... Car la vérité sur ses manipulations n'a jamais éclaté et les survivantes comptent bien garder le silence et protéger leurs secrets. Jusqu'au jour où elles reçoivent toutes trois un nouveau message de menace, le jeu repart alors de plus belle...

  • Enquête toute en fantaisie pour Archibald Sirauton, vigneron, maire, fin limier à ses heures, dans les coulisses d'un théâtre converti en scène de crimes... Corsé, plein, chaleureux comme un bon beaujolais.Rouge comme les rideaux d'un théâtre...
    Rouge comme la robe d'un bon beaujolais...
    Et rouge comme les yeux d'Archibald Sirauton. Ce dernier voit doublement rouge ! Tout Saint-Vincent-des-Vignes, son village - jamais tranquille - niché au creux des coteaux du Brouilly, est sens dessus dessous : un corbeau distille via Village en folies, " journal électronique sans concession ", des horreurs sur chacun ou presque de ses administrés. En plus, Xa, comédienne de son coeur, se voit accusée de meurtres sur son lieu de travail, en pleine répétition d'une pièce de Molière, à Lyon.
    En tant que maire de Saint-Vincent-des-Vignes, ancien magistrat, amant de la belle Xa, Archibald Sirauton, reconverti en viticulteur, se sent investi d'une double mission...

  • Le maître chanteur sera-t-il enfin démasqué ?Alors que la liste des suspects se réduit, Dixie, Emerson & Sydney prennent conscience que le maître chanteur est forcément un de leurs proches. Tandis qu'elles approchent du but et sont sur le point de démasquer leur bourreau, celui-ci joue ses dernières cartes et révèle leurs plus noirs secrets. Qui sera le plus rapide dans la course à la vérité ?

  • Frédéric Dard nous avait-il tout dit de lui ? San-Antonio s'était bien sûr épanché tout au long d'une saga phénoménale... mais son créateur avait encore des révélations à faire.
    Ces entretiens enregistrés en marge du documentaire qu'ont réalisé en 1995 Francis Gillery et François Rivière nous font, une dernière fois, " entendre " la voix reconnaissable entre toutes du père de San-A. et Béru.
    L'écrivain nous raconte son enfance provinciale auprès d'une grand-mère boulimique de lecture, ses débuts à Lyon, ses rencontres avec Simenon, Édith Piaf, le dessinateur Dubout et bien d'autres, sans oublier son amitié avec Robert Hossein.
    Des propos pleins de truculence et d'émotion, décapants souvent et sincères toujours... Un éclairage unique sur la vie et l'oeuvre d'un être lucide et généreux.

empty